Je quilte pour Vous !

De plus en plus souvent, on me demande : à qui pourrais-je demander de me quilter un ouvrage à la machine ?
J’ai bien quelques adresses – Simone Struss, Nathalie Delarge – mais elles ne suffisent pas pour toutes les demandes !

Il est vrai que les réticences tombent peu à peu à propos du quilting machine. Quilter à la main est un délice quand on a trouvé la technique qui nous convient, mais on ne peut nier que cela prend… un certain temps !katell-quilting

Le mois dernier, j’ai eu une proposition alléchante tombée à pic. Il se dit que nous préparons plusieurs quilts à offrir le mois prochain au cours d’une journée spéciale à Balma… et nous avons reçu une offre stratégique : le quilting avec une Long Arm offert par une charmante dame ! Il nous restait justement un dernier top cousu par d’innombrables petites mains :

IMG_5210

Tournefeuille, le top

Reconnaissez-vous ce modèle ? Nous l’avions déjà fait tout en vert pour notre copine Evelyne, et lors d’un stage nous avons varié le choix des tissus pour en faire un méli-mélo plus automnal. Je vous rappelle que c’est un bloc trouvé dans un livre (devenu quasi-introuvable) de Bernadette Mayr, notre inspiratrice depuis des années !

pommier (1)

La Ruche de l’Amitié, pour Evelyne

J’ai donc découvert que Chantal Baquin s’est équipée d’une Long Arm pour quilter pour les autres : "Je quilte pour Vous" est même le nom de sa jeune entreprise ! Nous avons échangé quelques mails pour nous mettre d’accord sur le travail à faire sur ce top un peu atypique… et hop ! j’ai envoyé les tissus (top et doublure) et hop-hop ! il m’a été retourné très rapidement, quilté avec le peps que nécessitait ce modèle, quilté au fil dégradé… Oh qu’il est beau !!!

Vous pourrez le voir prochainement sur le site de "Je quilte pour Vous"… Il nous reste la bande de finition à poser avant de lui faire prendre l’air de Balma puis partir, qui sait, peut-être chez vous ?

Encore un quilt que beaucoup auront envie de gagner !

 

Village made in Ariège

Annie habite en Ariège (09), mais nous la voyons souvent dans notre club de Colomiers (31) car des liens amicaux nous lient depuis des années ! Nous avons assisté à la construction, bloc après bloc, de ce quilt d’après le Quilt Mystère de Yoko Saito dans Quiltmania :village-annie-e1397291704418 (1)

 Annie aimant les couleurs vives, elle n’a pas hésité à utiliser de nombreux tissus de récupération, des bouts de vêtements, des restes d’autres ouvrages, pour en faire un village où il fait si bon se promener… J’ai remarqué à quel point les rayures et les écossais conviennent aux maisons, ils évoquent des colombages, les croisillons de fenêtres, les ombres rectilignes…

J’ai admiré ses appliqués de très près, quelle maîtrise, la stagiaire a largement dépassé l’animatrice :-)
Et que dire de son quilting ? Il est absolument remarquable, bravo Annie !

Les Maisons de Balma

Balma est une petite Ville Rose à l’ombre de la grande Toulouse. Son club de patchwork très dynamique a tiré grand avantage d’un stage France Patchwork à l’automne dernier :maisons balma

C’est à partir du principe des maisons déstructurées de Bernadette Mayr (voir aussi ici) que ce quilt a été fait. Bravo pour cette interprétation très dynamique et amusante ! Les personnes présentes à Balma le 23 mai en notre compagnie pourront admirer ce quilt de visu !93118216 (6)

Gastronomie toulousaine recherchée : le Fénétra

Si vous venez bientôt à Toulouse – la Journée inédite France Patchwork du 23 mai* en est l’occasion ! – vous aurez sans doute envie de rapporter un petit souvenir ! La gastronomie toulousaine ne se résume pas au cassoulet et aux violettes cristallisées… Il y a un délice plus secret que je vais partager avec vous aujourd’hui : le Fénétra.

Vincent_van_Gogh_-_Almond_blossom_-_Google_Art_Project

Amandier en fleur, Van Gogh (1890)

Fête d’origine gallo-romaine, le Grand Fénétra fut une fête liée aux "Pardons" des dimanches de carême durant des siècles, pour se laïciser au XVIIIe siècle et devenir festif avec des cortèges, des jeux, des spectacles et une foire.

201306300909-full

De nos jours, c’est fin juin qu’on fête le Grand Fenetra !

 Un grand repas familial se clôturait par un délicieux gâteau à base d’amandes, d’abricots et de citrons confits. D’après une pâtissière du centre de Toulouse qui en confectionne quotidiennement (La Bonbonnière, 41 rue des Tourneurs), de nombreux amandiers étaient plantés alors dans la région, du moins dans les endroits les plus protégés, et les citrons poussaient dans les orangeries des beaux châteaux de la région… Avec ces ingrédients si fins, les pâtissiers inventèrent cette merveille pour le palais : le gâteau du Fénétra !IMG_5298

Vous pourrez l’acheter emballé dans une pellicule plastique, il se transporte facilement ainsi et se conserve dans son emballage jusqu’à 2 semaines. Une fois ouvert, il n’aura pas le temps de sécher tant on se régale !

Rares sont les pâtissiers qui en font toute l’année. Outre La Bonbonnière, vous pouvez en trouver chez :
- Régals, 25 rue du Taur
- Galonier, rue de Metz

Ce sera chez moi le gâteau de Pâques en l’honneur de notre ville rose !Toulouse-Ville

93118216

*Rappel : il est maintenant trop tard pour vous inscrire à cette Journée, merci pour votre compréhension !

Des fleurs de cerisier…

… dans le magazine "Mon Jardin Ma Maison" d’avril, quoi de plus naturel ?

mjmm

 … Mais, plus étonnant, ce sont des fleurs de cerisier en sashiko qu’on nous propose ! Quatre pages d’un très joli reportage sur Satomi Sakuma, Japonaise installée en France, qui vient de faire sortir également un très beau livre :

93919141_o

Rendez-vous aussi sur son blog en français, entièrement consacré au sashiko, avec de nombreux trucs et astuces : Sashiko-ya. Il est jeune mais déjà très complet et très beau !

Cette artiste a longtemps collaboré avec Kenzo…