La Ruche des Quilteuses

Les Abeilles s'expriment !


8 Commentaires

Utilisations de la règle Wave Edge : coutures ondulées

A la suite de l’intérêt suscité par la règle Edge Wave lors de l’article précédent et quelques questions posées, Brigitte vient de me transmettre des photos de deux quilts où elle a utilisé cette règle :

log cabin ondulé Brigitte Janin

set bleu3 Brigitte Janin

Dans le quilt suivant, seule la bordure en deux tons de verts a été découpée avec cette règle :

Coquelicots par Katell Renon - Ruche des Quilteuses d'après la technique de Bernadette Mayr

Et ici une vidéo sur l’utilisation de cette règle pour bien réussir vos coupes : video wave edge ruler. Vous y verrez comment positionner les tissus,  les couper, puis les coudre… Nous vous souhaitons de bons essais !


28 Commentaires

Harmonie

Brigitte the Bee🐝 est aujourd’hui la reine de la Ruche pour vous présenter son dernier quilt !

IMG_5594

Cela faisait un bon moment que ce top attendait l’inspiration du quilting. Ce sont de simples blocs qui mettent bien en valeur des tissus fleuris un peu vintage aux douces tonalités comme je les aime.

the wave edge rulerFinalement j’ai eu l’idée d’utiliser ma règle « Wave Edge », ou « Bordure ondulée » (déjà utilisée pour dessiner des lignes courbes sur un autre ouvrage). Je voulais un peu de rondeur pour casser le côté rectiligne de mes blocs. J’ai commencé par faire un patron papier pour la taille, puis un gabarit en carton afin de reporter le modèle au moment du quilting. 

DSCF8889

DSCF8891DSCF8892DSCF8825

Satisfaite du résultat, j’ai également utilisé la règle pour quilter la bordure. L’ensemble correspond ainsi à mon attente : simplicité et discrétion.

DSCF8820Harmonie

Il est baptisé Harmonie, simplement parce que c’est le nom de la gamme de ces tissus !

2015

Brigitte the Bee


5 Commentaires

Un Jardin extraordinaire !

Au cours de ma petite balade matinale de blog en blog, je suis tombée sur une réalisation qui me touche beaucoup, un quilt préparé par mari et femme qui unissent leurs passions : jardinage et patchwork ! La quilteuse est Annie Labruyère, vous connaissez peut-être déjà son blog, Des Tulipes et des Coeurs.

Le quilt présenté est « ancien », il a une quinzaine d’années, mais il vient seulement d’être exposé. Il représente un verger d’un côté et un jardin à la Française de l’autre. D’un côté des tessellations denses, de l’autre un curieux sampler un peu fou ordonné par les rangées de buis et des allées où s’impriment les pas des visiteurs…

13 verger potager recto

Ne manquez pas les photos de détails du top par ici, puis l’histoire du quilting machine par là !

Bonne journée !


21 Commentaires

Hélène, la musique et le récup’art

Tous les ans, Hélène fait un quilt ou deux pour l’exposition Récup’Art qui a lieu à Saint-Gaudens en même temps que le festival de Jazz. Elle y déploie toute son inventivité, c’est à chaque fois une surprise et un régal !jazz band hélène vispé
Rappelez-vous ses précédentes oeuvres :

Mon jeans a le blues, c’est le blues du blue jeans (récup de blue jeans et d’étiquettes de vêtements)
Café noir pour nuit blanche (filtres de café)
Swing (papier musique)
– sans oublier son portrait de Bob Marley,
– ni son Jazz Band ci-contre !

Cette année, Hélène a collecté des petites lingettes « décolor’stop » usagées. Quelle drôle d’idée… Elle a sollicité les copines pour en avoir toute une collection, de toutes les couleurs. Dans ce cas, on dit : vive les tissus qui dégorgent !!!

Hélène Vispé 2

Voici dans son atelier le résultat de sa collecte. Quelle richesse de camaieux !

A l’exposition qui a cours en ce moment jusqu’à la fin du mois à l’Espace Marmignon de St-Go (Saint-Gaudens !), Hélène a laissé une petite corbeille remplie du reliquat de son quilt : 

Hélène Vispé 1

Et voici donc son quilt sur le thème de l’année, le be bop :

Hélène Vispé 3

Au lever du jour, les instruments qui ont joué toute la nuit se dépêchent de rentrer… C’est la BD du be bop !

Hélène Vispé 4

« Le jour se lève ! vite, vite… rentrons ! » Unique et étonnant !

Mille Bravos Hélène !


24 Commentaires

Carrés recoupés, carrés déstructurés…

On dirait un puzzle, bien épineux à assembler :

DSCN0381

Mais c’est tout simple !…

La semaine dernière, montrant à mes amies du club de Colomiers le quilt en cours destiné à Marielle (ici), j’ai suggéré de faire un mini-stage pour expliquer cette technique si facile. Ce fut vite-fait bien-fait hier mardi ! Nous penserons à cette technique pour un prochain quilt en commun…

LL carrés décalés2

Au club de patchwork de Colomiers, explications de la création des blocs « carrés recoupés ». Les essais sont faits avec des tissus de récupération.

Alors maintenant, c’est à votre tour !!
Les carrés recoupés sont parfaits pour mettre en valeur des imprimés qui seront disposés aux quatre coins. Quelle que soit la manière de nommer la méthode « disappearing nine-patch », celle-ci vous donnera de très beaux résultats. A ma connaissance, la première à en avoir fait un tuto en français est Liliane (ici). Pour le quilt Ensemble, c’est tout, j’ai d’abord coupé beaucoup de carrés de 24 cm dans tous les tissus choisis (il en faudra 4 fois moins du tissu uni que des roses et des bleus imprimés), recoupés en rectangles de 12 x 24 cm. Ceux-ci sont assemblés ainsi :

– un rectangle bleu uni entouré de 2 rectangles roses
– un rectangle rose entouré de 2 rectangles bleus (2 fois plus de cette configuration que la précédente)

Cela permet de faire très rapidement des nine-patch en coupant ces pavés en 2.

Ce n’est pas très clair ?
Non, je ne vous laisse pas en plan comme ça ! Pour mieux comprendre, voici une petite reconstitution de ma technique à partir de grands carrés pour faire 4 blocs à la fois :

DSCN0396

Pour 4 carrés roses et 4 carrés bleus imprimés, il me faut un seul carré uni. Ils sont coupés à 24 cm de côté pour le quilt Ensemble, c’est tout (ici j’ai coupé plus petit pour la démonstration).

DSCN0398

Tous ces carrés ont été coupés en 2 en rectangles de 12 x 24 cm (on peut superposer 4 à 6 carrés pour les couper ensemble : nouvelle lame de cutter requise !!). 

DSCN0400

Ces rectangles sont cousus ainsi : un rectangle rose de part et d’autre de chaque rectangle bleu uni (2 en tout), puis des rectangles bleus imprimés de part et d’autre des rectangles roses restants (4 en tout). 

 

DSCN0402

On assemble toutes les bandes de 3 carrés en blocs « nine-patch », avec toujours un carré bleu uni au centre. Il y a tout juste le compte avec ce qu’on a découpé. Peu importe si les tissus se répètent dans le même bloc ! 

DSCN0403

Coupe en « + » de chaque nine-patch. On obtient 4 « unités » par bloc, terme que j’utilise plus loin dans cet article.

 

DSCN0404

On fait pivoter deux morceaux (en diagonale) pour obtenir ce dessin. C’est le bloc le plus commun formé avec cette technique. Bien sûr, avant de les coudre ensemble, on peut agencer les unités avec celles des autres blocs coupés, on évite ainsi les imprimés semblables qui se touchent.

  Vous voyez, comme promis c’est facile et rapide :-D

En choisissant bien ses couleurs, on a un effet de carrés superposés, un bel effet d’optique qu’on peut voir par exemple sur le lien donné par Béatrice :

heirloomdewberry 011 (1)

On dirait que les carrés multicolores sont posés sur les carrés gris ! Chaque nine-patch avait un centre gris et du blanc était utilisé là où j’ai mis des tissus roses. Ici on a en outre une disposition très harmonieuse sur la pointe. Voir le blog ici.

Jo de l’Iowa a fait plusieurs « disappearing nine-patch », en voici un disposé comme Ensemble, c’est tout, mais sans tenir compte des couleurs. Cela donne un très beau scrap-quilt :

trumpquilt-3

Des détails de ce quilt ici !

On peut aussi obtenir des quilts très sages avec une disposition unidirectionnelle. Celui-ci est toujours de Jo Kramer de l’Iowa :

Disappearing-Nine-Patch-11

Oui, c’est la même méthode, on a simplement disposé chaque unité dans la même direction (au lieu de faire pivoter en diagonale). C’est une manière très rapide de faire des carrés ET des bandes tout à la fois ! Quilt de Jo’s Country Junction.                                          

Quant à Adrianna, elle a fait ce quilt avec la même technique, avec une autre disposition des couleurs et des unités :

DSC_0084

Les carrés recoupés par le « + » sont alternativement gris et blancs, avec autant de nine-patch au centre blanc qu’au centre gris. Ensuite, il est facile de reconstituer ce dessin ! Beaucoup d’autres exemples sur son blog : On the Windy Side . En revanche, il y a beaucoup de coutures qui doivent correspondre ! Superbe, n’est-ce pas ?…

 

Les variations sont sans limite. On peut doubler le travail pour avoir 3 tailles différentes de carrés comme ici :

double

Quilt de Tammy Blackburn en tissus unis. Le tuto pour ce modèle est ici, proposé par Christina.

 Que diriez-vous, pour finir, d’un petit « disappearing four-patch » ?… Même principe pour un visuel encore différent !

e6921c6c524d97228b335972f1e9465d

 

Et maintenant, à vous de jouer avec les carrés !


43 Commentaires

Ensemble, c’est tout !

Il m’a fallu deux semaines bien denses pour faire le cadeau de mariage pour ma chère Marielle, dès lors que j’ai décidé le modèle, reçu les tissus… Il m’a fallu bien moins de temps pour décider que j’allais le baptiser comme le titre d’un livre d’Anna Gavalda (devenu film), car cette petite phrase correspond si bien pour un couple formé depuis déjà une décennie !

10029_106058218744345

La jeune mariée est l’amie d’enfance de ma fille aînée et nous, parents, sommes également très proches. Le mariage a eu lieu à la Bergerie, déjà ornée d’un petit chemin de table présenté ici. Marielle a même pris des cours de patchwork avec moi à plusieurs reprises, d’abord en atelier juste après la cantine à l’école (en CE1 et CE2) puis bien plus tard quand elle était étudiante : elle aime et apprécie un travail de patchwork !

DSCN0388

Etiquette brodée et fixée au dos par le quilting machine.

Je voulais donc lui offrir un quilt aux couleurs de son mariage, bleu et fuchsia. Comme le temps me manquait (évidemment, je m’y prends au dernier moment…), j’ai opté pour un « disappearing 9-patch ». On traduit à moitié par nine-patch déstructuré, nine-patch évanoui, nine-patch fantôme ou encore carrés décalés, carrés cachés… Tout ceci pour un principe hyper simple ! Un bloc de neuf pièces (le fameux nine-patch) va être coupé et redistribué pour faire un visuel différent. Ici il est fait de simples carrés de 12 cm de côté, agencés toujours de la même manière :

IMG_0024

Pile de blocs avant la recoupe – Un bleu uni au milieu, toujours le même, des tissus bleus aux imprimés variés aux quatre coins et quatre tissus roses complètent ce bloc appelé « nine-patch » (neuf pièces).

Il m’en fallait 25, avec un peu d’organisation le top a été fait en peu de temps.

IMG_0022

Pas de photos des étapes (dans l’effervescence du travail, j’ai oublié !), mais le prochain post vous donnera quelques explications, trucs et variantes de  ce fameux bloc auquel il faut vraiment penser pour un ouvrage rapide et spectaculaire.

Free-Motion-QuiltingLe quilting à la machine s’imposait pour le finir à temps. N’étant pas experte, j’ai commencé avec un matelassage bien plus dense que prévu… j’ai dû continuer pour garder une harmonie. Pour mieux voir ce que je faisais, j’ai quilté sur l’envers, j’avais donc le tissu uni comme toile de fond, bien plus reposante que les imprimés du devant. Le dessin quilté est un peu n’importe quoi, j’ai fait comme un dessin-doodle, mais je me suis inspirée du motif « Paisley » (= mot anglais pour le dessin qu’on appelle Cachemire, voir l’article sur la poire galloise ) de ce livre d’Angela Walters que je recommande :

IMG_0095

… et de la démonstration de l’auteur ici : Paisley Feather Tutorial.  Inutile de nous dire que je n’ai pas encore acquis la fluidité d’Angela !! Avec une machine « normale », on n’a pas non plus la place requise pour être aussi à l’aise. Cependant, je suis satisfaite du résultat global, à condition de ne pas m’arrêter sur les détails… J’estime le temps de quilting à environ 15 heures, mais je n’ai pas vraiment compté ; en tout cas, une bobine entière de fil Aurifil Mako 50 y est passée pour le piéçage et le matelassage (1 300 m !).

DSCN0372

Terminé la veille du mariage, le voici à la lumière du soir.

DSCN0375

De dos, mais on voit mal le matelassage !

DSCN0379

Quilt plié pour voir à la fois le dos et le devant. J’ai acheté quelques tissus, mais une bonne moitié était déjà dans mes boîtes.

DSCN0392

Plié, prêt à être empaqueté !

Offert le jour J au jeune couple à qui je souhaite tout le bonheur du monde !

DSCN0381

-oOo-


11 Commentaires

Une visite virtuelle à Brouage

Peut-être projetez-vous d’aller, en ce week-end viaduc, d’aller à Brouage ? Alors, passez votre chemin pour garder intact le goût de la surprise ! Mais si vous êtes trop loin, regardez donc cette vidéo mise sur You Tube par Michel (33) : Brouage 2015, puis la suite ici. Merci à Françoise Saint-Martin qui me l’a signalé !

Affiche_Patchwork_2015

Et non loin de Brouage, se tient une autre exposition :

ob_8bcae7_expo-vaux-sur-mer

Bonnes visites !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 381 autres abonnés