Les Nouvelles de l’été

Publié au mois de juin, le magazine Les Nouvelles n° 129 de France Patchwork nous offre l’été sur papier glacé dès la couverture :DSCN2858

C’est une Mola éblouissante de Yasuko Kawaguchi qui nous plonge dans l’océan tropical :

DSCN2572

Quilt exposé à Nantes en avril dernier à « Pour l’Amour du Fil ».

1202278Les Nouvelles, Patchwork et Création Textile, c’est tout d’abord le magazine d’une association dans lequel sont relayés les événements locaux et nationaux de France Patchwork, les comptes rendus des activités passées et les rendez-vous à venir. Place est faite aux sections comme Les Jeunes Poussent ou Artextures. C’est notre trait d’union indispensable !

Ensuite viennent des articles historiques, techniques, des présentations d’artistes et d’expositions d’envergure et bien sûr, une large rubrique de modèles extrêmement variés. Un agenda, fait des annonces reçues de France et de l’étranger, complète ce magazine trimestriel.

P35910Moi qui aime connaître l’histoire des blocs, j’ai beaucoup appris en lisant l’histoire des Sunbonnet Sue et Overall Bill (article de Christiane Billard). Dans un livre de ma bibliothèque, j’ai la photo du fameux quilt qui relança la mode des Sunbonnets à la fin des années 70, il est très beau et mérite le prix qui lui a été attribué :

DSCN2856

A Meeting of the Sunbonnet Children, de Betty Hagerman, 1978. L’artiste a réuni ici de nombreux dessins des petits héros, les mettant en scène avec une certaine perspective (les personnages de la rangée du haut sont les plus éloignés). Le quilting de chaque bloc ajoute des éléments de paysage et le bleu uni encadre ces personnages avec beaucoup de modernité.

Depuis 2 ans, j’ai l’honneur de participer à cette revue en y écrivant quelques pages chaque trimestre. Comme dans ce blog, j’aime à la fois partager quelques techniques, des curiosités historiques liées à notre art textile, mais surtout faire découvrir des aspects du patchwork actuel pour que chacun, à partir de la tradition des quilts anciens, découvre les surprises esthétiques des tendances d’aujourd’hui.

-o-

Pour illustrer le thème des quarts de cercle si utilisés actuellement, Kristine nous offre ici ce quilt, fait d’animaux stylisés en patchwork.

DSCN2466

Ce sont des dessins imaginés par une équipe espagnole très talentueuse, Atipo, pour une entreprise de vêtements d’enfants, Animodul. Kristine en a choisi 9 pour un joli quilt fait pour son petit-fils :

La ronde des animaux, Kristine, la Ruche des Quilteuses

Dans un parc de jeux, la Ronde des Animaux de Kristine.

En vous aidant de la photo, vous pouvez reproduire tous ces animaux à l’aide d’un gabarit de « chemin de l’ivrogne » de la taille que vous voulez. Ici Kristine a utilisé la machine à découper de notre club (AccuQuilt Go!) et les quarts de cercles sont grands, de 15 cm environ de rayon. L’important est d’avoir les deux gabarits, coutures comprises. Ensuite, voyez un animal en détail :

a07f537b-fdd1-4ada-bd35-16b804ca409f

Vous voyez bien le principe du bloc en 4 parties, fait à partir de 4 carrés blancs auxquels on coud des quarts de cercle de couleur et parfois des bandes de tissu blanc.

En voici des explications succinctes sans mesures, celles-ci dépendant de vos gabarits. Selon la photo, on voit qu’il faut couper 3 des 4 carrés blancs en arcs-de-cercle, puis 2 quarts de cercle bleus et un turquoise à l’aide de vos gabarits. Assemblez-les à la machine, c’est facile !

Carré 1 du poisson (en haut à gauche) – Bloc cousu avec le tissu bleu, le positionner comme sur la photo, ajouter à gauche (verticalement) puis en haut (horizontalement) une bande de tissu blanc dont la largeur dépend du gabarit. Équerrer en laissant juste 7 mm, la marge de couture, des deux côtés de l’arrondi (à droite et en bas).
Carré 2 (en haut à droite) – Carré blanc
Carré 3 (en bas à gauche) – Bloc cousu avec du bleu sans ajout de bande.
Carré 4 (en bas à droite) – Bloc cousu avec un quart de cercle turquoise, le positionner comme sur la photo, ajouter une bande blanche en bas (horizontalement), équerrer en laissant 7 mm de tissu blanc à partir du tissu turquoise en haut.

Assembler les 4 carrés, coller l’œil noir (tissu collé au thermocollant double face) au fer à repasser sur le bloc turquoise.

DSCN2466

1202278Pour rejoindre notre grande et belle association ou pour tout renseignement complémentaire, lisez son site et son blog !

DSCN2571

Hormis le suivi du QAL à la manière de Gwennie, nous allons nous reposer cet été et vous retrouver avec joie dans quelques semaines !

Évocation de l’enfance/1

final-largeSuite du challenge « à la manière de Gwennie » dont vous pouvez voir les règles du lancement par ici. Pour la deuxième partie de notre médaillon, Cynthia de wabi-sabi quilts nous a proposé d’évoquer un aspect de son enfance en laissant libre cours à notre imagination !

Kristine est de nouveau chez nous la première à avoir terminé le challenge du mois. Elle a coupé des draps de lit des poupées de son enfance : un tissu plein de charme vintage et un vichy rose parfaitement complémentaire… Le bouquet central du médaillon n’est que partiellement entouré, faute de tissu suffisant. Mais après tout, on peut tout se permettre dans ce challenge, c’est que qui en fait le charme !

Kristine de la Ruche des Quilteuses

Un début de médaillon à la manière de Gwennie absolument délicieux !

 

Alice au pays des kiwis / Shirley, Wendy et Deb

Suite et fin de la présentation par Alice de quelques-unes de ses chères amies de Nouvelle-Zélande, avec qui elle a tant aimé parler patchwork & quilting… Ces petits portraits sont extrêmement touchants et font écho sans doute, pour chacune d’entre nous, à nos propres belles rencontres grâce à notre passion commune.

Shirley

Shirley travaillait à mi-temps dans la boutique où je travaillais. C’est elle qui m’a appris tant de techniques différentes ainsi que le tricot. Shirley est très bienveillante et aime partager son savoir. Elle est très patiente avec les débutants mais n’hésitera pas à défaire votre travail s’il y a une erreur. Elle m’a appris à être plus exigeante envers mes ouvrages. J’ai désormais un œil plus critique et si je commets une erreur, j’entends la voix de Shirley dans ma tête et je m’empresse d’utiliser mon découd-vite. Elle enseigne des cours de patchwork dans divers clubs et boutiques mais elle participe également, en tant qu’élève, à de nombreux ateliers pour élargir ses domaines de compétences.

Shirley 1

Shirley est très dynamique créativement. Elle est sans cesse à la recherche de nouvelles techniques et aime les expérimentations. Dernièrement, elle s’est cousu des robes en coloriant sur du tissu et elle est très intéressée par la technique de tissage avec tissu. J’aime beaucoup discuter avec elle et découvrir sur quoi elle travaille car ça sera à chaque fois différent. Elle partage, dans son blog « Don’t wait to create« , ses expérimentations, les travaux de ses élèves et les expositions auxquelles elle assiste. Shirley est reconnue dans le milieu et la communauté patchwork fait souvent appel à elle pour juger des expositions.

Shirley 2

Shirley est pétillante de créativité mais sait rester organisée: elle n’a jamais plus de deux ou trois projets en cours et elle sait les terminer avant d’en commencer un autre. Rigueur que peu d’entre nous possèdent, n’est-ce pas? Elle encourage toujours ses copines de patch à finir les projets inachevés. Elle m’a ainsi aidé à finir tous mes « WIP » (Work In Progress = travaux en cours) avant que mon bout de chou pointe son nez. Shirley a le cœur sur la main, elle prête souvent ses outils à ses amis et ses élèves. Pour la naissance de ma fille, elle m’a offert deux ensembles magnifiques faits main. Elle a également organisé une baby shower party surprise en invitant toutes les personnes citées. J’étais très touchée par ce geste.

Voici le dernier ouvrage de Shirley, un sample pour sa classe de « quilt as you go ».

Shirley 3

Wendy

Si vous suivez mon aventure de la Round Robin dans mon blog, vous avez peut-être déjà entendu parler de Wendy. Le projet de la Round Robin a été créé avec des personnes sur internet (chacune d’entre nous possédait un blog de patchwork). Quand nous avons réalisé que nous habitions la même ville avec Wendy, nous avons décidé de nous rencontrer autour d’un café pour nous échanger les quilts du projet. Nous avons lié une amitié et il nous arrivait de nous rencontrer régulièrement autour d’un café en dehors du projet de la Round Robin. J’ai présenté Wendy au reste du groupe. Elle est désormais inscrite à la Guild de Wellington et en est la secrétaire. Elle a également effectué des petites conférences avec Shirley sur leur projet quilt de la Passacaglia.

Wendy 1

Wendy aime les projets très minutieux. Elle travaille souvent plusieurs années sur un projet. J’admire sa patience. Elle aime tous les travaux d’aiguilles: le quilting main, la broderie en fil d’or, le point de croix, le sashiko et la « broderie à jours ». Vous pouvez voir davantage de projets dans son blog « Wendy quilts and more« . Wendy aime beaucoup la couleur bleue et verte et raffole des tissus de Kaffe Fasset.

Wendy 2

Nous avons des goûts très différents avec Wendy, notre situation de vie est également différente ainsi que notre démarche créative (ex: elle suit des patrons scrupuleusement, j’aime improviser). Je me suis souvent demandé pourquoi nous étions amies malgré toutes nos différences. Dans le monde du patchwork, on oppose souvent moderne à traditionnel. Je suis plutôt vers la tendance moderne à réaliser des projets assez rapides mais j’apprécie également le traditionnel et les projets qui requièrent des patrons précis. Je ne pense pas qu’il y ait une bonne et une mauvaise façon de voir les choses. J’aime échanger avec Wendy qui me fait découvrir une autre facette de cet art textile.

Wendy 3

Deb

Deb habite dans l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande à Christchurch. Nous nous sommes rencontrées virtuellement par les réseaux sociaux à travers son blog et sur Instagram. C’est marrant comme des amitiés peuvent se développer de cette façon. Deb partage beaucoup sa vie quotidienne et ses sentiments dans son blog « Work In Progress« . De ce fait, j’ai l’impression de la connaître comme une copine proche. Elle m’avait beaucoup émue lorsqu’elle relatait la catastrophe des tremblements de terre de Christchurch et de toutes les implications au quotidien que ces tremblements de terre ont eu sur tous les habitants. Cinq ans après, le centre ville est toujours en ruine. C’est vraiment poignant comme spectacle. Sa fille de 6 ans ne se rappelle de la ville qu’en chantier. Deb se sert des barricades de chantier pour photographier ses quilts. Les quilts sont une explosion de couleurs qui fait du bien parmi tous les chantiers de reconstruction.

Deb 1

Deb possède une énergie débordante et communicative. Je l’ai suivie et encouragée à travers beaucoup de challenges personnels: une opération importante de la hanche, la reprise de ses études, un divorce. Elle partage également ses succès personnels sur les réseaux sociaux comme son voyage seule à New-York (rêve de longue date), son double diplôme obtenu récemment. J’admire énormément Deb, elle entreprend toujours beaucoup de choses qui ne sont pas évidentes. Malgré sa vie déjà bien chargée, elle est extrêmement attentive au bien-être de sa communauté patch. En apprenant mon arrivée en Nouvelle-Zélande, elle m’a envoyé un gros colis de chutes de tissus. J’ai été très émue par sa générosité. J’ai utilisé ses chutes à maintes reprises pour mes projets quilt. Deb aime les chutes de tissus et a horreur du gaspillage. Elle aime utiliser les bouts de tissus délaissés ou les mal-aimés pour créer des quilts :

Deb 2

En 2014 Deb a été inspirée par un nouveau livre de patchwork « Beyond Neutral » par John Q. Adams. Elle a décidé de se lancer un challenge créatif avant sa grande opération : créer tous les quilts du livre! Les quilts ont tous un look moderne avec des formes géométriques épurées qui donnent la parole aux tissus choisis. Pendant ce challenge, Deb devait également finir son double diplôme tout en s’occupant de la maison et de ses quatre enfants. Je n’arrive pas à comprendre comment c’est possible mais elle a réussi à relever tous ces défis (elle a obtenu son double diplôme avec mention bien). Bravo Deb!

Deb 3

C’est avec nostalgie que je clôture ce chapitre de ma vie. La Nouvelle-Zélande m’a offert des amies précieuses dans la communauté du patch que j’admire énormément. Je les remercie du fond du cœur de m’avoir fait une petite place dans leur cercle (déjà bien rempli) d’amis. Grâce à ces personnalités variées, la communauté du patch est très dynamique et pétillante de créativité. J’espère pouvoir faire d’aussi belles rencontres en France.

Alice

Alice au pays des kiwis / Adrianne et Anne

Rappelez-vous les articles d’Alice, une Française en Nouvelle-Zélande, ici et … Depuis, vous êtes nombreuses à suivre également son blog !
Alice s’installe à présent en France, vous aurez bientôt de fraîches nouvelles de son installation. Elle compte sur nous pour lui permettre une intégration dans le monde français du patchwork !
Mais avant de tourner la page, Alice souhaitait rendre hommage à ses amies quilteuses du bout du monde. Je lui laisse volontiers nous présenter ses cinq amies, c’est pour nous l’occasion unique de connaître les goûts et les couleurs d’artistes néo-zélandaises.

QuilteuseForever

Bonjour, je m’appelle Alice et voici le dernier volet de mon aventure en Nouvelle-Zélande. Nous avons décidé avec mon mari de rentrer en France pour que notre entourage puisse faire la connaissance de notre fille. J’ai eu la chance de rencontrer de nombreuses personnes très accueillantes dans la communauté du patchwork en Nouvelle-Zélande et je voudrais vous présenter quelques-unes de mes amies. Elles sont toutes très différentes mais notre passion pour le quilt nous réunit. Commençons par Adrianne et Anne.

Adrianne

J’ai l’habitude de voyager et pour se construire un cercle d’amis, je sais qu’il faut être proactive. C’est dans cet état d’esprit que j’ai contacté Adrianne. Adrianne écrit un blog « On the windy side » (qui fait référence au vent très présent de Wellington) et je lui ai simplement écrit un mail pour savoir si l’on pouvait prendre un café ensemble. Elle a gentiment accepté et m’a ensuite présentée à ses copines de couture. J’aime beaucoup le style d’Adrianne, ses quilts sont très colorés et structurés à la fois.

Adrianne 1

Adrianne a récemment achevé un projet pour ses 30 ans où elle créait un bloc par jour. Cette démarche requiert un certain dévouement. En effet, il ne faut pas se décourager en cours d’année. Adrianne possède une vie professionnelle très prenante et elle se couchait souvent à des heures improbables pour pouvoir finir son bloc du jour. Chaque bloc représente plus ou moins un élément de sa journée (elle coupait parfois un simple carré de tissu lorsqu’elle était très fatiguée mais la plupart des blocs sont assez élaborés).

Adrianne 2

Adrianne a remporté des prix lors de concours nationaux. Elle est adhérente à la Guild de Wellington et est responsable de l’organisation du bloc du mois (BDM) du club.  Elle enseigne également des cours de patchwork dans deux boutiques de tissus locales. Ce quilt fait partie de l’une de ses classes et permet d’apprendre de nombreuses techniques différentes:

Adrianne 3

Anne

J’ai rencontré Anne par l’intermédiaire d’Adrianne. Anne a vraiment à cœur d’accueillir les nouveaux venus dans la communauté de patchwork de Wellington. Elle m’invitait à chaque événement et m’a même inclus dans son club informel de couture. Nous passions une journée par mois avec nos machines à coudre à avancer sur nos projets. J’aimais beaucoup ces rencontres. Malgré l’inconvénient de devoir déplacer tout son matériel, ces temps sont très motivants. Il est vraiment intéressant de voir sur quels projets les autres travaillent, d’avoir des retours sur son projet et de découvrir des nouveaux gadgets et techniques (sans oublier les bavardages entre copines).  Anne veut faire vivre le monde du quilt et encourage les jeunes à participer. Elle aime la couleur et mixer les blocs traditionnels avec les dernières collections de tissus à la mode.

Anne 1

Dans sa pièce de couture Anne possède deux machines dont une Juki (une machine semi-professionnelle point droit). Elle en est follement amoureuse et quilte la majorité de ses quilts avec (en point droit). Anne aime également casser les codes du patchwork, elle a réalisé ces grands quilts à tête de mort.

Anne 2

Anne est la présidente actuelle de la Guild de Wellington qui comporte 180 membres. Malgré son trac pour parler en public, elle assure les réunions avec brio avec cette petite touche d’humour et de sympathie qui la caractérise si bien. Nous habitions dans le même quartier et nous nous voyions régulièrement (moi pour promener ma fille, elle pour promener son chien). Nos rencontres au café du coin vont me manquer!  Dire qu’Anne adore les tissus est un euphémisme, elle les collectionne avec une passion sans limite. Elle l’avoue elle -même avec humour, son nom d’ Instagram étant: « I have a fabric problem » (« j’ai un problème de tissus »). Elle a même réalisé un mini quilt avec ce slogan.

Anne 3

La suite et fin demain !

Panier à la manière de Gwennie /2

Après vous avoir présenté le ravissant panier de Kristine, si raffiné, voici le mien qui va vous paraître bien terne. J’ai une excuse ! Je rêve depuis longtemps de faire Welsh inspired quilt, un quilt à la manière galloise, en chutes de vêtements, donc la plupart du temps sombres. En voici quelques exemples, des antiquités bien souvent sauvées in extremis de la poubelle (photos Pinterest) :

wales-quilt

welsh quilt center quilt-lsummer11-web 56.494.9

Je suis particulièrement amoureuse de ce quilt, c’est lui qui m’inspire :

98018ccd4e889edc41ddc08651c1fdbf

Alors mon centre de médaillon est dans des tons sourds, mélangeant des tissus repro, des tissus indiens imprimés au tampon (de chez Neelam), quelques tissus modernes… C’est mon melting pot à moi ! Je verrai au fur et à mesure jusqu’où « je peux aller trop loin »… Mais ayant cousu ce que je voulais, j’ai été assaillie de doutes… Beau, laid ? Potable, intéressant ?…

DSCN2771

Je l’ai soumis à quelques amies avant de l’accepter tel qu’il est. Elles m’ont dit de le garder, et je leur fais confiance. Et puis Gwen Marston aussi fait parfois des centres très traditionnels, pour ensuite exprimer sa liberté dans les bordures… et c’est bien ce que faisaient beaucoup de quilteuses de jadis, donc je vais conserver mon petit panier d’inspiration galloise, puis le faire grandir au fil de l’été grâce à ce groupe si sympathique :

final-large

Mis en lien chez Humble Quilts !

La Fête du Fil dans le Tarn

Encore une info concernant ce département d’Occitanie que je ne me lasse pas de visiter !
programme-2016-fête-du-fil-labastide-rouairoux-salon-loisirs-créatifs-tarn-patchwork-art-textile-exposition-musée-japon-art-postal-tentmakers-eva-gustems-puces-des-couturières-vide-dressing-automates
Tous les ans autour du 15 août, c’est la Fête du Fil à Labastide-Rouairoux (81), aux portes de l’Hérault (34) et au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc. Riche d’une longue tradition textile, des passionnés font revivre cette vallée de communication, où passait déjà la voie romaine entre Nîmes et Toulouse, puis un chemin de St Jacques de Compostelle (la voie d’Arles).
Les activités séculaires tournent autour des ressources des bois, de la fabrication du verre, de l’exploitation du fer, des ardoises, de l’eau (force hydraulique notamment)… et surtout, en ce qui nous concerne, de la laine. Toute la chaîne de production se trouve dans la région : élevage des moutons, préparation des toisons, filage, teinture, tissage etc. D’ici sortaient au XXe siècle des tweeds utilisés par Coco Chanel pour ses petits tailleurs par exemple. Le Musée Départemental du Textile de Labastide-Rouairoux est passionnant ! De toute cette activité, il ne reste qu’une filature, Les Toiles de la Montagne NoireLeurs toiles sont de très haute qualité, tout au long de l’année je profite des nappes et torchons achetés chez eux.
Parmi les incontournables de la Fête du Fil, il y a tous les ans l’exposition des cartes textiles reçues sur un thème donné. Cette année, le Japon est à l’honneur ! Pour participer, voici les conditions (à lire aussi sur le site) :
appel-art-postal-labastide-rouairoux-festival-tarn-musée-textile-japon-kimono-bonzai-kawai-artiste-textile-loisirs-créatifs-puces-couturières
N’hésitez pas à participer et poster vos cartes… et peut-être envisager un tour du côté du Tarn cet été !

 

Fibre Occitane dans le Tarn

1202278Le Tarn est au cœur du Pays de Cocagne, le saviez-vous ? Deux lieux prestigieux  de ce département vont accueillir l’exposition Fibre Occitane cet été, cette fois-ci c’est donc la délégation France Patchwork 81 qui reçoit, avec l’aide active de plusieurs clubs et personnalités.

 

 
chateau-de-lacaze (1)A partir de dimanche prochain et jusqu’au milieu du mois de juillet, Fibre Occitane sera exposée sur les murs du Château de Lacaze, à l’est du département. Des personnes obstinées ont réussi à rénover ce château Renaissance laissé en ruine depuis le XIXe siècle, incendié, pillé puis abandonné aux ronces. Dix années ont été nécessaires pour lui rendre belle allure et maintenant ce bel édifice est un centre d’échanges et de créations artistiques. Encore un bel écrin pour les quilts réalisés par des adhérents d’Occitanie !

affiche_Lacaze

Dimanche 26 juin, ce sera jour de fête avec, outre Fibre Occitane, des Puces des Couturières, du Street Art avec des quilts en plein air et des platanes déjà décorés :
ob_15b2e1_dscn1746 (1)

Voici le platane adopté par FP31, le top en feuilles d’érable cousu par des adhérents de France Patchwork 31 vient d’être mis en place.

Quelle chance ont ces valeureux platanes, drapés de fils & fibres avec amour, avec humour… Voyez par ici les photos de l’installation de toutes les décorations bon enfant pour cette fête à venir. Cela ne risque rien, le beau temps est annoncé toute la semaine ! Bravo à Cécile, ses copines et l’équipe des Amis du Château de Lacaze.

lacazeaffiche

Quelques quilts retardataires enrichissent l’exposition inaugurale de Roques, nous sommes très heureuses d’exposer à présent 70 quilts !
Puis, en septembre, Fibre Occitane sera à Albi. Nous vous en parlerons en temps voulu…

Meuble_héraldique_Croix_clêchée_vidée_pommetée.svg