Lolo, ses meilleurs voeux et son projet avec vous

Bonne et heureuse année 2017 !
Offrons-nous une saison toute douillette
Nichée au coin du feu sous la couette
Nouvellement réalisée par nos doigts d’experte,
Et poursuivons l’an, allongée dans les pâquerettes.

Aux meilleurs jours d’été, en sandalettes,
Nous profiterons de la plage sur une belle serviette.
Nous apprécierons ensuite des champignons en omelette,
Et reprendrons nos ouvrages, à l’aide de nos cousettes,
Espérant finir l’année sous les strass et les paillettes.

Bref tous mes meilleurs voeux!

Vous avez ci-dessus les voeux inspirés de notre chère Lolo27, ex-déléguée France Patchwork de l’Eure. Mais oui, il y a une vie après la délégation !! Pour cette année 2017 aux riches rimes en -ette, Laurence vous propose un défi à suivre sur le blog des News. C’est ludique, c’est hexagonal, c’est hebdomadaire… Il n’est pas trop tard pour vous inscrire et vous joindre à la belle équipe déjà constituée d’une quarantaine de personnes ! Vous pouvez cliquer sur ce lien pour lire les articles déjà parus à ce sujet.

114217828
Le Défi Hexagonal 2017 est ouvert à tous !

 

Le mot patchwork en France

Parlons vocabulaire aujourd’hui.1463668020

petassou
Costume de petassou contemporain pour un carnaval occitan.

En Occitanie comme ailleurs, les vernissages sont l’occasion de réunir Élus, professionnels, amis et artistes autour d’œuvres exposées temporairement. Au cours des discours ou des discussions nous faisons le point sur l’évolution de l’art concerné. Je me souviendrai toujours d’un Élu qui, lors de son discours sur une exposition de patchwork, nous sortit tout-de-go : J’aime tout dans votre art, tout sauf… son nom imprononçable ! Et de nous sortir des équivalents occitans : petas, petassou, petaçon, ce petit morceau de tissu qui sert à rapiécer, ravauder, rapetasser… En français comme en occitan, nous avons du vocabulaire, alors pourquoi ce mot barbare ?

Patchwork… le grand fautif ! C’est maintenant un mot connu en français, mais chez les non-initiés, il fait penser inévitablement à une couverture rapiécée sans grande valeur, faite par une grand-mère d’un temps révolu. C’est tout de même bien loin de nos beaux ouvrages, classiques ou modernes !

dscn1800
Une très simple couverture en patchwork tient au chaud ce petit garçon malade. Illustration dans le conte Michka (écrit par Marie Colmont, Album du Père Castor). Moi j’aime ces quilts tout simples…

Paradoxalement, c’est nous les Françaises qui l’utilisons le plus, ce mot incriminé ! Le patchwork n’est que l’assemblage de pièces de tissus et nous l’utilisons souvent abusivement pour désigner l’ouvrage fini.

ech21438104_1
Insolite, à l’Ecole d’Art de Blois : un mur est couvert de mots ! Ce sont des plaques émaillées de l’artiste Ben (Ben Vautier), patchwork inattendu de petites phrases simples sur l’art, la vie, l’ego… 300 raisons de réfléchir ou de sourire !

Le succès de ce mot tient peut-être dans l’importance de Sophie Campbell en France. C’est elle qui a fait connaître ici, plus tôt que dans d’autres pays européens, l’Art du patchwork ainsi dénommé. Ce mot claquant a été le sésame pour cette activité  qui se transforme si vite en passion !

Sophie Campbell
Le titre de ce livre est clair : il traite de l’appliqué et non du patchwork !

0000000617185_1

25401053

Les titres des premières « bibles » des Françaises quilteuses sont sans doute l’explication du succès du mot patchwork. Ils expliquent comment faire des blocs en patchwork, alors on disait fièrement qu’on faisait du patchwork, puis qu’on avait terminé son patchwork, désignant l’ouvrage matelassé et terminé. Nous aurions dû parler de quilt, ou un autre mot local pour désigner l’ouvrage fini. Depuis, au petit bonheur la chance nous utilisons souvent un mot pour un autre, nous les prononçons comme on peut, mais finalement ce n’est pas bien grave !

ecussons_drapeau_quebec1Sophie Campbell aurait été québécoise, gageons que nous aurions toutes fait des courtepointes en France… Le vocabulaire est fait par l’Histoire !

qm117A lire par exemple, un article dans le nouveau Quiltmania (117) qui insiste surtout sur le fait qu’il ne faut pas appeler quilt un ouvrage fait de 2 épaisseurs seulement (les coverlets par exemple, les dessus-de-lit sans molleton) ni ceux qui sont noués (car non quiltés au point avant). C’est la différence entre matelassage et quilting : le mot français inclut l’assemblage avec les nouettes qui s’apparente au capitonnage et aussi le boutis !

Mais que dire à la place ? Autant chercher des mots français… Quand je me présente à une personne inconnue à qui je parle de ma passion, j’évoque l’art textile tout d’abord, terme générique des ouvrages de tissu, de fil et d’aiguille puis j’affine, si l’interlocuteur est intéressé, en parlant de quilts, de patchwork, de plaids et de tableaux muraux, de couleurs et de géométrie, d’histoire sociale des femmes et d’émigration, de rencontres et d’amitié… Tout ce qui fait que notre activité est bien plus que de l’assemblage de tissus ! Et pourtant je ne fais presque jamais du mix-media… qui s’approprie trop souvent le mot art textile en France !

motsQuels sont vos ressentis, entre mots français et anglais ?… Aimeriez-vous un effort national pour mettre de l’ordre dans notre vocabulaire, ou bien est-ce un sujet qui vous indiffère ?…

Un quilt pour Michelle Obama

Vous n’avez certainement pas oublié Miss Sue, cette femme qui jusqu’à son décès à 98 ans quiltait des quilts traditionnels au fin fond de la Géorgie puis de la Floride, et qui enseigna cette ancienne technique à Betty Smith, spécialiste des arts afro-américains. Si vous lisez ce blog depuis peu, ou si vous avez envie de vous remémorer ces longs moments passés avec ces deux femmes extraordinaires, voici par ordre chronologique les articles qui leur ont été consacrés :

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/12/10/des-quilts-en-floride/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/12/16/betty-ford-smith-a-la-recherche-de-ses-racines/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/12/18/miss-sue-faisait-toutes-ses-robes/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/12/20/les-quilts-en-pomme-de-pin-de-miss-sue-dear-betty/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2015/12/27/dinestimables-cadeaux-de-floride/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2015/09/26/betty-smith-expose-son-merveilleux-pine-cone-quilt-vert/

Depuis ces articles, Betty garde en elle l’impérieuse nécessité de faire connaître aux jeunes générations la fabrication de tels quilts, les Pine Cone quilts (ou Pine Burr quilts, ou encore Cuckleburr quilts). Un autre jour, je vous raconterai en détails son actualité, mais sachez qu’elle expose et donne des cours. Aujourd’hui, je vous raconte l’idée qui a cheminé dans son esprit cet automne.

almathomas_portraitBetty a appris que la First Lady, Michelle Obama, admirait grandement une femme peintre originaire, comme Miss Sue, de Georgie. Née en 1891, cette artiste n’eut de succès qu’à partir de ses 80 ans ! Elle a fait d’abord carrière comme professeur d’art en université, mais ce n’est qu’à la retraite qu’elle s’est mise à être exposée et reconnue. Son style est l’expressionnisme abstrait, issu en quelque sorte du pointillisme de Seurat ou Signac. Ce fut la première artiste noire à avoir une exposition en solo au Musée Whitney de New-York en 1971, précisément au même endroit et la même année que la grande expo de quilts qui a relancé la fierté américaine pour leur patrimoine textile !

1980-36-9_1b
Autumn Leaves fluttering in the Breeze
aa_1994_36_lg
Starry Night with Astronaut
1980-36-5_1a
Grassy melodic Chant
moving-heaven-earth
Moving Heaven & Earth
2015-12-04-1449189942-2624467-7-almathomas_dancingwithspringflowers
Dancing with Spring Flowers

Dans une des salles à manger de la Maison Blanche est accroché un de ses tableaux, choisi par Michelle O. elle-même. Betty en a été émue, elle qui admire aussi cette artiste. De plus, vous voyez le Dancing with Spring Flowers, ne trouvez-vous pas une ressemblance avec un Pine Cone quilt ?

Betty a donc décidé de témoigner son admiration à la fois à l’artiste et à Michelle Obama, cousant point par point en pensant à ces deux femmes…

quilt-and-steer-head-0022
Quilt dans l’esprit d’une peinture pointilliste d’Alma Thomas, fait par Betty Smith.
quilt-and-steer-head-0082
Le dos montre les points d’ancrage des triangles, dans la pure tradition afro-américaine.
betty-sampler
Betty chez elle, montant le sampler créé pour Michelle Obama (novembre 2016)

Et le quilt fut expédié à la Maison Blanche pour Thanksgiving.

hospital-pictures-0022
Une très belle lettre accompagne ce sampler de quilt traditionnel géorgien. Betty m’en a envoyé une copie, elle raconte avec talent les liens entre Miss Sue et elle, et la connexion avec les peintures d’Alma Thomas.

Betty a agi, n’écoutant que son cœur, ressentant beaucoup d’émotions en pensant à la fin de la présidence Obama. Il y a deux jours, un courrier a agi comme un immense rayon de soleil dans sa vie : la réponse des Obama ! C’est bien sûr une réponse standard, mais signée du couple présidentiel :obama-answer

Quoi de mieux que de vivre ses rêves ? Betty continue de vouloir faire connaître et reconnaître ces quilts. Par la magie d’internet, cette forme de patchwork émerge chez certaines artistes modernes… Bien sûr je prépare un article à ce sujet !

Michelle Obama fait ce vendredi 6 janvier un discours remarqué, mettant en valeur le personnel qui s’occupe de la jeunesse. C’est son credo : l’éducation des jeunes pour un monde meilleur. Cela tombe bien : Betty y a consacré sa vie professionnelle étant d’abord professeur d’art, puis spécialiste en éducation pour enfant en besoins spéciaux et finissant sa carrière comme Principale de lycée et administratrice de district. Encore un point commun entre ces femmes remarquables !helen_keller_quote_the_highest_result_of_education_is_tolerance_5502

La France en patchwork

Que pensez-vous de cette France ?

comite-sieyes-thouret-projet-purement-geometrique-de-81-departements-640x625
En 1789, le comité Sieyes-Thouret découpa la France en 81 départements de 18 lieues de large (72 km, distance de voyage raisonnable en une journée). L’amusant bloc rouge & blanc montre les sous-divisions de 9 districts, chacun redivisé en 9 cantons.

Habillée de la couleur de l’année, elle nous parle cette France, à nous quilteuses ! C’était, en 1789, le premier projet de découpage de la France en départements, pour remplacer l’invraisemblable fouillis de provinces, pays, diocèses aux privilèges ou devoirs variés et contradictoires qui ressemblait, lui, à un crazy quilt ! Ce nouveau morcellement à égales parties signait le début de la centralisation et la modernisation du pouvoir.

mapusa
Carte des Etats-Unis d’Amérique en quilt, vu sur ce blog.
screen_shot_2016-02-09_at_12-52-34_pm
Même travail, cette fois-ci appliqué sur une toile de jute. Vu ici !

La jeune Nation étasunienne avait montré le chemin du partage des terres à angle droit. C’était le modèle pour une nouvelle France.  Depuis les USA ont grandi et les frontières actuelles des Etats américains suivent encore à plus de 80 % les parallèles et méridiens.

En 6 mois, l’immense réforme territoriale française fut rondement menée. Finalement cette clarté orthogonale se muera en 83 patates qui tiennent compte de la réalité géographique (en particulier hydrographique) et des frontières des anciennes provinces : le patchwork est plus compliqué à reproduire que le damier initial !

france-depa
L’année de mes 5 ans (presque 6), le Père Noël m’avait offert un puzzle en bois très similaire à celui-ci. C’est par lui que j’ai su que le Père Noël n’existait pas, je l’avais vu dans le placard de mes parents… J’ai adoré ce puzzle, à la fois parce qu’il était amusant et parce qu’il symbolisait mon entrée dans le monde des grands « qui savaient » !

Que nous sommes attachés à nos départements ! Comme beaucoup, l’apprentissage des départements par numéro écourtait mes voyages en voiture. Leurs noms sont aussi des bribes de notre histoire personnelle, des lieux de visites, de vacances, d’attaches familiales… Pourtant ils ne correspondent sans doute plus aux besoins administratifs de notre pays qui a profondément changé en deux siècles. Surtout, d’une réforme empilée à une autre, on sait ce que ce patchwork est devenu : un millefeuille bien trop onéreux… En regardant l’organisation territoriale modernisée d’autres pays européens, c’est la structure régionale qui devrait plutôt survivre lors d’une grande réforme, alors que dans le cœur des Français les départements restent les préférés. Ce sera un des enjeux des élections 2017. Mais si effectivement les départements disparaissent administrativement, ils vivront encore longtemps culturellement, car ils correspondent à une unité territoriale à taille humaine et une mémoire de notre histoire. 

45a7791e97aa480fa3a99f786dc7f7a0

Comme notre pays métropolitain s’inscrit peu ou prou dans un hexagone et que, dans certains clubs, des échanges de tissus vont commencer en ce début d’année pour faire des charm quilts, j’ai sorti de mes archives ce supplément au numéro 45 des Nouvelles (juin 1995) rien que pour sa couverture :

dscn3624

Charm quilt de Michèle Laurent, photo Gregg Campbell

Ce ne serait pas une bonne idée de nouveau découpage politique, mais c’est une création qui peut donner des idées de charm quilt différent !

5139azqki-l-_sx195_Et si vous souhaitez baguenauder hors des sentiers battus, découvrir une France hors de notre monde moderne consacré à la consommation et la vitesse, le petit livre Sur les Chemins Noirs de Sylvain Tesson, à la belle écriture nostalgique, vous plaira peut-être !

Terminons avec des vues d’avion, d’ici ou d’ailleurs, qui sont de belles invitations au voyage… et au patchwork !

linda-glass
Linda Gass
alicia-merrett
Art quilt d’Alicia Merrett
sheila-framton-cooper
Un quilt qui me fascine toujours, signé Sheila Frampton-Cooper



Attention au glissement d’horaires et de dates Pour l’Amour du Fil

En raison d’un énorme couac de la part d’ExpoNantes, le Salon Pour l’Amour du fil se voit contraint d’effectuer un glissement des horaires d’ouverture. Si vous prévoyiez d’y aller, comme moi, toute la journée du mercredi 19 avril, c’est raté.

15590594_10158439796690355_4043513549497527744_n
Pour les dates, il faut lire du 19 avril en soirée au 23 (le dimanche)

Une amie exposante me l’avait dit, j’ai vérifié lundi auprès de Quiltmania… Les exposants ne pourront s’installer que dans la journée du mercredi et le Salon ouvrira seulement à 18 heures pour une nocturne. En revanche, le Salon ouvrira aussi le dimanche au lieu de se terminer le samedi. Autre changement, la nocturne du vendredi n’existera pas (puisqu’il aura celle du mercredi).

En vous donnant cette information, je pense surtout à toutes les personnes en train de finaliser les voyages en commun, réserver les hôtels, les cars ou trains… Ne prévoyez donc pas de vous rendre au Salon dès mercredi matin !

Le site Pour l’Amour du fil vient tout juste d’être modifié en conséquence, c’est donc officiel. Il reste juste qu’on m’a annoncé la nocturne à 5 € et ici elle est annoncée gratuite !

Ces entreprises qui travaillent pour nous : Pantone et la couleur de l’espoir pour 2017

Je ne sais pas vous, mais il me tardait qu’elle finisse, cette année 2016, annus horribilis dans les cœurs et dans le monde. C’est avec beaucoup d’espoir que je vous souhaite donc une meilleure année 2017 !

pleasant-greenery-wallpaper
Pour un quilt de la bonne humeur, suivez ce lien vers le HAHAHAppy New Year Quilt de LeeAnn !

La société Pantone travaille sur un produit bien particulier, la couleur. 220px-nuancier_pantoneC’était au XIXe siècle une petite entreprise faisant des cosmétiques (déjà dans la couleur !) puis Lawrence Herbert inventa la première normalisation des teintes en 1963, permettant des progrès dans l’imprimerie tout d’abord, puis dans maints domaines de fabrication. Nous connaissons tous les machines qui « font » les peintures à la couleur choisie, c’est une des nombreuses applications du répertoire nuancier normalisé Pantone. Il a ses concurrents (RAL, HKS, NCS, etc.) mais Pantone, l’Américain, reste une référence.

Cette société choisit chaque année une nuance donnant le la pour nombre de collections et d’influences de par le monde. L’année dernière, le choix était tellement décevant (rose & bleu : un retour à la layette sexiste ? lisait-on) qu’il avait été largement critiqué et même boycotté. Pantone était attendu au tournant et a réussi son examen en choisissant pour 2017 :

la_couleur_pantone_de_l_ann__e_2017_6421-jpeg_north_647x_white

go-green_imageOuf, on respire ! Cette couleur est celle de la Nature et reflète les aspirations de protection de l’environnement, d’authenticité, de simplicité. Ce choix a été influencé par l’amplification des mouvements go-green (solutions vertes), ainsi que par le nouvel adage de la styliste Vivienne Westwood : Buy less, choose well, make it last, Achète moins, choisis bien, fais-le durer.

greenery-2_medium
Une peinture Greenery sur le mur pour une ambiance exotique ! Photo Tollens
bois
Quilt La Ruche de l’Amitié, dont l’histoire est par ici et les explications dans Les Nouvelles n° 124.
649
Un petit bout de quilt du Champ de Violettes que vous trouverez aussi par ici. Les scrap-quilts sont les champions de l’attitude verte : on recycle même les plus petits bouts de tissus !

C’est aussi un appel à laisser de côté les technologies, le temps de se ressourcer. Les inspirations sont bien dans les tableaux Pinterest, mais tellement plus encore dans la contemplation de la Nature ! 

greenery-2017
Kristine ouvre l’année en vert, en exclusivité pour les amis de la Ruche des Quilteuses !

Cette couleur favorise également la concentration, stimule l’esprit…
Alors, POSITIVONS,
l’année 2017 sera verte et belle !

Etoiles d’Or

ob_b39195_les-nouvelles218En mars dernier, Sybille m’avait envoyé un très gentil mail, me parlant notamment de ses recherches passionnées sur le Nombre d’Or. Elle avait fait des essais d’étoiles piécées que je n’avais jaessaisybmais vues avant ! Elle avait préparé un dossier déjà bien complet et quelques semaines après elle m’a adressé la photo d’un quilt absolument merveilleux, toujours avec des étoiles qui s’imbriquaient comme par magie. Je lui ai chaleureusement conseillé de contacter Monique Lopez-Velasco, la rédactrice en chef des Nouvelles. C’est ma toute modeste contribution à ce qui est devenu un dossier très abouti dans le numéro 131, si bien expliqué par Nicole Dewitz et Pierrette Chaigne ! Sybille elle-même a été impressionnée par ces explications rendant limpides des notions géométriques que peu d’entre nous connaissent.
Ah si tous les profs de maths étaient aussi pédagogues qu’elles !!!

syb-gazon

Etoiles d’Or, ce titre est particulièrement adapté, même si les étoiles ne sont pas jaunes d’or, puisque l’origine de ce quilt concerne le Nombre d’Or (1,618…), qui est, en fait, une proportion esthétique. Vous en saurez plus sur la beauté des mathématiques -et sur ce modèle qu’on peut faire varier- dans les Nouvelles n° 131 ! La beauté des mathématiques, mais oui ! Regardez cette vidéo que m’avait signalé Sybille…

syb-quilting

C’est avec ces étoiles que je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année ! 

