Un sincère témoignage de solidarité

Le drame du séisme couplé du tsunami au Japon n’a que deux mois, mais nous n’avons plus beaucoup d’informations au sujet des besoins de la population de cette côte nord-est dévastée. Les déblaiements se poursuivent, de nouveaux logements sont attribués tant bien que mal, les Japonais vont de l’avant car ils savent bien que ce n’est pas en se lamentant qu’ils vont arranger les choses. Dignité culturelle admirable…

Des milliers de quilteuses du monde entier participent à des élans de solidarité ; ici dans notre région toulousaine, les Abeilles ont également fait quelques quilts présentés par Callale sur son blog. Nous espérons de tout coeur que nos quilts seront bien offerts à ceux qui en auront vraiment besoin sur place.

Pourquoi tant de quilts similaires ? Pour le moment, nous n’avons plus de lieu de réunion depuis que « Le Grenier à Idées », le magasin de nos rencontres, a dû fermer. J’ai donc donné quelques instructions par mail et laissé chacune coudre chez elle. Il fallait un modèle rapide et facile, mais je souhaitais quand même en profiter pour introduire un détail technique nouveau pour les plus nouvelles. J’aimais bien le bloc Bento Box mais j’ai finalement préféré ce bloc simple et pourtant très graphique avec certains tissus à rayures en particulier. Il suffit de connaître le truc de la couture partielle ! La grosse différence avec un log cabin est que chaque rectangle entourant le centre est exactement de la même taille, d’où une grande facilité de coupe.

1er essai d’assemblage des carrés

 Blocs avec couture partielle

On commence par coudre une bande et un côté du carré central mais on ne va pas jusqu’au bout (on arrête éventuellement avec quelques points arrière). Soit le carré est dessous, soit dessus, à votre guise.
Coudre en entier les autres bandes tout autour à la manière d’un log cabin.
Terminer en reprenant la première couture interrompue en se mettant sur la ligne de couture, quelques points avant la fin temporaire et coudre cette fois jusqu’au bout !
Ne vous inquiétez pas du sens de couchage des marges de coutures : dans un sens ou l’autre cela ne pose aucun problème !

Couture partielle (arrêtée bien avant la fin) qui sera terminée quand les 3 autres rectangles seront cousus.

Publicités

2 commentaires sur “Un sincère témoignage de solidarité

  1. J’ai bien aimé apprendre ce bloc et la couture partielle. Et comme mon grand a eu un coup de coeur pour le quilt bleu avec les centres rouges, je suis en train de lui en faire un. Avec Katell, prof « du plus petit cheveu au dernier orteil », c’est chouette, on apprend toujours quelque chose ! :-)))
    Bises,
    Callale.

    J'aime

  2. J’aime transmettre, au risque d’être sentencieuse, mais dans le domaine du patchwork j’espère rester un peu légère ! Oui, ce bloc simplissime a donné des idées, en particulier aux mamans de garçons pour qui on a parfois plus de mal à se décider pour un modèle. Un fils de Karine a également « fait sa commande » auprès de sa maman !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s