Patchwork et Histoire, histoire de patchwork

Aujourd’hui, je suis très heureuse de laisser Martine s’exprimer ! C’est une de ces Abeilles qui veut toujours apprendre, comprendre, partager… Qui croirait, en voyant tous ses ouvrages et ses connaissances, qu’elle n’a commencé le patchwork qu’en janvier 2009 ?…

Connaissez-vous Barbara Brackman ? Elle n’est pas vraiment connue pour ses quilts, mais elle en parle de façon magnifique et ce qu’elle nous en dit donne finalement du sens à nos travaux d’aiguille ! Cette Américaine est historienne du patchwork aux Etats-Unis. D’origine très ancienne, le patchwork  n’est pas né aux Etats-Unis mais s’y est énormément développé d’une manière originale et connaît encore aujourd’hui un engouement important, on peut même parler d’un nouvel intérêt considérable !

Barbara Brackman a publié de nombreux ouvrages, dont le fameux « Encyclopedia of Pieced Quilt Patterns », une bible en quelque sorte où sont répertoriés plus de 4000 blocs classés selon leur schéma, avec la date de première parution, les divers noms attribués…  Un autre de ses nombreux livres, le seul traduit en français, raconte l’évolution des tissus sur le marché américain, leur disponibilité, les progrès techniques, la mode : passionnant ! Elle est également styliste-créatrice de tissus de reproductions, chercheuse, visiteuse infatigable de musées et d’expositions… Pour suivre ses recherches et ses découvertes, allez visiter son blog généraliste.

Quilts traditionnels et tissus anciens : 1770-1890

Cette année, Barbara Brackman s’intéresse plus particulièrement aux quilts du 19ème siècle associés à la guerre civile américaine (1861-1865)  qui fut un tournant majeur dans l’économie et la philosophie des Etats-Unis, puisqu’elle aboutira à l’abolition de l’esclavage.  Sa démarche originale, ouverte et pédagogue, est de nous proposer sur un autre blog, « Civil War Quilts », l’histoire de cette guerre via les femmes et leurs ouvrages en patchwork.  Nous pouvons chaque semaine, pendant toute cette année de commémoration, confectionner un bloc dont le nom évoque un épisode de cette époque. Nous apprenons ainsi l’Histoire qui se rattache à des blocs que nous connaissons « techniquement » puisque nous apprenons aussi à les faire. Il n’est d’ailleurs pas rare que ces blocs, dits traditionnels, ornent nos premiers samplers.

Mais le plus intéressant sans doute c’est qu’en nous parlant de ces blocs et des évènements auxquels ils sont associés, Barbara Brackman nous parle des femmes qui les ont conçus ou qui y sont liées. Ainsi derrière des modèles techniques apparaît une aventure humaine et féminine très riche. Chaque quilteuse connaît la charge symbolique et historique du fameux « Dear Jane » mais Barbara va plus loin en nous parlant de ces nombreuses femmes souvent anonymes, elle resitue ainsi leur  rôle et leur donne une légitimité historique.

L’accès à cette connaissance historique nous permet de comprendre, sans doute, l’engouement du patchwork aux Etats Unis dont les racines se confondent avec l’histoire de la société américaine et son évolution.

Nous reparlerons du Civil War Quilt qui passionne plusieurs Abeilles !

A bientôt,

Martine

Publicités

15 réflexions sur « Patchwork et Histoire, histoire de patchwork »

  1. Merci beaucoup pour cet article très intéressant.
    Je partage votre avis Martine. Barbara Brackman est « THE » référence pour les quilters qui s’intéressent à l’histoire du patchwork. J’ajouterais « Clues in the Calico » autre livre de ce même auteur, qui nous apprend aussi beaucoup sur les quilts anciens (technique, couleurs,etc…).
    Bonne continuation à toutes les Abeilles
    FranceA

    J'aime

  2. J’ai oublié de dire à Martine qu’il manque quelque chose dans son article : des photos de ses blocs du Civil War Quilt ! J’en ai vu certains et ils sont très beaux !!!!!!

    J'aime

  3. Bonjour, je viens de m’inscrire et je trouve les articles très intéressants. Je m’intéresse à l’histoire du patchwork, surtout XIX°, étoiles et hexagones. J’ai lu certains livres de B. Brackman et d’autres auteurs aussi. Je me demande, en plus de groups qui font les blocks reproduction de diffferents periodes de l’histoire du patch, est-ce qu’ il y a en France des groups d’étude et recherche?
    Merci
    Patricia

    J'aime

    1. Bonjour Patricia, merci de manifester votre intérêt pour le blog ! A ma connaissance, il y a bien en France de nombreuses personnes passionnées par l’histoire du patchwork aux USA ; certaines écrivent dans la revue « Les nouvelles du Patchwork » ou « Quiltmania » des articles sérieux, d’autres en parlent épisodiquement dans leur blog (FranceA, moi-même modestement bientôt et sans doute bien d’autres). Témoin d’un attachement aux quilts traditionnels, se tient à Brouage une exposition (tous les 2 ans, cette année jusqu’au 13 juin) dont je vais bientôt parler. Mais je ne pense pas qu’il y ait de groupes de recherche à proprement parler. Pour vous répondre au mieux, je suppose que vous serez satisfaite si vous trouvez un groupe de patchwork qui vous corresponde, donc pour vous avec d’autres personnes passionnées d’histoire. J’ai vu que vous habitez la même région que moi, connaissez-vous les clubs de notre région ?

      J'aime

      1. Bonjour et merci de votre réponse. Je lis tout ce que je peux dans les revues dont vous parlez, livres et surtout sur internet. J’habite à Pamiers (09) et dans les 2 groupes que j’ai rencontré je n’ai pas trouvé d’échos pour le traditionnel, quilting à la main, long projets…Vous habitez où au juste? Je serai ravie de trouver un groupe-club dans la région !
        Patricia

        J'aime

  4. Bonjour, Depuis que je fais du patchwork (+ de 30 ans) j’ai eu la chance de pouvoir apprendre et me plonger dans l’histoire des quilts durant mes séjours aux US, toujours passionnée de leurs histoires, des tissus, je possède quelques quilts anciens ainsi que de la documentation sur la datation des tissus .J’essaie toujours d’intéresser mon atelier à cette histoire … ce n’est pas facile !! et sans aller jusqu’à Brouage , l’apprentissage du patchwork en France devrait être couplé avec son histoire , que bien d’animatrices ignorent malheureusement. Merci pour vos articles
    Bonne et belle journée Arlette

    J'aime

    1. Un grand merci Arlette pour votre témoignage.
      Selon les clubs, l’intérêt pour l’Histoire du patchwork va de zéro à +++. Question de style, d’apprentissage, de mentor… Vous, comme France Aubert ou moi-même (et bien d’autres), êtes passionnée de l’historique des quilts et donc transmettez à votre entourage. Le patchwork n’est pas qu’un ensemble de techniques à maîtriser, nous savons bien que ce peut être aussi un extraordinaire moyen d’expression et même une connivence avec les générations précédentes ! Continuons donc à être passionnées et transmettre ce que nous-mêmes avons appris, à la fois savoir apprécier l’héritage et le temps présent !
      Dans quelle région êtes-vous ?
      Katell, Toulouse

      J'aime

  5. Merci pour votre réponse,
    vous dites justement « dans » quelle région .. et non « de » quelle région !!!Nous avons posé nos valises, quilts tissus et autres !! à Carcassonne , donc non loin de votre ville… où il fait chaud, trop pour matelasser les ouvrages en route …
    Bonne fin de journée Arlette

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s