Simply Vintage !

Depuis quelques jours, pour celles qui ont un lien électronique avec Quiltmania (Facebook, Newsletter), c’était le mystère, l’attente  « insoutenable » d’un événement habilement dévoilé peu à peu, bref un  « buzz » pour nous préparer à… la naissance d’un nouveau magazine ! Avec les indices distillés jour après jour, j’avais parié sur un « Countrymania »… Perdu ! Pour répondre à l’engouement croissant des quilteuses envers le Folk & Primitive Art, le Country Quilting, le Rug Hooking, le Needle Punch et j’en passe (si c’est pour vous du chinois, ne vous inquiétez pas, on apprend vite), Quiltmania lance Simply Vintage – Quilts & Crafts, magazine trimestriel qui nous plonge dans l’esprit brocante-country qui convient si bien au patchwork.

Qu’est-ce que le Folk Art ?

Le Folk Art – l’Art Populaire – est une chose très bien distribuée dans le monde entier… A chacun le sien, dans chaque pays, chaque région ! Difficile de généraliser, mais on peut dire que loin de l’Art Officiel, tout le monde ou presque essaie de décorer, « rendre plus jolis,  agréables et personnels » les objets du quotidien.  C’est le plus souvent un style naïf, ne tenant pas compte des perspectives, utilisant des matérieux qu’on a sous la main : un meuble est gravé ou peint, une poterie est personnalisée, un drap est brodé, etc. et tous ces ajouts, facultatifs mais si importants pour les gens qui font ces oeuvres sans être « artistes », évoquent finalement leur identité culturelle. Avec l’industrialisation, il aurait pu disparaître, mais c’était sans compter le pouvoir évocateur de cet art identitaire…

Des protège-pots : c’est l’exemple même du folk art, rendre plus beau un objet utilitaire.

Dans le monde du patchwork, le Folk Art évoque d’abord l’utilisation de tissus de récup « tissés maison » à l’origine (« homespun »), souvent à carreaux (ah les chemises de bûcherons !) et aussi tout simplement les quilts aux blocs simples : les log cabin, les 4 ou 9-patch, les barattes, les étoiles etc. D’ailleurs, quoi de plus « folk art » que des blocs de simples étoiles rouges sur un fond blanc ?… On retrouve aussi des appliqués aux motifs naïfs : des maisons au style « Home Sweet Home », modestes mais confortables et accueillantes,  des étoiles, des coeurs, dont les contours étaient souvent dessinés avec… les emporte-pièces pour les biscuits !

Le Folk Art -ou plutôt une forme de Folk Art-  est maintenant très à la mode chez beaucoup de quilteuses, d’où l’arrivée de magazines qui lui sont consacrés.

Qu’en pensent les Abeilles de notre Ruche ?

Tout d’abord, Simply Vintage est un gros magazine (144 pages !) et se paie le luxe de ne pas nous assaillir de publicités. Chaque page a un aspect mat, vieilli ou rustique (en fond de page des planches, de la peinture craquelée ou du papier jauni, presque sépia) mais sans excès, dont se dégage une atmosphère chaleureuse. L’écriture est le plus souvent à la manière d’une bonne vieille machine à écrire, cependant les textes restent très lisibles. Les photos sont parfaites, comme d’habitude avec Guy-Yoyotte le photographe-maison ! Le prix est élevé (le n° 1 à 10 €, les suivants seront à 12,80 €), mais c’est un trimestriel… La première impression de la maquette est globalement très positive.

Cependant, nous ne sommes pas toutes fans absolues du style country-primitive,  certaines d’entre nous le trouvent  trop sombre, trop artificiellement vieilli, trop naïf. Elles espèrent donc qu’il y aura moins de « primitive art » dans Quiltmania et donc plus de pages pour d’autres ouvrages, aussi bien de beaux traditionnels revisités que quelques idées innovantes.

Pour celles qui se sentent attirées par cet univers, la comparaison se fait naturellement avec le magazine français « Quilt Country » des Editions de Saxe. Les deux revues ont leurs égéries et spécialistes (Véronique Réquéna et Marianne pour Quilt Country, Marie-Claude Iperti et Béatrice Airaud pour Simply Vintage) ; dans les deux on a des modèles de quilts venant aussi bien d’Europe que des Etats-Unis. Avec surprise je constate que Véronique et sa mascotte, son chien écrivant sa colonne, ne fait plus sourire. Pourtant les couleurs qu’elle choisit pour ses ouvrages (bleu grisé et brun majoritairement) continuent à enthousiasmer !

L’article sur le Lancaster County intéresse toutes les Abeilles, même celles qui préfèrent le traditionnel ou le plus moderne, car les Amish -et leurs quilts- exercent sur toutes une réelle fascination. Même unanimité sur les magnifiques photos chez Primitive Gatherings, on rêve toutes d’y passer une semaine !

Ce bébé de Quiltmania suscite d’emblée de l’intérêt. Il y a de la  cohérence, depuis le premier reportage qui donne l’envie folle d’aller passer ses vacances en Pennsylvanie au plus près des Amish en suivant le guide touristique irrésistible bourré de bonnes adresses, puis la découverte du Needle Punch avec deux jolis modèles de la si gentille Béatrice Meilhac, puis de la broderie, de l’appliqué, du patchwork, jusqu’au petit tour au « Paradis des Quilteuses » dans le Wisconsin… Les modèles sont majoritairement sur le thème de Noël, on ne s’en plaindra pas ! C’est cette période qui convient le mieux à ce style. Certaines sont folles de joie en feuilletant le magazine et veulent tout faire, mais la majorité aimerait les transformer un peu… pour arriver à un style finalement plus proche de Jacqueline Morel. Est-ce un Folk Art un peu trop américain ? Les plus réticentes préfèrent la nappe de Noël de Marie-Claude Iperti, chic et sobre. De plus elle a l’avantage d’être en coton, car les modèles en tissus de laine soulèvent quelques questions : l’approvisionnement en tissus de laine, ensuite leur entretien (peut-on les laver sans feutrage ?)…

Le rug hooking divise celles qui aiment le Folk Art. Notre American Bee  Anne-Marie se souvient qu’elle en faisait quand elle était toute jeune dans son Colorado natal, mais n’a aucune envie de s’y remettre ! Seul un petit quart des Abeilles s’y intéresse.

Ce qui plaît le moins aux Abeilles, c’est le scrap, mais l’ambiance est particulière puisque photographiée dans un Salon à Chicago. Valérie Briot, chineuse depuis des années, saura, on l’espère, mieux nous y intéresser dans les prochains numéros.

Ce magazine suscite donc la curiosité et récolte des commentaires élogieux. Mais comme ce Folk Art n’est pas notre culture, on aimerait beaucoup quelques explications sur les origines des thèmes comme, par exemple, les « Penny Rugs ». Et si on veut mettre la barre au plus haut, on aimerait une première partie culturelle à la manière de l’ancien magazine 100 Idées avec un dossier sur un Folk Art particulier. Je me souviens, pêle-mêle, de reportages sur le point de croix dans le monde, l’art des Molas, les herbiers, les furoshiki, les meubles peints, les tapis Navajos… L’Art Populaire est un domaine aux sujets infinis pour les curieuses que nous sommes ! Cela rendrait ce magazine non seulement agréable mais aussi très éducatif.

Comment se procurer ce nouveau magazine ?

Si vous habitez en France, c’est très facile : depuis jeudi 17 novembre 2011, il est en vente dans les points de vente habituels de Quiltmania (en kiosque, Maisons de la Presse, magasins de patchwork…). Vous évitez ainsi des frais de port de 4€, relativement importants en raison du poids de la revue 😉 . A l’étranger, si vous connaissez une boutique qui vend les Quiltmania, vous aurez aussi Simply Vintage ! Et nos amies belges et néerlandaises pourront probablement bientôt acheter ce magazine en kiosque également.

Sinon, vente sur le site qui lui est consacré : http://www.quiltmania.com/simply-vintage-magazine.html

Quant au magazine en anglais, il faut patienter, espérer…

Simply Vintage in English ? You have to wait and hope, but this brand new magazine may soon be released in English !

De tout coeur bon vent à Simply Vintage et son équipe ! Ce premier numéro a visiblement été conçu avec beaucoup de soins et nous attendons déjà la suite avec impatience et curiosité !

Katell, après enquête auprès des Abeilles du Vendredi

Publicités

14 réflexions sur « Simply Vintage ! »

  1. Merci Katell de cet article très étoffé, lu avec grand plaisir !!! Je me réserve la fin du mois pour ( me ruer, me précipiter!!) l’acheter ! A suivre pour cette nouvelle aventure 😉

    J'aime

  2. MERCI, Katel pour ce super reportage, je dois avouer que j’ai feuilleté au salon cette revue sans être convaincue, …
    Mais je dois dire qu’en te lisant je vais peut être le regarder d’un autre oeil.
    Et puis les N° 1…cela m’en fera un de plus,
    En tous cas bravo pour la promo…
    Bon week-end,
    DAN.

    J'aime

  3. Bel article, quelle plume! J’ai évidemment craqué pour ce n°1 sur le salon quand j’y suis allée mercredi. Un n°1 ne se refuse pas! Depuis, j’ai juste eu le temps de le feuilleter très vite, et juste de constater l’ambiance et les jolies photos, très chaleureuses. A suivre :o)

    J'aime

  4. Très tentant ce nouveau magazine. J’attends de le feuilleter plus attentivement. Merci de l’avoir « décortiqué » pour nous. Bon week end.

    J'aime

  5. Merci pour tout cet article , mais j’avoue je n’adhère pas à cette revue, le prix déjà, il faut je pense être convaincue par cette « nouvelle » mode du folk art, qui reprend des modèles déjà vus et revus depuis des années , pour qui s’interesse à ce style,
    Pour ce qui est de l’article sur les Amish .. qu’apprenons nous de plus ???,(je ne parle pas des ponts couverts où on ne risque pas de retrouver Clint , car le film se passe dans l’Iowa) il sert surtout de support aux adresses conseillées, bientot il y aura,sans doute le cote plus « exotique » des Amish du nord de l’Indiana ainsi que les quilteuses du Wisconsin..; à croire que seul quiltmania découvrent, les bons coins …les belles boutiques et la tradition des retreat camps …est ce que Quiltmania parle des antiques mall ?? où on chine mais pas des reproductions de fer vieilli…etc
    Non j’ai achete ce premier numéro pensant y trouver du « nouveau », je ne continuerai pas
    Bonne et belle journée

    J'aime

  6. merci pour ces commentaires bien clairs et détaillés. Ma petite maison de la presse de quartier ne l’avait pas encore ce matin. Votre article va me faire patienter jusqu’à lundi. vu le « niveau »de certaines revues de patch, la naissance de celui-ci est une bonne nouvelle. On verra bien. En tous cas, merci.
    Michèle

    J'aime

  7. Merci beaucoup Katell pour cette enquête.
    J’ai trouvé ~~et acheté~~ ce magazine sur le salon Créations & savoir faire à Paris car j’ai été d’emblée séduite par « l’ambiance » qui s’en dégage…
    Mais, à y regarder de plus près, je partage ton avis, j’aimerais un peu plus d’histoire, connaitre mieux les origines que toutes ces techniques « FolkArt ».
    Bon dimanche à toutes les Abeilles
    FranceA

    J'aime

  8. Merci à toutes d’avoir laissé vos impressions ! J’y retrouve la diversité des réactions autour de moi qui va de la séduction totale au rejet complet ! Ce numéro 1 suscite clairement la curiosité et chacune de nous pourra, le trimestre prochain, regarder si son évolution correspond à nos attentes. Bien sûr, il ne pourra jamais plaire à tout le monde, c’est la vie !

    J'aime

  9. Merci encore Katell et les Abeilles pour tous ces commentaires! J’ai alors deux magazines, Simply Vintage et Quiltmania, pour chercher et regarder (puis décider d’acheter ou pas) quand j’irai en ville!
    Patricia

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s