Pennsylvania 1890-2006

Quand mon fils était tout jeune et mes filles pas très vieilles ;-), je lisais tout ce que je pouvais sur le patchwork mais ne réussissais pas à faire plus d’un ou deux ouvrages par an, c’étaient tous des cadeaux d’anniversaire, de mariage ou de naissance faits dans l’urgence de la date limite… Et puis j’ai décidé de me secouer un peu, de faire quelque chose pour moi qui prenais le temps d’enseigner le patchwork sans en faire pour moi-même : il fallait que ça change ! Pile à ce moment-là, en feuilletant le Quiltmania sorti de ma boite aux lettres, c’est coup de coeur absolu, il me le fallait, je le voulais, je ne pouvais pas vivre sans… ce quilt :

J’ai copié ce modèle paru  dans Quiltmania en septembre 2006,  si finement réalisé par Michèle Beugnon. Elle-même s’est inspirée d’un quilt antique de 1890, visible au Musée de York (près de Lancaster, Pennsylvanie). L’original est en soie et mesure 2,12 m x 2,12 m… alors que le mien n’est qu’un carré d’1,10 m.

Photo du quilt original, paru dans des reportages de Quiltmania n° 40 et 47.

Il est la quintessence de ce que j’aime, le Simple et le Scrappy : une base classique avec des blocs tout simples (Marches du Palais, 9-patch) qui, réunis, font un dessin secondaire décoratif, des couleurs sobres avec ce mélange d’unis bruns et bleus égayés par de petits imprimés comme le font souvent les Mennonites… Il me plaît autant qu’au premier jour ! Il marque aussi le début de mon égoïsme : faire des quilts pour moi !

Ma question récurrente : si je le faisais maintenant, qu’y changerais-je ? Eh bien, les toiles de coton unies bon marché m’ont rendu le quilting très difficile, j’aurais aimé en faire beaucoup plus ! J’utiliserais donc du coton uni fin qu’on trouve dans les magasins de patchwork, c’est certain. J’oserais aussi beaucoup plus de diversité dans les tissus, tout en gardant les mêmes valeurs de couleurs et le schéma général. Enfin, je préfère de plus en plus faire de grands ouvrages, je le ferais donc plutôt de la taille de l’original ! Mais je l’aime comme ça et il me rappelle cette décision de consacrer plus de temps à ce que j’aime…

-=-=-=-

Je suis une lectrice assidue et passionnée de Quiltmania depuis le premier numéro, tout comme je l’étais des 100 Idées dans ma jeunesse. Je profite de la présentation d’un de mes anciens coups de foudre dans ce magazine pour vous recommander le nouveau numéro avec une première partie très intéressante, comme toujours, mais cela fait longtemps que je n’ai pas autant apprécié les modèles expliqués :

  • tout d’abord le merveilleux Jardin de Grand-Mère de Will Vidinic, dont j’admire les quilts depuis les années 80 : oui ce sont « encore » des hexagones, mais regardez la beauté de ce rouge, le rendu de ce parterre de fleurs, le médaillon qui attire le regard… Vous pouvez rendre visite à son blog ici : Not-so-zen Quilts in Paris
  • dans le style « appliqué vintage », le mot est à la mode, j’aime beaucoup les appliqués de Fa la la la la ! Superbes couleurs, très beaux dessins, il concurrence dans ce domaine les plus beaux modèles de  Bunny Hill ou Blackbird Designs.
  • j’avais déjà vu des samplers faits dans des maisons, mais celui-ci est particulièrement réussi : Ryokan est aussi un très joli quilt !
  • et ce Médaillon en couverture, vraiment pas mal du tout…

Le Quiltmania n° 86 est pour moi un excellent cru, nous avons la chance immense de disposer en France de publications exceptionnelles dans le domaine du patchwork, profitons-en ! Et vous, comment le trouvez-vous ?

-=-=-=-

Publicités

22 réflexions sur « Pennsylvania 1890-2006 »

  1. Comme toi, j’adore ce magazine. J’ai tous les numéros et ma préférence va surtout pour les premières pages des Quiltmania. Les modèles ne me plaisant pas forcément, mais les reportages et les intérieurs de charme sont superbes.
    Pour ne rater aucun numéro, je suis abonnée et je ne le regrette pas. Ce dernier numéro est superbe.
    Par contre, j’ai arrêté d’acheter les hors séries. Ils ne me plaisent pas trop… mais lorsqu’il y en a un qui me fait de l’oeil, je l’achète.
    Hier, j’ai acheté le 1er numéro Simply Vintage. Je ne sais pas si je les achèterai tous mais il faut attendre…
    Bonne soirée

    J'aime

    1. Coucou Laurence, on se retrouve… Je me souviens avec quelle gentillesse tu m’avais transféré les dessins de Capricorn Quilts, merci encore.

      Nous sommes toutes deux les mêmes quiltmaniaques ! J’ai aussi tous les numéros, en priorité pour les reportages ; et moi non plus je ne suis pas fan des hors-série, sauf exception.

      A bientôt !

      J'aime

  2. Je ne l’ai feuilleté que très rapidement, mon week-end était consacré au nouveau-né, Simply Vintage.
    Mais je compte bien me rattraper le week-end prochain!
    Bonne soirée

    J'aime

    1. C’est Michèle Beugnon qui a conçu cette harmonie de couleurs et pour une fois je n’ai rien voulu changer tellement il est beau ! J’ai vraiment copié le modèle proposé par Quiltmania, quelques mois après avoir publié l’original.

      En tout cas, je suis contente que ce quilt te plaise, merci pour le commentaire !

      J'aime

  3. Abonnée pendant quelque temps, j’ai laissé tomber, mais ce n° m’interpelle, je vais y jeter un coup d’oeil.
    Faire du patch pour soi n’est pas forcément de l’égoïsme, c’est parfois du nécessaire…associé à sa passion : un plus !

    J'aime

  4. You have made a very lovely quilt from your antique inspiration! Beautiful, and all your own! I also love Quiltmania magazine, and subscribe to it in the U.S. I haven’t seen the new issue yet. Can’t wait!

    J'aime

    1. Merci !
      Quiltmania fait beaucoup pour l’expansion du patchwork en France et en Europe, il faut que l’équipe conserve sa capacité à nous rendre compte de ce qui se passe dans le monde, tout en trouvant l’inspiration pour plaire aux Européennes, c’est un travail d’équilibriste !

      J'aime

  5. ça m’ énormément étonnée que tu aies pu faire des quilts pour les autres avant d’en faire pour toi !!! tout le contraire de l’égoïsme …et tout le contraire de moi !!! j’ai mis longtemps avant d’en offrir tellement ça représentait de travail (je fais tout à la main !) et puis j’étais tellement fière (et oui!!!) de posséder ce dont j’avais toujours rêvé ! maintenant ce stade est dépassé, mais je n’offre qu’à ceux qui ne s’en servent pas comme couverture du chien et qui apprécient…un minimum ! LOL !
    Quiltmania…j’adore hélas pris en cours de route , mais fidèle à chaque n° …le simply vintage : déjà complètement accro !!!!
    Bonne soirée Katell !

    J'aime

    1. Moi j’assemble depuis toujours à la machine à coudre, ado je faisais déjà mes vêtements avec celle de ma mère ! Le nord-Finistère est plein de quilts en Log Cabin en tissus Souleïado des années 80-90 et je n’en ai aucun : c’est drôle d’aller parfois chez mes cousins qui me ressortent des quilts que j’ai complètement oubliés… Et quel plaisir de voir qu’ils ont été utilisés, que les enfants les ont adorés…
      Il ne faut cependant pas offrir des quilts au hasard, j’ai entendu des histoires désolantes de petits bijoux qui, comme tu dis, servent de carpette au chien !

      J'aime

  6. J’ai bien aimé aussi ce dernier numéro et j’ai craqué aussi pour le jardin de grand-mère. Je viens d’en commencer un dans les tons de bleu avec la méthode expliquée dans l’article. Bonne soirée.

    J'aime

  7. Merci Katell! très beaux patchs et oui! il faut faire des patchs pour soi-même aussi.
    Dès que j’irai en ville, je chercherai le Quiltmania 86!

    Bonne journée
    Patricia

    J'aime

  8. Très belle couverture le dernier quiltmania. Ce journal me plaît depuis le début. Je me suis abonnée dès les premiers numéros, puis je me suis arrêtée, et j’ai repris. J’ai acheté d’occase les n° qui me manquaient pour n’avoir aucun trou dans la collection, sauf les hors-série que je n’achète jamais. Ce journal est très beau et bien conçu, les modèles expliqués peut être pas toujours, mais il faut de la variété, pour tous les goûts. Par contre dans ce numéro nous avons été gâtées avec le Vigor’s Quilt de Petra Prins (superbes couleurs) et le jardin de grand-mère de Will Vidinic. De toute façon en mettant un ouvrage de Will Vidinic il n’y a aucun risque de faire une faute de mauvais goût. J’aime également les reportages « quilts et intérieur de charme », toujours agréables à regarder.
    Pour ce qui est de l’égoÏsme dans la non distribution de quilts, ça ne me pose aucun problème. Je ne fais pas beaucoup d’ouvrages par an et je ne souhaite pas du tout m’en séparer. Surtout pas les quilts faits main. Mes chats non plus ne veulent pas que je m’en sépare, comme tous les chats, ce sont des égoïstes dans l’âme c’est pour ça qu’on s’aime eux et moi.
    Me séparer d’un quilt fait machine me gênerait moins. C’est moins personnel, l’ouvrage n’a pas le même vécu, puisqu’il y a la machine comme intermédiaire entre moi et le tissu, et beaucoup plus vite fini ou trop vite fini. Il faut savourer lentement, les bonnes choses se savourent lentement, ce genre de travail aussi.
    Et enfin, bravo pour ton courthouse steps/nine patch l’ensemble des coloris est très réussi.

    J'aime

    1. Je me souviens de ton quilt des maisons à la manière de Will Vidinic et nous avons la même admiration pour ses quilts !
      Tout comme le disait Pascale plus haut, je sais par expérience qu’on offre beaucoup moins volontiers un quilt fait main. Tous ceux que j’offre (sauf à mes enfants, mes soeurs et ma mère) sont quiltés à la machine, ma bonne vieille Pfaff à double entraînement me permettant un travail propre. Et ceux dont je ne me séparerai jamais ont au moins une phase à la main (piéçage ou appliqué et/ou quilting). Il se crée une sorte d’intimité avec les tissus, on se souvient des événements auxquels on pensait tout en cousant et le quilt devient chargé de ces histoires. Travailler à la machine est différent mais c’est aussi jubilatoire pour moi, je suis follement heureuse d’utiliser des trucs, techniques et astuces qui me permettent de faire vite et bien des ouvrages que je n’aurais jamais entrepris à la main… Alors j’alterne les plaisirs !
      Bon, Wolfshade, on ne s’écrit pas souvent, mais à chaque fois c’est un plaisir ! J’espère que tu te plais dans ton nouveau club.

      J'aime

      1. Oui Katell, je me plais bien dans mon nouveau club, où je ne vais hélas pas régulièrement pour cause de travail. L’ambiance y est très sympathique.

        J'aime

  9. Ton article m’a passionné car je propose actuellement sur mon blog la fabrication d’une poupée de chiffon AMISH, alors tout ce qui se rapporte à la culture AMISH m’intéresse fortement en ce moment !

    J'aime

    1. Elles sont craquantes, ces poupées, j’en ai fait deux mais ne sont plus chez moi.. Je vois surton blog que tu mets du tissu noir pour les pieds, quelle bonne idée !
      J’ai vu aussi que tu connais aussi Brigitte Daniel, normal quand on habite la région toulousaine !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s