IQFOI – La Cène de Don

Léonard de Vinci, génie de la Renaissance, peignit un immense tableau mural à Milan qu’on nomme « La Cène » en français, « The Last Supper » en anglais, traductions de « L’Ultima Cena » titre original en italien. Maintes fois copiée, parfois parodiée, cette oeuvre est honorée par la sublime interprétation en patchwork d’un Américain du Texas, Donald Locke :

Don a bien volontiers posé pour moi devant son chef d’oeuvre « The Supper Quilt » exposé dans la cathédrale de Galway, puis a demandé à mon mari de nous photographier ensemble :

Quelle patience (et quelle technique) pour réussir cette prouesse ! Quelques précisions : ce quilt est composé de 51 816 carrés de 1/2 inch (13 mm) qu’il avait découpés à 1 inch. Aux dires de sa femme, il commença ce tableau sans savoir quelle taille il ferait fini… Alors, combien mesure-t-il finalement ?  67 x 183 inch, c’est-à-dire 1,70 m de haut pour 4,60 m de long.

Don débuta dans cette technique de la pixellisation en tissu pour célébrer son 40e anniversaire de mariage :

Don et son épouse sur le premier quilt de Don, réalisé en 1996.
Il se lança ensuite dans son chef d’oeuvre qui, depuis, voyage dans le monde entier !

Le plus extraordinaire est que ce quilt, vu avec nos deux yeux, semble malgré tout un peu flou. Mais si on le regarde d’un oeil à travers un rouleau, l’image devient très nette… Epoustouflant !

If you happen to read this post Don, thanks from the little French girl from Toulouse !

-=-

Bientôt d’autres articles vous montrant des quilts, des quilts, encore des quilts !…

-=-=-=-

Publicités

10 commentaires sur “IQFOI – La Cène de Don

    1. Après une (ou deux) averse(s) le matin dans le Connemara, la coiffure est bizarre, mais même si je fais des efforts ce n’est pas beaucoup mieux. L’important, c’est le souvenir de cette rencontre avec ce très gentil (et talentueux) monsieur !
      Bonne journée à toi aussi Jubama !

      J'aime

    1. Don a appris le patchwork avec sa femme, alors qu’il n’était pas encore à la retraite (il est dentiste) et a fait ce quilt en le subdivisant en sections. Tout est cousu et monté à la machine. Son gros travail a été de trouver les justes couleurs, il a passé de longues heures à courir les magasins, faire aussi teindre des tissus pour avoir toutes les nuances qu’il souhaitait… Il y a 350 différents tissus, ce qui est relativement peu pour tant de carrés, mais ils sont tous choisis avec un soin infini… Don ne voulait pas faire une copie au rabais, il aime trop Leonard de Vinci pour le trahir !

      J'aime

  1. c’est spectaculaire,quelle patience pour ce merveilleux travail,félicitations à ce Monsieur et beaucoup de bravos,je l’ai fais voir à des amies c’est presque incroyable d’avoir entamer un travail pareil

    J'aime

    1. Deux ans ! Il estime son travail à 1 200 heures, sans compter les cogitations, les recherches, les préparations… ni le quilting, puisqu’il l’a fait réaliser par une professionnelle qui a su renforcer les détails par un très habile quilting.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s