IQFOI – Délégations nationales (2)

Voici la suite des Round Robins* ! Cette section est appelée « Patchwork Promises » car les quilteuses ont promis de céder leur quilt pour l’oeuvre caritative de leur choix. Gageons que ces merveilleux quilts apporteront beaucoup aux associations choisies !

Kenya

Le Kenya a joué curieusement sur des thèmes du monde entier, il y avait aussi un quilt d’inspiration égyptienne. Mais après tout, nous ne nous interdisons rien non plus !

Australie

Ce quilt de Pam Holland comprenait des lettres écrites, dessinées, brodées, que bien entendu personne n’osait toucher… Drysdales’ Dame est le titre de ce quilt, sans doute fait-il référence à une histoire particulière ?

Japon

Les plus extraordinaires quilts de cette série venaient du pays du Soleil Levant. Les cinq avaient la particularité d’être incroyablement travaillés sur chaque centimère carré, comme si c’étaient des mini-quilts !… J’étais hypnotisée par deux d’entre eux, mais les autres étaient autant travaillés…

Hiroko Nakayama

Junko Lemoto

Noriko Kido

 Extraordinaire quilt sur le thème de la mer, signé Izumi Takamori.

Et que dire de ces Fleurs de Cerisier de Kumiko Funaki ?… Mes photos ne rendent pas toute la poésie qui se dégage de ces quilts…

De plus, vous avez apercu un cadeau-bonus des Japonaises, un parterre de nénuphars que je vous propose de voir de plus près :

Vous pouvez cliquer sur chaque photo pour l’agrandir. Et je me rends compte encore une fois que rien ne vaut de voir les oeuvres d’art « en vrai »… Ces quilts sont parmi les plus beaux du IQFOI, mais vous n’avez pas encore tout vu, d’autres photos de quilts suivront bientôt !

* Qu’est-ce qu’un Round Robin ? Imaginez un groupe de 3, 4 ou 5 copines. Le premier mois, chacune choisit un (gros) ensemble de tissus qui s’harmonisent et fait un centre. Le mois suivant, elle le passe à une copine (avec les tissus restants) et reçoit un centre (avec tissus  d’une autre ; elle aura un mois pour faire une première bordure dans le plus grand secret. Le mois d’après, elle passe cet ouvrage à la suivante et reçoit un autre ouvrage en cours pour lequel elle fera la 2e bordure, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’elle reçoive son centre, merveilleusement complété (dans le meilleur des cas) par les bordures successives de toutes les copines. Il lui restera à quilter cet ouvrage unique, symbole de leur amitié.

Evidemment toutes variantes sont possibles !
Des Round Robins se font aussi entre copines virtuelles grâce à internet…

-=-=-=-

Publicités

15 commentaires sur “IQFOI – Délégations nationales (2)

  1. Je suis époustouflée par le bassin au nymphéas, évidemment, et même si les photos ne peuvent remplacer un vrai coup d’oeil, je te remercie de ce splendide reportage qui enchante mes petits déjeûners!
    J’aime beaucoup le concept du round robin, ce doit être très stimulant.
    Bonne journée Katell

    J'aime

    1. Je suis ravie de ces rendez-vous matinaux avec mes amies lectrices ! J’ai découvert depuis peu que je pouvais programmer la parution des articles (mieux vaut tard que jamais), tu vas en avoir encore les prochains matins !
      Les nymphéas,côtoyés par un pot de bambous, donnaient une extraordinaire impression de fraicheur et de lumière dans cette salle (par ailleurs tendue de tissus noirs sur lesquels étaient fixés les quilts) comme s’il y avait un vrai bassin ! C’était vraiment très réussi.
      Bonne journée à toi aussi !

      J'aime

  2. Merci pour ce nouveau reportage. Ces quilts japonais sont une merveille, quel travail remarquable, j’adore celui aux fleurs de cerisiers. Les 2 premiers du Kenya, par les couleurs choisies sont assez représentatifs de ce beau pays. Quant au 3ème, il ne peut pas laisser indifférent quant à sa symbolique. Dans mes débuts en patchwork, j’ai fait 3 round robin, 1 dans le club dont je faisais partie et 2 par le net.
    Bonne journée (le soleil est enfin revenu)

    J'aime

    1. Personnellement je n’ai jamais fait de Round Robin. Quand c’était « la mode » en France, je ne me sentais pas assez sûre de moi car c’est le genre d’exercice où il faut se dépasser pour ne pas décevoir les copines ! J’ai vu autour de moi des personnes très heureuses de cette expérience, d’autres qui en pleuraient presque de tristesse… Bref des résultats contrastés.

      Murielle, demain mon groupe de Colomiers fait une sortie dans ton département ! Nous visitons le jardin des Martels en début d’après-midi. Juste au cas où tu puisses nous rejoindre…

      Bises

      J'aime

  3. Merci pour ces belles photos, les médaillons sont toujours interessants c’est vrai que l’idée du round robin est sympa, mais la réalité parfois…
    (Je parles en connaissance de cause) du coup je le fait faire maintenant en « égoïste » je sais c’est pas bien mais…
    Merci encore,
    Bonne journée,
    DAN.

    J'aime

  4. Les nénuphars, bien sûr … superbes ! Mais plus généralement, j’ai un avis mitigé concernant les Japonaises. Je me demande toujours si elles ne font pas un concours du plus grand nombre de (petits) morceaux de tissu, ou du nombre de points …, un peu too much en somme. Elles produisent des patch superbes, techniquement parfaits, éblouissants parfois de virtuosité, souvent fades au niveau des couleurs. Mais je préfère le souffle des Australiennes, on sent qu’il y a l’esprit derrière.
    Kenya : les patcheuses sont des immigrées temporaires blanches (expatriées US ou européennes), ou des autochtones ??? Où est l’Afrique ?
    Merci pour ce voyage et toutes ces photos qui nous permettent de s’en mettre plein les yeux.

    J'aime

    1. Zigo, merci de donner ton avis si clairement, comme d’habitude, j’apprécie !
      En ce qui concerne les Japonaises, j’ai toujours préféré les quilts aux tissus anciens indigo, mais on ne peut pas vivre qu’en regardant le passé, la matière première diminue… Je n’ai jamais adoré les tissus taupe et leur côté chic, d’accord, mais trop tristounet. L’autre bémol côté Japonaises connues est qu’elles ont des élèves et petites mains travaillant pour la « Maître ». Il n’y a pas la même conception de l’individu là-bas. Ici, je peux imaginer qu’elles ont joué le jeu de l’oeuvre perso à cinq pour le Round Robin, peut-être… Lors de cette expo, il y avait de la couleur, de l’inspiration, franchement j’ai beaucoup aimé la mer (avec des indigos et autres tissus japonais) et les fleurs de cerisier !
      Pour le Kenya : ce sont des expatriées assurément, pour la majorité au moins, d’où le côté international de qualité mais sans attache africaine locale évidente. Les participantes sont : Rajminder Kalsey, Veena Sennik, Martine Chamorel, Gretchen Sanders Mwaura, Kundan Pattni. Il y a pourtant une forte culture locale qui aurait pu plus inspirer…

      J'aime

  5. Merci encore pour ce superbe reportage. Personnellement, j’aime beaucoup les patchs japonais mais je ne garderais bien de donner un avis car je ne suis pas assez compétente pour cela. Je trouve les nénuphars époustouflants et les patchs sur la mer et les cerisiers sont ravissants. Bonne soirée.

    J'aime

    1. Chère Marijo, il suffit que tu aimes !
      C’est vrai que nous nous permettons parfois de juger, avec néanmoins tout le respect que l’on doit à celles qui ont travaillé avec leur coeur, quand nous sommes « imbibées » par le monde du patchwork depuis des dizaines d’années… Nous n’avons pas toujours les mêmes goûts (ce serait trop monotone) et chacune a le droit d’aimer plus ou moins des quilts ou des styles. Merci beaucoup d’avoir laissé un message et à demain pour la suite des reportages sur le Festival !

      J'aime

  6. Bonjour Katell !
    Toujours un aussi magnifique reportage mais j’ai eu l’impression, en regardant chaque oeuvre, que le choix des couleurs a changé, même pour les japonaises, trés « flashy » mais ce n’est pas une critique, juste une constatation !
    Bonne journée !

    J'aime

    1. Il y a aussi chez les Japonaises le style « kawaï », mignon, rosy-flashy ou délibérément enfantin, alors que là les quilts avaient parfois des harmonies osées, d’autres consensuelles (rose et vert, bleu et blanc), sans affectation, « juste » la recherche du beau… Que demander de plus ?…
      Merci Cécile de me lire !

      J'aime

  7. Magnifique comme savent le faire les japonaises , mon attention va vers le theme de la mer , ce ne sont pas mes couleurs , mais j’imagine le travail avec les courbes , ce pavé central est splendide
    Merci Katell , bonne continuation .
    Pénélope

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s