Le dé curieux de Conques (Aveyron)

A Conques

A Conques, un des plus beaux villages de France, Nature, Architecture et Culture se conjuguent pour évoquer des coquillages. C’est en effet dans un méandre de rivière ressemblant à un coquillage qu’est bâti le village, d’où son nom (Concha en latin, conca en occitan). C’est aussi une halte célèbre du chemin de Compostelle pour les pélerins ornant leur sac d’une coquille St-Jacques, même si la logique voudrait, comme à l’origine, qu’ils n’en aient une qu’au retour de St-Jacques de Compostelle ! Quoi qu’il en soit, on en trouve un peu partout dans le village :

Et puis admirez les toits de lauzes (schistes taillés) :

Ne dirait-on pas le motif de patchwork « les coquilles » ? J’aime bien cette carte postale de Rebecca Barker qui évoque avec talent le patchwork et les vaguelettes de la mer :

Oui, je sais, je vois des motifs de patchwork partout, me dit-on, mais parfois comme ici c’est vraiment évident :-)… et je sais que je ne suis pas la seule affectée par cette obsession, vous aussi peut-être ?

L’abbatiale romane de Conques est superbe et a conservé son incroyable tympan du Jugement Dernier (vous pouvez trouver de nombreux détails ici) ; quatorze anges, nommés les Curieux, surplombent cette pièce de théâtre sur le bandeau  juste au-dessus :

Très curieux :

En souvenir de cette belle visite et pour agrandir ma collection d’un élément exceptionnel, mon mari m’a offert ce dé en argent aux signes distinctifs de Conques :

Sur une boîte peinte par mon amie Huguette, le dé au Curieux.

Un petit dernier…

~~~~

Eloge de la Curiosité

Si ces petits anges facétieux nous font sourire, leur nom me rappelle une expression contre laquelle je m’insurge : « la curiosité est un vilain défaut ». On la confond simplement avec l’indiscrétion ! Moi qui suis depuis toujours curieuse de tout, je ne m’en suis jamais mordu les doigts, j’aime apprendre, comprendre et transmettre, d’où mon plaisir d’écrire ce blog 🙂

La curiosité met en état constant de réflexion et de recherche. C’est effectivement le moteur des chercheurs, savants de toutes les disciplines. Pas étonnant que le robot extrêmement sophistiqué qui a récemment « amarsi » ait été baptisé Curiosity !

Alors, continuons à être curieuses, à explorer de nouvelles techniques, de nouveaux styles, même s’il ne s’agit que de fil et de tissu ! Mais, entre nous, nous savons bien qu’il s’agit de choses bien plus importantes qu’il n’y paraît…

~~~~

Publicités

27 réflexions sur « Le dé curieux de Conques (Aveyron) »

  1. bonjour en venant feuilléter les pages de ton blog qu’elle n’est pas ma surprise d’apprendre ta venue dans l’aveyron evidemment tu as choisi de visiter un des plus beaux sites aveyronnais c’est un village maginifique et je suis tres fiere de vivre dans ce beau departement chargé d’histoires et de curiosités bises au 7 septembre marie claude 12

    J'aime

  2. Mais c’est bien sûr ! voilà une prochaine idée d’ouvrage à la main sur ma liste ( le tien doit être bientôt fini ) ! en plus en prime un beau reportage culturel !
    Merci Katell
    Bises

    J'aime

  3. Très joli village que je ne connais pas. Je suis comme toi je vois souvent des motifs qui me font penser au patch (les carrelages dans les églises ou ailleurs, les champs avec leurs différentes couleurs vertes alors qu’on hésite toujours à mélanger plusieurs verts en patch, etc …). Le dé est très joli aussi. Bon dimanche.

    J'aime

  4. Superbe ce dé! Et nous sommes nombreuses à voir du patch partout, la nature et le monde qui nous entoure sont une source inépuisable d’inspiration!

    J'aime

  5. Ah ! Bien sûr, visiter Conques est sur ma liste d’attente comme tu peux l’imaginer !
    La curiosité en elle-même reste vaine sans la soif de comprendre, je rejoins, modestement, le grand homme !

    J'aime

  6. Village magnifique, le dé est très très joli, je vois moi aussi des motifs de patch un peu partout ( obsession ou déformation ? ), quant à ta curiosité, en tout cas moi je t’en félicite car cela nous donne droit à des posts intéressants et très divers. Surtout ne change rien …!
    Patricia ( Toulouse )

    J'aime

  7. et il y a aussi les vitraux, que j’ai aimés. En bonne touriste, j’ai acheté des cartes postales en pensant à du pojagi. Oui tout est patch finalement, ou peinture ou musique ou…
    kawai36

    J'aime

    1. Tu as raison Laurence, les vitraux sont très étonnants car très modernes ! C’est le peintre Pierre Soulages qui les a dessinés (peintre vivant originaire d’Aveyron). Une modernité discrète, intemporelle qui laisse bien entrer la lumière. Belle réussite à mon avis !

      J'aime

  8. Merci pour votre éloge de la curiosité ; je fais partie de ceux-la.
    Magnifique dé en argent!
    Félicitations pour votre blog, je vous lis toujours avec beaucoup de plaisir et d’intérêt.
    Bon dimanche à vous.

    J'aime

  9. très beau reportage comme toujours, j’ai rencontré ta ruche il n’y a pas très longtemps( je gronderai Cécile M), mais je suis très vite devenue addict, on sent la passionnée dans tout ce que tu nous racontes et nous montres
    Conques est dans mes prévisions de visites à faire dans la région, mais il est vrai que nous avons une région avec tellement de beaux sites à voir que l’on ne sait par où commencer !!! et tout fait envie.
    magnifique ton dé,
    bizz, Bernie

    J'aime

    1. Belle région… et beau temps ! Oui Midi-Pyrénées est vraiment une belle région avec de nombreux témoignages des siècles passés…
      Merci beaucoup pour tes compliments. Reste addict, cette drogue n’est pas mauvaise (j’espère ;-))

      J'aime

  10. merci pour ce nouveau voyage j ai trouve tres interessantes tes *curiosites*
    moi aussi je suis curieuse de tout mais pas indiscrete

    J'aime

  11. Nous avons failli nous croiser à Conques cet été! J’ai découvert ce merveilleux village, bien caché, au retour de nos courtes vacances, en prenant le chemin des écoliers… J’ai acheté un dé moi aussi, mais en buis sans déco. Je n’ai pas vu celui en argent.

    J'aime

    1. Le chemin est tortueux pour y arriver… d’autant plus qu’on a pris une petite route et qu’on est arrivé devant le vieux pont…Oups ! Heureusement que notre voiture est petite sinon on n’aurait pas pu arriver au village ! Le pont a été construit juste pour les pélerins et les charrettes, mais il résiste aux voitures, heureusement…

      J'aime

  12. J’ai lu tous tes articles de l’été : comme toujours, je me suis régalée !
    Je t’imagine bien en petit ange curieux qui pointe son nez … 😉
    A bientôt,
    Callale.

    J'aime

  13. Magnifique balade, et je suis comme toi la curiosité (et non l’indiscretion comme tu le dis si bien) est une qualité indispensable. Vive les coquilles, elles font rèver.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s