Comment coudre un oiseau de Spoolsewing ?…

Depuis la parution de ces articles (celui-ci et celui-là), j’ai eu plusieurs questions concernant la couture de ces oiseaux :

… et je me suis rendu compte que le problème venait juste d’un petit mot : fold. Certaines ne le voient pas, d’autres ne le comprennent pas (sur le patron offert par Spoolsewing). Cela signifie que, simplement, le tissu doit être plié afin d’avoir les 2 côtés de l’oiseau et qu’on ne doit pas découper à cet endroit.

Comme j’étais prête à coudre un nouvel oiseau, voici quelques photos explicatives pour vous donner encore plus envie de coudre, vous aussi, des oiseaux qui ne seront jamais malheureux chez vous !

Tout d’abord, j’ai découpé en rhodoïd les formes pour faire un oiseau. Les coutures sont comprises et il faut les poser ainsi sur les tissus, marquer le tour au crayon, découper sur le trait :

Je commence à coudre les deux pièces ensemble en commençant côté queue, en laissant environ 5 mm de marge de couture (je ne prends pas le temps de marquer ce trait, c’est facile de coudre directement à vue d’oeil). Je ne suis pas spécialiste de la couture à la main alors si moi j’y arrive, vous aussi !

Une fois au bout du ventre (qui ressemble tant à un poisson 🙂 ), sans couper le fil on continue à coudre vers le bec, jusqu’au sommet de la tête. Attention à ne pas faire un « bec » sur la tête ! Il faut poursuivre de quelques points supplémentaires, le long du dos, pour que ce soit joli. Vous pouvez cliquer sur toutes ces photos pour mieux voir les détails.

Ensuite, retour vers le centre du ventre où on reprend la couture de l’autre côté vers la queue.

Il reste à bourrer l’oiseau, j’utilise une baguette japonaise pour m’aider à pousser la bourre :

Il reste ensuite à fermer à points glissés l’extrémité de la queue. Mes oiseaux étant cousus pour un mobile, j’utilise de la bourre légère. L’Abeille Christine, elle, fait des oiseaux à poser, elle les remplit donc de riz.

Et voici un nouveau-né, déjà espiègle à l’assaut d’un potiron ! Ce nouvel oiseau est fait avec ce si joli batik que m’a offert Madeleine. Merci chère Amie-Abeille !

Cerise sur le gâteau ce dimanche, j’ai bien amusé mes enfants en prenant ces photos au fur et à mesure que je cousais ce piou-piou…

NB 1 : Ne vous étonnez pas de la position de l’aiguille, je suis gauchère… En clin d’oeil, je justifie mon texte à droite aujourd’hui 😉

NB 2 : la couture à la main de cet oiseau se fait réellement vite, mais si vous préférez vraiment coudre à la machine c’est possible, j’en ai cousu plusieurs ainsi. La partie délicate est autour du bec, il faut éviter à tout prix que l’aiguille entraîne le tissu à l’intérieur de la machine ! Deux catégories de solutions : mettre une plaque avec un trou au lieu d’une fente ou bien maintenir les tissus bien tendus à l’aide d’une pointe (pique de bois, grosse aiguille, pince…) et dans tous les cas utiliser une aiguille et du fil fins. Pour moi, c’est du fil Aurifil Mako 50 et des aiguilles machine 70.

Voici les deux plaques de ma machine à coudre ; à gauche, celle à fente permet tous les points tandis que celle de droite n’autorise que le point droit, mais il est parfaitement droit et le tissu ne risque pas de rentrer. Cette plaque est quasi  indispensable pour coudre de mini-pièces ou des tissus très fins.

-=-=-=-

Publicités

11 commentaires sur “Comment coudre un oiseau de Spoolsewing ?…

  1. J’ai cousu mes oiseaux ce week-end : deux perruches, deux autres tirés de « A bird in Hand » et un gros rigolo d’Anna Pia dans « Tendre couture ». Je les ai installés sur leur mobile, avec la boite à musique « Sounds of the silence » et dimanche soir, avec mon mari, nous sommes allés les installer au-dessus du lit du petit dernier … Lundi matin, nous nous sommes réveillés en musique : les oiseaux étaient « tombés » autour d’Hector et lui s’amusait à remonter la boite à musique … J’ai en tête un autre système d’accrochage pour qu’ils soient hors de portée des petites mains de bébé, mais pas de ses yeux !!!!
    A bientôt !

    J'aime

  2. Bonjour,

    J’ai découvert votre blog et vous remercie pour ce que vous apportez : c’est un régal pour les yeux. J’ai fait ces petits oiseaux et je pense que ce n’est que le début d’une longue série. Merci et très bon dimanches

    J'aime

  3. j’avais déjà ce modèle, mais merci pour ton explication claire et précise
    c’est un petit perroquet sur la citrouille ? si oui où trouver le modèle ?
    bonne journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s