Votre Bébé en dés

Continuons notre avancée vers un quilt en dés.

Vous pouvez voir des quilts de dés faits par mes amies  (cliquez pour retrouver les anciens articles) :

Mini-quilt de Madeleine aux tissus de style repro
Le mini-quilt printanier de Martine
Le quilt « Bord de Mer » en batiks d’Isabelle
le mien, « With Heart & Hands »

Vous voyez ici au centre le quilt de dés bleus cousu par Evelyne, un des superbes lots de tombola de la dernière expo de Colomiers.

Si vous suivez nos styles, vous aurez grosso-modo une alternance de dés clairs et foncés. Comme j’aime m’amuser, j’ai volontairement fait « des erreurs », joué avec les valeurs moyennes, mais le rythme général est quand même respecté. Vous pouvez cependant vous aventurer vers d’autres maquettes, avec tous les dégradés que vous pouvez imaginer…

Vous pouvez détailler toutes mes « erreurs », volontaires ou pas !

En restant dans notre perspective classique, vous avez coupé des dizaines, voire des centaines de dés,  et vous êtes prête à commencer l’assemblage. Commencez par les coudre 2 par 2, un foncé avec un clair, endroit contre endroit, en laissant bien dépasser un petit triangle de la taille de la marge de couture. On commence à coudre pile dans le creux. Cousez des paires à la chaîne,  vous économiserez du fil et du temps. Bien sûr, vous assemblerez ensuite les paires entre elles, et ainsi de suite.

Je me focalise sur les explications à la machine où l’on apprend encore et toujours car mes amies fées quilteuses, celles qui cousent tout à la main, n’ont pas besoin de moi une fois le gabarit donné !

Pour ce top, j’ai deux conseils principaux à vous donner. Si vous les suivez, vous ne saurez jamais à quel point ce sont des conseils d’amie…

Conseil n° 1
Gardez toujours les dés dans le même sens sur votre table : les foncés sont lourds, vous les gardez donc toujours la base large en bas. Les clairs, eux, sont légers, prêts à s’envoler, leur base large est vers le haut.

Conseil n° 2
Chaque rangée aura le même nombre de dés, choisissez-le… impair. Vous éviterez de vous énerver. Vraiment. Cela vous donnera des rangées qui commencent et finissent par soit un clair, soit un foncé. Vous pouvez retourner les bandes (le dé de tête devient le dé de queue), cela n’aura aucune importance, tout sera facilement montable. Le mien avait 42 dés par rangée… que j’ai fini par convertir en 43 !

Puisque vous êtes des lectrices attentives, je vous donne le troisième truc, moins secret mais quand même :

Conseil n° 3
Toutes les rangées qui commencent (et finissent) par un dé foncé seront repassées vers la gauche (n’oubliez pas le conseil n°1), celles menées et terminées par un dé clair (base en l’air, conseil n°1 toujours, qu’on soit à l’endroit ou à l’envers) vers la droite. Ou inversement, mais faites toujours la même chose ! Ainsi, vous aurez un assemblage de rangées très, très facile, les dés s’imbriqueront.

Assemblage
Je ne mets aucune épingle, je prépare intersection après intersection la juxtaposition des marges de couture. Si vous bénéficiez d’une machine à coudre électronique, profitez du progrès en programmant votre aiguille enfoncée automatiquement à l’arrêt. Ne vous inquiétez pas des tissus semblables qui se répètent à proximité, cela ajoute du charme !

Bien sûr, il y a beaucoup de coutures, cet ouvrage nécessite de longues heures en tête à tête avec votre machine, mais c’est un des rares quilts que je garderai toujours pour moi tellement je l’aime ! Le vôtre deviendra peut-être l’un de vos favoris… C’est tout ce que je vous souhaite !

Et bientôt, un article sur le quilting de ce quilt…

Publicités

11 réflexions sur « Votre Bébé en dés »

  1. dois-je vraiment te remercier pour cette tentation supplémentaire… 😉 ?
    et crois-tu qu’il puisse se réaliser avec une méthode à l’anglaise de couture sur papier ?
    en tout cas, j’attends impatiemment le prochain article pour le quilting,
    et je me verse un petit café pour aller tranquillement admirer les ouvrages de Madeleine, Martine et Isabelle!
    à bientôt Katell,
    Muriel

    J'aime

  2. Rhaaa la la, terrible tentatrice… il y longtemps que j’y résiste, à celui-là,,,tu vas me faire craquer….. encore que… je me lancerai peut-être plutôt à la main… j’aime de moins en moins coudre à la machine…Merci pour toutes ces explications si précises !

    J'aime

  3. Aujourd’hui j’avais en tête de faire un petit bloc avec ces petits dés (d’ailleurs je ne savais pas que ça s’appelait comme ça !). Et puis les copines du forum m’ont orienté vers votre blog qui est vraiment une mine d’infos.
    Merci pour toutes ces explications, je vais pouvoir débuter mon petit patch plus sereinement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s