Un stage en sourdine ?

Vendredi dernier a eu lieu un stage France-Patchwork 31 un peu particulier puisqu’il s’agissait de jouer avec les tissus « sans couleur, sans valeur, sans intensité », en low-volume comme disent les anglophones, en sourdine comme on peut le traduire… Eh bien je peux vous assurer que les stagiaires étaient, contrairement à leurs tissus, très sonores… Quel enthousiasme après les quelques minutes de mise en route !

Choisir ce genre de tissus n’est qu’un prétexte pour faire une apparence différente. C’est l’alliance du style « scrappy » (innombrables chutes de tissus clairs) avec… ce qu’on veut ! Si certains blocs sont illisibles sans contraste fortement étudié, d’autres se prêtent volontiers à ce jeu. Je ne peux que vous encourager à aller dans cette galerie de « low-volume quilts » pour vous en rendre compte.

De notre côté, le stage était axé en réalité sur les blocs déstructurés. C’est mon expérience des « crumb quilts » qui m’a permis de le proposer.

amazonia

« Amazonia », quilt déstructuré fait en m’inspirant des photos de ma fille alors en Amazonie, tout en suivant le « quilt along » organisé par Jo’s Country Junction en automne 2011.

Apprendre à couper au cutter sans règle, coudre de travers, imaginer pas à pas le futur bloc, c’est un tout autre mode de pensée après des années de recherche de la perfection ! Plusieurs stagiaires m’ont confié cette semaine avoir rêvé à de nouveaux horizons dans le monde du patchwork : elles se sont rendu compte qu’elles étaient capables d’ avancer avec confiance vers une modernisation de leur approche et surtout vers la création, si enthousiasmante !

Mes chères amies stagiaires ont eu le temps de faire chacune 4 blocs : une étoile de l’Ohio déstructurée, un Log Cabin irrégulier, une fleur à la manière de Bernadette Mayr et un bloc de crazy à la machine. Voici le résultat étalé dans un champ de pâquerettes :

blocs en sourdine

Ces blocs seront assemblés pour un faire un ouvrage commun… que nous vous montrerons quand il sera fini !

-=-=-=-

Publicités

16 réflexions sur « Un stage en sourdine ? »

  1. Quand je vois tous ces blocs, mes doigts me démangent : je n’ai qu’une envie, celle de les assembler sur le champ !! lol !
    Merci pour le lien, moi-aussi je vais aller y faire un tour !
    Bonne journée et à bientôt !

    J'aime

  2. Encore merci pour ce stage c’était un réel plaisir d’y participer et d’entendre régulièrement « je m’éclate oh que je m’éclate ». Travailler les valeurs claires c’était génial mais travailler sans interdit n’a pas toujours été facile le naturel revenant au galop. Le résultat final sera superbe je n’en doute pas. Merci Katell, bonne journée et à bientôt.

    J'aime

  3. extraordinaire,du patch comme j’aimerais faire…quand j’aurai fini mes encours,dommage que j’habite si loin (la Savoie)cordialement

    J'aime

  4. Tiens, la bannière a mis sa robe de clair et de déstructuré !
    J’imagine bien que ça a du être difficile pour certaines de sortir des chemins balisés et j’imagine d’ici les remarques des autres en voyant ces blocs dans une expo ; « Mais, c’est pas du patch, ça ! »

    En suivant tes liens je suis tombée directement chez Amazon qui propose : « Word Play Quilts Easy Tecniques » de Tonya Ricucci. Connais-tu ce livre ?
    A bientôt pour voir les photos.
    Biz
    Pascale

    J'aime

    1. Si j’entends un jour cette remarque, j’argumenterai que c’est au contraire du vrai patch originel à mon avis, on recycle tous les petits restes en tentant de faire « pas trop moche ». C’est toujours la démarche des femmes pauvres d’Alabama par exemple, dont les quilts sont maintenant regroupés sous le nom de Gee’s Band.
      Le livre de Tonya est parfait si tu veux t’initier à l’écriture piécée comme « les quilteuses rebelles » des US, comme j’ai fait sur le quilt Amazonia. On y voit, photo après photo, comment s’y prendre ! Je récidiverai, c’est sûr…

      Merci pour ton intérêt !

      J'aime

  5. Oh j’ai hâte de voir ! En fait moi qui couds un peu de travaers, ça me conviendrait cette méthode.Un jour surement….
    Bonne journée Katell !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s