La saga des Pandas

panda

Quel animal attendrissant que le panda ! Il semble si doux, si câlin, si pacifique, occupé toute la journée à manger ses bambous ! Son pelage bicolore intrigue et suscita de belles légendes. 

 En voici deux, copiées de Wikipédia :

Une légende chinoise populaire raconte qu’autrefois, les pandas étaient complètement blancs, mais, qu’un jour, quand la plus jeune de quatre sœurs mourut, les autres trempèrent les mains dans de la cendre en signe de deuil. En pleurant, ils se frottèrent les yeux pour essuyer leurs larmes, se consolèrent en entourant leurs bras autour d’eux et se bouchèrent les oreilles pour ne pas entendre les pleurs. La légende veut que ces taches de cendre soient restées sur leur fourrure.

Une autre légende semblable, provenant du Tibet, raconte que ce serait une bergère qui aurait sauvé d’un léopard un bébé panda qui se promenait avec sa mère. La bergère qui s’interposa pour défendre le jeune panda mourut, et tous les pandas, émus par son courage, pleurèrent avec de la cendre dans les mains pour respecter les rites de l’endroit.

Panda peinture style chinois

Panda, Atelier d’Abby

Quand j’étais enfant, les pandas m’étaient parfaitement inconnus. Ce n’est que dans les années 70 que le grand public français se prit d’amitié pour cette sorte d’ours bicolore vivant dans les forêts les plus profondes de Chine. On les découvrit d’abord en photos, en dessins animés, puis on entendit à partir de 1984 la chanson de Chantal Goya « Pandi Panda »… et on retint un des logos parmi les plus célèbres du Monde :

panda-wwf-logo

WWF (World Wildlife Fund, Fonds mondial pour la vie sauvage) est une organisation non gouvernementale créée par un sacré quartet de Britanniques : Julian Huxley (frère de l’écrivain Aldous Huxley qui écrivit notamment Le meilleur des Mondes), Peter Markham Scott (dont le parrain était JJ Barrie, créateur de Peter Pan), ainsi que deux ornithologues Edward Nicholson et Guy Mountfort. Dès la première année, après avoir trouvé le sigle WWF, les co-fondateurs cherchèrent un logo « lisible » par le monde entier, attirant la sympathie universelle. Le hasard faisant bien les choses, la même année (1961) un nouveau pensionnaire du zoo de Londres répondant au doux nom de « Chi-chi » attire les foules : un panda géant, animal en voie de disparition… Peter Scott dessinera ainsi le premier logo et se félicitera aussi de l’économie faite avec un dessin noir & blanc !

wp_WWF_Panda

Pour ne pas faire oublier que l’ONG ne protège pas QUE les pandas, WWF fait parfois des campagnes publicitaires avec le logo détourné.

wwf_panda_forest-450x318

Protection des forêts…

wwf_panda_water-450x318

Protection de l’eau…

WWF a acquis un capital-sympathie exceptionnel. C’est devenu aussi une caution à bon marché pour des entreprises qui se « verdissent » à peu de frais (voir l’article de l’Express du 10/06/11) et une ONG aux liaisons parfois dangereuses (voir notamment le livre « Qui a tué l’écologie ? » de Fabrice Nicolino).

Mais restons avec nos adorables pandas que ma fille collectionnait à la place des oursons bruns en peluche. Pour un Noël, je lui avais fait un « coussin à câlins » avec un joli panda. Je m’étais inspirée du modèle de Margaret Rolfe disponible dans ce livre consacré à la couture sur papier pour faire des animaux piécés :

QuiltArk150

Ce coussin, depuis, a vieilli ; il a même été victime d’un acharnement d’une certaine Kannelle, jalouse peut-être…

1er panda

Voici la housse du premier coussin : pauvre panda, il était si mignon tout jeune ! J’avais agrandi le modèle (à 200%), fait des oreilles en volume (l’une d’elles a disparu, avalée ?…), brodé au point de Neudé des cannes de bambous (cliquez pour les détails)…

Alors je viens d’en faire un nouveau pour l’anniversaire de ma fille, car on a toujours besoin d’un coussin à câlins chez soi, peu importe l’âge…

Panda pour No

Le panda est le même mais la présentation diffère : entre-temps j’ai appris le piqué libre et la technique du passepoil !

-=-=-=-

Article cité sur Free Motion Quilting chez Leah Day

fmqf

Publicités

12 réflexions sur « La saga des Pandas »

  1. Adorables pandas !
    Les deux versions de ce coussin sont superbes ; la premières a été beaucoup aimé , ça se voit !
    Et la 2ème le sera surement tout autant !!!

    J'aime

  2. J’aime beaucoup les légendes que je ne connaissais pas. Le nouveau coussin est très réussi, même si j’aimais bien tes bambous en point de neudé sur l’ancien.

    J'aime

    1. Il n’est pas dit que je ne referai pas le premier à l’identique ou presque, histoire de faire une collection… Je ne me souviens pas d’où j’ai « sorti » le point de Neudé pour les bambous, sans doute des réminiscences enfantines !

      J'aime

  3. J’aime beaucoup les logos détournés que je ne connaissais pas.
    Ces légendes sont très belles et poétiques . Margaret Rolfe m’a offert bien des modèles et je crois que ça continue, preuve que les animaux inspirent toujours et que la couture sur papier nous facilite bien la vie (je viens de faire une petite grenouille vert anis, presque une rainette !).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s