En silence (2)

Les couvertures de livres sont incroyablement importantes. Cette rentrée littéraire, on nous propose d’un coup 555 parutions… Alors on se fie aux noms des auteurs, aux critiques ou aux titres, mais l’attraction de l’illustration de couverture joue aussi un immense rôle. Elle devrait donner la tonalité du livre… Pas si facile peut-être ! Parfois, l’image est complètement « à côté de la plaque »… Dans une interview, Tracy Chevalier explique qu’elle ne maîtrise absolument pas le choix des couvertures de ses livres et qu’elle est même parfois en colère contre l’éditeur !! 

Dans le post d’hier, silencieux contrairement à mon habitude ;-), j’ai mis à la suite les couvertures de diverses éditions du dernier livre de Tracy Chevalier : cartonnée, brochée, des US, de GB, d’Italie, d’Allemagne -à paraître- et enfin la future couverture de France. Ma préférée ? La pleine lune peut-être!* Mais j’adore le beau bleu de tous les livres français de la Table Ronde… tout en regrettant d’avoir abîmé la plupart des bandeaux illustrés.

Si tout va bien, vous pourrez lire ce livre à partir du 17 octobre :

la dernière fugitive

Dès sa sortie aux US en janvier dernier, j’ai eu une envie folle de lire ce livre car Tracy Chevalier est ma romancière préférée depuis des années… et je savais, cerise sur le gâteau, que dans celui-ci on y parle de patchwork ! A travers les yeux d’une jeune Anglaise arrivant dans ce Nouveau Monde en formation, on découvre les affres de l’éloignement, la vie rustique en Ohio au milieu du XIXe siècle, la terrible question de l’esclavage qui mènera à la guerre civile, la vie singulière des Quakers dirigée par leur spiritualité…

Le silence est aussi un thème important du livre. Il peut être signe de recueillement, de soumission mais aussi de protestation…

Chez les Quakers, c’est en silence que se passent les réunions religieuses, chacun médite individuellement, entouré de la communauté, à l’écoute de sa voie (ou voix) intérieure, à la recherche de la Lumière qu’on peut aussi appeler Dieu.

C’est aussi le silence qui entoure le dilemme entre l’anti-esclavagisme des Quakers et le respect de la loi touchant les fugitifs des plantations sudistes…

Que dire aussi de la valeur du silence de la quilteuse ? Tracy Chevalier a cousu un quilt à la main pendant qu’elle écrivait ce roman. Elle a ainsi pu s’imprégner des sensations de la femme du XIXe siècle, pour qui le patchwork était la seule occasion d’exprimer sa créativité.

honor bright

Illustration du site de Tracy Chevalier (http://www.tchevalier.com/) : cette jeune femme est telle que l’auteur imagine son héroïne. On parle également beaucoup de bonnets et de chapeaux dans ce livre, c’étaient des parures indispensables pour les femmes jusqu’au XXe siècle.

L’héroïne du livre parle peu, alors on se sent parfois dérouté comme pour le déroulement du mariage chez les Quakers... mais même silencieuse, Honor Bright entrera forcément dans votre cœur. En silence ou presque elle subira, sortie d’un cocon familial douillet, la rudesse du climat, des gens, des lois. C’est un superbe portrait de femme que nous offre Tracy Chevalier, de ces femmes qui ont fait l’Amérique. Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans la découverte de cette histoire si bien écrite !

TracyatPortEliot_zps60e368d9

Tracy Chevalier lors d’une conférence sur son dernier livre : l’auditoire est probablement composé de nombreuses lectrices-quilteuses !

Pourquoi pas en film ?

jeune-fille-a-la-perle-24-g

Scène du film « The Girl with a Pearl Earring » (2003)

Son livre La Jeune Fille à la Perle (1999 – 2000 en français), un vrai chef-d’oeuvre à mes yeux, fut remarquablement mis en images avec, en rôles principaux, Scarlett Johansson et Colin Firth (en photo). Son avant-dernier roman, Remarkable Creatures (2009), ferait un superbe film également (depuis sa lecture j’y repense toujours à la vue d’une falaise !) mais que dire d’un film de The Last Runaway, sinon qu’il pourrait rester autant dans les mémoires que le fameux « Witness » ?

~~~~

* Vous pouvez voir ici l’amusante pub dans le métro londonien (vidéo de 5 secondes) pour la sortie de cette version du livre en poche !

Articles déjà écrits dans la Ruche au sujet de Tracy Chevalier :

https://quilteuseforever.wordpress.com/2011/06/11/tracy-chevalier/
https://quilteuseforever.wordpress.com/2012/06/06/the-last-runaway/
https://quilteuseforever.wordpress.com/2013/01/10/at-last/
https://quilteuseforever.wordpress.com/2013/02/12/le-mariage-quaker/

. Voir aussi les planches Pinterest de Tracy Chevalier avec des quilts américains, afro-américains, britanniques, des coiffes quakers, etc.

Publicités

26 réflexions sur « En silence (2) »

  1. Merci de cette collection de couverture. Je comprends que l’auteur puisse être par moment quelque peu étonnée du choix des éditeurs. Cela dit, utiliser une image du Rajah quilt ( Angleterre/ Australie) pour illustrer le patchwork Quaker c’est une idée bizarre aussi, non?

    J'aime

    1. Cette illustration est là sans doute parce que ce Rajah Quilt est contemporain de l’histoire, fait par des Britanniques… et je crois que le matériel (tissus,fil, aiguilles) a été fourni par une association quaker qui veillait à l’occupation des femmes incarcérées. C’est représentatif de l’époque, même si ces femmes avaient une destination toute autre !
      Merci d’avoir relevé ce point Odile !

      J'aime

  2. Je vais attendre avec impatience la sortie du livre de Tracy Chevalier ! Nous avons mon mari et moi lu tous les précédents, grâce à une amie qui nous a fait découvrir « La jeune Fille à la perle » superbe !
    J’ai eu la chance de faire un voyage « de patchwork » et de visiter Delft, nous avons cheminé dans Delft ! C’était émouvant !
    Merci pour la documentation importante sur cet auteur que j’apprécie beaucoup !
    Bien amicalement. Nicole.

    J'aime

  3. Merci pour toutes ces infos complémentaires. Tu nous donnes envie de lire ce livre. Il n’y a plus qu’à attendre sa sortie. Beau week end.

    J'aime

  4. J’ignorais que l’écrivain n’était pas consulté pour le choix de la couverture de son oeuvre…c’est navrant ! Je vais aller faire un tour sur le site de T.Chevalier ! Voilà encore de bonnes raisons de lire ce livre !! 😉
    Merci Katell et bon WE !!

    J'aime

  5. J’ai lu ce livre grâce à ton précédent article et j’ai vraiment beaucoup aimé. Je ne connaissais pas Tracy Chevalier avant. Merci pour tes partages.

    J'aime

  6. Bonjour,
    A la lecture du message je m’étais précipitée chez Am..ne pour passer commande! La dernière fugitive est donc en pré-commande, et je m’étais laissé tenter par Prodigieuses Créatures, qui devrait arriver déjà aujourd’hui :-)). Avec tout ce que j’ai à lire ce n’est pas raisonnable, mais les livres c’est comme les fat quarters: on ne compte pas!

    J'aime

  7. Comme verobdx, je viens d’aller sur le même site et j’ai commandé « la vierge en bleu » et « prodigieuses créatures »…j’ai attrapé le virus ! LOL !!
    Mais si vous le permettez toutes deux, je rajouterais que les livres, c’est comme les fat, on ne les compte pas et ils ne se périment pas !!! Alors, allons-y !!!
    Bon dimanche !!

    J'aime

  8. J’ai aussi pré-commandé le livre !!!
    Tout ce que tu racontes dans cet article est passionnant.
    J’ai « rencontré » Tracy Chevalier il y a quelques années grâce à une ancienne élève qui m’avait vanté « La jeune fille à la perle ». J’ai aussi beaucoup aimé « Prodigieuses créatures », étonnant témoignage de la vie de cette « chercheuse de fossiles » qui a réellement existé.
    Il restait sur A… un seul exemplaire du livre reprenant le Dear Jane et le patch de Jane Austen. Aujourd’hui, il n’y était plus ! Je suis sûre que c’est une de tes lectrices !
    Bonne soirée.
    Pascale

    J'aime

  9. Bonjour,
    Je ne connais pas cette auteur, mais ton article m’a donné envie ! J’aime de plus en plus lire des livres où la broderie, l’art textile sont au cœur des vies des héros. Merci !

    J'aime

  10. Je n’avais pas oublié ton billet concernant ce dernier roman de Tracy Chevalier ; trop hâte qu’il paraisse en français (je lis bien un peu l’anglais mais, en français, je trouve ça moins… fatigant, on va dire !). Merci de nous informer de sa parution, Katell !
    Et justement, La Jeune Fille à la Perle fut l’une de mes lectures de cet été. C’était une première mais j’avais déjà vu le film avec Colin Firth (le seul merveilleux Mr Darcy !!!) et Scarlett Johansson. Superbe !

    J'aime

  11. un vrai régal encore ce roman… on plonge dans cet univers des quakers…et grâce a votre post, c’est encore un plus…comme a chaque lectures et chaque roman, envie de connaître plus et mieux les personnages à un moment bien précis de l’histoire et d’un pays… bref, j’adorrrrrrrrrrrrr…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s