Les Fils de la Mémoire…

Threads of Memory, une nouvelle aventure historique, culturelle et artistique proposée par Barbara Brackman, a commencé samedi dernier ! Alors que le défi « Austen Family » annoncé ici sera un rendez-vous hebdomadaire, les Fils (pour coudre, non les fils de leur maman !) de la Mémoire proposent un bloc mensuel tout au long de l’année 2014.Logo 72

Avec cette grande historienne, chaque bloc présenté est associé à une histoire, un lieu, une personne, en lien avec le thème général. Ses présentations historiques sont fouillées et aboutissent souvent à la publication d’un livre, dans lequel sont présentés les Samplers faits par des quilteuses du monde entier. Les Françaises sont en très bonne place ! Nous avons la réputation de très bien travailler.Critique-12-years-a-slave

Ce film, actuellement en salles, est complètement dans le thème de ce sampler.

Que nous réservent les Fils de la Mémoire ? Nous plongerons dans le thème des esclaves du Sud des Etats-Unis fuyant leur condition, cherchant à rejoindre le Nord, vers la liberté. Ce qu’on appelle l’Underground Railroad est un réseau de chemins avec des personnes aidant les fugitifs au péril de leur propre vie. Barbara Brackman nous promet « des histoires vraies », car depuis le début des années 90 sont apparues, sur la foi d’un récit transmis oralement, un mythe sur des signes cachés dans les quilts pour aider les esclaves à trouver leur chemin. J’attends justement les résultats des dernières recherches de BB à ce sujet ! Aux dernières nouvelles, ce n’est qu’une belle histoire inventée qui, à force d’être racontée, fait presque partie du patrimoine américain… 

Concrètement, le Sampler « Threads of Memory » sera composé de 12 blocs (un par mois) de 12 inches, chacun sera une étoile. Une dimension généreuse qui facilite la patchwork, accessible aux moins expérimentées. Certaines redessineront certainement les blocs à une autre échelle !
Un nouveau bloc paraît sur ce blog tous les derniers samedis du mois. Le premier bloc est déjà en ligne
ici.1_1 portsmouthBloc Star of Portsmouth par Jean Stanclift

Et pour celles qui ne l’ont pas encore lu, « La Dernière Fugitive » de Tracy Chevalier est un roman qui évoque ce thème de l’aide très risquée des fugitifs noirs. Et vient la lancinante question : et moi, qu’aurais-je fait ?la dernière fugitive

20 réflexions sur “Les Fils de la Mémoire…

  1. J’ai lu le livre de Tracy suite à tes recommandations et j’ai apprécié ce récit. Je suis aussi le blog de Barbara même si mon anglais n’est pas top mais je n’ai encore jamais fait les blocs qu’elle propose même si l’envie est là mais le temps fuit et d’autres tentations viennent s’ajouter. Merci de nous informer de ce qui se passe dans le monde du patchwork. Belle journée.

    J'aime

  2. J’ai beaucoup aimé le livre de Tracy Chevallier ! Merci.
    Je vais suivre le blog de Barbara. Je n’ai pas le temps de me lancer dans un tel ouvrage ! Ce sera le plaisir des yeux.
    Bien amicalement. Nicole

    J'aime

  3. La traite négrière est un sujet sensible que Barbara Brackman nous permet de connaître au travers de ces blocs….Ayant étudié l’histoire à la Fac, je suivrai de prés cette aventure et si par bonheur j’arrive à trouver quelques heures, je ferai quelques blocs (mais pas dans les couleurs proposées! ).
    Merci Katell et bonne journée !

    J'aime

  4. Merci Kath pour toutes ces infos. Je vais essayer de suivre ce blog.
    Sur ta recommandation j’ai lu le livre de Tracy Chevalier et il m’a ravie. J’en ai profité pour lire aussi La jeune fille à la perle qui est aussi une merveille.

    J'aime

  5. Terriblement tentant, quel dilemme ! le ferais-je ou pas !!!! j’ai déjà deux tissus en stock…. sujet d’actualité autant dans le monde des livres que du cinéma, les souvenirs de mon dernier voyage aux USA, remontent… on en reparle !

    J'aime

  6. J’ai beaucoup aimé le livre de Tracy Chevalier. Et oui, moi, qu’aurais-je fait ? Cette même question se pose (pour une autre époque, et une autre problématique) dans le livre « Aurais-je été bourreau ou résistant ? » (Zut, le nom de l’auteur m’échappe).

    Dans  » La dernière fugitive », Tracy parle beaucoup des quilts rouge et vert de Baltimore sans donner l’explication de la dominante de ces couleurs . Puis-je te donner une idée d’article sur ce sujet ?

    Pour le quilt sur l’esclavage, je regrette , une fois de plus, que tout soit en anglais ! Pour moi, faire cet ouvrage sans l’histoire qui l’accompagne, c’est frustrant. Surtout que ça a l’air passionnant !

    As-tu vu le film ? J’ai écouté une émission radiophonique sur ce sujet. Il semble qu’il n’y ait pas beaucoup d’erreurs historiques, seuls quelques oublis. Je vais acheter le livre de Nicole Bacharan qui traite de l’histoire de l’esclavage aux Etats-Unis.

    Que je suis bavarde !

    J'aime

    • Je n’ai pas encore vu le film, il semble très juste… et donc rude à voir. Nicole Bacharan est une dame que j’aime beaucoup écouter, elle connaît bien l’âme américaine🙂
      Oui, j’ai aussi pensé à la 2e Guerre Mondiale en pensant aux Braves, aux Résistants… et aux autres. Pour l’aide aux esclaves, le fossé était si grand avec tant de personnes ignorantes qui se posaient la question de savoir s’ils étaient vraiment humains… Le contexte montre à quel point les aidants aux fugititifs noirs étaient généreux et éclairés.

      J'aime

  7. Depuis que vous aviez fait un article sur l’auteur, j ‘en ai lu trois donc celui-ci que je préfère car l’héroine, Honor, m’a inspiré sur mes travaux en patchwork. et comme elle je préfère les blocs traditionnels. J’ai même changé le titre de mon blog  » Couvre-pieds et cie  » à la place de  » Quilllow « .

    J'aime

  8. Chacun de vos articles est plein de richesses mais aussi d’émotions partagées ! J’ai vu ce film la semaine dernière … j’en suis sortie très émue d’ailleurs, difficile de commenter, il faut aller le voir …
    Passionnée par l’histoire de  » l’Underground Railroad « , le chemin de fer clandestin , j’avais glané, par-ci, par-là , une foule d’éléments historiques et culturels pour faire un dossier que j’ai partagé avec les patcheuses de mon club qui se sont lancées dans l’aventure de la réalisation du quilt du même nom . J’avais le livre dont j’ai traduit les explications mais chacune a fait un quilt personnel avec des dimensions choisies et une interprétation différente. je pensais faire une expo mais tout le monde n’adhère pas à l’idée, dommage! Mais je vous montrerai mes 2 quilts terminés ainsi qu’une autre petite surprise .. ce sera fait pour le mois de juin je pense. Des projets à terminer mais je me lance dans « threads of memory » , en solo. Je partagerai mes impressions avec vous toutes! Et … je cherche à « dévorer » d’autres livres sur le sujet! Ceux de Tracy chevalier m’ont tellement plu !
    Grâce à vous et à vos superbes articles.. il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir et beaucoup de lectures ! merci !
    Je ne suis pas très présente sur mon blog: http://www.nanoupatch.fr mais pour celles qui ont encore un peu de temps entre leur nombreux projets et la lecture du blog de Katell , vous y trouverez quelques photos des blocs du quilt « underground railroad »
    A très bientôt, c’est certain ….

    J'aime

    • Certains clubs ont la chance d’avoir des « locomotives » qui lancent des idées, bravo Nanou ! Nous aurons très certainement beaucoup de nouveaux renseignements grâce à Barbara Brackman, tout au long de l’année. Cela motivera peut-être les réticentes ?…
      Il faudra absolument m’informer en juin quand les quilts seront visibles sur ton blog, je mettrai un lien.

      Mon petit doigt me dit que, l’année des 30 ans de France-Patchwork, nous réussirons à nous voir… peut-être pas à Balma, mais à Sélestat certainement !

      J'aime

  9. Je croyais donc en la rumeur qui dit que les quilts signalaient la route à suivre pour les esclaves en fuite…dommage! j’aimais bien l’idée! Pour cette raison, j’ai été un peu déçue par La Dernière Fugitive, où le patch est peu présent finalement…
    Des livres que j’ai lu de Tracy Chevalier, j’ai été plus emballée par La Jeune Fille à la Perle et La Dame à la Licorne, même si La Dernière Fugitive se lit agréablement.

    J'aime

    • Je l’ai cru aussi pendant des années… Cela n’empêche pas de croire que quelques quilteuses ont très bien pu le faire et donner naissance à la belle histoire ! Ce n’était certainement organisé à grande échelle en tout cas. Dans la rumeur, il y a quand même des invraisemblances comme les blocs log cabin aux carrés centraux noirs au lieu de rouges pour une « maison sûre »… alors que le log cabin n’a existé qu’après la guerre civile.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s