A comme Anaïs

Aujourd’hui, Maïté nous présente une de ses récentes créations. Toujours extrêmement soucieuse de chaque détail, elle nous étonne à chaque fois avec sa créativité et l’excellence de son travail !

ooOoo

ANAÏS, mon 8ème petit-enfant, est née le 2 avril 2013 à Saint-Jean-de-Braye.DSC00224

Un bloc de l’abécédaire

Jai décidé de dessiner rien que pour elle un abécédaire, en m’inspirant des lettres brodées de Yoko Saito qui font mon admiration ( livre « 120 Modèles de broderie- Yoko Saito » – Edition Quiltmania). On peut varier chaque lettre à l’infini … un régal !
Puis il fut aisé de chercher et dessiner un motif facile à identifier par un petit enfant et correspondant à chaque lettre .

DSC00197

A comme  » Anaïs » et « abeilles »,

DSC00198F comme « fraise », « fleur », « feuille » … et « fourmi ».DSC00225Je me suis amusée à chercher un tissu dégradé de rouges comportant un peu de vert pour la fraise pas tout à fait mûre et je l’ai rebrodé de points jaunes.

DSC00199G comme « gâteau » et « glace »… à la fraise , puisqu’on a déjà les fraises !

DSC00201I comme « igloo » que l’on peut visiter avec le doigt. Un poisson tout frais pêché vous y attend . Attention à l’ours qui fait du camouflage !

DSC00206

M comme « mouton » que j’ai voulu joliment frisé (toison constituée de 40 boutons blancs en forme de fleurs, certains utilisés sur l’envers),

DSC00212Q comme les « quilles » avec lesquelles jouent mes petits-enfants etc …

Quelques difficultés cependant pour le « U ». « usine », « uniforme », « unique » ??
Ma petite-fille Lucie, 6 ans trouva la solution :
« Je sais comment ça s’écrit « un » : U-N ! »

Quand le moment fut venu de penser au motif de matelassage sur la bordure, je dessinai des « V » et il me vint tout d’un coup l’idée d’appliquer des chiffres 2, 3 ,4, 5 et 6 pour accompagner le « 1 » isolé dans le patchwork … et que tout le monde cherche .
Ce fut ensuite une évidence d’encadrer ces nouveaux chiffres dans un carré placé en diagonale .
Dans chaque bloc j’ai décidé de combler le vide autour des motifs par la lettre en minuscule : « a »pour »A », « b » pour « B »…
Il ne restait plus qu’à entourer le patchwork d’une fine bordure constituée des chutes de tous les bleus utilisés dans l’ouvrage.DSC00238

ooOoo

Cet ouvrage sera exposé à Balma (31) le jour de l’AG de France-Patchwork et du Loto. Ne manquez pas dans ce même blog, dans quelques jours, la présentation d’un autre ouvrage créé par Maïté pour un autre enfant !

Publicités

20 commentaires sur “A comme Anaïs

  1. C’est super joli ce panneau et j’adore le mouton. J’ai une amie qui aime beaucoup les moutons et je vais m’en inspirer pour un petit cadeau si tu permets. Bonne journée.

    J'aime

    1. Je suis très contente que mon mouton t’inspire . Il ne te reste plus qu’à collectionner les boutons fleurs …

      J'aime

  2. superbe ce tableau avec de la recherche pour cette petite Anaïs ….. St Jean de Braye je connais !!!!! bonne journée à bientôt, amicalement, chantal45

    J'aime

  3. Je me réjouis de pouvoir admirer cette belle réalisation à Balma !
    J’ai hâte de pouvoir trouver le temps de réaliser un patch « interactif » pour mon petit-fils. Pour l’instant, il me fait déjà de jolis sourires (il n’a que 7 mois), mais j’aime beaucoup l’idée de pouvoir m’inspirer de ce qu’il me suggèrera, dans quelques années, comme a pu le faire Anaïs pour le « un » ! On voit bien que ce patch lui parle, et c’est cela aussi qui fait son charme !

    Bravo Maïté !

    J'aime

    1. Ce n’est pas Anaïs qui a suggéré des idées , elle n’a que 10 mois . Ce sont ses frères et cousins et cousines plus grands qui l’ont fait : le « petit chapeau de Bonne-Maman » pour coudre … le dé , la tasse de leur dînette dans laquelle ils adorent tous boire du chocolat chaud , les quilles avec lesquelles ils jouent dès leur plus jeune âge etc .

      J'aime

      1. Merci Maïté pour cette précision. J’avais lu trop vite…
        Ce partage avec tous tes petits-enfants est tellement mignon !! Il rend ton travail extrêmement riche, et promet de beaux échanges entre frères et soeur, cousins et cousines… Par leurs idées, ils ont apporté un « plus » à cet ouvrage, dont ils peuvent être fiers !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s