E for Embroidery

Au cours de mes visites aux premiers blogs du Blog Hop consacré aux lettres de l’alphabet, je suis tombée sous le charme de la proposition de Kathy Schmitz et de sa lettre E.E PIC (1)

Fourmillement dans les doigts, petite cogitation rapide, ma toute jeune nièce Emilie va avoir 4 ans et je voulais lui coudre quelques oiseaux (modèle de Spoolsewing) pour son anniversaire en raison de son amour pour tous les oiseaux. Haute comme trois pommes, c’est une fillette virevoltante et gaie comme un pinson qui aime aussi le rose, évidemment, ce qu’elle dit joliment avec son accent chantant toulousain : le rose, elle le dit avec le o prononcé comme dans école. Alors voilà, je me suis offert le plaisir de lui préparer ce tableau, inspiré de Kathy Schmitz :IMG_5152

Tout d’abord, le tableau est ici en début de quilting. Oui tout est à l’envers : le E, ma ligne de quilting en cours de gauche à droite… Je suis gauchère ! Vous voyez mes petits outils : des fils YLI, des aiguilles « between n° 11 » de chez Roxanne (en tube), le porte-aiguille offert par Kristine, et le gros machin est un poids (1,5 kg) qui aide à quilter sans cercle, créé par Yoko Saito. Je le trouve très pratique pour les mini-quilts, trop petits pour entrer dans mon cercle, et les bordures. IMG_5155Pourquoi cette subite envie de faire ce tableau au point de tige ? Je suis sûre que le remarquable article de Martine sur le redwork y est pour quelque chose ! Et comme toujours, il y a l’entraide de la Ruche ; je ne savais pas comment faire mes cerises au passé plat correctement, Kristine m’a donné un bon truc : faire d’abord le tour au point de tige ! Le nid, trop haut, est devenu une corbeille, mais Emilie Jolie ne m’en tiendra sans doute pas trop rigueur !IMG_5153

Et voilà, le E for Embroidery de Kathy Schmitz devient E comme Emilie ! Il ne manque plus que la bordure de finition, le prochain article vous la montrera. Vous ne connaissez peut-être pas cette variante parfois bien pratique, je vais donc la préparer en faisant quelques photos pour vous !

–ooOoo–

Publicités

23 réflexions sur « E for Embroidery »

    1. Des couleurs douces et si agréables ! J’ai eu une petite remarque de mon fils à la même initiale qui a cru un instant que c’était pour lui… Je crois que je vais lui en faire une dans d’autres couleurs… Ce sera alors E comme Erwan !

      J'aime

  1. Très joli ! De bonnes idées pour des « Baby- Quilts », des anniversaires d’enfants. Je suis une fan du point de tige que je trouve simple et « élégant »
    Tu es une mine d’or de « patcheuses »
    Bonne journée et mille mercis.
    Bien amicalement. Nicole.

    J'aime

      1. Je viens d’aller voir l’article d’Edita. Magnifique ! Que de tentations ! Son alphabet m’a remis en mémoire un Patch fait à l’une de mes filles.
        J’avais trouvé le modèle sur « Easy – paper pieced – Keepsake Quilts » de Carol Doak.
        – 72 new blocks including the alphabet – Welcome Quilt (page74)
        Bien amicalement. Nicole.

        J'aime

    1. On trouve le modèle de broderie gratuit dans l’article de Kathy Schmitz (en lien). Toutes les formes de lettres sont disponibles au cours du blog hop, on peut adapter l’idée de la broderie dans chacune d’entre elles. Oui, c’est une belle idée de cadeau de naissance !

      J'aime

  2. Le « rause » est tout doux, comme l’ensemble du patch !!
    C’est rare que l’on puisse admirer un de tes quilts et je suis ravie de pouvoir le faire aujourd’hui !
    Bravo Katell et bonne journée !

    J'aime

    1. Tu as bien raison ! J’en ai montré beaucoup en début de blog, il y a 2 ans (presque 3 !), mais depuis que je suis déléguée FP j’organise, j’écris, je fais beaucoup de quilts en commun (en ce moment pour le Loto)… mais très peu d’ouvrages personnels. Je n’arrive pas à tout faire !! Quand je quitterai la délégation, ce ne sera sans doute pas par lassitude mais pour retrouver l’état d’esprit pour créer en toute tranquillité…

      J'aime

  3. Je dois gâter une petite Louison, je vais aller voir car l’idée est bien jolie. et je ferai à l’envers comme toi, car je suis aussi gauchère. j’ai eu aussi l’occasion d’utiliser le poid de Yoko Saïto et je l’ai trouver aussi bien pratique pour les petits ouvrages; bonne journée.

    J'aime

    1. Pour le L tu auras moins d’espace pour broder mais c’est facilement transposable. Et puis tu trouveras bien d’autres belles idées, je te fais confiance, la broderie n’a aucun secret pour toi !
      J’ai beaucoup apprécié notre rencontre samedi à Pexiora 🙂
      Bises

      J'aime

  4. A comme Adorable! L’idée de broder la lettre est géniale ;o)
    Je ne comprends pas bien comment on utilise ce poids, je vais voir sur internet…

    J'aime

    1. Simplement quand tu le poses sur ton ouvrage, tu peux le tendre tout en prenant de ta main gauche (si tu es droitière) ton ouvrage en pince pouce en haut, reste de la main dessous. Tu peux alors quilter au point « qui court » (tu peux regarder mon nouveau blog pour enfants ici : http://miniruche.wordpress.com/2014/02/05/le-point-qui-court/ 😉 )

      Supergoof par exemple quilte ainsi, la plupart des Japonaises et certaines Néerlandaises n’utilisent jamais de cercle mais un poids ou tout autre moyen de tendre le tissu. Pour ma part, je le réserve aux petits ouvrages ou aux bordures, quand je peux pouvoir facilement prendre l’ouvrage dans ma main, « en pince »… Je ne suis pas sûre d’être claire !!

      J'aime

  5. Cela me fait penser à mes neveux dont la mère est toulousaine et qui ne prononcent le O que comme dans ton « rOse » !
    Des parapluies superbes dans l’article d’Edita.

    Pourrais-tu expliquer en langue française le principe précis du blog hop ? Je ne suis pas sûre d’avoir tout compris en anglais !!!!!

    J'aime

    1. Le blog hop est simplement l’incitation à aller voir les différents blogs qui sont proposés. En général, il y a un thème, ici c’est l’alphabet ! Et pour susciter l’envie de laisser des messages-commentaires, un cadeau sera offert à l’un des commentateurs tiré au sort.
      Ici c’est une forme de tentative de fidélisation pour les blogueuses créatrices, une façon de se faire connaître. Cela peut être simplement ludique, sans rien à vendre ni à gagner !

      J'aime

    1. J’ai l’impression qu’en France à part toi, personne de parle de ces petits instruments qui, manifestement, étaient quand même largement utilisés puisque tu en trouves en brocante ! J’ai découvert le sewing bird dans des blogs américains et un système voisin en L, sur lequel on s’assoit (!), dans un livre de Shizuko Koroha… Oui, car au Japon il était de coutume de rester près du sol, même pour coudre !

      J'aime

      1. Il y avait même des meubles ou tables de machine à coudre avec ce petit instrument si utile… En tout cas, mes troisièmes mains, je m’en sers régulièrement . J’en ai une sur ma table de travail.

        J'aime

  6. Ah ! il faut que je cherche des infos sur ce poids ! Je n’utilise jamais de cercle pour quilter. Couturière à la base j’ai besoin de palper et de bien sentir le tissu pour travailler. Merci pour toute cette culture que tu m’ apportes

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s