Au Salon des Tendances créatives de Toulouse

Les Abeilles étaient au Salon, avec leur casquette de délégation France patchwork 31. Quel plaisir de rencontrer à la fois nos chers adhérents et des lecteurs de ce blog ! Il y a une grande majorité de femmes naturellement, mais nous apprécions les quelques hommes du Sud-Ouest lecteurs et adhérents, quilteurs et brodeurs ! A tous donc, merci de vous être manifestés, c’est un plaisir qui ne s’émousse pas 🙂

IMG_6337
Sur le banc de Françoise (notre décoratrice en chef du club de Balma, qui nous a aussi prêté les magnifiques papillons au vif succès !) vous avez pu admirer le Quilt des 30 Ans du Bureau France Patchwork et un Tour du Monde de Kristine.

Nous avons eu la chance d’avoir un double stand, ce qui nous a permis d’exposer au mur trois nouveaux quilts des Abeilles de la délégation France Patchwork :

stand

IMG_6335
L’histoire du Chaperon Rouge vu par Kristine. L’inspiration de départ est un tableau d’une forêt de Bernadette Mayr, largement réinterprétée. Sur le large bandeau du bas est écrit à la machine le début de l’histoire : « Il était une fois une petite fille... »
IMG_6336
« Par la fenêtre » de Martine. Inspirée elle aussi par Bernadette Mayr que nous aimons tant, ici Martine a utilisé ses tissus de style country à carreaux et à rayures, avec quelques autres tissus de récup, pour faire un plaid apprécié chaque jour par son fils !
DSCF7341
Et voici le très admiré quilt d’Evelyne, dessus de lit pour son petit-fils. Elle est partie d’un colimaçon à la manière de Kathy Doughty et l’a agrandi avec une bordure d’étoiles de l’Ohio. Le fond gris met en valeur toutes les couleurs (tissus de récup). A noter que le quilting professionnel de Nathalie Delarge (Les Ouvrages de Nat) a séduit et impressionné même les plus récalcitrantes au quiltage machine !
Maïté appliqué
Maïté a fait des démonstrations d’appliqué main. Sa technique est celle d’Annick Huet, dont elle s’inspire ici pour un nouveau quilt rouge et vert !

En face de notre stand se trouvaient les Dentellières du Sud-Ouest. Nous avons admiré la finesse et la modernité de leurs oeuvres ! Mais j’ai été surtout émue par Eve-Marie :

IMG_6382
Chez les dentellières, la relève est assurée !

Non loin du stand, la galerie tendue de tissu noir mettait bien en valeur l’exceptionnelle richesse des quilts issus du concours « Sur un air de dentelles et kimonos ». D’une  fructueuse collaboration entre l’association Japan Handy Craft de Tokyo et France Patchwork résulte une exposition itinérante ayant commencé son périple à Sainte-Marie-aux-Mines puis Toulouse, et continuera à susciter l’admiration de tous ailleurs en France tout comme au Japon ! Un immense bravo aux participantes, nous étions si heureuses de pouvoir montrer tant de savoir-faire, de poésie, d’imagination ! Bientôt Karine, très souvent dans la galerie, vous rapportera ici quelques impressions du public séduit et nous ajouterons des photos de quelques quilts.

IMG_6324
Toute la poésie des quilts était mise en valeur par les murs noirs et la mise en beauté (papillons, lierre) par Françoise et Brigitte de Balma.

DSCF7351 DSCF7350

Un bémol toutefois : que de mains baladeuses, de doigts indélicats ! Jamais encore les Abeilles n’ont autant dû faire, comme elles disent, la police du patch. Avec ma bonne dose de naïveté, je n’avais pas jugé utile de mettre à l’installation des pancartes « Ne pas toucher« . On a vite rectifié le tir… et devant une pancarte on a même entendu une « toucheuse » disant « je ne sais pas lire ».

i see u
En Irlande, j’ai vu des tableautins, souvent agressifs et grimaçants (celui-ci est le plus « mignon ») dans une très belle expo de quilts. Provocateurs, ils ne pouvaient passer inaperçus ! Ferons-nous la même chose l’année prochaine ???

 

Est-ce particulier à Toulouse ? Malgré toute l’admiration des personnes pour ces oeuvres, elles touchent, elles retournent… et souvent ce sont des quilteuses qui veulent expliquer à leur voisine des détails techniques. A Sainte-Marie-aux-Mines, nous n’avions pas du tout remarqué un changement de comportement du public ; est-ce parce que nous étions dans un salon commercial où on touche à tout dans les autres stands ?…

-oOo-

Finissons sur une note poétique, nous avons grandement apprécié le partage de la galerie avec Sylvie Ladame et ses amies du groupe Les Filentr’elles. Je n’ai pas pris assez de photos, pas assez discuté avec elles, car j’étais prise par la tenue du stand, mais vous pouvez trouver un article sur leur groupe dans les dernières Nouvelles – Patchwork et Création Textile (le magazine de France Patchwork) en page 60. Et je suis heureuse que le tableau photographié en couverture de ce même magazine ait été vendu vendredi à Toulouse ! Preuve que ce travail artistique est apprécié à sa juste valeur.

IMG_6373
Petite présentation des belles oeuvres de Sylvie Ladame sur le thème de l’eau. Mes photos ne rendent pas la poésie de cet univers, pardon Sylvie !

IMG_6378 IMG_6377 IMG_6376 IMG_6375 IMG_6374

Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition du Salon des Tendances et Loisirs Créatifs de Toulouse ! Un grand merci particulier à Nathalie Marques qui nous permet chaque année d’exposer dans d’excellentes conditions 🙂

Advertisements

33 réflexions sur « Au Salon des Tendances créatives de Toulouse »

  1. Il y a tellement de beautés exposées que je ne peux que féliciter … »tout le monde  » !! Bravo bravo…..
    Une belle expo réussie donc mis à part le bémol des mains baladeuses…grrrrr !
    Bises Katell et merci pour le reportage !

    J'aime

  2. très jolie exposition mais surtout de magnifiques ouvrages!! bravo Mesdames.
    Nous aussi à notre expo du Croisic nous avons dû faire la guerre aux mains indélicates, et ce malgré de petites affiches. La prochaine fois je prends ma baguette, attention aux doigts!!!!!! J’ai vu une dame avec des gants blancs en tissu!! sisi!!!

    J'aime

  3. Belle expo ! Occupée par Tradi Passion à la Manufacture Bohin, je ne pouvais pas être à Toulouse. Je regrette ! Les patchs exposés sont vraiment de grande qualité ! Bravo à toutes.
    Je me permets de dire que les stages proposés à Tradi Passion étaient vraiment passionnants !
    Je suis revenue pleine de projets et le plaisir d’avoir fait des rencontres enrichissantes.
    Bien amicalement. Nicole.

    J'aime

  4. félicitations à toutes les exposantes , c’est magnifique tout ce travail; merci pour le partage c’est toujours un plaisir de voir ce que font les autres

    J'aime

  5. Et bien, visiblement, tout le monde s’est fait plaisir ! C’est très bien et ça prouve que nos « travaux d’aiguilles » peuvent apporter beaucoup.
    Pour les mains baladeuses, il y a de cela de nombreuses années, je suis allée visiter une expo à Bruges : les gants blancs étaient fournis à l’entrée. Je trouve que ce n’est pas une si mauvaise idée. Ça évite de dire qu’on ne sait pas lire et ça permet de satisfaire la curiosité !

    J'aime

  6. J’ai vraiment beaucoup aimé les quilts sur le stand de France Patchwork. La personne qui était là était vraiment charmante. J’ai été heureux d’y trouver le catalogue de l’expo de Brouage que je n’avais pas. J’aime cette exposition par dessus tout! L’expo des quilts japonais était d’une grande qualité. Bien que je sois peu réceptif à l’art textile, j’ai beaucoup aimé le travail de Sylvie Ladame. Par contre le salon lui même est vraiment très décevant. Je n’y étais pas allé depuis des années et je ne pense pas y retourner à l’avenir. Très peu de tissus de patch, peu de broderies. Heureusement j’ai eu la joie de découvrir un stand avec les chintzs hollandais Den Haan and Wagenmakers. j’ai aussi découvert les tissus Neelam qui sont très beaux. Un regret aussi, je n’ai pas vu les souris d’Odile Bailloeul. Je n’ai pas vu le stand… j’ai du le rater.

    J'aime

    1. Les souris étaient à l’entrée, là où tout le monde se précipite vers les premiers stands… La pire place malheureusement. La mise en scène était pourtant adorable, et plus loin on passait devant son stand sans se rendre compte qu’il s’agissait d’elle…
      C’est drôle, j’ai acheté des tissus aussi chez Neelam (des amis) et chez les Hollandais 🙂
      C’est Kristine qui m’a dit qu’elle avait vendu un catalogue de Brouage à un charmant monsieur… et j’ai deviné que c’était toi !
      A bientôt David !

      J'aime

  7. Tres beau salon et quel plaisir de voir « les abeilles » à l’œuvre ! Ravie aussi de faire votre connaissance, je suis avec intérêt votre blog dont je trouve les posts toujours très bien documentés et très intéressants.

    J'aime

  8. Merci, une fois de plus… Très beau et très intéressant. Quant-à l’habitude de toucher (c’est inévitable voluloir le voire de l’autre cóté…) j’ai vue aux Etats Unis qu’il y a des volontaires locales aux gants blancs en coton auxquelles on demande de tourner les quilts.

    J'aime

    1. Nous avons quelques paires de gants blancs destinés à cet effet dans notre club, ce n’est pas la tradition de les proposer pour toucher en France, mais pourquoi pas ? Nous innoverons ainsi peut-être l’année prochaine !
      Muchas gracias Ana !

      J'aime

  9. je n’ai pas pu venir , j’adore le quilt d’Evelyne le verrons nous bientôt dans les nouvelles du patch ?
    biz isa

    J'aime

  10. Pour les mains baladeuses ce n’est pas d’aujourd’hui …les étiquette humoristiques font de l’effet ..parfois! en Belgique , en Hollande plus de respect sans doute avec des gants blanc et ça depuis des années
    Aux US tout dépend l’expo, j’en ai visitée avec de vraies oeuvres maitresses il y avait des cordons positionnés à 50cm des quilts souvent avec une personnes aux gants blancs qui relevait le quilt à la demande, en règle générale , les quilteuses semblent plus respectueuses, avec de nombreuses personnes , pour expliquer et montrer c’est peut etre ça la solution ??
    Il n’y a pas que les mains baladeuses il y a aussi les photos que l’on prend alors qu’une jolie étiquette demande de ne pas en prendre etc …je ne dirais pas que c’est une exception française quoique !
    Bonne et belle soirée

    J'aime

  11. Quel dommage en effet que les personnes ne puissent pas s’empecher de toucher les oeuvres! Les gants blancs, je ne savais pas que cette possibilité existait ! Les oeuvres seraient ainsi respectées.

    Pour info pour les lyonnaises et environ (puisque je sais que le blog de Katell est lu aux qu’à très coins de France et Navarre), ce week-end à Eurexpo, il y aura le salon ID créatives.
    Bonne soirée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s