Le dessus-de-lit anglais de 1718

Susan Briscoe est une femme talentueuse et engagée, vivant la plupart du temps en Ecosse mais aussi comme en ce moment parfois au Japon, pays qu’elle chérit et qui l’inspire depuis longtemps. Elle a notamment écrit et conçu ces superbes livres :

Quelques livres de Susan Briscoe, vous en connaissez sans doute certains même si la couverture n’est pas la même ! 

Attention, plusieurs de ses livres ont été publiés en Angleterre et aux Etats-Unis avec différentes couvertures ! Certains sont traduits en français, je vous laisse farfouiller dans votre librairie en dur ou en ligne préférée…

Elle a travaillé ces dernières années sur le plus ancien patchwork anglais connu :

1718 original

Quelle beauté ! Il date, rendez-vous compte, de 1718… Son histoire complète, ainsi que les blocs, sont dans ce livre :

1718 Cover

Je ne l’ai pas encore en ma possession (le livre…), mais je sais que le patchwork original a été assemblé selon la fameuse méthode « à l’anglaise » (tout comme des hexagones : chaque morceau de tissu est bâti sur un gabarit, puis assemblé aux autres par un point de surjet) et il reste quelques papiers coincés au dos : des bouts de factures, des lettres… ainsi que les brouillons dessinés de quelques blocs du quilt ! Le patchwork en mosaïque, tel qu’on l’appelle aussi, était justifié en raison de l’utilisation de soieries et autres tissus si difficiles à travailler. Susan a fait une réplique de ce beau vétéran, cherchant longuement des tissus convenant au plus près. Elle a, par exemple, sélectionné un ancien Yukata (tissu japonais) pour mettre à la place d’un tissu de soie rayé. Elle conseille aussi de chercher du côté de certains batiks pour faire l’illusion de certains damassés. Passionnante recherche !

Les tissus sont majoritairement issus de robes usagées avec plus de 120 tissus différents, dont un morceau est certifié datant de 1640 ! Ce « coverlet* » est une ode à la récup ! J’en aime particulièrement les couleurs, toutes issues de teintures naturelles (évidemment, vu la date) et cela me fait penser à ma copine d’Ariège, spécialiste médiévale, qui nous écrira prochainement dans la Ruche. Surprise !!

Je crois comprendre que, dans ce livre, plusieurs propositions d’assemblage plus modernes et rapides sont expliquées, et je dois vous dire que de nombreuses quilteuses britanniques s’y sont mises !

Une artiste céramiste a même fait quelques plaques inspirées de ce patch :

image001

ceramic blocks

 

P1030994

 Cette céramiste, qui semble dédiée au monde du patchwork, a son site ici : Cathy Daniel.

Cet ouvrage vous tente-t-il ?  Bien sûr, vous pourrez y mettre un crayon ! La merveilleuse idée d’un crayon sur vos quilts millésime 2015 se répand vite, même jusqu’aux Etats-Unis.

 *Coverlet signifie que le top est doublé mais non quilté.

Publicités

23 commentaires sur “Le dessus-de-lit anglais de 1718

  1. Très passionnant de découvrir grâce à toi des patchworks anciens avec une histoire.
    Bravo de nous « dénicher » régulièrement les recherches faites par des quilteuses de talent.
    Je ne vais pas me lancer dans l’aventure ! mais…
    Merci, merci. Bonne journée. Bien amicalement. Nicole. ✏️

    J'aime

    1. C’est une chance d’avoir ce patch aussi ancien comme exemple de ce qui se faisait à cette époque !
      J’adore ton mini-crayon auprès de ta signature, Nicole, je crois que je vais t’imiter en signature de mail !
      Bonne journée !

      J'aime

      1. Pas de souci pour le crayon !
        Ce serait sympa que les patcheuses soient nombreuses à l’utiliser. Bisous. Nicole✏️

        J'aime

  2. J’ai bien aimé ta précision sur le livre (et non le quilt) que tu ne possédais pas encore ! LOL !
    Il y a une véritable histoire concernant les quilts anglais et pour ma part, je trouve qu’ils méritent qu’on s’y arrête aussi…Je possède livre de Sue Prichard « quilts 1700-2010, hidden histories… », qui est super intérressant.

    Alors merci Katell de le faire aujourd’hui !!

    J'aime

  3. Merci pour ce partage. J’ai vu ce livre en ligne de nombreuses fois et j’avoue que l’histoire est passionnante! C’est vraiment tentant en effet!

    J'aime

  4. Au-delà du patch, ce qui me plairait beaucoup c’est de lire tous ces papiers qui restent de cette époque. Je suppose que livre n’a pas été traduit ?????
    Je vais craquer sur les céramiques : parfois on ne sait pas quoi offrir à nos amis patcheuses….et puis je mangerais volontiers dans ces assiettes !
    Et j’attends impatiemment l’article sur le Moyen Age, période qui m’intéresse beaucoup.

    J'aime

  5. Merci pour la découverte de ce patch et des livres et que dire des céramiques, j’aime beaucoup. Belle journée.

    J'aime

  6. This is the most beautiful quilt I have ever seen! I will order the book soon, and embark on this quilt possibly next year. It’s exciting to be inspired by a new project that will keep my interest for a long time. Thank you!!

    J'aime

  7. Bonjour Karell, c’est toujours un plaisir de te lire et j’apprends tant de choses intéressantes que je n’aurais jamais le temps de chercher par moi même. Merci pour cette suggestion d’insérer un crayon dans chacune des oeuvres qui seront réalisées en 2015. Tu peux compter sur moi 😉 Amitiés,
    Esther

    J'aime

  8. Ce patchwork est magnifique : beaucoup plus vif et gai que certains de ceux que l’on trouve à cette époque, dans un registre classique ! Et les couleurs restent douces néanmoins ! Merci pour ce partage : je ne le connaissais pas !

    J'aime

  9. I just received my book, « The 1718 Coverlet. » I hope there are other readers who will embark on the journey of making a replica with me. I have a list of other quilts to finish before beginning this one. I will set a goal of finishing it by 2018. Thank you, Katelll!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s