Challenge en blanc et indigo… et pivoine blanche et pourpre

Une connaissance m’a montré des tissus japonais achetés, ne sachant comment les mettre en valeur. Son envie était d’avoir un plaid pour couvrir un fauteuil fatigué. Avec mes nombreux projets – dont un quilt à faire pour le mariage de l’amie d’enfance de mon aînée – je n’avais aucune intention de me charger d’un ouvrage supplémentaire. Mais ces tissus m’ont parlé, je n’ai pas su refuser !DSCN0307

Le challenge était de faire quelque chose de ces trois tissus. Les deux dessus sont des tissus japonais tissés pour en faire des kimonos d’été (Yukata), ils ont donc, de lisière à lisière, la largeur de 35-36 cm. Il y en a 120 cm de chaque. Le tissu de dessous est, lui aussi, un coton teint à l’indigo de manière artisanale. Ses parties blanches comportent par endroits encore des restes de la cire posée pour que la teinture ne se fasse pas à cet endroit (technique de la réserve). J’en ai un peu plus : 2 mètres en 90 cm de large. Que faire pour ne pas dénaturer ces tissus beaux par eux-mêmes et plutôt rares et précieux ?

mix and match S. BriscoeJ’ai acheté du tissu marine pour compléter, ainsi que du blanc naturel pour le dos. J’ai lavé tous les tissus, ouf aucun indigo ne déteint ! Les résidus de cire ne sont pas entièrement partis, je laisse ainsi. Après quelques recherches dans les livres qui pouvaient m’aider, j’ai décidé de faire en centre un bloc présenté dans un livre de Susan Briscoe, idéogramme d’origine chinoise je crois pour dire « Bonne chance » !

moji-fuku02
Ce même idéogramme est présenté ici, signifiant « good luck » !

Voici le mien, avec des bandes ajoutées afin d’arriver à 35 cm de côté (largeur du tissu imprimé) :

DSCN0308

Puis j’ai continué avec des bandes de tissu en coton marine intercalées pour mettre en valeur chaque imprimé et quelques variantes de montage pour faire ce top :

La Ruche des Quilteuses
Le top fait 140 cm de côté, j’avais promis de faire un plaid d’au moins 120 cm, mission accomplie ! C’est bien indigo foncé, même si la photo fait penser à du noir ! Ces tissus ne sont-ils pas superbes ?

 

Et voilà le top ! Il faut encore que je le quilte puis je rendrai ces tissus, quelque peu mis en scène, à leur propriétaire !

-oOo-

En prenant la photo du top ci-dessus dehors, je n’ai pas résisté à l’envie de photographier aussi une des fiertés de mon jardin : une pivoine arbustive à l’histoire passionnante (pour moi en tout cas). 

DSCN0313
Cette pivoine s’étale maintenant sur 2 mètres ! Cette année elle porte moins de fleurs que l’année dernière, mais je le lui pardonne bien volontiers. Les fleurs étaient simples à la première floraison, elles sont maintenant doubles et dégagent un merveilleux parfum, ce qui est rare chez les pivoines.

 

Un botaniste américain d’origine autrichienne, Joseph Francis Rock, a découvert en 1925 dans une lamasserie de l’ouest tibétain une pivoine à nulle autre pareille, blanche au coeur pourpre, à l’envoûtant parfum. C’est une pivoine sauvage venant d’une vallée retirée dans la région de Ganzu (Chine), lui disent les Lamas. Malgré tous ses efforts, ses expéditions, ses recherches, il n’en trouvera aucune autre trace, ni lui ni personne. Toutes les pivoines Rockii du monde descendent des graines de cette unique plante ! Nous avons acheté la nôtre dans le Gers (La Pivoine Bleue). Une pivoine Rockii était rare voilà quelques années encore, maintenant on peut en trouver facilement.

Cet homme n’était pas seulement botaniste, c’était un incroyable aventurier qui a à la fois parcouru tous les dangers et vécu en Dandy, excentrique et génie scientifique, extrêmement doué et roublard, errant de par le monde, botaniste, journaliste, espion, explorateur, sorcier… Sa vie est un roman palpitant qui a inspiré à la fois cinéastes et romanciers :

22477
Horizons Perdus, film de Franz Capra d’après le livre de James Hilton

 

Connaissez-vous le Shangri-La, ce nom qu’on voit maintenant un peu partout pour évoquer un lieu serein ? C’est dans Lost Horizon, roman de J. Hilton, que ce lieu utopique fut inventé à la suite des récits de ce fameux Joseph Rock !
En France, Irène Frain, notre Bretonne amoureuse de l’Inde, de l’Asie et des aventuriers, a aussi écrit deux livres sur l’homme sauveur de pivoine :

au royaume des femmes a la

Alors je regarde ma pivoine arbustive avec beaucoup de bonheur, pensant aux mille péripéties du botaniste-aventurier…

DSCN0314
Il vient de pleuvoir, elle reste quand même magnifique ma chère pivoine Rockii…

 

Parmi les nombreux sites consacrés à cet homme à la vie si intense et mystérieuse, il y en a un en français : http://josephfrancisrock.free.fr/josephfrancisrock_accueil.html

DSCN0317

 –ooOoo–

Publicités

44 commentaires sur “Challenge en blanc et indigo… et pivoine blanche et pourpre

  1. Ce plaid-quilt est tout simplement magnifique, une grande réussite! Et les pivoines sont d’une grande beauté! Merci pour cette belle lecture dès le matin!!

    J'aime

  2. tu as su magnifiquement tirer profit de ces 3 tissus et le plaid qui en résulte garde bien l’esprit du Japon, par contre je n’oserais jamais mettre mes fesses dessus. ta pivoine est superbe, j’ai également un pied de pivoine arbustive mais plus classique dans les tons, et elle fleurit chaque année mais 1 année sur 2 beaucoup moins. les fleurs sont énormes jusqu’à 20 cm de diamètre et je suis obligée de la tuteurer pour que les branches ne cassent pas. merci pour tes articles qui sont à chaque fois une source d’enrichissement

    J'aime

    1. La personne en fera ce qu’elle veut, c’est en tout cas au départ pour mettre sur un fauteuil !

      J’ai une dizaine de pivoines dans le jardin, des herbacées et des arbustives, je les aime toutes mais celle-ci est ma préférée, peut-être à cause de l’histoire qui s’y rattache ! Et j’aime aussi les roses, les tulipes, les glycines, les violettes… Bref j’aime les fleurs, petites et grandes !

      J'aime

  3. Tu as réussi ton challenge avec ces 3 beaux tissus. Bravo et que dire de ta pivoine, elle est magnifique. Merci pour le côté histoire aussi. Beau week end

    J'aime

  4. Tu as su mettre ces magnifiques tissus en valeur. Une apparente simplicité, ce n’est pas si facile à faire! Bravo, tu m’inspires. Je mettrais volontiers mon nez dans tes pivoines 🙂 Belle journée

    J'aime

  5. Merci pour toutes ces informations et jolies photos qui me font rêver.
    Ton blog est vraiment une mine d’informations.
    Merci, Merci

    J'aime

  6. Ton interprétation de ces étoffes est très réussie : c’est élégant et pur, japonais, en somme ! Quant à la pivoine, je pense avoir la même dans mon jardin ! 🙂

    J'aime

    1. Depuis la semaine dernière j’ai tourné autour de ces tissus, je les ai lavés, manipulés… et hier hop c’est parti, de bon matin je m’y suis mise, le plan était fait, ensuite, il n’y avait pas tant de travail que cela… et j’avais l’ordi à côté de moi pour faire l’article au fur et à mesure !
      Gros bisous chère Abeille !

      J'aime

  7. Ton ouvrage est une vraie réussite, d’abord parce que moi, j’aime tant le bleu et parce que dans sa simplicité tu as su lui garder son esprit japonais et la vision globale de chaque tissu !
    Sinon, encore des livres à lire, tu vois que c’est à cause de toi que ma bibliothèque s’agrandit …..!!!!!! Ces pivoines sont une splendeur.

    J'aime

  8. ces tissus japonais ne peuvent me laisser indifférentes: je porte des yukatas chez moi, été comme hiver et je reconnais bien ces imprimés si typiques de ces légers kimonos de coton. Ce plaid est particulièrement réussi et restitue bien la sobriété et le chic des tissus.
    Quant aux pivoines que j’adore et qui fleurissent aussi dans mon jardin , je ne connaissais pas cette variété. Merci de nous faire partager tes connaissances …
    Sylvie

    J'aime

  9. Une top vraiment au top si je peux me permettre le jeu de mots. et pour les pivoines, j’ai toujours beaucoup aimé cette fleurs, alors en apprendre plus sur elles m’intéresse . merci du partage.

    J'aime

  10. Merci pour tous vos articles passionnants, je ne vous ai jamais remerciée, je le fais. Patcheuse et jardinière, je me régale avec vos écrits. Bonne continuation et félicitations d’une fidèle lectrice.

    J'aime

  11. As-tu lu « Pivoine » de Pearl Buck ? Une de mes lectures adolescentes… les miennes ne sont pas encore fleuries.
    J’applaudis à ce beau travail ! Dominique utilise beaucoup ces tissus. Ils captent la lumière.
    Bonne fin de semaine…
    Les Conteuses

    J'aime

  12. Bravo pour le top qui est très réussi dans l’esprit japonisant et quelle splendeur cette pivoine!Je n’ai pas de jardin mais j’aime beaucoup les pivoines qui fleurissaient dans le jardin de ma mère.Amitiés et merci pour tous ces articles Huguette

    J'aime

  13. Défi magnifiquement réussi… toujours difficile de partir des tissus et non d’un modèle, mais beaucoup plus intéressant au point de vue création!
    Quant à ta pivoine, tu me donnes envie d’en rechercher une semblable. Je rêve depuis quelques temps d’une pivoine arbustive et j’y pense toujours trop tard.

    J'aime

    1. Le meilleur moment pour les planter est en septembre… mais elles ne sont pas fleuries, difficile alors de les choisir ! Cependant, avec quelques précautions, on peut les planter en fleur (c’était le cas pour celle-ci).

      J'aime

  14. Bravo! You have honored these fabrics so beautifully. The design is perfect for the indigo prints. The « good luck » block is thoughtful, and will surely express best wishes to the recipients. I am going to send this post to my friend at http://www.okanarts.com. She sells vintage yukata cottons. She will be impressed. Your peonies are stunning. I can imagine the scent. It must be warmer there than here. Our peonies will not bloom for weeks.

    J'aime

    1. Thank you LeeAnn, I went several times to this very nice blog and she certainly will understand why I did not dare to cut these fabrics too much!
      We are in the South of France and these peonies are the earliest! They come from Tibet at an altitude of + 2,000 m! Other peonies will bloom later.

      J'aime

  15. Le challenge n’était pas facile et ton résultat est très très beau.
    Merci pour cette magnifique pivoine. Dommage nous ne pouvons en sentir le parfum;
    Bises du soir….ESPOIR.
    Andrée.

    J'aime

  16. Superbe plaid, bien équilibré. Les tissus sont réellement bien mis en valeur, bravo. Quant à la pivoine, bichonnez-la. Moi, je guette tous les jours les miennes mais nous sommes en retard ici en Suisse.

    J'aime

  17. Je pense, chère Katell que ces tissus sont teints par batik en Indonésie, où l’on laisse des traces de colle ce qui serait proprement impensable au Japon !
    La raison de les imprimer à Java est que les prix de revient sont beaucoup moins élevés qu’au Japon bien sûr
    Si le tissu « vierge » est importé du Japon, leurs dessins ne sont pas du tout japonais, plutôt d’influence occidentale
    Quant à en faire des Yukata, c’est un peu bizarre …Je pense plutôt à des tissus de confection

    J'aime

    1. Le tissu en 90 cm est clairement imprimé de manière peu soignée en comparaison avec les 2 tissus en 35 cm. Il a été acheté pour compléter de manière harmonieuse les deux coupons plus précieux qui, eux, sont sans défaut et achetés en tant qu’import direct du Japon. Mais tu t’y connais bien mieux que moi et ils sont peut-être faits juste exprès pour l’export, je n’en sais rien. En tout cas j’espère faire plaisir en ayant fait ce top… encore en attente de quilting !
      Bises

      J'aime

  18. Magnifique ouvrage, j’adore. L’idéogramme veut, effectivement, dire « Bonne Chance », c’est rigolo car je réalise en ce moment un patch tiré du livre Patchwork Japonais de Susan Briscoe (visible sur mon blog). Je me suis régalée à monter ces blocs et à broder … machine des blocs en sashiko, les tissus utilisés ne sont pas aussi précieux, mais je ne suis pas mécontente du résultat
    Bon week-end

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s