Liberty Rose

Avant une mini-pause de la Ruche pendant une semaine, j’ai le plaisir de vous présenter un quilt terminé cet été pour ma nièce Rose, née voilà un an.

Ma première idée était de faire un cœur pixelisé, comme on en voit beaucoup sur le Net :

heart3 (1)
Il me semble que la première à avoir lancé ce modèle est Jolene, la talentueuse Canadienne qui tient le blog Blue Elephant Stitches.

Pour le personnaliser, j’avais l’intention de faire ce cœur en tissus roses Liberty of London achetés chez Reine, dans le 18e arrondissement de Paris, non loin du domicile de Rose, puis le fond avec beaucoup de tissus gris différents, le tout formant un grand motif de Voyage autour du Monde. Mais je n’ai pas pris le temps de trouver suffisamment de nuances de gris clair, alors j’ai fait avec ce que j’avais à la maison, avec un tissu « Quilter’s Linen » gris perle très clair de Robert Kaufman, acheté chez Josie Patch. Ainsi, seul le cœur évoque un Voyage autour du Monde… Un peu dommage, l’idée de départ sera à faire un autre jour !

Il fallut ensuite se décider pour le quilting, la surface grise pouvait bien de multiples manières être décorée. Ma matière grise décida pour une déco inédite : des fleurs comme une de mes artistes préférées, Bernadette Mayr !

Bernadette Mayr
Paru en mars dernier, ce livre me plaît autant que les précédents ! Rien de bien difficile, mais beaucoup de techniques agréables à suivre, qui changent les habitudes et suscitent l’envie de créer à son tour !

Les fleurs sont inspirées de ce livre que je vous recommande chaleureusement. Il est en allemand, mais de nombreux schémas illustrent bien les techniques. Merci de laisser un commentaire si vous souhaitez que ce livre soit traduit ! On ne sait jamais…

Ici le top est fait, j'ajoute quelques rectangles de tissu identique sur le tissu de fond gris perle... Vous allez comprendre pourquoi !
Ici le top est fait, j’ajoute quelques rectangles de tissu identique sur le tissu de fond gris perle… Vous allez comprendre pourquoi !

En route donc pour des  de fleurs originaux !

Liberty Rose, détail, la Ruche des Quilteuses
Pour faire les fleurs comme celles de Bernadette, il faut oser… faire des trous ! Le tissu bleu est ma nappe…
Liberty Rose, détail, la Ruche des Quilteuses
A travers la fenêtre… et le top, un bout de jardin !

Je ne vous donnerai pas ici le mode d’emploi en détail car j’espère bien que ce livre sera traduit en français dans les mois qui viennent. Sachez simplement que c’est la technique du passepoil, bien connue des couturières ! Cela remplace ici l’appliqué inversé, bien difficile pour un petit cercle. Dans un ancien magazine des Nouvelles de France Patchwork (n° 58, sept. 1998), on détaillait aussi cette technique, peu appliquée en patchwork – sauf en Allemagne ! Je me souviens bien du quilt Chocolatte de Birgit Schüller, admiré en Irlande : ses trous sont faits grâce à cette même technique.

Une fois fini, j’ai découvert ce qu’on peut appeler mon bloc d’humilité – en l’occurrence ma bande d’humilité, un tissu mis à l’envers ! C’est à peine décelable et ne mérite pas que j’en fasse toute une histoire… Rose ne m’en voudra certainement pas !

Quasi-indécelable, une bande de tissu est cousue à l'envers... Un peu plus claire, un peu plus duveteuse, un peu moins structurée quand même...
Quasi-indécelable, une bande de tissu est cousue à l’envers… Un peu plus claire, un peu plus duveteuse, un peu moins structurée quand même…

DSCN0511

Quant à la bordure en pétales, c’est une idée maintes fois vue dans les « Penny Rugs » comme ceux-ci :

http://privapumba.com/penny-rug-how-to/
Les languettes de tissu en laine sont une finition amusante des petits tapis de table comme celui-ci. Leur nom vient du fait qu’on utilisait des pièces de monnaie pour bien dessiner les arrondis ! Pour ma part, je les ai faits volontairement irréguliers.

Mais comme les bonnes idées fleurissent en plusieurs endroits dans le monde, les Américaines n’ont pas l’exclusivité des languettes ! Un exemple parmi d’autres, les ouvrages français en languettes de drap de laine brodés… à voir notamment sur le blog de Cécile ! J’en ai vu aussi sur des quilts suédois du XIXe siècle. Les idées circulaient même avant internet bien sûr !

En les faisant, j’imaginais la jolie Rose en train de s’amuser avec, c’est si amusant de les tripoter… Ils sont en 2 tissus Liberty différents pile et face, montés un peu comme des triangles « points de prairie » (voir les Nouvelles n° 106, sept. 2010).

DSCN0511

Le dos est fait d’un drap. C’est une recette fréquente chez moi : j’achète de nouveaux draps et housses de couette qui me plaisent, souvent pendant les soldes. Je les utilise pendant 2-3 ans puis arrive un jour où, avant qu’ils ne soient trop vieillissants, je découpe les coutures et je les utilise en dos de quilt. Ainsi je renouvelle le plaisir de draps imprimés et j’ai des dos jolis et bon marché. Mon autre solution préférée est le dos en patchwork, avec les restes…

Liberty Rose détail - Katell Renon
Des fleurs à la manière de Bernadette Mayr parsèment le fond. Les cœurs de fleur sont en tissu Liberty, tout comme les carrés formant le grand cœur.

Liberty Rose Katell Renon
Le modèle a beaucoup évolué au fil de sa fabrication, mais le résultat me plaît bien !

Gris & rose n’est pas une association de couleurs à laquelle on pense immédiatement pour une petite fille, mais le hasard a bien fait les choses : la table de fête pour le rassemblement familial de l’été, le jour où j’ai offert le quilt, était ainsi :

Table rose et grise
A l’intérieur puisqu’il pleuvait, la table mise en l’honneur de Rose est… rose et grise !

IMG_0838

Liberty Rose - Katell Renon
Dernière touche, le titre quilté à la machine. Le voici maintenant prêt à être offert !  
Publicités

48 commentaires sur “Liberty Rose

  1. Très joli ce Patch pour Rose ! J’aime bien « le tour du monde » beaucoup de techniques intéressantes !

    Je souhaite très fortement la traduction en français du livre de Bernadette Mayr :

    FARBENSPIELE – Patchworkmotive in freter Schneidetechnik –

    Bon week-end. Bien amicalement. Nicole.

    J'aime

  2. Magnifique quilt et j’adore ce quilting.
    Moi aussi je souhaite très fortement la traduction du(des) livre(s) de Bernadette Mayr, car même si j’ai fait allemand première langue, c’était dans un autre siècle…. et ça m’aiderai bien.

    J'aime

  3. Je milite également pour la traduction, si j’arrive à me débrouiller en anglais je cale vraiment trop sur l’allemand.
    Et j’avoue que tes ronds passepoilés me laissent perplexe. Je connais bien la technique pour les boutonnières, mais dans le cas de tes fleurs, je ne comprends pas ce que ça apporte de plus qu’un appliqué inversé. Si ce n’est que la forme est plus nette, peut-être?
    En tout cas je suis admirative de ce bel ouvrage et surtout de son quilting…
    Alors que trop de quilteuses se laissent encore rebuter par cette étape, tu nous prouves une fois de plus avec brio que c’est véritablement l’occasion d’exprimer sa créativité!!!

    J'aime

    1. Cela n’apporte pas un vrai plus, c’est juste une fantaisie ! On aurait tout autant pu faire de l’appliqué simple ou de l’appliqué inversé (mais la petitesse des ronds le rend difficile). C’est vrai que cela fait une finition plutôt élégante et nette. Le gros avantage de cette technique est quand on veut carrément faire un trou dans un quilt, là c’est impressionnant !

      J'aime

  4. Je le trouve ravissant et les tons sont très doux, oui il fallait y penser pour les couleurs. J’aime beaucoup aussi ces languettes. Il n’y a pas longtemps que j’ai découvert les points de prairies et j’ai tout de suite aimé.
    Rose va pouvoir évoluer avec bonheur sur ce quilt.
    Biz

    J'aime

  5. Très joli travail comme toujours je suis admirative devant ce joli quilt pour la petite Rose,
    qui le gardera toute sa vie.
    Je ne suis pas étonnée de rencontrée Muriel de Verveine et Lin une très bonne quilteuse elle aussi !!!

    J'aime

  6. Bernadette Meyr en français ce serait le bonheur. Cela permettrait de voir ceux qui sont en rupture de stock réapparaître !!!
    On peut rêver.
    Tu sais que j’aimerais avoir un zoom en grand sur le passepoil. Cela intéresse vraiment.
    Passepoil sur un tout petit cercle. ….
    Ce patchwork est magnifique. Je retiens les banderoles. C’est chouette.
    Merci

    J'aime

    1. Le quilt est à Paris, et moi… à Toulouse. Alors c’est fichu pour d’autres photos. Mais je pourrai faire un tuto, car cette technique se fait en un clin d’œil, c’est un autre avantage : rapidité ET précision !

      J'aime

    1. Le quilt de Bernadette Mayr est fait uniquement de ces fleurs. J’ai un peu craint de me lancer (… percer le tissu pour le passepoil, puis croire en ma capacité de dessiner des fleurs directement à la machine…) mais c’est étonnamment facile !

      J'aime

  7. Très frais, très printanier , très rose ! J’adore les fleurs au cœur rose en matelassage machine ! Très réussi . Rose et sa maman vont l’apprécier .

    J'aime

  8. Très beau quilt tout doux: à partir d’un coeur assez classique, le résultat est très original : je me suis précipitée sur l’ancien numéro de FP et c’est aussi , je crois, une méthode utilisée par Marilyn Collioud . Pour une traduction du livre de B.Mayr, ce serait une très bonne idée ! Mon allemand est très insuffisnt.
    Bravo encore pour vos articles

    J'aime

  9. Encore un ouvrage magnifique!
    Bravo pour ce travail tout en délicatesse destiné à une jolie petite Rose!
    Amicalement.
    Michèle.

    J'aime

  10. Rose a déjà un an !? Comme le temps passe…..
    Le quilt est absolument charmant et l’association des couleurs ne me choque pas, puisque le rose l’emporte joyeusement !! L’idée des fleurs brodées remplaçant le quilting est bien trouvee !
    Joyeux anniversaire à la petite Rose et bravo Katell pour cette réalisation ! 😉
    Grosses bises !

    J'aime

  11. J’aime beaucoup cette idée de quilting de fleurs en appliqué inversé (pas exactement cela, mais proche de cette idée). Tu as quilté à la main le feuillage ? Coton perlé ?

    J'aime

    1. Exactement comme Bernadette Mayr, c’est entièrement à la machine en piqué libre, sans dessin préalable. Je m’étonne moi-même !! Mais même si je suis nulle en dessin, je sais dessiner des fleurs naïves et cela suffit 🙂 Le fil est Aurifil Mako 40, donc très fin, mais je suis passée plusieurs fois sur le motif.

      J'aime

  12. Je milite pour la traduction des livres de Bernadette Mayr, ses schémas sont très parlants mais je comprend que cela freine les personnes qui comme moi ne pratique pas l’allemand ! Ici même, Bernadette Mayr a eu un grand succès quand nous avons présenté des ouvrages issus de son livre… avec ses méthodes nouvelles cela permettrait aux personnes plus jeunes de se lancer.

    Bravo pour ton Liberty Rose, bel ouvrage.

    J'aime

  13. Pour ce qui concerne les trous et la méthode que tu as utilisé, je trouve que cela donne un petit relief sans trop et forcément cela attire l’oeil… donc pour moi un petit plus que les autres méthodes n’apportent pas.

    J'aime

  14. Absolument ravissant . Et tes fleurs et leurs cœurs !!!!!
    J’ai tout de suite cru que c’était de l’appliqué inversé, comment fais tu cela . le passe poil je l’emploie isouvent pour terminer mes
    quilts peux tu nous expliquer.
    Encore merci pour tes articles toujours plein d’idées et très instructifs et pas seulement pour les patcheuses.
    Bises et bonne pause, Andrée.

    J'aime

    1. On peut voir cette technique sur le lien ci-dessus donné par Marie-Christine. Au lieu d’un carré, c’est un ovale que je couds, les deux tissus endroit contre endroit. Puis j’évide le centre en laissant une petite marge de couture que je crante… Bon, je crois qu’après mes petits congés de la semaine prochaine je ferai un tuto en photos, ce sera plus simple 😀

      J'aime

  15. Bravo pour le patch rose et gris,j’en ai fait un il y a 20 ans pour une petite fille inspiré par Nicole Boisseau avec du boutis.
    Moi je suis aussi pour les traductions des livres de Bernadette,mon allemand a disparu au cours des années!!
    Pour les ronds j’emploie la méthode des couches idées de notre délégation bas Rhin.bises huguette

    J'aime

    1. Je me souviens bien de cet adorable modèle, très doux, que je trouvais alors hors de ma portée ! Le boutis me semblait insurmontable ! Les trois volumes écrits par Nicole Boisseau restent une référence du patchwork classique.
      L’utilisation de millettes ou autre non tissé (je pense que c’est la méthode des couches) est une méthode que j’utiliserai probablement pour faire la croix occitane dont j’ai parlé dans l’article précédent. Je ferai beaucoup de photos pour expliquer comment cela se passe !

      J'aime

  16. Moi, je milite pour la traduction des livres de patch qu’ils soient en anglais ou en allemand; Comme dit Béatrice : même si j’ai fait allemand première langue c’était dans un autre siècle ! Et oui, les livres de Bernadette Mayr ouvrent sur d’autres univers.
    Je ne suis pas une fan du rose mais, là, j’aime beaucoup ces roses alliés aux gris et cette romantique interprétation du Voyage Autour du Monde.
    Un an déjà !!!!!

    J'aime

  17. Rose va l’aimer longtemps, son coeur! Oui pour une traduction de ce livre et d’autres…. Mon allemand est loin, en plus d’être perturbé par le néerlandais 😦 Bon week-end.

    J'aime

  18. It is beautiful! She will cherish it for her whole life. She will have so much fun fiddling with the tabs and circling her fingers in the little flower centers. The flowers make a wonderful quilting design. It is clear that there is so much love in this quilt.

    J'aime

  19. Ton quilt pour Rose est vraiment magnifique, j’adore ces couleurs, et puis je suis impressionnée par tes fleurs, c’est très réussi.Quant au quilting machine, tu es une vraie pro, je croyais sincèrement que tu avais quilté à la main
    Ta petite Rose va bien cocooner dans ce patchwork. Bravo

    J'aime

  20. Si jolie… le rose pour la petite Rose…
    Et, comme tu dis…les idées circulent même sans l’ internet. l’internet les multiplie géometriquement: je fais le même avec les envers des quilts, j’achète des draps des couleurs que me plaisent en solde, mais je les lavais et gardais. Tu as ajouté l’idée de les utiliser quelques fois avant de profiter d’eux pour le patchwork… de cette façon ils sont plus mous (¿mot correct?) . Merci, Katell.

    J'aime

    1. J’utilise aussi les housses de couettes comme fonds de patchwork . Le tissu est en effet plus souple , plus doux après plusieurs lavages .

      J'aime

  21. j’aime beaucoup cette idée de coeur rose et gris ‘. le quilting très sympa
    et bien sûr une traduction du livre en français m’intéresserait beaucoup….
    bonne journée

    J'aime

  22. Je suis toujours admirative de ce que tu présentes.
    Encore une fois merci pour cette idée, j’en cherchais une pour une bordure de quilt « maisons » et je crois l’avoir trouvée ! J’attends le tuto avec impatience. Mon allemand courant ne me permet pas toujours de comprendre les explications des livres de patch.
    Bon dimanche ensoleillé.

    J'aime

  23. I am sure that Rose will cherish this quilt forever! It is beautiful, perfect for a little girl in those pinks and grey colors. Your edging reminds me of a little piece I brought home form India this past winter. My aunt used to make quilts from leftover scraps too.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s