Recyclage encore : des quilts en T-shirts

Parmi les quilts d’une époque, on y trouve les restes textiles de ce monde. Dans les années 60-70, des femmes ont produit un certain nombre de quilts faits en tissus polyester, mais oui ! Ils semblent sages maintenant, mais alors ils étaient assimilés au mouvement hippy et/ou aux quilts afro-américains, et donc plutôt hors normes :

hippy quilt

polyquilt
(vu dans Wonkyworld – Bill Volkening)
polyster quilt
(Pinterest – ebay)

Dans le monde actuel des quilts, il est un recyclage qui prend de l’ampleur : celui des tee-shirts (ou t-shirts… ou ticheurtes ?…).

under suit
Avant le t-shirt, les hommes américains portaient généralement ces combinaisons en tant que sous-vêtement.

Pièces de vêtement bon marché qui virent le jour à l’aube du XXe siècle en tant que sous-vêtements dans l’US Navy, les t-shirts se sont inspirés des « tricots de peau » vus en Europe. Leur nom vient de leur forme en T majuscule (qu’on dit tii en anglais et qu’on écrit tee), leur matière était d’une moindre qualité de fil de coton non teinté (donc écru), tricoté pour la souplesse et l’élasticité, sans col et à manches courtes : facile à faire, facile à porter, facile à laver et très bon marché !

les_temps_modernes-07
Charlie Chaplin dans les Temps Modernes, 1936. L’ouvrier porte un t-shirt sous sa salopette de travail.
news-72
Sexy et viril, Marlon Brando en tee-shirt trempé de sueur ! (Un tramway nommé Désir, 1951)
1955 j dan
Beau gosse symbole de toute une génération (et même plusieurs…) James Dean en tee-shirt, 1955. Le tee shirt devient symbole de la jeunesse décontractée et moderne de l’après-guerre.

Il devint vêtement universel « de dessus » pour homme, vêtement qu’on montre, à la faveur de l’engouement de la bourgeoisie pour le sport (et donc l’adoption de ces vêtements pratiques) et de leur popularisation via le cinéma, les GIs, les équipes de sport… C’est devenu le complément parfait des pantalons en blue jean. On connaît ces petits hauts maintenant le plus souvent ornés d’impressions, et de toutes les couleurs.

 

premiers-t-shirt-femme
Il ne commença à devenir vêtement féminin que dans les années 60 (ici, Jean Seberg, A bout de Souffle, 1960)

Leur recyclage, plusieurs tendances !

9b73bb7737ad593769fcad3ce8f37fe7
Je trouve très futée l’idée de couper les t-shirts en lanières pour les réutiliser, notamment en les tricotant ou en les crochetant. Beaucoup d’idées notamment ici.

Je vous présenterai un autre jour bien plus précisément le monde d’Alabama Chanin, de la haute-couture américaine très « slow stitching« , aux pièces uniques faites à la main en maille jersey, aux appliqués inversés précieusement rebrodés, initialement faits de tee-shirts récupérés au fin fond de l’Alabama… Une belle success-story !

Alabama Chanin
(photo alabamachanin.com)

Mais aujourd’hui arrêtons-nous à une forme bien plus simple de revalorisation des tee-shirts, l’utilisation des devants imprimés, parfois laids, parfois sympas et colorés, souvent publicitaires ou identitaires, exceptionnellement magnifiques.

9c8f339cea152cf052cef23b1fc0bce2
Quilt commémoratif à partir des tee-shirts de toute la jeunesse d’un jeune homme, offert par sa mère le jour de sa graduation (remise de diplôme).

work-t-shirt-quilt

quiltsb

Pour vous donner mille et une idées, vous avez de nombreux livres (tous en anglais) parmi lesquels :

61PX-grW7hL._SX383_BO1,204,203,200_61LEqz0be6L._SX385_BO1,204,203,200_51n3dGnTSKL._SX332_BO1,204,203,200_61zPOQBHY7L._SX388_BO1,204,203,200_

Ici sur ce blog, vous avez quelques conseils généraux : sélection, lavage, entoilage, découpage… Le but est d’utiliser cette matière molle, le coton tricoté en jersey, comme un tissu de coton habituel.

Gardez-vous vos tee-shirts usagés ? Moi pas… jusqu’à présent !

passage quilt
Ce quilt en tee shirts est bouleversant : Sherri Lynn Wood l’a fait avec les vêtements confiés par la mère d’un jeune homme qui s’est donné la mort à 17 ans. Cette oeuvre d’art est chargée de souvenirs à la fois gais et douloureux… C’est un Quilt de Mémoire, ce qui se fait très peu en Europe.

 

Publicités

15 réflexions sur « Recyclage encore : des quilts en T-shirts »

  1. J’aime particulièrement le babygros de l’homme très pratique surtout en hiver pour aller au fond du jardin ou de l’écurie et surtout très sexy en fait un futur Patch plein de souvenirs……

    J'aime

  2. J’ai un carton des vêtements de la maman d’une nièce. Ma nièce m’a demandé d’en faire un souvenir pour son fils qui n’a pas connu sa grand-mère. Il y a des jeans, des tee-shirts, des pulls. Mon projet murit doucement. Je vais aller voir les conseils du blog que tu indiques. Merci beaucoup! Belle journée

    J'aime

  3. Je me souviens très précisément du moment où il est devenu à la mode de porter des « maillots de corps » comme vêtements de dessus : je trouvais ça d’une laideur incommensurable !!!!!
    Maintenant la question que je me pose, c’est comment, techniquement, assembler ces morceaux de tissus avec nos machines ? Y a-t-il une façon pour que ça ne bouge pas trop ?
    Très touchée par cette maman qui souhaite visualiser la mémoire de son fils disparu…….

    J'aime

    1. Techniquement, c’est assez simple : on encolle tous les morceaux de tee-shirts, soit sur une toile thermocollante soit sur du non-tissé thermocollant. Ensuite, tu obtiens une tenue équivalente ou même supérieure à un tissu de coton. Tout dépend de la rigidité du support que tu trouves. Il y a beaucoup de sortes mais en général en mercerie il n’y a qu’un choix en magasin. Tu peux même trouver du non tissé gris pour les couleurs foncées. Ensuite cela se quilte facilement à la machine. A la main, tout dépend du support !

      J'aime

  4. merci beaucoup pour toutes ces informations que vous nous envoyez toutes les semaines
    je suis tres fan et je vous lis avec enormement d’interet et de plaisir

    J'aime

  5. Merci pour cet article, j’avais justement envie dans un lointain avenir de réaliser les chats pour mon fils avec des vieux tee-shirts lui appartenant, mais je me demandais comment les coudre sans qu’ils se déforment et voilà tu nous a donné la solution, merci encore. Et tous ces patchs de récupération sont tellement beaux,bravo aux artistes !!!

    J'aime

  6. Qui l’eut cru ???? J’ai appris quelque chose : le T-shirt qui se tricote !! Alors là, je n’en revenais pas….
    Je connais le quilt de Sherry Lynn et à chaque fois que je le vois, j’en ai des frissons…..
    Merci pour ce beau post très instructif Katell ! 😉

    J'aime

  7. Bonsoir,

    C’est avec grand intérêt que je prends connaissance de vos articles , étant inscrite depuis peu …

    J’ai cru comprendre que votre groupe amical de quilteuses se situe sur la région Toulousaine ?

    Et j’ose me permettre de vous communiquer mes futures petites expos d’animatrice d’un groupe de brodeuses situé sur Monléon-Magnoac, petit village haut perché non loin de votre département. Voilà après une année et demi, nous préparons une exposition des travaux réalisés (3 et 4 du mois prochain) , pour faire partager la broderie dans tous ses états, mais également de susciter de nouvelles émules à nous rejoindre une après-midi par mois le samedi.

    Passionnée de textiles avant tout, après le parcours d’une école de mode parisienne il y a un peu plus de 20 ans, j’ai découvert le patchwork, sous différents horizons, traditionnel ou pictural …. Et les ouvrages s’échelonnent au fil des d’années !

    Grâce à l’aimable contribution de l’Office du Tourisme Boulonnais à Boulogne sur Gesse, une exposition de mes ouvrages personnels (quilts, broderies, ….) se tiendra du 24 au 27 prochain et un atelier couture vestimentaire proposé aux visiteuses pour la journée du 10 octobre prochain à la Maison des associations de Boulogne sur Gesse.

    Auriez-vous l’amabilité de publier l’une ou l’autre des affiches jointes dans un de vos prochains articles ?

    Avec mes remerciements,

    Cordialement à toutes de La Ruche des Quilteuses

    Catherine Bacigalupo L’aiguillée d’Ovalie 65190 Clarac

    http://www.laiguilleedovalie.fr [31] Catherine@laiguilleedovalie.fr

    J'aime

  8. Tee shirt quilts are an entire genre of their own, and deserve such an article. I have a large box of my son’s tee shirts for use someday in a quilt. Someday the idea will come to me. The quilt by Sherri Lynn Woods is powerful!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s