Epingles de sûreté

Les épingles à nourrice étaient presque tombées en désuétude avec les couches jetables. Nommées aussi épingles de sûreté, elles sont maintenant souvent achetées par les quilteuses pour faire le sandwich de leurs ouvrages. Après les Punks, on assiste depuis quelques mois à un renouveau des épingles revendicatives. Faisons le point.

150px-safety_pin

Leur ancêtre est la fibule, broche décorative et pratique pour fermer les vêtements :

fibula_de_omega

Fibule romaine qui rappelle une boucle de ceinture

 

 

 

 

 

 

 

 

dscn3573

Fibule en argent trouvée en Suisse, date estimée : 350 avant JC.

epingleC’est un Américain qui, tortillant un fil de fer, inventa en 1849 l’épingle à nourrice que nous connaissons, avec le petit ressort et le capuchon qui empêche de se piquer. Cette épingle permet d’assembler temporairement deux pièces, même épaisses. La précision du geste pour ouvrir et fermer empêche l’ouverture accidentelle, c’est pourquoi elle était utilisée pour maintenir les langes des bébés avant l’invention des couches jetables (d’où le nom d’épingle à nourrice).

Dans les années 70-80, l’épingle à nourrice a été détournée par le mouvement Punk, l’utilisant partout pour marquer leur rébellion. D’un objet anodin utilitaire, ils en firent un symbole identitaire.

punk1

Dans le monde de la créativité, nous connaissons bien les épingles de sûreté fines et courbes qui évitent le faufilage fastidieux des sandwichs., mais les idées de bricolage sont infinies ! Ici 24 idées parmi lesquelles :

enhanced-buzz-12089-1368070941-14

enhanced-buzz-13273-1368070686-0

enhanced-buzz-32207-1368071203-5

enhanced-buzz-23494-1368069422-3

312style.com

rendu-final

Bracelet d’épingles de sûreté sur lesquelles sont enfilées des perles de rocaille.

150px-safety_pin

Mais depuis quelques mois, ce petit objet utilitaire banal est devenu un emblème autre que les revendications des punks, d’abord en Grande-Bretagne. On en a vu beaucoup dans les défilés de modes, mais c’est le peuple qui s’en empare comme un signe pour dire : je suis sûr pour toi. Cela s’adresse aux étrangers sur le sol britannique, en réaction au BREXIT, en réaction aux incivilités et même aux déchaînements de haine constatés dans le pays.

brexit-good-stories-uk-eu-response-hero-jpg__1500x670_q85_crop_subsampling-2

Ce n’est pas le signe d’une couturière ni d’une punk, mais celui d’une personne contre les violences succédant au BREXIT.

150px-safety_pin

C’est maintenant aux Étasuniens d’arborer des épingles pour  montrer leur désarroi par rapport aux résultat des récentes élections. 

safety-pin-1

A woman holds a poster regarding safety pins as a sign of solidarity against intolerance during a protest against US President-elect Donald Trump at Union Square on November 12, 2016, in New York. Americans spilled into the streets Saturday for a new day of protests against Donald Trump, even as the president-elect appeared to back away from the fiery rhetoric that propelled him to the White House. AFP Read more: http://newsinfo.inquirer.net/843733/safety-pins-a-pointed-show-of-solidarity-after-trump-election#ixzz4Psi23hIN Follow us: @inquirerdotnet on Twitter

safety-pins

L’idée se répand comme une traînée de poudre grâce aux réseaux sociaux.

Ne vous étonnez donc pas si vous voyez des personnes, dès demain même en France, qui portent une épingle de sûreté en broche, ce n’est pas un signe de folie douce mais un signe politique ! 

150px-safety_pin

25 réflexions sur “Epingles de sûreté

  1. Comme quoi un petit objet peu avoir d’autres significations que pour des bijoux et de la mode.
    Super je fais passer l’info
    Bonne journée

    J'aime

  2. Merci encore une fois, Katell. Ce qui m’effraie en ce moment est la manque de conscience de tous ces hommes et femmes politiques qui « allument des incendies » au cours de leur campagne électorale, qui libèrent une parole, une pensée. Et après, le lendemain, que font-ils? Machine arrière… Quand on voit l’ancien maire de Londres, Trump… qui oublient ce qu’ils ont dit le lendemain de leur élection ou du Brexit, c’est effarant. Je ne m’y habituerai jamais! Et nous allons sûrement vivre ça dans les prochains mois… Mon mari et moi allons mettre une épingle. Pour être plus souriante, j’adore la décoration du gilet, la première photo! Bon dimanche🙂

    J'aime

  3. Merci pour cet article passionnant ! Alors je vais sans doute démonter mon bracelet fait d’épingles à nourrices pour les distribuer ! Tout se recycle !
    Le projet 70 273 n’en est que plus d’actualité …
    Pour celles qui sont dans la région d’ Orléans, si vous passez par la boutique Au Fil d’ Emma, vous pouvez déposer vos blocs, dans une enveloppe avec la fiche, à mon intention !
    Bon dimanche à toute, et merci Katell !

    J'aime

  4. Comme très souvent, un article intéressant au sujet de l’épingle de nourrice qui, comme tu l’écris, était un peu oubliée car les couches pour bébé sont omniprésents.
    Je les ai déjà utilisée pour l’assemblage d’un patchwork mais je ne suis pas convaincue car il en faut beaucoup, trop à mon sens.
    C’est toujours avec plaisir que je découvre tes articles.
    Bon dimanche et au prochain « voyage » dans le temps.

    J'aime

    • C’est effectivement un petit investissement que d’acheter un ou 2 paquets d’épingles. Il faut absolument prendre celles destinées aux quilteuses, elles sont courbées et un peu plus fines. C’est une excellente alternative au faufilage quand on quilte à la machine, car trop souvent on quilte sur le faufil qui devient difficile à enlever. L’épingle est plus visible et on l’enlève donc juste avant ! Pour quilter à la main, c’est le fil qui reste mon préféré.
      Nouvellement, nous avons acquis au club (et moi aussi une chez moi) une agrafeuse fixant le sandwich avec de petites attaches en plastique. Ce n’est pas mal du tout, mais pas écolo !
      Quant à la colle 505, des copines restent fans, moi je n’aime pas du tout.
      Nous avons l’embarras du choix pour la corvée du sandwich, à chacune d’expérimenter !

      J'aime

      • J’ai les épingles courbées ainsi que le l’agrafeuse mais j’en reviens toujours à l’assemblage avec le fil. Pour ma part, je n’aime pas du tout la colle 505. Bien sûr à chacune (ou chacun) son « truc ».

        J'aime

  5. Thank you for this post. Safety pins on all my clothes now and until the ‘isms and ‘phobias are gone forever. We are all humans living together in this world village. Love rules!

    J'aime

  6. Si le système de « blocage » est un peu différent je préfère penser aux épingles qui ferment le bas des kilts écossais et des autres nations celtiques
    Comme disait je crois une grande styliste , la mode est faite pour etre démodée, et les épingles passeront mais non pas celles traditionnelles ..
    Pour ma part j’utilise depuis longtemps les mini épingles spéciales quilts pour le montage de mon sandwich , sur il en faut beaucoup, mais je les préfère aux fils de bâtis et à la colle ou aux épenglettes qui sont à usage unique, mais c’est une question perso
    Bonne fin de WE

    J'aime

  7. Merci pour ce post ! Je ne le savais pas encore, mais je vais en mettre une tout de suite. J’en mettais parfois à l’intérieur de mes vêtements pour éviter l’électricité statique (entre-nous moyennement efficace) ! C’est un très jolie symbole.
    Bonne journée à toi

    J'aime

  8. Je découvre cette nouvelle façon d’afficher ses opinions et j’aime beaucoup … Mais que va penser Christina Cordula de notre staïiiiiile du coup …. ;-)))) Plus sérieusement, je suis entièrement d’accord avec La tulipe : ses hommes politiques qui disent n’importe quoi pourvu que ça fasse parler, pourvu que ça choque, qui reviennent ensuite sur ce qu’ils ont di sans jamais se soucier des ravages que de tels discours produisent …
    Bises.

    J'aime

  9. J’arrive un peu en retard pour lire ton article qui m’apprend cette nouvelle forme d’expression non-violente. Je vais donc aussi porter une épingle.
    Comme d’habitude, un article passionnant…..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s