Ces entreprises qui travaillent pour nous : Aurifil

La « Quiltonomie » (Quiltonomics en anglais, économie de l’activité patchwork-quilting) est un sujet qui nous concerne nécessairement, nous ne faisons pas nos ouvrages sans faire des choix d’achats. Ce fut, aux Etats-Unis, d’après un rapport que m’a adressé ma chère amie Betty Butler Smith datant de 2014, un ensemble de ventes se montant à 3,7 milliards de dollars, avec plus de 16 millions de personnes déclarant faire du patchwork-quilting au moins occasionnellement. Une personne sur 20 aux USA !! 

ob_b39195_les-nouvelles218Je reprends ma petite rubrique, Ces entreprises qui travaillent pour nous, pour vous signaler un article très intéressant dans Les Nouvelles n° 131. Je souhaitais faire des recherches sur l’entreprise qui vend mon fil préféré : inutile, Catherine Bonte l’a fait, avec bien plus de renseignements que j’aurais pu trouver ! Il s’agit d’AURIFIL, société italienne, que la Présidente de France Patchwork a visitée pour nous en compagnie d’Alex Veronelli. C’est lui qui, en 2007, a introduit ces fils italiens sur le marché américain. En quelques années ils sont devenus les préférés des quilteuses américaines. J’ai suivi leur conseil un jour, faisant une commande de plusieurs couleurs il y a déjà 7 ans, aux USA. Je ne savais pas où m’adresser alors pour acheter en Europe !

aurifilthread
Les bobines orange sont pour la gamme de fils les plus fins (jusqu’à présent), les Mako 50. Avec eux, votre canette de fil dure bien plus longtemps tellement le fil est fin !
270-color-card-02-500
Les 270 magnifiques couleurs du nuancier Aurifil.

Nous avons maintenant le choix des fournisseurs Aurifil, parfois en boutique locale ou par internet sur des sites français. Je reste une inconditionnelle des fils Aurifil, préférant les Mako 50 pour toutes les coutures, les 40 pour le piqué libre (pour un peu moins de casse de fil, je ne suis pas experte et je mets le fil à rude épreuve !). Je garde en mémoire les constatations des restauratrices de quilts, qui voient à quel point il est nécessaire d’utiliser du coton pour assembler nos tissus en coton. C’est cohérent, malgré ce que disent les vendeurs de machines à coudre qui préfèrent nous promouvoir des fils synthétiques qui font moins de peluches ! Mais franchement, ces cotons Mako sont très peu pelucheux, sans doute grâce aux procédés techniques expliqués dans l’article des Nouvelles.

6b5820e3b398852543899486d0114d13

Fils du créateur d’Aurifil, A. Veronelli s’implique personnellement dans la promotion de ses fils et les quilteuses qui l’ont rencontré le trouvent charmant… très italien, quoi ! Cependant, une campagne publicitaire menée sur Internet (enlevée depuis) a gêné beaucoup de quilteuses américaines… Trop sexiste, trop… italienne !

Quoi qu’il en soit, les fils Aurifil sont vraiment exceptionnels.

Si vous avez la chance de pouvoir lire l’article relatant la visite de cette fabrique de fils – privilège des adhérents France Patchwork – ou si vous avez une expérience avec ces fils Aurifil, parlez-en en commentaire, c’est utile de partager nos ressentis !

p1010432
Beaucoup de kits existent, y compris des gammes choisies par des stylistes… Un immense succès commercial, justifié par la qualité des fils !
Advertisements

14 réflexions sur « Ces entreprises qui travaillent pour nous : Aurifil »

  1. Je suis une inconditionnelle d’Aurifil depuis que je les utilise, surtout le Mako #50 pour coudre et quilter. J’ai vraiment fait des progrès en quilting machine avec eux, pas de casse ou autres problèmes de tension, pour l’appliqué il se fond dans le tissu c’est génial. Certaines disent qu’il est cher, j’achète la grosse bobine plus intéressante, elle dure vraiment longtemps. JE RECOMMANDE +++

    J'aime

    1. Sur Google on peut trouver divers sites qui vendent Aurifil en Europe : Au Fil d’Emma d’Orléans, Cotton-Color en Suisse, Angèle Arts d’Auvergne… Ceci de mémoire, il y en a d’autres !

      J'aime

    1. Il me reste des bobines d’autres fils, je crois qu’elles resteront pour toujours dans un tiroir ! Aucune envie de les utiliser.
      Et il faut regarder le prix en comparant ce qui est comparable : au mètre ! Les grosses bobines sont relativement chères mais ont 1 300 mètres de fil. C’est donc très avantageux, même en comparant avec des fils de moindre qualité.
      Merci Catherine !

      J'aime

  2. Ce fil AURIFIL est d’une qualité remarquable. J’espère qu’un jour nous pourrons trouver la gamme de ces fils aux nombreux coloris dans les salons, car hélas nos commerces locaux qui essaient de résister, n’ont pas ou peu de ces fils. Il existe plusieurs qualités toutes aussi intéressantes les unes que les autres.

    J'aime

  3. Crois-le ou non mais je n’ai jamais essayé Aurifil…. je les trouve trop onéreux mais peut-être qu’un jour, je m’en ferai offrir en cadeau pour appliquer !

    J'aime

    1. Les prix ont beaucoup augmenté récemment (prix de la matière première, alors que le pétrole pour les fils synthétiques baissait), mais même à 9,50€ la bobine, tu as 1,3 km de fil en Mako 50. Il ne faut pas comparer avec des bobines de 200 mètres. Le Mako 50 est parfait pour appliquer à la main aussi ! Alors, convaincue ?…
      Je te jure, je n’ai pas d’action dans la société !!

      J'aime

  4. Merci Katell, moi aussi je connais les fils Aurifil » mais les ai peu utilisés jusqu’à présent;
    Je vais acheter les Mako coton car je n’aime pas coudre avec les polyester etc .. et que la qualité des fils « coton » a bien baissé ces dernières années. Bonne journée,

    J'aime

  5. et oui, j’ai eu l’occasion de les utiliser grâce à un jeu où j’ai gagné une petite boîte… et oui, je suis conquise.. dommage que DMC n’ai pas compris que le patch pouvait être un vrai débouché. L’article dans les Nouvelles est vraiment intéressant!

    J'aime

  6. Long-armeuse, j’utilise à 98 % les fils AURIFIL, en cônes pour moi ! Ils sont de très bonne qualité. Le MAKO fait avec du coton d’ Egypte de première qualité, a un rendu satiné . Pour le quilting, j’utilise le MAKO 40 pour le dessus et le MAKO 50 plus fin dans la canette . Pourquoi ? Le fil étant vendu au poids, il y en plus sur une bobine de MAKO 50 que sur une bobine de MAKO 40 … La canette de MAKO 50 dure plus longtemps. Pour l’assemblage, des tops, le MAKO 50 dessus et dans la canette : le fil rentre bien dans les tissus et les coutures sont moins épaisses … Avec du 50 penser à prendre une aiguille plus fine : jolie couture fine …
    Avec un nuancier de plus de 350 coloris unis mais aussi multicolores …
    Il y a également le POLY LONGARM , synthétique que j’aime beaucoup car les couleurs sont nuancées.
    Malheureusement, en cônes, 10 couleurs uniquement.
    Vous pouvez TOUS les voir sur le site d’ AURIFIL : sur la « color chart « …
    Les boutiques qui les diffusent ou les professionnelles comme moi qui les utilisent, ont un nuancier avec les vrais fils . (Pas un nuancier de photos !)
    Happy quilting !
    Chantal

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s