Un quilt pour Michelle Obama

Vous n’avez certainement pas oublié Miss Sue, cette femme qui jusqu’à son décès à 98 ans quiltait des quilts traditionnels au fin fond de la Géorgie puis de la Floride, et qui enseigna cette ancienne technique à Betty Smith, spécialiste des arts afro-américains. Si vous lisez ce blog depuis peu, ou si vous avez envie de vous remémorer ces longs moments passés avec ces deux femmes extraordinaires, voici par ordre chronologique les articles qui leur ont été consacrés :

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/12/10/des-quilts-en-floride/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/12/16/betty-ford-smith-a-la-recherche-de-ses-racines/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/12/18/miss-sue-faisait-toutes-ses-robes/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/12/20/les-quilts-en-pomme-de-pin-de-miss-sue-dear-betty/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2015/12/27/dinestimables-cadeaux-de-floride/

https://quilteuseforever.wordpress.com/2015/09/26/betty-smith-expose-son-merveilleux-pine-cone-quilt-vert/

Depuis ces articles, Betty garde en elle l’impérieuse nécessité de faire connaître aux jeunes générations la fabrication de tels quilts, les Pine Cone quilts (ou Pine Burr quilts, ou encore Cuckleburr quilts). Un autre jour, je vous raconterai en détails son actualité, mais sachez qu’elle expose et donne des cours. Aujourd’hui, je vous raconte l’idée qui a cheminé dans son esprit cet automne.

almathomas_portraitBetty a appris que la First Lady, Michelle Obama, admirait grandement une femme peintre originaire, comme Miss Sue, de Georgie. Née en 1891, cette artiste n’eut de succès qu’à partir de ses 80 ans ! Elle a fait d’abord carrière comme professeur d’art en université, mais ce n’est qu’à la retraite qu’elle s’est mise à être exposée et reconnue. Son style est l’expressionnisme abstrait, issu en quelque sorte du pointillisme de Seurat ou Signac. Ce fut la première artiste noire à avoir une exposition en solo au Musée Whitney de New-York en 1971, précisément au même endroit et la même année que la grande expo de quilts qui a relancé la fierté américaine pour leur patrimoine textile !

1980-36-9_1b
Autumn Leaves fluttering in the Breeze
aa_1994_36_lg
Starry Night with Astronaut
1980-36-5_1a
Grassy melodic Chant
moving-heaven-earth
Moving Heaven & Earth
2015-12-04-1449189942-2624467-7-almathomas_dancingwithspringflowers
Dancing with Spring Flowers

Dans une des salles à manger de la Maison Blanche est accroché un de ses tableaux, choisi par Michelle O. elle-même. Betty en a été émue, elle qui admire aussi cette artiste. De plus, vous voyez le Dancing with Spring Flowers, ne trouvez-vous pas une ressemblance avec un Pine Cone quilt ?

Betty a donc décidé de témoigner son admiration à la fois à l’artiste et à Michelle Obama, cousant point par point en pensant à ces deux femmes…

quilt-and-steer-head-0022
Quilt dans l’esprit d’une peinture pointilliste d’Alma Thomas, fait par Betty Smith.
quilt-and-steer-head-0082
Le dos montre les points d’ancrage des triangles, dans la pure tradition afro-américaine.
betty-sampler
Betty chez elle, montant le sampler créé pour Michelle Obama (novembre 2016)

Et le quilt fut expédié à la Maison Blanche pour Thanksgiving.

hospital-pictures-0022
Une très belle lettre accompagne ce sampler de quilt traditionnel géorgien. Betty m’en a envoyé une copie, elle raconte avec talent les liens entre Miss Sue et elle, et la connexion avec les peintures d’Alma Thomas.

Betty a agi, n’écoutant que son cœur, ressentant beaucoup d’émotions en pensant à la fin de la présidence Obama. Il y a deux jours, un courrier a agi comme un immense rayon de soleil dans sa vie : la réponse des Obama ! C’est bien sûr une réponse standard, mais signée du couple présidentiel :obama-answer

Quoi de mieux que de vivre ses rêves ? Betty continue de vouloir faire connaître et reconnaître ces quilts. Par la magie d’internet, cette forme de patchwork émerge chez certaines artistes modernes… Bien sûr je prépare un article à ce sujet !

Michelle Obama fait ce vendredi 6 janvier un discours remarqué, mettant en valeur le personnel qui s’occupe de la jeunesse. C’est son credo : l’éducation des jeunes pour un monde meilleur. Cela tombe bien : Betty y a consacré sa vie professionnelle étant d’abord professeur d’art, puis spécialiste en éducation pour enfant en besoins spéciaux et finissant sa carrière comme Principale de lycée et administratrice de district. Encore un point commun entre ces femmes remarquables !helen_keller_quote_the_highest_result_of_education_is_tolerance_5502

Publicités

11 commentaires sur “Un quilt pour Michelle Obama

  1. Évidemment que je me souviens de Miss Sue et de Betty ! Et je suis heureuse que tu nous en parles encore ! Quel beau cadeau et qu’elle bonne idée Betty a eu …. elle doit être « sur son petit nuage » !

    J'aime

    1. C’est tout-à-fait cela ! C’était l’occasion rêvée de témoigner son admiration et sa gratitude à la First Lady qui marquera l’histoire.
      Nous continuons de correspondre Betty et moi, nos liens sont forts et c’est un bonheur !

      J'aime

  2. Souvent on se dit : « Mais pourquoi est-ce que je n’ai pas eu cette idée-là ? Pourquoi n’ai-je pas fait mon patch comme celui de ma copine ? ». Là, je me dis : « Quelle merveilleuse façon de remercier Mme Obama pour ce qu’elle a apporté à son pays , j’aurais dû le faire de ma France profonde ! ».
    Merci donc à Betty d’y avoir pensé pour nous ….
    J’aime beaucoup aussi l’originalité de ce pointillisme qui, bien sûr, m’était inconnu.
    Merci aussi à la First Lady et à son président de mari, nous ne sommes pas près de les oublier….

    J'aime

  3. A chaque article on apprend quelque chose. Je ne connaissais pas cette peintre et quelle merveilleuse idée que ce quilt offert à la first lady. Merci de nous parler de ce qui se passe dans le monde des quilts. Bon week end

    J'aime

  4. Tes articles sont plus intéressants les uns que les autres et tellement divers. Je t’admire et j’admire l’énergie que tu y mets. Betty en a une autre, tout aussi impressionnante. Pas étonnant que vous ayez des liens forts. C’est un superbe cadeau qu’elle a fait là et maintenant, elle a deux belles signatures chez elle!!! Celle de Barak Obama est inspirante pour un quilt moderne, je trouve 🙂

    J'aime

  5. Bonjour Katell,

    comme toujours, ton article est passionnant et nous permet de nous enrichir culturellement. Je suis tellement admirative de cette joli geste de Betty, de cette impulsion qu’elle a osé suivre en faisant un tel présent au couple présidentiel! Je trouve touchant aussi que les Obama prennent le temps de la remercier avec ce petit mot signé de leur main. Il est important, je crois, de suivre nos instincts de générosité et de partage pour éclairer nos vies!

    Je profite de ce petit mot pour te souhaiter une douce et tendre année Katell. Continue de nous émerveiller et de nous enrichir sur l’univers du patchwork, je trouve que ton investissement est formidable!

    Je t’embrasse chaleureusement,
    Natacha

    J'aime

  6. C’est avec plaisir que je vais replonger dans les liens.
    C’est un cadeau que Michelle Obama n’oubliera pas dans ses cartons.

    J'aime

  7. Dear Katell,
    It is heartwarming to read and appreciate the comments from quilters about sharing our gifts with others. I have learned so much from your articles and look forward to seeing how I might further my creations and uses for the Pine Cone Pattern.
    You are an amazing, energetic and insightful person. Thank you for sharing my dreams and work with your readers.
    May you have a healthy, creative and productive New Year, 2017.
    Your friend across the waters
    Betty

    J'aime

  8. Betty was more brave than I was. I am so glad the Obama’s accepted her gift. I had made a quilt for President Obama for his 50th birthday, but I read on the White House website not to send gifts. I sent pictures of the quilt and received a letter back, but there was no mention of the quilt. The quilt is bed sized. The front is an American flag improvisational pieced in African Dutch wax fabric and the back is authentic Hawaiian fabric with the word HOPE pieced across the back. I was a chicken and didn’t send it. I was not brave like Betty!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s