Les mounaques, fierté d’Occitanie

c3a9pouvantail-du-jardinierTout le monde connaît les épouvantails, fausses présences pour tromper les oiseaux tentés de picorer les graines fraîchement semées ou les fruits pas encore récoltés. La délégation FP 31 de 2009-2011 nous avait proposé ce thème en Valise et nous nous étions bien amusées !

On connaît moins les mounaques, poupées de chiffon à taille humaine également, mais bien plus proches de l’apparence réelle. C’était jadis une manière de représenter des personnes lors d’un charivari (manifestation locale, souvent aux dépens de personnes ayant enfreint les règles morales). Mounaque signifie poupée en occitan (monaca) et ces traditions se trouvaient tout particulièrement dans les Pyrénées et alentour.

Campan (Hautes-Pyrénées) est la ville qui a remis au goût du jour cette fabrication artisanale et populaire, les deux créatrices ont élu domicile au centre de la petite ville. Tous les étés, on met en scène ces poupées pour jouer des scènes rurales. 

mounaq22 (1).jpg
Mariage au Village 
Campan les mounaques  (26).JPG
Au lavoir
La jardinière, photo Charluber
Au balcon, photo Charluber
Un vieux couple, photo Achille T.

Pour être moderne, on va dire que c’est un street art qui vient de notre Histoire !

Publicités

17 réflexions sur « Les mounaques, fierté d’Occitanie »

  1. Mais c’est génial çà ! et une super idée pour fédérer un village, amener des touristes, s’amuser à créer et bien souvent avec humour, à sortir de chez soi ! Je me souviens et il y a plus de 30 ans de cela, nous nous sommes arrêtés dans un village qui faisait un festival d’épouvantails, justement….. ainsi nous avons visité le village…… Encore une fois merci pour tes articles. amicalement

    J'aime

  2. Je trouve très beaux les patchs épouvantails et les jolies scènes qui revisitent les souvenirs du temps passé.
    Les mounaques sont magnifiques
    Très bonne journée chaude et ensoleillée

    J'aime

  3. Je ne connaissais pas le terme de mounaques même si les épouvantails je connais. Mon papa en mettait dans les cerisiers pour effaroucher les oiseaux qui venaient picorer les cerises pas assez mûres. Merci de me faire connaître ce nouveau mot.

    J'aime

  4. Cette année je vais en cure á sait Lary Soulan. Je vais pouvoir emprunter le.très beau col d’Aspin puis la vallée de Campan et admirer ces belles poupées.
    J’adore nos belles Pyrénées
    J’ai hâte.
    Andrée. Une normande amoureuse de l’Occitanie.

    J'aime

  5. Très chouette ce projet rassembleur. Une idée à creuser. Je me dis pourquoi ne pas proposer qqch du genre à mon équipe quand notre mission pour le Projet 70273 sera terminée … Tiens à propos de ce projet, peux-tu me dire s’il faut mettre une étiquette au dos du quilt ? Ou doit-il rester anonyme ?
    Un très grand merci pour tes messages souvent bien enrichissants. Je me rends qu’inconsiemment, comme d’autres sans doute, je guette leur arrivée.
    Amicalement
    Thérèse

    J'aime

    1. Les quilts du Projet 70273 ne seront pas anonymes, au contraire. Ils auront chacun une étiquette textile imprimée avec leur numéro (donné par Jeanne), le nom de tous les participants (sauf les anonymes), leur domicile (ville ou département), le nom des aides qui ont assemblé, quilté… Il faut aussi le logo du Projet. Jeanne a fait un post sur son blog à ce sujet il y a quelques semaines, je te le retrouverai si tu n’y arrives pas. Tu peux aussi demander à Chloe.
      A vrai dire, je ne ferai les étiquettes des quilts qui seront à Lacaze seulement cet été. Ils ont tous déjà l’essentiel : leur numéro cousu, pour ne pas les confondre ! Tout ce qui sera sur étiquettes est déjà en document sous forme Word.
      Merci pour ton implication !

      J'aime

      1. Merci pour ta réponse rapide. Mais trop de questions me trottent dans la tête et j’ai l’impression que plus je cherche à comprendre, plus tout s’embrouille … Ouille !
        D’abord à propos des dimensions. J’avais cru comprendre qu’il fallait tenir compte des tailles précisées dans le cas où on réalise et envoie des blocs en « pièces détachées ». Comme nous avons fait le choix de tout assembler et tout quilter nous-même, nous avons pris quelques libertés et laissé libre cours à notre imagination. Je n’ai vu nulle part de dimensions finies imposées. Donc du moment que tout tient ensemble créant une harmonie, j’imagine que c’est bon ?
        Revient alors la question de l’étiquette. Si j’ai bien compris ta réponse, je ne peux pas créer moi-même une étiquette. Je ne vois pas vraiment comment s’inscrire auprès de Jeanne et d’obtenir un numéro etc. Quand je me rends sur son blog, à un moment, je me retrouve toujours sur Error 40… page inexistante. Alors comment faire ?
        Tu peux te faire une idée de notre travail auprès de Marie-Christine Chasseraud. Je lui en ai parlé lors d’un échange charm quilt.
        Je crois t’avoir partagé toutes mes « angoisses » au moins actuelles ….
        Merci pour ta patience.
        A bientôt
        Thérèse

        J'aime

  6. c’est super, cette idée! quelle chance d’habiter dans une commune qui fait « participer » les habitants…..

    J'aime

  7. C’étaient donc des mounaques qui nous ont accueillies à la JNA de Périgueux !
    Merci Katell de nous faire découvrir tant de belles choses, tout en ravivant de jolis souvenirs !
    Amitiés
    Claire

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s