On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités.

Cette phrase de Gandhi était presque incongrue au XXe siècle, en avance qu’il était…
Depuis le début du XXIe siècle, les mentalités changent à grande vitesse et les lois suivent peu à peu les préoccupations éthiques d’un nombre croissant de personnes. La protection animale se glisse progressivement dans la constitution des pays depuis les années 1990. En France, on a commencé sur la bonne voie par le vote du 28/01/2015, reconnaissant l’animal un être vivant doué de sensibilité et non plus un bien meuble. Gageons que les prochaines années verront une prise de conscience accrue de la nécessité de protéger le bien-être animal.

L’amour pour tout être vivant est le plus noble attribut de l’homme.
Darwin

On peut rappeler aux sceptiques que naguère on considérait l’esclavage ou le travail des enfants comme normal… Les temps changent et, concernant les animaux, chaque personne évoluera -ou pas – sur le sujet, mais c’est pour moi un mouvement de fond.

Un point intellectuel et sensible est fait par Frédéric Lenoir dans son nouveau livre, Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment). Parmi d’autres développements, il y brosse l’évolution de l’homme parallèlement à sa conviction d’être au-dessus de la Nature. Ah l’arrogance humaine ! On chérit d’autant plus la minorité de philosophes qui, au fil des siècles, dénoncent les injustices vis-à-vis des animaux.

De nombreux autres aspects y sont traités, comme notamment le problème de la nourriture pour chaque humain : un hectare de terre nourrit 2 carnivores ou 50 végétariens… Le juste milieu, appelé maintenant le flexitarisme (peu de viandes, sans se l’interdire, venant d’animaux bien traités et tués sans souffrance), serait la solution pour le plus grand nombre.

Quilt de Béatrice Bueche, défenseuse de la cause animale et merveilleuse artiste.

Si F. Lenoir insiste sur le fait que la violence sur les animaux est l’antichambre de la violence sur les humains, il évoque très rapidement ce que j’ai constaté personnellement, l’attitude agressive de certains défenseurs des animaux qui sont également misanthropes… Sans ressortir la question sur Hitler végétarien ou pas (j’aime beaucoup la réponse de la Carotte Masquée), j’ai rencontré plusieurs personnes qui manquent de mesure et cela ne fait pas avancer le schmilblick !

Frédéric Lenoir veut fédérer les multiples associations pour traiter ensemble, de manière pragmatique, les sujets de la cause animale ; c’est une initiative très louable, mais le chemin sera caillouteux… Pour s’en donner les moyens, il vient de créer cette association loi 1901 :  Ensemble pour les Animaux. Je la suis désormais sur Facebook.

Toucan, Béatrice Bueche

-o-

Les animaux, sujet qui va et vient dans le monde du patchwork en fonction des nouvelles idées ! Nous avons été nombreuses à aimer les animaux en couture sur papier de Margaret Rolfe. Connaissez-vous Elizabeth Hartman ? Ses derniers quilts remportent un succès extraordinaire, en voici quelques-uns :

Legendary, Elizabeth Hartman.
Fancy Forest, Elizabeth Hartman. Une mine de blocs nouveaux qu’on peut isoler. Modèle en vente en PDF.
D’adorables hérissons, toujours d’Elizabeth Hartman !

Allez aussi voir l’ensemble de ses modèles gratuits sur son site.

Vous pouvez aussi craquer pour le panneau aux tissus Tula Pink :

Chats disco, kit Au Fil d’Emma, pour apprendre aussi à faire des courbes !

Comme les quilteuses sont souvent très sensibles aux relations privilégiées avec leurs amis animaux, je voulais partager avec vous cette lecture en même temps que ces beaux quilts. Le dernier chapitre de F. Lenoir traite du profond attachement qu’on ressent pour eux, et ils nous le rendent si bien ; il évoque aussi diverses thérapies avec les animaux… Bref, un livre intéressant à bien des égards.
Je dédie cet article à mes filles, ardentes protectrices de la cause animale.

Voici Cécile, une amie quilteuse, qui vit une belle histoire depuis 4 mois avec le délicieux Smoothie !
Mes chiens à temps partiel, Taïga, Fidji, Lucky et Kannelle, des chouchous dont la maison de vacances est chez nous : en ce moment, c’est le cas 🙂
Publicités

27 réflexions sur « On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités. »

  1. Merci pour cette article de l’espoir sur la condition animale.Vaste programme, quand on voit le comportement de certain sur les animaux ici à notre porte, chatons vivant accrochés dans des haies pour attirer des renards, j’ai recueilli ainsi Moana qui elle est morte sous les roues d’un fou furieux qui a accéléré en la voyant traverser le chemin ..Les chiens que l’on jette vivants pour attirer les requins, les chiens beaucoup de StBernard martyrisés avant de les tuer en Chine , leur viande seraient plus tendre Horreur ..pas chez nous!!.L’extrème me direz vous ?chaque année des articles sur les chevaux , vaches laissés à l’abandon, élevage de chiens , ou l’on fait reproduire jusqu’à la fin précoce des femelles parce ce que l’on veut des chiens ou chats à la mode mais pas de batards de la SPA..élevages intensifs, abattoirs etc
    En effet vaste programme..
    Bonne journée

    J'aime

    1. Tant qu’il n’y a pas une prise de conscience, tant qu’il n’y a pas une protection législative, il y aura des horreurs. Le chemin est long… C’est pourquoi j’ai mis en lumière ce livre qui est très documenté, il sera sans doute une étape importante pour cette mission d’éclairage de la conscience humaine.

      J'aime

  2. La raison devrait suffire pour savoir comment agir envers les animaux. Mais le monde devient un peu fou, et comme le dis Lenoir si bien :la violence sur les animaux est l’antichambre de la violence sur les humains…
    Et pour les patchs, il y a aussi Kimberly Rado qui offre des modéles très sympas. Tu dois t’amuser quand les chiens sont en vacances….

    J'aime

    1. C’est ce qui m’a empêché d’aller dans le Luberon, mais on ne peut pas aller partout ! Demain, ma fille et son compagnon rentrent de vacances… Les chiens vont nous manquer mais ils ne sont jamais loin !

      J'aime

  3. Bonjour Katell
    Très sympa ce reportage; je pense que les quilteuses sont parmi les communautés les plus attachées aux animaux…
    Mais effectivement certains poussent le concept plus loin et rejettent même toute relation animale domestique car ils estiment que l’homme exerce toujours une » domination « sur l’animal : ces discours commencent à se faire entendre de façon récurrente et vont bien au delà de s’interdire de manger de la viande ou du miel…
    Personnellement, je trouve certains discours confus contradictoires ; au final ces positions radicales desservent la cause animale , non ?
    Véronique

    J'aime

  4. Ah ma grande soeur chérie, je suis toujours impressionnée par la qualité de tes articles, encore Bravo! Je ne savais pas à quel point on pouvait s’attacher à un animal avant d’en avoir partager sa vie. Nous vivons avec Manok notre chat Bengale depuis aout dernier. Il nous apporte joie et tendresse, c’est tellement précieux!

    J'aime

  5. Il y a 50 ans, j’ai eu une mauvaise note en français pour avoir affirmé que les animaux étaient intelligents…on progresse lentement !

    J'aime

  6. Merci pour cet article intelligent et plein de sagesse. Le monde a beaucoup de progrès à faire dans la défense de la cause animale. Nous pouvons tout à fait défendre à la fois les droits humains partout où ils sont bafoués et les drois des animaux.

    J'aime

  7. Merci Katell pour cet article. J’ai du mal à supporter que la cruauté des hommes puisse aller si loin… que ce soit envers les animaux ou les humains…
    Quel bonheur de voir apparaître en illustration les oeuvres magnifiques de notre amie Béatrice aux Papillons ! Si son panneau zèbres n’était pas accroché dans sa chambre, j’aurais probablement demandé à l’acheter !!! Je ne me lasse pas de l’admirer !

    Amitiés
    Claire

    J'aime

  8. Un grand MERCI Katell pour la qualité de tes articles et de celui ci en particulier … J apprécie tout particulièrement lorsque des ponts peuvent être fait entre la réalité, des faits de société, des prises de conscience, la parution de livres et une passion comme la notre en particuliers …

    J'aime

  9. Et dire que la prof de philo de notre fils leur a dit « que les chats n’ont pas de sentiments… » no comment !!!
    Merveilleux post sur nos plus fidèles compagnons (qu’ils soient félins ou canins ou autres !) car ils nous donnent tout leur amour sans contre-partie…qui dit mieux ?

    J'aime

  10. ah! les zèbres de Vasarely: ils tapissaient ma chambre d’etudiante, il y a bien longtps…
    je suis offusquée par ces gens qui abandonnent leurs animaux avant de partir en vacances parce qu’ils deviennent gênants…

    J'aime

  11. Un très bel article, un de plus. J’adore les chiens, malheureusement je n’en ai plus. En dehors de nos amis à quatre pattes (chats, chiens, etc.) qui nous donnent sans compter, il suffit de prendre le temps d’observer les animaux dans la nature et surtout en tirer quelques leçons…
    Amitiés.

    J'aime

  12. bonjour je découvre ton blog grâce à Panpanette ; je suis végétarienne depuis des années, et j’essaye de passer végétalienne ; j’ai aussi remarqué , sur des pages FB de protection animale, beaucoup d’excès de la part de certains convertis au véganisme ;
    cependant je suis heureuse de l’action des défenseurs des animaux qui prennent beaucoup de risque pour montrer l’enfer que vivent les non-humains ; mais ce fait est pour moi à mettre en parallèle avec l’enfer que vivent aussi certains humains; on sait que l’Homme est capable du pire sur ses semblables , donc pourquoi ne le serait il pas sur ce qu’il considère comme de la viande vivante?
    mais ces coups de poing médiatiques ouvrent les yeux des consommateurs qui ignoraient tout de ce qui se passe derrière les murs ;
    pour moi j’ai de la chance, ma belle famille est aussi végétarienne, donc pas de souci de famille ; ^^
    chez nous, nous sommes l’arche de Noé, que ce soit chez mes parents ou mes beaux parents^^ nous recueillons des laissés pour compte qui nous comblent d’amour;
    je m’abonne à ton blog
    Vic

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s