Burda Patchwork, Quilts Modernes

J’aimais bien certains quilts proposés par le magazine Burda Patchwork Quilts & Appliqués (depuis l’automne 2014 Burda Patchwork) qui nous faisaient découvrir de beaux tableaux textiles de Beatrix Laufens — quelle poésie ! — et souvent des quilts aux techniques sortant de l’ordinaire. Au fil du temps cependant, la revue perdait de son attrait. La qualité moyenne du papier ne jouait pas en sa faveur, car nous sommes difficiles en France, avec nos superbes revues qu’on nous envie à l’étranger ! Malgré ses qualités, les ventes ont sans doute baissé, il était temps de réagir.

En plein été est sorti le Burda Patchwork n° 54. A vrai dire, je l’ai reçu en cadeau, pour m’inciter à vous dire ce que j’en pense. L’été est vite passé avec mon blog au repos – et moi en détox digitale. Mais j’ai lu, relu, ce nouveau magazine qui n’a plus rien de commun avec la formule précédente. Le gros titre le proclame : 21 projets modernes & lumineux ! C’est bien cela, on en a plein les yeux avec des couleurs vitaminées, des quilts rythmés, spectaculaires, pile dans la tendance des quilts modernes. Le papier mat, comme pour Les Nouvelles (magazine de France Patchwork) lui donne un autre cachet.

01_couv_1_1.jpg

Les raisons de ce changement ?
Les explications sont dans l’éditorial. Burda et F+W Media sont liés financièrement depuis 2014 et dorénavant le magazine Burda Patchwork est fait d’après Modern Patchwork, magazine populaire américain du même groupe. C’est bien sûr dommage pour les créatrices allemandes et françaises qui y collaboraient, remplacées par des américaines. La concurrence est rude et les frais doivent être réduits…

Le résultat pour un lecteur ou une lectrice qui aime le quilt moderne, c’est tout de même la jubilation devant une parution pleine d’idées sympathiques ! Certains quilts sont simplissimes, avec juste une touche qui attire l’œil, d’autres sont plus impressionnants mais pas forcément difficiles. Rares sont les ouvrages vraiment durs à faire. Tout pour attirer la jeune génération et les moins jeunes, heureuses de se renouveler dans l’air du temps !

Vendredi dernier, lors de la réunion à la Ruche, j’ai montré les Burda Patchwork n° 54 et 55 à mes Amies Abeilles. C’est l’unanimité pour approuver ce changement, bravo Burda ! Celui que nous préférons est sur la couverture du Burda actuellement en kiosque, avec un quilt dans le style de la Française Cosabeth Parriaud :

01_couv_1_5.jpg

… Mais de nombreux autres quilts nous séduisent aussi !

Comme nous sommes connectées, nous pouvons aussi télécharger un patron (signalé par un point d’exclamation rouge), sans doute pour limiter la pagination. Bonne ou mauvaise idée, je n’ai pas encore d’avis.

Cerise sur le gâteau et en l’occurrence, cherry on the cake, Burda Patchwork propose des reportages intéressants. Drôle de coïncidence – ou pas, le monde est petit – sur le dernier vous y verrez Ian Berry et Sara Faughnan avec notamment son quilt Pomme de Pin moderne ! Que du beau monde…

Alors oui sans hésitation je suis pour cette nouvelle parution qui pourra amener de nouvelles personnes vers le patchwork graphique & moderne et séduire les jeunes !

 

 

 

 

Publicités

28 commentaires sur “Burda Patchwork, Quilts Modernes

  1. Je suis entièrement d accord avec toi katell moi aussi je suis conquise fidèle lectrice de burdapatchwork depuis fort longtemps je les ai soutenu jusqu ala fin sansconviction. T ai souvent été déçu par les erreurs dans les explications qui parfois ne correspondaient pas au modèle surveillons les explications faisons remonter les erreurs mais je pense que ce sera bien meilleur. Pour l instant la sélection des quilts est alléchante. Mimi

    J'aime

    1. Je ne lis presque jamais les explications… mais j’en ai entendu parler. Cela pouvait être un manque de relecture, une mauvaise traduction, en tout cas c’était pénalisant pour celles qui comptaient sur les explications pour avancer !

      J'aime

  2. Merci Katell, j’ai dégusté ce Burda Patchwork avec gourmandise !!!! les couleurs des modèles proposés ainsi que la simplicité de leurs montages devraient séduire bon nombre de « patcheuses » et en particulier celles dont la vie trépidante ne leur permet pas de consacrer un grand nombre d’heures aux réalisations textiles : les jeunes et .. les moins jeunes ( comme les retraitées débordées !)

    J'aime

  3. j’aime beaucoup cette revue relookée et les modèles présentés mais impossible d’ouvrir le lien indiqué pour obtenir leur modèle gratuit ??????merci katell et à bientot

    J'aime

  4. Pour une fois je ne suis pas entièrement d’accord avec toi !
    Dans l’ancien Burda, chacune pouvait trouver un modèle qui lui convenait car les diverses créatrices, avec chacune son style, ouvraient divers horizons. Oui, dans cette nouvelle mouture, les couleurs sont belles mais les modèles sont tous du même style et ne vont donc plaire qu’à une catégorie de quilteuses dont je fais partie malgré mon regret de l’ancienne revue.
    Je regrette beaucoup la disparition des modèles des françaises et allemandes .
    Par contre, j’ai apprécié, comme toi, ces articles sur ces talentueux créateurs et aussi les conseils techniques de fin de revue.
    Chacune se fera son opinion !

    J'aime

    1. Effectivement il y avait plusieurs styles représentés dans l’ancienne version. Moi j’admirais toujours les ouvrages de Beatrix Laufens, même si ce n’est pas le style que je fais en général.
      On peut espérer que des créatrices européennes vont enrichir l’offre des Américaines, nous verrons dans les prochains numéros !

      J'aime

  5. Entièrement d accord avec votre analyse sur le magazine Burda, j ai été abonnée , je l ai acheté régulièrement et depuis quelques années c était toujours le même contenu . Du coup je ne le regardais même plus à la maison de la presse
    Merci pour ce billet positif sur une revue qui fait quand même partie de notre environnement textile
    Je vais de ce Pas l acheter
    Amicalement et bravo pour le contenu de votre blog, toujours aussi enrichissant à lire
    Christine

    J'aime

  6. Dommage que toutes les mesures soient en inch. Par ailleurs je l’ai trouvé très intéressant ce magazine dans sa nouvelle formule.

    J'aime

  7. Dommage pour les françaises… je vais aller l’acheter car même si je ne suis pas une quilteuse moderne (c’est pas un scoop ! lol !), la curiosité l’emporte quand même par-dessus tout !
    Merci pour l’article Katell !
    Gros xoxo

    J'aime

    1. Tu t’es pourtant illustrée dans le quilt moderne avec le médaillon à la manière de Gwen Marston ! D’ailleurs, ce style est complètement absent de Burda.
      Il faut le soutenir et mieux le faire connaître, car c’est l’évolution du quilt moderne que je préfère (= les improvisations).

      J'aime

  8. Tout à fait d’accord avec toi Katell,j’ai surtout été conquise par les couleurs vives et actuelles utilisées dans ces quilts….Et c’est dans le dernier numéro que j’ai découvert le GRAND artiste qu’est Ian Berry et que j’ai pu admirer ses chefs d’œuvre à SMM.

    J'aime

    1. C’était malin de parler de lui avant SMM ! En 2013, il avait fait partie de la fameuse liste des « 30 meilleurs artistes de moins de 30 ans » et c’est un grand bosseur, il va encore nous éblouir dans les années à venir !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s