Au Salon pour France Patchwork/1

France Patchwork et les Quilts Traditionnels

La semaine dernière se tenait le Salon des Loisirs Créatifs à Toulouse, rendez-vous commercial important pour toute une région à l’heure où les magasins intéressants disparaissent les uns après les autres.

En tant que Délégation France Patchwork , mes amies et moi avons tenu un Stand et une Galerie. L’occasion était belle pour montrer diverses facettes de notre Association qui est souvent mal connue, en dépit de leur dynamisme. Je me suis donc permis de faire quelques panneaux explicatifs. Bien sûr, à côté de beaux quilts, les écrits n’ont que peu d’intérêt et sont peu lus, alors en quelques jours je vais vous les montrer ici ; ce n’est pas une vision exhaustive de l’Association, juste quelques aspects illustrés la semaine dernière.

IMG_1886.JPG
Vue de notre stand. Maïté montre un Livre Textile en appliqué traditionnel qu’elle a fait sur les Fables de La Fontaine, j’aurai l’occasion de vous le présenter un autre jour. Sur le mur à droite, un quilt traditionnel et cependant modernisé de Madeleine.

Notre exemple de quilt traditionnel est Bouquets d’Hiver de Madeleine. Il est traditionnel par sa symétrie, son rappel du style Baltimore, sa réalisation entièrement à la main ; il est revisité par d’autres couleurs que les traditionnels rouges et verts vifs, par la taille surdimensionnée des blocs. C’est un modèle de Blackbird Designs et vous pouvez trouver l’histoire de ce quilt par ici. Je l’adore et tenais à l’accrocher pour notre dernier Salon !

Voici notre fiche sur les quilts traditionnels, forcément perfectible. Je me suis largement inspirée de la présentation du site France Patchwork.

francepatchwork1

France Patchwork et la passion du patchwork traditionnel

Au départ étaient les courtepointes, aussi décoratives qu’utiles pour tenir sa famille au chaud. Cette tradition européenne traversa l’Atlantique par vagues successives de migration. Mais c’est aux Etats-Unis que les quilts se diversifient et deviennent un art populaire majeur.
De nombreuses quilteuses continuent de créer des dessus-de-lit pour leur esthétique et leur forte valeur symbolique. France Patchwork favorise la conservation du patrimoine et de la qualité du travail traditionnel, notamment par sa section Quilts de Légende.

 

Le traditionnel, c’est le patchwork tel que l’ont pratiqué les pionnières.

Les quilts, ces petits morceaux de tissus différents assemblés et cousus à la main en d’audacieuses géométries colorées, font partie de l’histoire de l’art Nord-américain.

A l’origine, simples courtepointes confectionnées à partir de récupération de tissus et de matelassages, les émigrantes vers le nouveau monde ont su faire évoluer leurs traditions par une nouvelle manière de faire. Au fil du temps, ces femmes ont imaginé, dessiné, assemblé de nombreux motifs auxquels elles donnaient un nom. Véritable espace de liberté pour ces femmes déracinées, le quilting mêle à la fois valeurs familiales, mémoires d’une communauté, expression d’une actualité politique et sociale, au-delà de la simple valorisation du travail féminin domestique…. 

Et aujourd’hui ?

Faire du patchwork traditionnel ne veut pas dire forcément recopier des ouvrages anciens. On peut utiliser un motif créé par une de ces femmes américaines, en connaître la symbolique ou son histoire, et se le réapproprier pour exprimer des sentiments ou des moments de vie comme ces femmes l’ont fait bien avant nous. Le patchwork peut être aussi un moyen d’expression artistique et, à partir de motifs traditionnels et de réflexions personnelles, nous inventons alors des compositions originales directement inspirées de nos émotions ou d’évènements de la vie, véritables œuvres d’art ayant perdu toute trace d’utilité comme dans les ouvrages traditionnels.

Au cœur des quilts, du chemin de l’émigration… au chemin de la création, Dominique Herbay

Publicités

18 commentaires sur “Au Salon pour France Patchwork/1

  1. Merci Katell pour ces quelques lignes. J’ai regretté de ne pas avoir pu converser avec toi jeudi tu étais littéralement prise d’assaut par les nombreuses visiteuses !!Pour ma part j’ai trouvé que les quilts n’étaient pas toujours mis en valeur, l’éclairage surtout et parfois un peu cachés .. mais que de belles pièces et celui de Madeleine une merveille
    Bonne journée amicales pensées viendras tu à Gigean ?

    J'aime

    1. Il y a eu quelques moments très intenses effectivement.
      Pour l’éclairage, il manquait surtout la lumière promise au-dessus au charm quilt de Kristine, mais il y a tant à faire sur un Salon que ce n’est jamais parfait partout.
      Que se passe-t-il à Gigean ?
      Bises

      J'aime

  2. J’adore le modele traditionnel et j’avoue que ce livre textile a l’air , même de loin d’être un chef d’oeuvre!!!
    Félicitations à cette délégation!
    Véronique

    J'aime

  3. j’aurai bien voulu voir ce salon-expo! je n’ai aucun (e) jeune autour de moi qui tient une aiguille ou utilise ma machine, ce n’est pas faute d’essayer…..alors vive internet pour les échanges, mais lointains quelquefois!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s