Quand l’Est rencontre l’Ouest…

Encore un livre à vous recommander ! Les éditions américaines nous gâtent encore, ici Abrams, avec un livre rempli de l’esprit de cette créatrice. Les quilts improvisés se diversifient et prennent leur place dans notre petit monde du patchwork moderne.

Quand L’Est rencontre l’Ouest, c’est le thème d’un tout nouveau livre de quilts, quand les tissus et l’esprit japonais sont interprétés par une Américaine infiniment passionnée par le Pays du Soleil Levant. Patricia Belyea vit à Seattle et de cette ville côtière de l’Océan Pacifique, quand elle regarde vers le large son esprit voyage sans doute tout droit, vers le Japon, pays qui la fait rêver depuis son enfance… Le petit paradoxe est que le Japon est pour elle plein Ouest !

Rêve devenu réalité, elle travaille maintenant dans ce domaine qu’elle aime tant. Patricia est maintenant connue pour son commerce de tissus Yukata, destinés normalement à la confection de légers kimonos d’été. Les tissus sont originalement larges de 14 inch de large (35,5 cm), typiquement pour faire des kimonos, et sont vendus au yard chez Patricia. Elle collectionne à la fois ces tissus anciens, vintage et quelques plus modernes et les vend en dispensant généreusement ses connaissances. Parallèlement, elle apprit les règles du patchwork et comprit bien vite que c’était le côté moderne et improvisé qui l’épanouissait.

BookCover-1-600x400.jpg

Oui les tendances sont têtues, les quilts improvisés remplissent les nouveaux livres pour mon plus grand bonheur !

Les quilts de Patricia sont simples, leur raffinement vient de la qualité des tissus. J’aime son idée de départ, choisir le chiffre-chance japonais, le 8, hachi qui signifie à la fois huit et chance, croissance, prospérité. 8 donc comme 8 inch (20 cm), la dimension idéale pour ses blocs. Les larges imprimés japonais ont assez de place pour s’exprimer.

Screen-Shot-2017-03-18-at-1.37.35-PM-600x336.png

De très belles finitions originales comme du sashiko rendent les quilts plus sophistiqués, les grandes bordures sont omniprésentes, contrairement aux quilts modernes standard, même si on utilise aussi le facing comme finition !

C’est donc un livre que je recommande chaleureusement si vous aimez l’esthétique japonaise, ses couleurs vives, tranchées, contrastées et un design épuré, simplement moderne.

Son site : https://okanarts.com/

 

Publicités

14 commentaires sur “Quand l’Est rencontre l’Ouest…

  1. I am so happy that you have discovered Patricia’s book! She is a marvelous designer and she has perfected the use of the Japanese yukata fabrics. The book offers many original ideas that make modern or improvisational quilting fresh and new. Besides that, she is a very nice person, and a friend and neighbor of mine.

    J'aime

    1. My dear LeeAnn, I do hope we will be able to go together to Patricia’s next year! As already said, we will probably come to Seattle in September.

      I still have the Yukata you offered to me intact, one day I will dare to cut it 🙂
      Love from Toulouse!

      J'aime

  2. Je viens de visiter le site, quelle merveille , ces tissus sont magnifiques. ..je vais en rêver !!! Merci Katell pour cette découverte et à tout bientôt.

    J'aime

    1. Ces tissus sont nouveaux pour nous, on n’a pas l’habitude de voir ces grands imprimés… et les associations de couleurs ont le chic japonais, inimitable !
      J’apporterai le livre en JA, tu pourras le feuilleter 🙂
      Bisous !

      J'aime

  3. Alors nous voici de nouveau lancés sur la piste de l’improvisation… Mais une improvisation de qualité. J’ai reçu le livre de Sherri Lynn Wood, Un très beau livre (ce qui ne gâche rien) dont on a parlé sur FB. Et j’y voi, avec plaisir, qu’improvisation ne rime pas avec n’importe quoi…. Pourtant je pense que, pour beaucoup, il y a cette confusion.

    J’ai fait un yukata pour mon compagnon imprégné de culture nippone. J’ai utilisé les fameux tissus japonais tissés. Ceux, très différents, présentés par Patricia sont sublimes. Pourquoi pas pour moi ?

    En tout cas, encore un livre qui s’installe dans ma liste ! Merci Katell.

    J'aime

  4. Ah le livre de Sherri Lynn Wood t’a tenté, quel bonheur ! J’en parlais dès sa sortie, il marque un tournant décisif dans le monde du patchwork : https://quilteuseforever.wordpress.com/tag/sherri-lynn-wood/
    Depuis, c’est pour moi la plus exaltante orientation du patchwork, art-thérapie plutôt que simple loisir créatif.

    Je me demande si j’ai déjà montré sur le blog le superbe quilt de Kristine inspiré de Sherri sur le thème de la violette (il faisait partie de Fibre Occitane, l’expo itinérante FP Patch d’Oc, catégorie Violette de Toulouse), il faut que je cherche, sinon je réparerai cet oubli avant la fin de l’année.

    Peut-être que Patricia viendra un jour en France vendre ses tissus, on peut rêver… Je l’imaginerais bien au Carrefour Européen du Patchwork en 2019 (pas en 2018, please, car je serai aux USA !!).

    J'aime

  5. Pascale, dans les Nouvelles du Patch 132 – page 40 pour illustrer l’article Modern Quilt de Katell il y a le quilt dont parle Katell.
    Le livre de Sherri Lynn Wood est une nouvelle façon de travailler qui me convient bien. Il faut aller sur le net voir l’atelier de SLW, ses oeuvres sont très grandes, on ne le perçoit pas tout de suite dans le livre. Montrez nous votre ouvrage quand il sera réalisé.

    J'aime

  6. Merci pour cet article très interessant (comme tous ceux que vous publiez) qui m’a permis de découvrir cet artiste;
    Cependant je reste perplexe sur une toute petite partie de l’article : « même si on utilise aussi le facing comme finition ». Je ne connais pas le facing, et le terme ne renvoie sur aucun lien. J’ai fait 1 recherche mais je n’ai rien trouvé; Pouvez-vous me dire ce que c’est ou faire 1 court article avec des liens.
    Avec mes remerciements
    Cordialement
    Zoepatch

    J'aime

    1. Désolée, je vérifierai le lien quand je serai sur l’ordi demain. Il faut chercher l’article « To face a Quilt » en septembre 2016 dans ce blog. Le facing est une finition invisible qui est très utilisée en quilt moderne, à la place de la bordure de finition habituelle, à cheval sur le bord du quilt.

      J'aime

    2. Dans un numéro récent des Nouvelles (France Patchwork) j’ai aussi fait une fiche technique en pas-à-pas pour expliquer comment faire. Mais j’y reviendrai un jour, il y a plusieurs techniques de facing !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s