On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités.

Cette phrase de Gandhi était presque incongrue au XXe siècle, en avance qu’il était…
Depuis le début du XXIe siècle, les mentalités changent à grande vitesse et les lois suivent peu à peu les préoccupations éthiques d’un nombre croissant de personnes. La protection animale se glisse progressivement dans la constitution des pays depuis les années 1990. En France, on a commencé sur la bonne voie par le vote du 28/01/2015, reconnaissant l’animal un être vivant doué de sensibilité et non plus un bien meuble. Gageons que les prochaines années verront une prise de conscience accrue de la nécessité de protéger le bien-être animal.

L’amour pour tout être vivant est le plus noble attribut de l’homme.
Darwin

On peut rappeler aux sceptiques que naguère on considérait l’esclavage ou le travail des enfants comme normal… Les temps changent et, concernant les animaux, chaque personne évoluera -ou pas – sur le sujet, mais c’est pour moi un mouvement de fond.

Un point intellectuel et sensible est fait par Frédéric Lenoir dans son nouveau livre, Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment). Parmi d’autres développements, il y brosse l’évolution de l’homme parallèlement à sa conviction d’être au-dessus de la Nature. Ah l’arrogance humaine ! On chérit d’autant plus la minorité de philosophes qui, au fil des siècles, dénoncent les injustices vis-à-vis des animaux.

De nombreux autres aspects y sont traités, comme notamment le problème de la nourriture pour chaque humain : un hectare de terre nourrit 2 carnivores ou 50 végétariens… Le juste milieu, appelé maintenant le flexitarisme (peu de viandes, sans se l’interdire, venant d’animaux bien traités et tués sans souffrance), serait la solution pour le plus grand nombre.

Quilt de Béatrice Bueche, défenseuse de la cause animale et merveilleuse artiste.

Si F. Lenoir insiste sur le fait que la violence sur les animaux est l’antichambre de la violence sur les humains, il évoque très rapidement ce que j’ai constaté personnellement, l’attitude agressive de certains défenseurs des animaux qui sont également misanthropes… Sans ressortir la question sur Hitler végétarien ou pas (j’aime beaucoup la réponse de la Carotte Masquée), j’ai rencontré plusieurs personnes qui manquent de mesure et cela ne fait pas avancer le schmilblick !

Frédéric Lenoir veut fédérer les multiples associations pour traiter ensemble, de manière pragmatique, les sujets de la cause animale ; c’est une initiative très louable, mais le chemin sera caillouteux… Pour s’en donner les moyens, il vient de créer cette association loi 1901 :  Ensemble pour les Animaux. Je la suis désormais sur Facebook.

Toucan, Béatrice Bueche

-o-

Les animaux, sujet qui va et vient dans le monde du patchwork en fonction des nouvelles idées ! Nous avons été nombreuses à aimer les animaux en couture sur papier de Margaret Rolfe. Connaissez-vous Elizabeth Hartman ? Ses derniers quilts remportent un succès extraordinaire, en voici quelques-uns :

Legendary, Elizabeth Hartman.
Fancy Forest, Elizabeth Hartman. Une mine de blocs nouveaux qu’on peut isoler. Modèle en vente en PDF.
D’adorables hérissons, toujours d’Elizabeth Hartman !

Allez aussi voir l’ensemble de ses modèles gratuits sur son site.

Vous pouvez aussi craquer pour le panneau aux tissus Tula Pink :

Chats disco, kit Au Fil d’Emma, pour apprendre aussi à faire des courbes !

Comme les quilteuses sont souvent très sensibles aux relations privilégiées avec leurs amis animaux, je voulais partager avec vous cette lecture en même temps que ces beaux quilts. Le dernier chapitre de F. Lenoir traite du profond attachement qu’on ressent pour eux, et ils nous le rendent si bien ; il évoque aussi diverses thérapies avec les animaux… Bref, un livre intéressant à bien des égards.
Je dédie cet article à mes filles, ardentes protectrices de la cause animale.

Voici Cécile, une amie quilteuse, qui vit une belle histoire depuis 4 mois avec le délicieux Smoothie !
Mes chiens à temps partiel, Taïga, Fidji, Lucky et Kannelle, des chouchous dont la maison de vacances est chez nous : en ce moment, c’est le cas 🙂

La Lune Blanche chez ma fille

Chez mes deux filles il y a des quilts, des trousses, des pochettes que je leur ai offerts ou faits exprès pour elles, presque innombrables.
Un des récents quilts a trouvé sa place :

Chez une de mes filles, il y a des chiens… quatre (deux à elle, deux à son compagnon), ils sont très proches de la nature et cette forêt, faite de poésie et de récup de tissus, leur convient bien !

La Lune Blanche montre aussi que je suivais ces derniers mois, sans le savoir, un peu les mêmes traces que Bernadette Mayr qui préparait son dernier livre. Elle utilise dans plusieurs quilts la technique de bandes multicolores recoupées comme ici, elle a aussi mis une pleine lune en vedette dans un autre quilt…
De plus , vous pourrez voir dans son livre un quilt figurant une belle falaise avec des mouettes, qui me rappellent deux lots faits avec les adhérents
France Patchwork 31 (toujours fidèles aux ateliers pour suivre nos petites folies !!) pour la tombola de la première exposition de Fibre Occitane (avril 2016) :

Ces quilts ne sont plus chez moi bien sûr, ils ont été gagnés…
Bernadette a beaucoup plus de talent que moi, mais nous sommes bien de la même famille de quilteuses !



Une sélection de quilts Fibre Occitane sont exposés à la Manufacture Bohin, en Normandie (L’Aigle, Orne), jusqu’au 27 avril ! Nous en aurons prochainement quelques photos…



Carrément Crazy : les chats de Flo

C’était par ici, je vous signalais l’initiative de Marie-Christine, un Quilt Along pour fans de chiens et chats. Flo, une amie de la Ruche, a été séduite par le modèle des chats. Comme à son habitude, c’est vite et bien qu’elle a fait le quilt à sa manière ! Je lui laisse volontiers nous raconter la petite histoire de son quilt !



Je ne suis pas une grande fan des chats, mais quand j’ai vu le modèle ‘’ feline frenzy’’ dans la Ruche des Quilteuses et dans le blog Carrément Crazy, cela m’a donné envie de le faire pour l’anniversaire d’une amie qui adore les chats.
Ça a été un ouvrage très amusant et agréable à faire, assez rapide, en couture sur papier. J’ai utilisé mes restes de tissus, le rayé noir et marron et le brodé qui m’avaient servi pour faire du crazy avec Katell (une jupe pour ma fille) ; celui du chat orange en haut à droite est un ancien double rideau de la maison, il y a aussi des tissus pastel et brique du patch Midi-Pyrénées (projet France Patchwork qui sera bientôt présenté).

1-P1030978
Pour faire les yeux et les museaux des chats et des souris, c’est en appliqué. Cela a été un peu plus compliqué pour les queues des souris ! Comme on voit sur les photos ci-dessous, avant de les appliquer, j’ai d’abord coupé mes morceaux avec une petite marge de couture, puis j’ai posé le patron sans marge de couture pour marquer en faufil le contour de la queue et pour finir avant de l’appliquer sur la souris, j’ai faufilé, après avoir un peu cranté dans les courbes, l’ourlet tout autour, puis repassé.

1-P10309591-P10309601-P1030961
J’ai brodé les moustaches et les sourcils, en essayant de donner une expression différente à chaque chat, les yeux aussi sont dans des directions différentes, c’était très amusant à faire !!!
J’ai fait le quilting du tour des blocs et des chats et souris à la machine (hé oui moi aussi je m’y mets !!) et le quilting des yeux, museaux et queues à la main.
Je suis assez contente du résultat et j’espère que cela plaira à mon amie, j’ai essayé de mettre les couleurs qu’elle aime bien !

 Florence

Article sur ce même quilt ici : http://carrementcrazy2.canalblog.com/archives/2015/09/02/32574244.html

Article sur un autre ouvrage de Flo de Pibrac :
 https://quilteuseforever.wordpress.com/2013/11/08/florence-prepare-noel/

1-P1030978

de32a3f0-5073-11e5-9562-4db3ad6f6fd2_orage
M6info/AFP – Orages : une femme est morte à Montauban.

Nous venons d’apprendre que plusieurs amies quilteuses de Montauban et banlieue (Tarn-et-Garonne) ont subi de très gros dégâts au cours des violents orages de lundi soir. Elles sont courageuses et dignes, mais le coup est bien rude… De tout coeur avec elles…

La maladie de Lyme, méconnue en France

Savez-vous ce qu’est cette maladie ? On l’attrape via les tiques, ces acariens qui prolifèrent en Europe et au nord-est des USA. On l’appelle Lyme, du nom d’une petite ville du Connecticut – où on découvrit le rôle de ces bestioles dans la maladie de nombreux enfants de la ville vers 1975, ce n’est pas vieux – ou encore borréliose (la borrélie étant la bactérie infectante).

Je ne veux pas vous faire peur mais vous informer : mieux vaut prévenir que guérir, tout particulièrement cette maladie, je vous assure. Ce qui m’énerve, c’est la discrétion française, alors qu’il y a 20 ans déjà, je lisais à chaque entrée de forêt en Allemagne des pancartes avec des conseils de prévention sur les Zecken – les tiques. Ne négligez pas de vérifier tout votre corps (et celui de vos proches, particulièrement les enfants) après une balade en forêt ou dans des herbes, et si vous voyez une petite tâche foncée, regardez de plus près si ce n’est pas une tique accrochée. Pour l’enlever :

220px-Tick_Twister_O'TOM_Tire_Tic

… ce petit appareil, en vente en pharmacie, est très utile pour éviter d’y laisser la tête. On coince la bestiole dans le pied de biche, on tourne et elle se détache en entier (très important). Ici une vidéo ! Ensuite, pas d’émoi, écrasez-la bien et désinfectez votre peau. En agissant vite (il paraît qu’on a 18 heures pour réagir), la tique n’aura pas le temps de vous transmettre les éventuelles vilaines bactéries qu’elle peut transporter, celles qui donnent la maladie de Lyme, mais aussi d’autres.

Idem pour beaucoup de mammifères, les chiens peuvent contracter la piroplasmose, toujours via les tiques, contre laquelle votre vétérinaire peut proposer maintenant un vaccin. Encore cher mais qui peut éviter des drames. En revanche, le vaccin pour humains contre l’encéphalite à tiques (et non la maladie de Lyme contre laquelle on n’a aucun vaccin) est encore très controversé. Alors le maître-mot est PRÉVENTION, regardez-vous après chaque balade et si une morsure de tique est accompagnée de rougeurs les jours/semaines/mois suivants, allez voir un médecin très, très vite.

Pourquoi parler de cette maladie ? Parce qu’une de mes amies quilteuses vient d’annoncer sur son blog qu’elle est atteinte de cette maladie ; depuis quelques semaines, elle subissait d’intenses fatigues dont l’origine est maintenant trouvée. Parce que ma fille a vacciné sa chienne qui attrape souvent des tiques dans la forêt. Parce que, comme le nuage de Tchernobyl, le problème semble s’arrêter à la frontière française.

Depuis plus d’un an, j’entretiens une amitié suivie avec cette quilteuse que je contribue à faire connaître en Europe. Heureusement, elle se fait traiter à temps et son traitement actuel (plusieurs semaines d’antibiotiques) a toutes les chances de réussir et lui redonner vite tout son entrain. Les médecins de sa région sont très concernés par cette maladie et ont un protocole bien rodé. Les cas sont malheureusement très nombreux dans le nord-est des Etats-Unis, mais on ne les ignore pas, heureusement !

Merci de prendre le réflexe de vous surveiller et rester vigilants après chaque sortie en forêt ou dans de hautes herbes. Ne paniquez pas si vous trouvez une tique sur vous, j’en ai déjà eu sans conséquence, mais suivez les conseils ci-dessus… 



Pour rester dans le thème de la balade en forêt mais de manière plus légère, voici un quilt que j’aime beaucoup :

bright birch trees compressed
Bright Birch Trees, ou Bouleaux Clairs, ouvrage d’Amanda Jean, la brillante créatrice du blog Crazy Mom Quilts.

Pour soutenir les efforts des quilteuses créatrices que j’aime, j’achète régulièrement des modèles, même si je devine bien souvent comment faire ! J’ai donc acquis ce PDF et commencé à faire quelques blocs. C’est un grand amusement… qui prend tout de même beaucoup de temps ! Pour aller plus vite, il est judicieux de préparer plusieurs troncs à la fois, avec de larges bandes cousues les unes au-dessus des autres puis redécoupées dans l’autre sens. Je vous montrerai ma forêt une fois terminée !



BB aime les animaux

A toute vitesse, la rentrée s’annonce, je n’ai pas vu passer cet été ! Mais c’est aussi avec grand plaisir que je reprends mes habitudes d’écriture sur le monde du patchwork. C’est toujours pour moi le 15 août qui marque le tournant vers une luminosité différente, l’envie de prendre de bonnes résolutions de rentrée… et de reprendre contact avec mes amies quilteuses, les proches et les lointaines. 



La Ruche des Quilteuses, c’est un groupe d’amies butinant du côté de Toulouse. Jusqu’à présent, notre groupe s’est toujours agrandi mais pour la première fois, une Abeille va prendre son envol vers d’autres cieux. C’est malheureusement pour nous cette semaine que Brigitte, notre BB (Brigitte Bee),  prend l’avion vers son nouveau domicile, une ville à nulle autre pareille, Dubai.

CollageDubai - Wikipedia

 

Dans cette immense ville cosmopolite au bord de la mer et gagnée sur le désert, lieu de toutes les audaces architecturales, c’est un grand changement qui attend notre Abeille… De tout cœur nous lui souhaitons de très bien s’y adapter… mais de ne pas nous oublier complètement quand même !



Nous ne risquons pas d’oublier Brigitte et son humour, sa gentillesse, son goût du travail bien fait… Elle a cousu pour chacune d’entre nous un magnifique cadeau, nous rappelant combien elle est l’amie des animaux. Nous avons reçu d’elle un très confortable coussin… en forme de chat ! Les voici réunis avant distribution :

Chat-mitiés
Chat-mitiés

Comme toutes les Abeilles n’étaient pas présentes le jour de la distribution du cadeau, j’ai encore chez moi en gardiennage ceux qui restent à offrir (dont le mien à droite !) :

Chats de Brigitte Bee - La Ruche des Quilteuses
Une jolie famille de chats un peu polissons et espiègles ! Ne sont-ils pas trop drôles ?

Trésorière de France patchwork 31, BB doit malheureusement laisser sa place… Karine accepte de prendre cette charge à son tour. Merci à toutes deux pour votre engagement. 

Pour tromper l’attente du déménagement et avoir ses affaires à jour, Brigitte vient de finir de quilter cet ouvrage tout simplement ravissant :

Pause chocolatée
Pause chocolatée par Brigitte Janin, 2015. Quelle fraîcheur aux couleurs « After Eight » ! Son quilting main est très futé, je pense qu’on le voit bien sur cette photo, partagé dans la diagonale et allant dans deux directions, tout simplement !

Bonne adaptation au pays des superlatifs Brigitte !



Pour rester dans le thème des animaux, voici une initiative très sympathique ! Marie-Christine (Carrément Crazy) a lancé en ce début de mois d’août un « quilt along » (quiltons ensemble) qui consiste en blocs de chiens et de chats. C’est en couture sur papier, c’est très mignon, rejoignez-la si vous voulez, il n’est pas trop tard !

Dog Daze Feline Frenzy

Et si vous aimez particulièrement les chats, RV sur le blog de Denyse !

Katell, quilteuse forever

La saga des Pandas

panda

Quel animal attendrissant que le panda ! Il semble si doux, si câlin, si pacifique, occupé toute la journée à manger ses bambous ! Son pelage bicolore intrigue et suscita de belles légendes. 

 En voici deux, copiées de Wikipédia :

Une légende chinoise populaire raconte qu’autrefois, les pandas étaient complètement blancs, mais, qu’un jour, quand la plus jeune de quatre sœurs mourut, les autres trempèrent les mains dans de la cendre en signe de deuil. En pleurant, ils se frottèrent les yeux pour essuyer leurs larmes, se consolèrent en entourant leurs bras autour d’eux et se bouchèrent les oreilles pour ne pas entendre les pleurs. La légende veut que ces taches de cendre soient restées sur leur fourrure.

Une autre légende semblable, provenant du Tibet, raconte que ce serait une bergère qui aurait sauvé d’un léopard un bébé panda qui se promenait avec sa mère. La bergère qui s’interposa pour défendre le jeune panda mourut, et tous les pandas, émus par son courage, pleurèrent avec de la cendre dans les mains pour respecter les rites de l’endroit.

Panda peinture style chinois

Panda, Atelier d’Abby

Quand j’étais enfant, les pandas m’étaient parfaitement inconnus. Ce n’est que dans les années 70 que le grand public français se prit d’amitié pour cette sorte d’ours bicolore vivant dans les forêts les plus profondes de Chine. On les découvrit d’abord en photos, en dessins animés, puis on entendit à partir de 1984 la chanson de Chantal Goya « Pandi Panda »… et on retint un des logos parmi les plus célèbres du Monde :

panda-wwf-logo

WWF (World Wildlife Fund, Fonds mondial pour la vie sauvage) est une organisation non gouvernementale créée par un sacré quartet de Britanniques : Julian Huxley (frère de l’écrivain Aldous Huxley qui écrivit notamment Le meilleur des Mondes), Peter Markham Scott (dont le parrain était JJ Barrie, créateur de Peter Pan), ainsi que deux ornithologues Edward Nicholson et Guy Mountfort. Dès la première année, après avoir trouvé le sigle WWF, les co-fondateurs cherchèrent un logo « lisible » par le monde entier, attirant la sympathie universelle. Le hasard faisant bien les choses, la même année (1961) un nouveau pensionnaire du zoo de Londres répondant au doux nom de « Chi-chi » attire les foules : un panda géant, animal en voie de disparition… Peter Scott dessinera ainsi le premier logo et se félicitera aussi de l’économie faite avec un dessin noir & blanc !

wp_WWF_Panda

Pour ne pas faire oublier que l’ONG ne protège pas QUE les pandas, WWF fait parfois des campagnes publicitaires avec le logo détourné.

wwf_panda_forest-450x318

Protection des forêts…

wwf_panda_water-450x318

Protection de l’eau…

WWF a acquis un capital-sympathie exceptionnel. C’est devenu aussi une caution à bon marché pour des entreprises qui se « verdissent » à peu de frais (voir l’article de l’Express du 10/06/11) et une ONG aux liaisons parfois dangereuses (voir notamment le livre « Qui a tué l’écologie ? » de Fabrice Nicolino).

Mais restons avec nos adorables pandas que ma fille collectionnait à la place des oursons bruns en peluche. Pour un Noël, je lui avais fait un « coussin à câlins » avec un joli panda. Je m’étais inspirée du modèle de Margaret Rolfe disponible dans ce livre consacré à la couture sur papier pour faire des animaux piécés :

QuiltArk150

Ce coussin, depuis, a vieilli ; il a même été victime d’un acharnement d’une certaine Kannelle, jalouse peut-être…

1er panda

Voici la housse du premier coussin : pauvre panda, il était si mignon tout jeune ! J’avais agrandi le modèle (à 200%), fait des oreilles en volume (l’une d’elles a disparu, avalée ?…), brodé au point de Neudé des cannes de bambous (cliquez pour les détails)…

Alors je viens d’en faire un nouveau pour l’anniversaire de ma fille, car on a toujours besoin d’un coussin à câlins chez soi, peu importe l’âge…

Panda pour No

Le panda est le même mais la présentation diffère : entre-temps j’ai appris le piqué libre et la technique du passepoil !

-=-=-=-

Article cité sur Free Motion Quilting chez Leah Day

fmqf

Kannelle

Ma fille a consacré une partie de ses vacances d’été, l’année dernière, aux chiens de la SPA attendant d’être adoptés. Inévitablement, elle est tombée amoureuse d’une boule de poils abandonnée… Ses tons roux épicé m’ont inspiré le nom de Cannelle, vite orthographié Kannelle. Je ne pouvais pas faire plus plaisir à ma fille à Noël en préparant un tapis pour sa chienne :

tapis kannelle

C’est un quilt utilitaire qui sera souvent lavé, j’ai donc appliqué l’étoile au point de feston-machine, quilté facilement avec un point qui fait des vagues… mais j’ai tenu à broder à la main au coton perlé en couleurs pastel : A Star is Born – Kannelle – 2012 (date au centre de l’étoile, c’est à peine visible sur la photo).

Et puis, quand il sera trop machouillé, j’en ferai un autre 🙂

Kannelle

Kannelle à Noël, 8 mois

-=-=-=-

Tapis très librement inspiré d’un fort joli modèle de housse pour Jules de Véronique Requena (dans son livre « le quilt mystère », éditions de Saxe, 2009). J’aurais bien pu copier « sa » phrase brodée : « a Home without a Dog is just a House »…