Besoin de gris !

Suite de l’article d’hier : il n’y a pas encore d’étiquette au quilt d’Andrée, or pour nous les dos et labels ont de l’importance, ils font partie de l’esthétique globale de l’ouvrage, à chaque fois que possible.

Alors Kristine, brodeuse émérite, a repris pour Andrée le motif paru dans Simply Moderne n° 3 pour en faire une étiquette digne du quilt. La voici, brodée ce week-end sur un reste de fond de drap gris, le même que le dos du quilt :

etiquette Andrée.jpg
Made by Kristine !

Voici une photo des coussins faits avec les blocs excédentaires que vient de me faire parvenir Andrée :

Ils seront parfaitement complémentaires sur le lit et rien ne se perd, tout se recycle !

Et maintenant, je fais appel à votre générosité et votre stock de tissus 🙂 Christophe, notre cher ami brodeur-quilteur, est en train de monter à la main son Charm Quilt, suite à nos échanges de carrés de tissus. Après quelques hésitations, il s’est mis à les couper… en triangles, pour les monter en étoile éclatée à huit branches ! Vous pouvez voir son projet sur son blog.

Seulement, il a planifié beaucoup de parties en gris et noirs. Il lui en faut une très grande quantité ! Les Abeilles se mobilisent pour lui, mais si vous aussi vous en avez (surtout des gris foncé et noirs), en particulier des tissus d’anciennes collections ou de récup’ (mais toujours du coton fin qualité patchwork), merci de penser à lui. Vous pouvez le contacter via son blog en laissant un commentaire ou en cliquant sur « contact », colonne de droite, pour qu’il vous communique son adresse postale.

FREE-SHIPPING-font-b-Gray-b-font-7-Assorted-Pre-Cut-font-b-Twill-b-font.jpg
Jolie collection de tissus gris… mais il ne faut à Christophe que 1 carré de 5 cm de côté par tissu pour faire son bonheur !

 

Grey Labyrinth

 

zc-greylabyrinth-pdf
Ce modèle est en vente sur le site de Zen Chic et il a été édité sur Simply Moderne n°3.

Brigitte Heitland est une des créatrices modernes les plus prolifiques. Nous avons été nombreux à suivre sa conférence à Nantes à Pour l’Amour du Fil : elle a expliqué comment elle utilise le logiciel de Moda pour dégager les couleurs d’un intérieur, afin de faire un quilt qui lui correspond.
C’était une des rares représentantes du Quilt Moderne dans ce Salon : j’espère que l’année prochaine le style Simply Moderne sera  plus largement mis à l’honneur !

Chaque modèle de Brigitte est un nouvel enthousiasme ! Vu dans Simply Moderne n°3, Andrée n’a pas résisté longtemps au Grey Labyrinth quand il s’est agi de faire un dessus de lit pour un jeune couple ! Comme elle voulait le faire très grand, je lui ai conseillé de le piécer un peu différemment, en cousant un log cabin entier en mettant un seul tissu par tour jusqu’à faire 44 cm de côté, puis en coupant ce grand carré en +. Cela lui donne 4 blocs identiques, à répartir en diagonale deux à deux. Elle s’est si bien prise au jeu qu’elle en a fait trop, les blocs supplémentaires finiront en coussins assortis !

Andrée a collectionné les gris, une vingtaine de nuances de grey ; le labyrinthe est bien marqué par ces différentes valeurs, du presque noir au presque blanc. Avec cette base neutre, elle a ajouté quelques couleurs qui lui plaisent, inspirées du modèle de Brigitte – des jaunes & orangés donnent du peps, des verts & turquoise donnent de la fraîcheur.
Ce quilt de 200 x 220 cm est quilté à la main ; un bol et une assiette ont guidé Andrée pour faire simplement des ronds qui se chevauchent !

Encore une belle réalisation d’une Abeille de la Ruche des Quilteuses !

La surprise de la Saint-Valentin

Moi la gauchère, je dis souvent que Kristine est mon bras droit ! C’est elle qui connaît mes premières idées pour les JA de France Patchwork et les transforme souvent, qui me chuchote ce que j’ai pu oublier… Nous avons la même indépendance d’esprit, le même apprentissage par les livres et le même goût de partager. Hier Kristine était toute contente, elle nous raconte pourquoi :

On se dit que l’on ne gagne jamais…

… et on se trompe ! Je vous dis tout.

A la recherche des coordonnées téléphoniques de Quiltmania sur leur site, pour une revue qui se faisait attendre…. je parcours les pages internet et lis une annonce concernant un concours pour la Saint Valentin, curieuse, je vais lire les questions, me prends au jeu et réponds, je remplis les informations demandées et…. valide.

Je retourne à mon ouvrage au long cours du moment, puis j’oublie en me disant que de toute façon je ne gagne jamais.

Mais le lendemain de cette fête, je reçois un courriel m’annonçant la bonne surprise, je fais partie des gagnantes du jeu !

20170218_131553
Gagnante du jeu de la Saint-Valentin, Kristine a reçu deux étuis d’aiguilles Tulip (que nous ne connaissons pas encore), un Charm Pack de tissus de Di Ford édités chez Andover, ainsi qu’une réduction pour sa prochaine commande. Vive notre Abeille Valentine !

Le lot se compose d’un charm pack de tissus Andover de la créatrice Di Ford, de deux étuis d’aiguilles Tulip – à quilter demi-longues et pour appliqué à grand chas : je vais m’empresser de tester ces dernières, justement ce qui m’occupe actuellement, ce sont quelques centaines de carrés à appliquer ! Egalement un bon de réduction pour un achat chez Quiltmania.

Je veux remercier ici Virginie et Sarah de l’équipe Quiltmania pour leur gentillesse et les cadeaux reçus rapidement.

Je vous laisse à vos quilts et retourne me plonger dans la lecture de mon Simply Moderne enfin arrivé que j’affectionne particulièrement !

simply-moderne-8

Ces entreprises qui travaillent pour nous : Pantone et la couleur de l’espoir pour 2017

Je ne sais pas vous, mais il me tardait qu’elle finisse, cette année 2016, annus horribilis dans les cœurs et dans le monde. C’est avec beaucoup d’espoir que je vous souhaite donc une meilleure année 2017 !

pleasant-greenery-wallpaper
Pour un quilt de la bonne humeur, suivez ce lien vers le HAHAHAppy New Year Quilt de LeeAnn !

La société Pantone travaille sur un produit bien particulier, la couleur. 220px-nuancier_pantoneC’était au XIXe siècle une petite entreprise faisant des cosmétiques (déjà dans la couleur !) puis Lawrence Herbert inventa la première normalisation des teintes en 1963, permettant des progrès dans l’imprimerie tout d’abord, puis dans maints domaines de fabrication. Nous connaissons tous les machines qui « font » les peintures à la couleur choisie, c’est une des nombreuses applications du répertoire nuancier normalisé Pantone. Il a ses concurrents (RAL, HKS, NCS, etc.) mais Pantone, l’Américain, reste une référence.

Cette société choisit chaque année une nuance donnant le la pour nombre de collections et d’influences de par le monde. L’année dernière, le choix était tellement décevant (rose & bleu : un retour à la layette sexiste ? lisait-on) qu’il avait été largement critiqué et même boycotté. Pantone était attendu au tournant et a réussi son examen en choisissant pour 2017 :

la_couleur_pantone_de_l_ann__e_2017_6421-jpeg_north_647x_white

go-green_imageOuf, on respire ! Cette couleur est celle de la Nature et reflète les aspirations de protection de l’environnement, d’authenticité, de simplicité. Ce choix a été influencé par l’amplification des mouvements go-green (solutions vertes), ainsi que par le nouvel adage de la styliste Vivienne Westwood : Buy less, choose well, make it last, Achète moins, choisis bien, fais-le durer.

greenery-2_medium
Une peinture Greenery sur le mur pour une ambiance exotique ! Photo Tollens
bois
Quilt La Ruche de l’Amitié, dont l’histoire est par ici et les explications dans Les Nouvelles n° 124.
649
Un petit bout de quilt du Champ de Violettes que vous trouverez aussi par ici. Les scrap-quilts sont les champions de l’attitude verte : on recycle même les plus petits bouts de tissus !

C’est aussi un appel à laisser de côté les technologies, le temps de se ressourcer. Les inspirations sont bien dans les tableaux Pinterest, mais tellement plus encore dans la contemplation de la Nature ! 

greenery-2017
Kristine ouvre l’année en vert, en exclusivité pour les amis de la Ruche des Quilteuses !

Cette couleur favorise également la concentration, stimule l’esprit…
Alors, POSITIVONS,
l’année 2017 sera verte et belle !

Des nouvelles du Projet 70273 en Occitanie

Cela fait un moment que je voulais vous donner des nouvelles, mais beaucoup d’entre vous êtes inscrites sur la page Facebook et vous avez ainsi les informations principales. Fort heureusement, le Projet 70273 continue d’intéresser et susciter de nouvelles inscriptions, de France et de Belgique.

stnickfromkatell
Sur un top en cours venant de Montauban (Patch Récré), le Père Noël prend ses aises !

En Occitanie, nous ne faisons pas bande à part, mais nous avons la grande chance de pouvoir exposer ces blocs en juin prochain. Evidemment, une pile de blocs ne serait pas très agréable à regarder, je me suis donc engagée à monter et quilter les blocs faits dans ma région. l-union-fait-la-forceVous le savez déjà, j’ai des amies formidables près de moi, toujours prêtes à s’impliquer et me suivre dans mes folies ! Je dois dire que les blocs arrivent de toutes parts, car ce thème bouleverse beaucoup de quilteuses. Toute seule, je ne pourrais rien réussir. Comme le disent nos amies belges, l’Union fait la Force !
Si vous habitez dans la région toulousaine et que vous souhaitez vous impliquer encore plus, nous aider pour le montage, le quilting, nous vous en serons très reconnaissantes, contactez-nous et nous nous organiserons.
Tous ces efforts seront récompensés par une galerie photos que nous mettrons en ligne au courant de l’année prochaine, et surtout par l’exposition « en vrai », déjà annoncée par La Dépêche du Midi :

15400949_1199143270172320_7078645251368829258_n
Marie-Jo Oustau, Geneviève Prat et Cécile Milhau devant le quilt entièrement cousu et quilté à la main par Cécile. Ce quilt, et tous les autres faits dans les départements couverts par le Patch d’Oc, seront exposés à Lacaze (81) les 24 & 25 juin 2017. Ce sera une commémoration forte dans ce pays de Justes.

Comme je me concentre sur ma région en vue de l’exposition de fin juin 2017, je voulais vous annoncer que je compte aujourd’hui 861 blocs ! Pour le moment 536 sont montés en top, quiltés ou en cours, les autres attendent dans leur enveloppe. Je sais aussi que plusieurs groupes nous préparent de beaux paquets pour le prochain trimestre. 

Nous ne faisons pas de concours, nous voulons cependant remercier ici toutes les participantes ! A ce jour, les blocs arrivés sont répartis ainsi : du Gers, club de Caussens, 60 blocs ; du Tarn, 100 blocs (ceux de Cécile) ; de l’Ariège, 89 blocs ; du Tarn-et-Garonne, 17 blocs ; de Haute-Garonne, tous les autres, dont 41 d’Hélène et les… (non, pas les garçons) les Filles du Vent du Sud, 51 de Balma, et pas moins de 503 de Colomiers… dont 315 de l’incroyable Maïté ! Merci à chacune, de tout cœur.

Maïté a déjà terminé un quilt de 96 blocs (tous d’elle) mais a créé une autre oeuvre hors norme. Fait de 101 blocs, tous de la plus petite dimension, ce quilt a un cœur au centre. Tous ces blocs centraux sont faits à partir de minuscules vêtements de bébés, des chemises et des bavoirs qu’on nous a apportés au club de Colomiers. Usés, tâchés, vieillots, d’autres les auraient impitoyablement jetés. Pas Maïté.

chemises
Maïté s’est tellement précipitée pour sauver ces petits vêtements qu’elle n’a pas pris beaucoup de photos… L’ensemble semblait vraiment sale et irrécupérable…
une-chemise
Une des plus belles chemises du lot.

Avec une patience infinie, elle les a nettoyés, blanchis, repassés, retaillés et enfin ornés de deux croix rouges pour en faire ce top unique.
D’où viennent ces vestiges d’un temps passé ? Ils étaient cousus à la main ou à la machine, parfois chiffrés, brodés (trois croix bleues), souvent usés. Sortaient-ils d’une armoire de grand-mère, d’un grenier ? Etant donnée la quantité, nous penchons pour une nourrice. On devine une différence de statut social entre les chemises, certaines fines et décorées, d’autres bien plus rustiques.img_1204

Experte en linge ancien, Maïté les date d’au moins 60 ans, si ce n’est plus… peut-être même de la seconde guerre mondiale, ce qui serait un symbole encore plus fort. L’enquête est en cours…

coeur-a-quilter
Maïté est sur le point de le quilter maintenant !

Sachez que dans la région Nouvelle-Aquitaine, vous avez un mouvement similaire autour de l’Ambassadrice du Projet 70273 Marie-Christine Chasseraud, qui ne ménage pas sa peine et sait partager son enthousiasme ! Pour toutes les autres régions, vous pouvez envoyer vos blocs à Chloe (voir l’onglet sous le titre du blog). De nombreux blogs relaient maintenant ce projet, beaucoup d’animatrices de groupe incitent à faire des blocs…

Mille mercis à toutes !

img_0474

 La créatrice du Projet 70273 est Jeanne Hewell-Chambers.
Tous les articles précédents de ce blog à ce sujet sont par ici !

Des nouvelles aujourd’hui aussi de la Nouvelle-Aquitaine ici !

Gospel

Evelyne fait mon admiration, toujours aventureuse dans ses dessins ou ses couleurs… Vendredi dernier, elle nous a montré un quilt tout juste terminé, prêt à être offert à une jeune femme. Elle a gentiment accepté de le partager avec vous.

img_1137
La photographe (moi-même) n’est pas à la hauteur ! Il est encore vraiment plus beau en vrai, j’avais malheureusement seulement un appareil photo de poche. Cependant on voit quand même l’esprit du quilt, ses multiples couleurs denses et osées, et un quilting formidable fait avec une machine à coudre domestique. Comme vous le voyez, il ne s’agit QUE de carrés bicolores ou de carrés simples mais il en résulte une oeuvre virtuose. le tissu d’inspiration japonaise est un imprimé complexe, fait de bandes comportant des vagues, des rayures, des fleurs, oui, tout ceci dans un seul tissu d’import japonais.
img_1138
Le dos fait tout autant notre admiration ! On dirait un quilt de Gwen Marston… C’est le meilleur compliment que je puisse faire personnellement !
img_1140
Détail du quilt baptisé GOSPEL : comme des voix simples et sincères deviennent de beaux chants spirituels, ici les couleurs chantent à l’unisson et donnent la chair de poule…

Grâce au choix du titre du quilt d’Evelyne, accordez-vous 3 mn 16 de sourire en visionnant cet extrait de Sister Act et le chant Gospel le plus connu du monde, Oh Happy Day 

En matière de beaux quilts originaux, Evelyne n’en est pas à son coup d’essai : vous pouvez voir par ici d’autres quilts déjà admirés dans la Ruche, par elle ou pour elle. Sous ce lien, n’y figure pourtant pas un de mes préférés, un quilt de Fibre Occitane que voici :

dscn2376
Hymne à la beauté des Pyrénées…

dscn2342… avec Edmond Rostand.

Un coup ou deux de trait noir

Dans le monde de la peinture, une technique picturale est appelée le Cloisonnisme.

bernard_05
Détail d’un tableau d’Emile Bernard, maître du cloisonnisme

Le cloisonnisme est né grâce à la liberté offerte par l’impressionnisme, alors que techniquement c’est à peu près son contraire. De quoi parle-t-on ? Avant l’impressionnisme, les peintres apprenaient toutes les techniques pour donner une image semblant réelle, avec des fondus et mélanges de couleurs. Avec l’avènement de la photographie qui rendait le réel sur papier – même en noir et blanc – des peintres ont révolutionné leur approche  en juxtaposant des touches de peinture, faisant confiance à notre cerveau pour mixer les couleurs à une certaine distance et donner des impressions de luminosité inédites. L’effervescence à la suite de l’impressionnisme a donné de multiples courants post-impressionnistes hétérogènes comme le pointillisme (chaque touche rendue à sa plus petite expression, le point), le fauvisme et les Nabis (exagération des aplats de couleurs violentes) ou le cloisonnisme.

louis-anquetin-la-femme-a-lombrelle
Femme à l’ombrelle de Louis Anquetin. Ce peintre est l’initiateur du cloisonnisme ; sa notoriété est cependant bien moindre que d’autres qui l’ont suivi : Emile Bernard, Paul Gauguin, Vincent Van Gogh, Henri de Toulouse-Lautrec et tant d’autres, qui utilisèrent le cloisonnisme un jour ou l’autre…
75e59b776fd5548c14cde5f7337e7d08
Femme au bord de l’eau, Louis Anquetin, 1889.

Tout le monde connaît le cloisonnisme, sans pour autant utiliser ce mot. Visuellement, on le retrouve dans beaucoup d’arts et artisanats : la mosaïque, la marqueterie, le vitrail, mais aussi les estampes japonaises, la peinture sur soie, les images d’Epinal, les bandes dessinées… et bien sûr, comment l’oublier, le patchwork! Leur point commun ? Vous le devinez peut-être, c’est l’utilisation de la matière ou de la couleur par zones définies, parfois cloisonnées d’un trait surligneur… Nous y voilà !

dscn3610Il y a quelques semaines, j’ai essayé une technique qui me faisait de l’œil depuis bien longtemps : l’appliqué « moderne » (coupé à cru, collé au thermocollant) surligné de deux traits de fil noir, justement pour accentuer le cloisonnisme et l’impression de dessin de page de coloriage. Je dois avouer que pour mon premier essai, je n’ai fait aucun effort de création et ai entièrement copié sur une artiste que j’aime, Laurraine Yuyama. La réalisation est très facile, pour peu que vous soyez familiarisée avec le quilting en piqué libre (à la machine). 

Voyez ici l’un vu recto, l’autre verso :dscn3613

Ce sont deux mug rugs (mini-tapis de table servant de dessous de tasse, avec la place pour une douceur) faits pour un échange tiré au sort entre copines. Je me suis complètement inspirée de la photo d’ici. Heureusement, celle qui les a tirés au sort les aime bien je crois, tant mieux pour Maïté ! 

dscn3608
Ensuite, c’est la question rituelle : thé ou café ?…

Moi j’ai eu la chance de recevoir des mug rugs d’une autre gamme de couleurs, mais qui me réjouissent tout autant ! Ils viennent de Claude, qui a passé plusieurs années au Canada. Son bloc préféré est donc la Feuille d’Erable dans toutes ses nuances ! Ici les feux de l’été indien se retrouvent dans son cadeau :

img_1144
Grâce à Claude, ce matin notre petit déjeuner était très ensoleillé !

Malheureusement, j’ai oublié de prendre en photo la table pleine de mug rugs échangés… Vous ne verrez donc que ces deux paires, dommage car toutes les amies réunies hier avaient préparé de petits bijoux de technique, de poésie ou de créativité !