Besoin de gris !

Suite de l’article d’hier : il n’y a pas encore d’étiquette au quilt d’Andrée, or pour nous les dos et labels ont de l’importance, ils font partie de l’esthétique globale de l’ouvrage, à chaque fois que possible.

Alors Kristine, brodeuse émérite, a repris pour Andrée le motif paru dans Simply Moderne n° 3 pour en faire une étiquette digne du quilt. La voici, brodée ce week-end sur un reste de fond de drap gris, le même que le dos du quilt :

etiquette Andrée.jpg
Made by Kristine !

Voici une photo des coussins faits avec les blocs excédentaires que vient de me faire parvenir Andrée :

Ils seront parfaitement complémentaires sur le lit et rien ne se perd, tout se recycle !

Et maintenant, je fais appel à votre générosité et votre stock de tissus 🙂 Christophe, notre cher ami brodeur-quilteur, est en train de monter à la main son Charm Quilt, suite à nos échanges de carrés de tissus. Après quelques hésitations, il s’est mis à les couper… en triangles, pour les monter en étoile éclatée à huit branches ! Vous pouvez voir son projet sur son blog.

Seulement, il a planifié beaucoup de parties en gris et noirs. Il lui en faut une très grande quantité ! Les Abeilles se mobilisent pour lui, mais si vous aussi vous en avez (surtout des gris foncé et noirs), en particulier des tissus d’anciennes collections ou de récup’ (mais toujours du coton fin qualité patchwork), merci de penser à lui. Vous pouvez le contacter via son blog en laissant un commentaire ou en cliquant sur « contact », colonne de droite, pour qu’il vous communique son adresse postale.

FREE-SHIPPING-font-b-Gray-b-font-7-Assorted-Pre-Cut-font-b-Twill-b-font.jpg
Jolie collection de tissus gris… mais il ne faut à Christophe que 1 carré de 5 cm de côté par tissu pour faire son bonheur !

 

Un nouvel Arbre de Vie/1

Les Arbres de Vie sont des décorations multiséculaires. On ne peut oublier l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal dans le jardin d’Eden, dont le fruit défendu tenta, selon la légende, notre ancêtre Adam… Souvent considéré chez nous comme une pomme, dans d’autres pays ce fruit est plutôt une figue ou une grenade.

Lucas_Cranach_(I)_-_Adam_and_Eve-Paradise_-_Kunsthistorisches_Museum_-_Detail_Tree_of_Knowledge
Adam et Eve au Paradis, par Lucas Cranach (1530)

Sans doute l’Arbre de Vie « parle-t-il » à toutes les civilisations ; cet arbre stylisé et symétrique est employé en décoration dès l’Antiquité en Orient. Il a été repris dans l’art médiéval et christianisé pour être accepté ; au Moyen-Âge, les plus aisés faisaient venir d’Inde des panneaux figurant un Arbre de Vie et les tisseurs européens les copièrent, multipliant des tentures à accrocher dans les châteaux remplis de courants d’air ou les lieux sacrés. Il y eut également des peintures sur des murs sur ce thème, trop rarement sauvegardées au fil des ans. Mais voyez ici l’histoire de l’Arbre de Vie de Maïté…

L’Arbre de Vie est pour beaucoup le symbole de l’unité des êtres vivants qui se doivent de vivre en harmonie. Darwin en a fait le schéma de l’origine ancestrale commune, comme un arbre généalogique.

Darwins_tree_of_life_1859
L’arbre de la vie de Darwin tel qu’il apparaît dans On the Origin of Species by Natural Sélection, 1859. C’était l’unique illustration de l’ouvrage et le texte explicite sa vision de l’évolution de la Vie.

En octobre dernier, je n’ai pu éviter de tomber amoureuse d’un panneau teint et imprimé par Dijanne Cevaal, un Arbre de Vie aux grenades sur fond gris. Il n’est pas bien grand mais la broderie de toutes les feuilles et tous les fruits m’a pris un temps certain !! Cependant j’ai apprécié chaque point. La broderie terminée, j’ai trouvé que les tissus de Neelam étaient parfaitement adaptés au côté artisanal de l’ensemble. J’ai donc coupé des petites bandes irrégulières pour faire le tour. L’arbre est brodé en point de tige, son fond en point avant droit, ainsi que la plupart des bandes de la bordure. Pour ajouter de la couleur, j’ai fait deux tours au point de chaînette, en coton perlé jaune d’or. J’aime beaucoup les imprimés des angles qui font un bel effet.
Et voilà le travail !

Arbre de Vie Katell, la Ruche des Quilteuses
Pas encore de nom définitif pour ce premier ouvrage de l’année 2016 ! (cliquez sur la photo si vous voulez voir des détails).

 

Des ouvrages à la manière d’Alabama Chanin

1202278De nombreuses quilteuses de Haute-Garonne ont bien apprécié découvrir comment utiliser élégamment des tee-shirts en fin de vie, avec une technique popularisée par Natalie Chanin (son entreprise se nomme Alabama Chanin).
Comme promis voici quelques photos ! Tout d’abord, j’ai vu les pochettes de Josée de Nadaï et Michèle Morin lors de la très belle exposition de Cazères, puis vous avez celle de Maïté l’Abeille avec des détails montrant bien que toutes les coutures sont « à cru », sans rentré, et enfin celle d’Eliane Géraud, d’une élégante simplicité :

DSCN1767 DSCN1768DSC03200DSC03202DSC03203

IMG_0356

Mention particulière à Florence Bismuth qui a adoré cette technique, vous pouvez voir sa première pochette en fin d’article ici. Elle ne s’est pas arrêté là :

1-P1040036 1-P10400331-P1040027

Florence achète deux tee-shirts identiques (sauf la couleur), les superpose, brode au point avant des feuilles ou autres motifs… et coupe le tee-shirt de dessus afin de faire apparaître la couleur du dessous ! Quelques perles et c’est un tee-shirt magnifiquement customisé !

… Et je sais que beaucoup d’autres pochettes ont été terminées et vont faire partie des présents de fin d’année, bravo à toutes !

Rendez-vous avant la Saint-Sylvestre pour une visite virtuelle chez une quilteuse en Floride ! En attendant, de tout cœur passez de très belles fêtes de Noël… Pour moi, ce sera du côté de Toulouse !

the-new-bridge-and-dalbade.jpg!Blog
Le Pont-Neuf et La Dalbade, Toulouse, peinture d’Henri Martin (1860-1943)

Trois quilteurs émérites

Avez-vous remarqué que, depuis quelque temps, je parle souvent de quilteurs au lieu de quilteuses afin d’inclure les hommes ? Ils restent minoritaires, mais ceux qui ont la même passion que nous suscitent notre entière admiration car ils sont hyper-doués ! En voici trois, des amis quilteurs français de styles différents, mais chacun excelle dans son domaine.



J’ai déjà parlé de Michel de la région bordelaise, Mimi du Tac.

96858160
Photo Carrément Crazy !

Je ne suis pas la seule à le connaître, ce bel homme jovial aux gilets-maison qui arpente les expositions et les salons ! C’est un fou du patchwork minutieux, des blocs minuscules, des appliqués Baltimore incroyables… mais ses œuvres sont gigantesques ! A lui le Sampler de Sylvia, le Dear Jane, le sampler de la femme du fermier… Et en ce moment, il coud  le Quilted Diamond de Linda Franz :106463014

Vous pouvez le suivre sur son blog, Le Mimi du Tac. Ne manquez pas ses vidéos sur son compte You Tube présentant les principales expositions de France et de Navarre !



DSC_0881Plus confidentiel, David du Gers est mon voisin, 15 km à peine nous séparent. Nous avons peu d’occasions pour nous rencontrer cependant mais nous avons, je crois, un respect mutuel et beaucoup de points communs. Le goût des belles rencontres, de la qualité de vie, celle que nous procure notre belle région… Il préfère le patchwork country, les appliqués de Yoko Saito ou Reiko Kato, les points de croix… Tout un univers artisanal et raffiné ! Je crois qu’il trouve beaucoup de bien-être à quilter à la main, tranquillement. Le bonheur est dans le Gers !

DSC_0486
Un des ouvrages de David, tout en nuances, un magnifique top en gris taupe et rouge. C’est un modèle 2013 de l’Atelier Perdu.
DSC_0117
Centre de médaillon en broderie perse, modèle de Di Ford présenté dans Quiltmania, réalisation de David.

Si vous vous demandez pourquoi son blog est en anglais, c’est parce qu’il a beaucoup d’amis anglophones qui le lisent et l’anglais lui vient facilement puisqu’il est prof d’anglais ! Pour ses ouvrages, pour ses photos toujours si bien choisies, pour son univers sensible et raffiné, allez voir son blog : David’s Cottage down the Hill.



Christophe, c’est le plus jeune du trio. Il ne fait du patchwork que depuis 2 ou 3 ans mais a une longue expérience de la broderie (depuis 2008). Le point de croix est une de ses grandes détentes, mais également le Hardanger et autres finesses… Les spécialistes apprécieront !

P1070488mod
Création Ticoeur, réalisation Christolchuk.

o_c8979d99bcd710df_001Lui aussi s’est lancé tout de go dans un Dear Jane. Mais depuis presque un an il se consacre, parallèlement à d’autres ouvrages, à la création d’un quilt pour le projet régional France Patchwork, Fibre Occitane. Il y a des contraintes de sujet, de couleurs, de dimensions, mais Christophe y a trouvé un espace de liberté insoupçonné. Il est devenu le créateur qui m’étonne et me fait rire !

Parmi tous les thèmes possibles dans le Patrimoine régional, Christophe a choisi le Museum d’Histoire Naturelle, situé près du Grand-Rond à Toulouse. Après dix années de fermeture, les Toulousains ont à présent un magnifique espace dédié à la découverte de notre monde, présenté d’une manière fondamentalement nouvelle.
Christophe a mis en avant tout ce qui singularise ce lieu, en broderie et en patchwork. A chaque rencontre dans notre club, c’étaient des cris d’admiration devant les broderies… et quelques fous rires quand nous tentions de trouver la signification de certains blocs !

ob_051f74_p1120809ob_bf9b79_p1120808

Il est beau notre Museum, alliant tradition et modernité, rigueur et fantaisie !

ob_bb05d6_p1120807 squelettes-en-tout-genre-au-museum-dhistoire-naturelle--700-93674

De la fantaisie, je vous dis !

ob_41e88f_p1100956ob_138f5c_p1100954

Préparation des blocs de broderie, qui seront mis en alternance avec des blocs de patchwork (vous pouvez cliquer-gauche sur la photo pour voir de plus près).

ob_2f3c5b_p1110062
La partie la plus ardue est le patchwork pour Christophe. Tous les blocs sont créés, montrant la diversité des merveilles de la Terre : des cristaux de minéraux, des palmiers, des volcans en éruption, et quelques dessins mystérieux dont vous connaîtrez la signification en venant à une de nos expositions !

ob_bbc5f3_p1120829

Le top est en cours de montage, les bordures encore à inventer… Le quilting sera intensif ces prochains mois pour qu’il puisse être exposé en 2016 !



Mise en scène de broderies venues d’ailleurs

Vous connaissez sans doute depuis des années les broderies afghanes, ces petits carrés vendus par Pascale Goldenberg et une pléiade de volontaires.

mosaicb41d4f62c905016f2349bc41b6aa5ba047235f95
On voit mille et un exemples de quilts incluant des broderies afghanes au fil des ans…
lachataignequipique
Un quilt parmi tant d’autres avec des broderies afghanes, photo de la Châtaigne qui Pique.

Moins connues mais tout aussi décoratives, d’un rendu différent, vous pouvez aussi trouver grâce à Neelam des broderies venues d’Inde. Je viens de découvrir dans un blog aveyronnais, l’Aiguille Magique (merci Mijo Bessac !) quelques très jolies mises en scène de précieuses broderies du Gujarat (Inde) :

laiguillemagique
Allez voir par ici d’autres très jolis exemples !

Cet été à Labastide-Rouairoux, des broderies d’Afrique du Sud ont séduit de très nombreux visiteurs.

DSCN0722 (1)
Broderie TAMBANI

Souvent on recule devant un simple problème : que faire de ces petits trésors ? Si vous manquez d’idées sur le moment, ne vous privez pas d’acheter quelques broderies, elles sont autant de décorations et cadeaux potentiels vite faits : quelques bandes de tissus tout autour et vous avez la base pour un mini-tableau, un sac, un coussin… Les blocs simples et modernes à la manière de Sujata Shah, par exemple, font de parfaits écrins pour des broderies d’ailleurs… Ces pièces sont uniques et vous aidez directement des femmes à la rude vie… 

Alors cette année au Salon des Loisirs Créatifs de Toulouse et ailleurs, succombez à la tentation !

Joelle, notre amie aux multiples passions

1202278Bien sûr, Joelle aime le patchwork, elle est même dans la délégation France Patchwork de l’Ariège, secondant Anne-Marie très activement avec Elisabeth. C’est une belle équipe si sympathique ! Mais Joelle a aussi d’autres passions parmi lesquelles le tennis (supportrice officielle de nos champions, elle est tous les ans à Roland-Garros !), le Moyen-Âge… et le point compté.

Il y a un an et demi, elle nous a montré un début de tapisserie sur un long tissu de lin écru. Couleurs chatoyantes mais… un immense blanc par rapport au petit bout brodé ! Et puis au fil des mois sont apparus les personnages, tous plus expressifs les uns que les autres, de beaux arbres en arrière-plan. Et cette merveilleuse bordure !!! Bravo donc à l’artiste qui a composé cette grille, Agnès Spaëth de Orbis Pictura.

fresque_joelle_terminee_3 fresque_joelle_terminee_4

Quelle patience et quelle passion développées pour arriver à bout de ce travail… La constance de Joelle nous inspire tant d’admiration ! Cette tapisserie contient aussi des souvenirs communs : notre Kristine polyvalente a aidé Joelle à se sortir d’un casse-tête angoissant, le manque de tissu en bout de tapisserie… Kristine-les-bons-tuyaux lui a montré comment assembler la bande manquante sans que personne ne puisse imaginer le rajout. Les réunions du Patch d’Oc servent aussi à ça !

fresque_joelle_terminee_2
Ici c’est Godefroy de Bouillon, dont le nom reste dans nos mémoires, chef de la 1ère Croisade, proclamé Roi de Jérusalem en 1100.

Je ne vous fais pas plus languir, voici le chef-d’oeuvre en entier :

fresque_joelle_terminee_1
Cette fresque est réalisée au point compté d’après une grille originale créée par Orbis Pictura. A la suite de Godefroy nous pouvons admirer des « Preuses » : Delphile, mère de Diomède dans l’Illiade, puis Teuca, reine d’Illyrie (portrait de Marguerite de Roussy, épouse de Thomas III, ancien maître du château), puis Etiope, reine des Amazones, puis Lampétie, autre reine des Amazones, et enfin Tamaris, la cruelle reine des Massagètes. Tous les personnages sont « à la mode contemporaine » du début du XVe siècle.

Pour cette fresque,  cinquantes nuances de fils DMC ont été utilisés au cours des quelque 2 500 heures de travail (5 à 6 heures par jour pendant 14 mois 1/2)… Si vous êtes aussi folle (je veux dire passionnée) que Joelle, vous pouvez vous procurer la grille pour la réaliser vous-même par ici.

Mais quelle est l’inspiration de ce tableau ?

le-chevalier-errant-de-thomas-de-saluces-copie
Les neuf Preuses, enluminure du début du XVe siècle du manuscrit Le Chevalier Errant.

 

Manta-chateau-ext-s
Castello della Manta, situé près de Saluzzo (Saluces) en Italie. Il appartint notamment à Thomas III, auteur du Chevalier Errant (écrit en 1394-1396), important manuscrit en français du Moyen-Âge, allégorie de la vie à travers le voyage d’un chevalier des mondes d’Amour, de Fortune et de Connaissance (source : wikipedia). Le thème des Neuf Preux, évoqué par cet auteur, est récurrent dans les récits moyenâgeux.

Le château mérite manifestement une visite ! La tapisserie est l’interprétation d’une fresque peinte sur les murs d’une salle du Château de la Manta (piémont italien). Les 18 personnages  de la fresque sont les Preux et Preuses, souvent évoqués dans les écrits au cours du Moyen-Âge (voir ici). Egalement présents dans « Le Chevalier Errant » de Thomas III, ils se retrouvent sur ces peintures commandées par le fils de l’auteur et réalisées par un peintre dont on n’a pas gardé trace avec certitude. Ces personnages issus de l’Histoire ou de la Mythologie revêtent l’apparence de personnes contemporaines (comme l’épouse de Thomas III, voir ci-dssus), ce qui à l’époque comprenait sûrement de nombreux sous-entendus ! Voici un montage photos montrant les 9 Preux et les 9 Preuses des murs du château de la Manta :

manta-preux manta-heroines

CastelloDellaMantaNineWorthies
Salle du château de la Manta peinte au XVe Siècle d’un peintre inconnu. Les personnages se succèdent, grandeur nature : Godefroy de Bouillon côtoie Jules César, Charlemagne et autres « Valeureux », ainsi que les femmes, neuf « Preuses » ou « Héroïnes ». Tous les personnages ont des attributs qui les caractérisent : leur blason, mais aussi des objets tranchants ! Ces personnages sont dans un pré et un bel arbre fruitier ponctue chaque passage d’un personnage à l’autre. 

Outre cette fresque, une Fontaine de Jouvence fait partie des curiosités du château aux relents de recherche ésotérique car des alchimistes ont vécu là… et 270 fleurs et plantes peintes sur les murs, parfaitement reproduites, sont comme des pages d’un livre de botanique grand ouvert… Que de trésors du côté de Saluces !

manta_termine_wordpress

 Maintenant, je me réjouis car Joelle va ENFIN avoir le temps de s’adonner au patchwork 😉 !!!

Bravo ma chère Joelle !

De si beaux livres…

De nos jours, nous sommes nombreux à lutter contre l’encombrement, le trop-plein de nos armoires et nos étagères… Pas vous ? Alors, grande lectrice, j’achète beaucoup de lectures sur ma tablette, ainsi que ma fille aînée (voir cet article).

Enfant, je me souviens qu’on faisait des jaquettes pour protéger les belles couvertures. C’est ce que nous avons fait le mois dernier pour des carnets en Journée de l’Amitié France patchwork 31. Il en est résulté beaucoup de petites merveilles ! J’ai reçu celles-ci en photos venant des 4 coins du département :

P1120938
Carnet de Suzanne, du club de Cazères. L’attache est une languette de cannette de boisson, vive le recyclage ! 
IMG_1984
Tout en douceur et romantisme, carnet d’Annick du club de Balma.
006
Carnets des Filles du Vent du Sud, les amies de l’extrême-sud du département (dont une habite en Hautes-Pyrénées)

Trop souvent aussi maintenant, je trouve que les couvertures manquent de souffle, de beauté, d’inspiration. Est-ce si difficile d’illustrer un livre ?… Des éditeurs étrangers ont fait appel à des brodeuses pour faire leur couverture : idée bien maligne, les femmes étant les plus grandes lectrices, brodeuses, quilteuses… et que c’est beau !

Bien sûr, les broderies originales sont photographiées avec soin. Qui va oser s’en inspirer en France ? Nous avons bien assez de talents hexagonaux pour fournir des ouvrages pour remplir des bibliothèques entières !

tamakicoveremma-464x696 tamakicoverbb-464x691 tamakicoversg-464x686

Ces trois premiers livres font partie de la littérature classique anglophone, couvertures brodées par Jillian Tamaki, édition Penguin Books – Threads DeLuxe Classics. En voici d’autres, brodés par Rachel Sumpter :

Little Women
Le titre français est : Les Quatre Filles du Docteur March

Rachel Sumpter Penguin Threads Wind in the Willows cover COVER-DESIGN … et les 4e de couverture sont des prolongations des broderies du devant ! Les voici avec les rabats déployés : tamaki_sg tamaki_bb1 tamakiemma little-women-penguin-threads the-wizard-of-oz-penguin-threads The-Wind-in-the-Willows-Penguin-Threads En Suède aussi, un éditeur a fait appel au talent de la brodeuse suédoise Karin Holmberg :   Invandrarna Nybyggarna Sista-brevet-till-Sverige Utvandrarna (1) J’aimerais tant que cette tendance arrive en France ! threads3-464x348