Nifty Tulips/2

georgia-quilts

En 2011, j’ai commencé quelques blocs de tulipes à la suite d’un coup de foudre chez Nifty Quilts, déjà, j’en faisais part dans cet article en 2011. L’origine de son bel ouvrage est un quilt de 1960, d’une quilteuse de la campagne géorgienne (dans le vieux-sud américain si cher à mon coeur). Il fait partie de ces ouvrages utilitaires souvent pleins de fantaisie sur lesquels j’ai écrit dans les Nouvelles n° 124 (pages 32-33 du dernier magazine de France Patchwork).

string tulips annie howard 1960
Quilt d’Annie Howard avec les tulipes piécées par sa mère Mary Lizzie Parham (1883-1955) – Quilté main par Julia Ford, une de ses amies.

IMG_7196L’histoire de ce quilt est raconté dans le livre Georgia Quilts. Au décès de sa chère maman, Annie Howard décida d’utiliser les tulipes faites de bandes piécées, laissées par sa mère. Elle fit les blocs sur fonds rouges, ajoutant tiges et feuilles, les agença en colonnes. La description de cette petite bonne femme me fait irrésistiblement penser à Miss Sue ! Ce sont des femmes ayant eu la vie dure au cours du XXe siècle, issues de familles très nombreuses, dans cet Etat de Géorgie encore empreint de l’histoire autour de la culture du coton et de l’esclavage… Encore une femme de caractère : obligée de quitter l’école à l’âge de 7 ans, elle apprit à lire… à 77 ans ! C’est un quilt auquel elle tenait puisqu’il lui rappelait sa mère, et malheureusement il fut perdu lors de son dernier déménagement, 2 ans avant sa mort survenue en 1999.

Barbara Brackman a bien décelé la puissance de ce quilt et a répertorié ici les premières inspirations à la suite de l’édition du livre, dont celui de LeeAnn – Nifty Quilts.

IMG_0027
Les tulipes de LeeAnn ont l’air de danser sous la brise printanière ! Différents fonds de blocs, tous rouges mais certains à pois, donnent une belle modernité à ce quilt. De tous ses ouvrages, c’est sans doute un de mes préférés !

Depuis, de nombreuses tulipes piécées ont vu le jour, parmi lesquelles mes toutes récentes Nifty Tulips. Elles s’appellent ainsi bien sûr pour rappeler que sans LeeAnn, je n’aurais peut-être jamais connu ce quilt qui m’a inspirée à mon tour. Et puis on peut traduire cela par « de chouettes tulipes », ce qui me va très bien ! Si vous souhaitez en chercher d’autres sur internet, tapez « string tulips » (tulipes de bandes).

tulipes ruche quilteuses
Quilting en coton perlé n° 8, motifs fantaisie pour chaque bloc. Comme vous le voyez ici peut-être, les tissus de fond sont bordeaux de plusieurs teintes. 

Les tulipes sont restées 4 ans au nombre de 4 dans un carton, pas assez pour une belle plate-bande printanière. J’ai donc vite avancé le top ces dernières semaines, lui donnant un air scrappy décontracté que j’affectionne, n’achetant aucun tissu pour cet ouvrage. Des lisières deci-delà renforcent l’esprit de récup. Je n’ai pas oublié le crayon, simplement brodé au point avant, en rappel de tout ce qu’on peut faire avec ce point basique.

dscn0205.jpg
En cours de matelassage, tout en coton perlé ! J’ai fait le tour des tulipes en vert côté tige et feuille et d’une autre couleur autour de la tulipe, puis le fond est quilté de diverses façons, en rouge foncé dégradé.

DSCN0261

DSCN0260
Quelques lisières se promènent dans la bordure…
DSCN0259
… et un crayon, mais la photo est floue, je devrai en reprendre une !

Et voilà, c’est le printemps !

IMG_7191
La bordure est d’un style dont je ne me lasse pas, Karen Griska l’utilise souvent aussi !

Ce quit est actuellement exposé, parmi beaucoup d’autres, à Colomiers.

Bientôt d’autres posts sur d’autres ouvrages inédits de cette expo… après les fêtes de Pâques que je vous souhaite joyeuses !

quiltscape Rebecca Barker
quiltscape Rebecca Barker

337159-svetik

Le 3 avril 2015 :
selvage-button-2
Merci Karen Griska !

Un petit quilt, un grand message

Nous avions la semaine dernière une Journée de l’Amitié France Patchwork sur le thème de la Violette de Toulouse – nous y reviendrons longuement – et Martine, d’abord très réticente à utiliser la couleur violette dans un ouvrage, m’a fait la surprise et le grand plaisir de préparer malgré tout un mini-quilt utilisant un tissu de cette couleur, associé à des étoffes qu’elle affectionne. Martine aime l’ambiance country, les tissus de reproduction de style 19e siècle… et voici le résultat :Quilt Martine R. La Ruche des Quilteuses

Ne jamais dire jamais ! Le violet te va bien Martine !

Blocs parfaitement traditionnels mais centre singulier. Ce quilt prend une signification toute spéciale avec son crayon en position centrale, symbole particulier pour cette année 2015, pour ne pas oublier de rester vigilants afin de conserver notre liberté d’expression.Crayon Martine R.

A ce sujet, le blog Crayon & Pencil s’étoffe grâce aux envois de nombreuses quilteuses. Une page de garde est toujours la même, ensuite se succèdent les articles.

😉 Et merci à Brigitte qui m’envoie ses photos à toute heure du jour et de la nuit !

Une ribambelle de fanions…

Des fanions volant au vent, c’est l’inspiration de ce quilt tonique :

Des fanions sous la neige...
Photographié la première semaine de février, on aperçoit des restes de neige dans le jardin !

 Déjà, les deux années précédentes, Kristine produisait de nombreux quilts inspirés par Bernadette Mayr ; depuis qu’elle a découvert le livre de Sujata, c’est un enthousiasme renouvelé !! L’une et l’autre, l’Allemande et l’Indo-américaine, proposent des styles de patchwork qui lui convient au mieux.

Ce quilt au fond noir, néanmoins très gai, fut fait à la vitesse de l’éclair, assemblé et quilté en quelques demi-journées : c’est le privilège des tops coupés et cousus au coup d’oeil et à main levée. Ainsi sont faits toute une branche de quilts contemporains. Celui-ci est toujours issu d’un modèle du livre de Sujata Shah (livre : Cultural Fusion Quilts, C&T éditions). Un éditeur aura-t-il l’idée de le faire traduire pour toutes celles qui préfèrent les textes en français ?…

Inspired by Sujata Shah
Très difficile à distinguer sur photo, le quilting ton sur ton indique que le quilt est inspiré par Sujata Shah. On le voit pourtant très bien « en vrai » !

Les magnifiques tissus sont de Brigitte Heitland, la styliste de ZEN CHIC. Kristine les lui avait achetés à Sainte-Marie-aux-Mines en septembre dernier et conviennent parfaitement à ce style de patchwork. C’était un sac de coupons restant de la collection Barcelona !

ribambelle de fanions Kristine la Ruche des Quilteuses
Ici le titre, en fil contrasté, se voit bien mieux.

Pas d’étiquette au dos, tout est dans le quilting ! Et il ne manque pas le petit crayon du souvenir : 

DSCN6176 (2)

 

Prochainement, Kristine partagera ici avec nous sa passion pour le style et les oeuvres d’une femme d’origine ukrainienne… Vous ne trouvez pas ? Alors, patience !

Crayon and Pencil

Face aux réactions si positives pour apposer un crayon sur les ouvrages de 2015 pour montrer notre attachement à la liberté d’expression, un blog va être créé dans les jours qui viennent par l’initiatrice de cette idée. Il s’appellera simplement Crayon and Pencil et son adresse sera http://crayonandpencil.wordpress.com. Merci de lui laisser le temps de s’installer ! Il tentera d’être entièrement bilingue français/anglais… et peut-être plus encore !

Ce blog sera le vôtre aussi si vous le souhaitez, puisque l’on recevra sur cette adresse :  crayonandpencil (arobase = at) gmail.com toutes vos photos de crayons sur vos ouvrages pour être collectées sur le blog. Il est également prévu d’y poster les explications du quilt aux crayons, pour celles qui souhaitent le reproduire ou s’en inspirer.

crayons Chantal Baquin
Des explications pour faire vous-même un quilt comme celui-ci sera bientôt disponible sur le nouveau blog.

Merci de diffuser cette toute petite idée toute simple (c’est pour cela qu’elle est si bonne à mon avis !). Libre à chacun de l’utiliser ou pas, il n’y a aucun concours, aucune organisation derrière ce symbole du crayon.

IMG_6605
Détail de quilting d’un ouvrage en cours par LeeAnn  chez Nifty Quilts.

Personnellement, je remercie vivement mes amies outre-atlantique qui relaient déjà l’information, des quilteuses américaines sont prêtes à suivre cette idée du crayon. Un remerciement chaleureux à la quilteuse historienne Barbara Brackman qui vient d’apposer en haut de son blog, lu quotidiennement par des milliers de personnes dans le monde entier, un bouton « Je suis Charlie » menant directement à l’article présentant cette proposition. J’en suis extrêmement touchée, thank you Barbara!

un-crayon-de-bois-dont-la-pointe-culmine-a-5-metres-de-haut-est-dresse-depuis-hier-sur-la-place-des-vosges-d-epinal-(r-r-)
Les photos du sapin de Noël d’Epinal (88), taillé en crayon haut de 5 mètres, fait le tour du monde ! Vous pouvez avoir plus d’infos à ce sujet sur le site Vosgesmatin.