La France en patchwork

Que pensez-vous de cette France ?

comite-sieyes-thouret-projet-purement-geometrique-de-81-departements-640x625
En 1789, le comité Sieyes-Thouret découpa la France en 81 départements de 18 lieues de large (72 km, distance de voyage raisonnable en une journée). L’amusant bloc rouge & blanc montre les sous-divisions de 9 districts, chacun redivisé en 9 cantons.

Habillée de la couleur de l’année, elle nous parle cette France, à nous quilteuses ! C’était, en 1789, le premier projet de découpage de la France en départements, pour remplacer l’invraisemblable fouillis de provinces, pays, diocèses aux privilèges ou devoirs variés et contradictoires qui ressemblait, lui, à un crazy quilt ! Ce nouveau morcellement à égales parties signait le début de la centralisation et la modernisation du pouvoir.

mapusa
Carte des Etats-Unis d’Amérique en quilt, vu sur ce blog.
screen_shot_2016-02-09_at_12-52-34_pm
Même travail, cette fois-ci appliqué sur une toile de jute. Vu ici !

La jeune Nation étasunienne avait montré le chemin du partage des terres à angle droit. C’était le modèle pour une nouvelle France.  Depuis les USA ont grandi et les frontières actuelles des Etats américains suivent encore à plus de 80 % les parallèles et méridiens.

En 6 mois, l’immense réforme territoriale française fut rondement menée. Finalement cette clarté orthogonale se muera en 83 patates qui tiennent compte de la réalité géographique (en particulier hydrographique) et des frontières des anciennes provinces : le patchwork est plus compliqué à reproduire que le damier initial !

france-depa
L’année de mes 5 ans (presque 6), le Père Noël m’avait offert un puzzle en bois très similaire à celui-ci. C’est par lui que j’ai su que le Père Noël n’existait pas, je l’avais vu dans le placard de mes parents… J’ai adoré ce puzzle, à la fois parce qu’il était amusant et parce qu’il symbolisait mon entrée dans le monde des grands « qui savaient » !

Que nous sommes attachés à nos départements ! Comme beaucoup, l’apprentissage des départements par numéro écourtait mes voyages en voiture. Leurs noms sont aussi des bribes de notre histoire personnelle, des lieux de visites, de vacances, d’attaches familiales… Pourtant ils ne correspondent sans doute plus aux besoins administratifs de notre pays qui a profondément changé en deux siècles. Surtout, d’une réforme empilée à une autre, on sait ce que ce patchwork est devenu : un millefeuille bien trop onéreux… En regardant l’organisation territoriale modernisée d’autres pays européens, c’est la structure régionale qui devrait plutôt survivre lors d’une grande réforme, alors que dans le cœur des Français les départements restent les préférés. Ce sera un des enjeux des élections 2017. Mais si effectivement les départements disparaissent administrativement, ils vivront encore longtemps culturellement, car ils correspondent à une unité territoriale à taille humaine et une mémoire de notre histoire. 

45a7791e97aa480fa3a99f786dc7f7a0

Comme notre pays métropolitain s’inscrit peu ou prou dans un hexagone et que, dans certains clubs, des échanges de tissus vont commencer en ce début d’année pour faire des charm quilts, j’ai sorti de mes archives ce supplément au numéro 45 des Nouvelles (juin 1995) rien que pour sa couverture :

dscn3624

Charm quilt de Michèle Laurent, photo Gregg Campbell

Ce ne serait pas une bonne idée de nouveau découpage politique, mais c’est une création qui peut donner des idées de charm quilt différent !

5139azqki-l-_sx195_Et si vous souhaitez baguenauder hors des sentiers battus, découvrir une France hors de notre monde moderne consacré à la consommation et la vitesse, le petit livre Sur les Chemins Noirs de Sylvain Tesson, à la belle écriture nostalgique, vous plaira peut-être !

Terminons avec des vues d’avion, d’ici ou d’ailleurs, qui sont de belles invitations au voyage… et au patchwork !

linda-glass
Linda Gass
alicia-merrett
Art quilt d’Alicia Merrett
sheila-framton-cooper
Un quilt qui me fascine toujours, signé Sheila Frampton-Cooper



Une Lune grosse, ronde et brillante

lune-et-facteur-valc3a9riane-leblond
Peinture Valériane Leblond

Si vous avez la chance de ne pas avoir de nuage ce soir, où que vous soyez dans le monde, regardez par le ciel : la Lune sera pleine et extraordinairement grosse et brillante !
Des explications sur Sciences & Avenir.

Les plus belles beautés sont dans la Nature, nous l’oublions trop souvent ! Je la regarderai en oubliant que des hommes sont allés sur la Lune, essayant de me mettre dans la situation de nos ancêtres qui aimaient et craignaient ce qu’ils pouvaient y voir… Tant de contes & légendes  confèrent à la Lune des pouvoirs, des habitants…

320px-man_in_the_moon2
Depuis la nuit des temps, les hommes aiment imaginer des animaux ou personnages à partir des tâches de la Lune.

Ce sera la nuit pour faire blanchir le linge au clair de lune, surveiller les loups-garous… Plein de choses à faire puisqu’on dort mal les nuits de pleine lune !

valeriane-leblond-full-moon
Autre peinture de Valériane Leblond 

Gardons un temps notre pouvoir d’émerveillement et d’imagination !

Katell
Détail du quilt La Lune Blanche

Epingles de sûreté

Les épingles à nourrice étaient presque tombées en désuétude avec les couches jetables. Nommées aussi épingles de sûreté, elles sont maintenant souvent achetées par les quilteuses pour faire le sandwich de leurs ouvrages. Après les Punks, on assiste depuis quelques mois à un renouveau des épingles revendicatives. Faisons le point.

150px-safety_pin

Leur ancêtre est la fibule, broche décorative et pratique pour fermer les vêtements :

fibula_de_omega
Fibule romaine qui rappelle une boucle de ceinture

 

 

 

 

 

 

 

 

dscn3573
Fibule en argent trouvée en Suisse, date estimée : 350 avant JC.
3kl9potjmbl3myinfk7mneqb8ay
Fibules celtes (voir ici)

epingleC’est un Américain qui, tortillant un fil de fer, inventa en 1849 l’épingle à nourrice que nous connaissons, avec le petit ressort et le capuchon qui empêche de se piquer. Cette épingle permet d’assembler temporairement deux pièces, même épaisses. La précision du geste pour ouvrir et fermer empêche l’ouverture accidentelle, c’est pourquoi elle était utilisée pour maintenir les langes des bébés avant l’invention des couches jetables (d’où le nom d’épingle à nourrice).

Dans les années 70-80, l’épingle à nourrice a été détournée par le mouvement Punk, l’utilisant partout pour marquer leur rébellion. D’un objet anodin utilitaire, ils en firent un symbole identitaire.

punk1

Dans le monde de la créativité, nous connaissons bien les épingles de sûreté fines et courbes qui évitent le faufilage fastidieux des sandwichs., mais les idées de bricolage sont infinies ! Ici 24 idées parmi lesquelles :

enhanced-buzz-12089-1368070941-14

enhanced-buzz-13273-1368070686-0

enhanced-buzz-32207-1368071203-5

enhanced-buzz-23494-1368069422-3
312style.com
rendu-final
Bracelet d’épingles de sûreté sur lesquelles sont enfilées des perles de rocaille.

150px-safety_pin

Mais depuis quelques mois, ce petit objet utilitaire banal est devenu un emblème autre que les revendications des punks, d’abord en Grande-Bretagne. On en a vu beaucoup dans les défilés de modes, mais c’est le peuple qui s’en empare comme un signe pour dire : je suis sûr pour toi. Cela s’adresse aux étrangers sur le sol britannique, en réaction au BREXIT, en réaction aux incivilités et même aux déchaînements de haine constatés dans le pays.

brexit-good-stories-uk-eu-response-hero-jpg__1500x670_q85_crop_subsampling-2
Ce n’est pas le signe d’une couturière ni d’une punk, mais celui d’une personne contre les violences succédant au BREXIT.

150px-safety_pin

C’est maintenant aux Étasuniens d’arborer des épingles pour  montrer leur désarroi par rapport aux résultat des récentes élections. 

safety-pin-1
A woman holds a poster regarding safety pins as a sign of solidarity against intolerance during a protest against US President-elect Donald Trump at Union Square on November 12, 2016, in New York. Americans spilled into the streets Saturday for a new day of protests against Donald Trump, even as the president-elect appeared to back away from the fiery rhetoric that propelled him to the White House. AFP Read more: http://newsinfo.inquirer.net/843733/safety-pins-a-pointed-show-of-solidarity-after-trump-election#ixzz4Psi23hIN Follow us: @inquirerdotnet on Twitter

safety-pins

L’idée se répand comme une traînée de poudre grâce aux réseaux sociaux.

Ne vous étonnez donc pas si vous voyez des personnes, dès demain même en France, qui portent une épingle de sûreté en broche, ce n’est pas un signe de folie douce mais un signe politique ! 

150px-safety_pin

Monet en patchwork de tricot !

A Rouen, samedi dernier devant la Cathédrale, les passants ont pu admirer une oeuvre extraordinaire, une copie inédite de ce tableau si connu :

394px-Claude_Monet_023
Claude Monet, 1886 (au Musée d’Orsay).

Un projet ambitieux de l’association Citémômes, Tricote un Sourire, a encouragé petits et grands à tricoter des carrés dans des couleurs bien définies dans le but de réaliser une oeuvre d’envergure. Son nom vient d’une citation de l’Abbé Pierre : « un sourire coûte moins cher que l’électricité mais donne autant de lumière ». A chaque carré, c’est un sourire de plus :

tricot

Et il en a fallu 10 000  de 5 cm de côté pour réaliser cette immense oeuvre de fils tricotés mis sur des carrés de tissus de soutien :

Ouest-France
Mathilde Milot, directrice de Citémômes – Photo Ouest-France
p1760735
J’imagine tout le travail de l’assemblage ! (photo d’ici)

Voici l’extraordinaire résultat :

27082016_monet3

Vous avez des détails de cet événement ici, texte également en anglais à la suite du français.

Quelle merveilleuse manière de mettre en valeur notre patrimoine artistique ! Mille bravos à chaque participant, de 2 à 102 ans… Illustration idéale de la passation du savoir-faire entre les générations !

Vidéo de France3 Normandie :

 

La dentelle bretonne s’affiche en blanc et noir

actu_4262_1Découverte d’une artiste polonaise, NeSpoon, qui allie la finesse de la dentelle traditionnelle et le street art. Globe-trotteuse, elle sévit partout 😉 ! Elle admire et met en scène les dentelles imaginées par les femmes du monde entier qui partagent cette envie de beauté faite de fil, de patience et de dextérité… Elle s’émerveille de la connexion invisible entre ces femmes qui ont inventé les mêmes motifs de par le monde. NeSpoon allie modernité et tradition avec son art qui, espère-t-elle, entraîne des ondes positives pour tous.

Voyez par exemple cette maison réhabilitée avec juste de la peinture blanche et noire à Fundão, au Portugal :

NESPOON

Vue de plus près :

NESPOON
NeSpoon, 2014

Le 15 mai dernier, elle s’est attaquée au pignon de l’espace associatif, Place des Carmes au centre de Pont-l’Abbé, dans le pays bigouden (Finistère sud) :

pignon NESPOON
Le pignon aveugle est d’abord peint en blanc, 70 m2 d’expression…
stencil NESPOON
Puis commence la peinture au stencil, à la peinture noire.
nespoon
Dernières retouches sur la dentelle aux picots…
NESPOON
Et voilà, un petit centre-ville rénové de la plus belle des manières qui soit, mettant à l’honneur les dentelles de nos grand-mères !

Et rue Danton, les passants découvrent une oeuvre en forme de toile d’araignée… bretonne, comme un attrape-rêves des Indiens d’Amérique :

NESPOON

Au Pays de la dentelle bretonne, tradition et modernité se rejoignent harmonieusement !

NESPOON
BRAVO à cette jeune femme !

Le fil de ces animations s’étire d’avril à octobre pour brodeuses, tricoteuses, dentellières… et des quilteuses s’y manifesteront peut-être aussi !

Photos Facebook et  Bigouden TV

 C’est cette technique du pochoir – ou stencil – que Kristine l’Abeille a utilisée pour son bouquet de violettes, à l’aide d’un napperon de dentelle en papier (pour les pâtissiers) et de la peinture blanche pour textile :

Kristine - La Ruche des Quilteuses

Pour nos meilleurs amis, les animaux

Lors d’un stage la semaine dernière, j’ai remarqué que Betty du club de Balma (31) ramassait tous les petits bouts de fil et de tissus, les rognures de nos blocs équerrés par exemple. Elle m’a rapidement raconté sa mission qui lui tient tant à cœur, donner du confort aux chiens et chats du refuge d’animaux voisin. Sensible à cette cause, je lui ai promis que notre club de Colomiers collecterait également tous ces petits bouts.
Je lui ai donc demandé de m’écrire exactement ce qu’elle fait et ce qu’elle souhaite collecter. 

Bonjour Katell,

Comme tu l’as compris, tous les lundis au club de patchwork, je récupère  les chutes de tissus, même  les plus petites mais aussi les bouts de fils… tout ce qui généralement finit à la poubelle et qui pour moi, constitue le rembourrage de matelas que je fais pour les animaux recueillis dans le refuge de ma petite ville.

593208de-6773-4512-96af-3d17616bcd4aJe récupère aussi tous les vieux textiles qui ne peuvent plus être recyclés  pour les humains parce que démodés, tachés,  abîmés etc. Tout ce qui peut être réutilisé  en l’état au refuge (pulls, coussins, torchons, serviettes de toilette etc.) est donné  tel quel. Tous les tissus transformables en housse le deviennent, en 1ère ou 2ème housse de chaque matelas (drap plat et housse, tissu d’ameublement etc). Tout le reste, je le coupe en petits morceaux pour faire le rembourrage. C’est le plus long, et le plus pénible  (les doigts sont mis à rude épreuve ). Les petites chutes du patchwork, déjà coupées, sont des bénédictions !

chutes petits bouts
Chaque matelas comprend 2 housses. La première est d’abord cousue sur 3 côtés. 79358edf-ad44-4529-880e-422f8a755cbeEnsuite, je fais des coutures tous les 10 centimètres et chaque tunnel  est bourré  de morceaux de tissus. La densité  du rembourrage évite à l’animal d’être en contact avec le ciment.
f029e44b-107f-415c-a648-5e6c6a34e8b7
Une 4ème  couture ferme cette première housse.
be70a2d1-7ce8-414b-abbd-8d5e92f57204
La 2ème protège la première. Elle peut aussi être  changée  très  facilement par les bénévoles du refuge et prolonge ainsi la durée de vie du matelas.
c5d233c8-dcb8-496a-9052-2dbc70f08c5e
Il m’arrive de faire des petits matelas pour les chats en insérant quelques épaisseurs de tricot lorsque j’en trouve.. avis donc aux tricoteuses et leurs éventuels essais, ou bien vos pulls mités, feutrés, troués !
C’est un travail qui permet d’apporter un peu de confort aux  animaux et qui ne coûte que la peine de les faire.
Si je pouvais récupérer les chutes de plusieurs clubs de la région, le plus gros du travail serait fait et je pourrais en faire beaucoup plus chaque hiver grâce à vous toutes.
Ce qu’il faut savoir, c’est que ce travail n’a jamais de fin car les bénévoles n’ont pas le temps de laver ces matelas. Leur durée de vie est donc courte. Voilà  pourquoi, je ne cherche pas à  faire joli, mais confortable et solide…
Si ton initiative peut être suivie d’effet et permettre de faire plus et mieux pour  nos amis à  quatre pattes, alors sois en remerciée du fond du cœur.
Un grand merci pour ce que tu feras Katell,
Je t’embrasse
Betty
Je relaie ici cette initiative car j’espère que Betty recevra des tonnes de chutes de tout le département à chaque rencontre France Patchwork 31, mais aussi peut-être des cartons de chutes d’ailleurs… ou bien certaines d’entre vous vont-elles suivre cet exemple pour donner aussi un peu de confort aux animaux un peu partout en France ?
Pour avoir son adresse postale, voici son adresse email : betty (point) angot (arobase) dbmail (point) com
Merci pour elle, merci pour eux !
002
Kannelle, notre adorable chienne venue de la SPA, sur son quilt maintenant défraîchi mais qu’elle aime toujours autant…  

La Mariée sera en blanc !

J’aime les idées simples avec un grain de folie et en voici une de Joëlle Vétillard qui souhaite réaliser une robe de mariée en triangles faits… par nous !

Cette robe de mariée clôturera un défilé de mode qui aura lieu pendant des Puces de couturières dans la Creuse, en septembre prochain. Chaque volontaire peut faire un (ou des) triangle doublé de tissu blanc qui sera assemblé à d’autres, pour faire la plus longue traîne possible ! Voici la photo qui montre des exemples et les dimensions requises :

ob_cf065f_p1090053-a

Pour tout renseignement complémentaire, allez voir l’article de référence ici. Cela peut devenir le thème d’une journée sympathique en club ou l’occasion de recycler des essais de pliages en tissus blancs. Du plus simple au plus compliqué, vos triangles combleront Joëlle !