Une étiquette pour chaque quilt

Dear Betty,

Grâce à l’article sur La Couleur Pourpre, LeeAnn de Nifty Quilts a eu la merveilleuse intuition de nous mettre en relation, car elle savait que je serais heureuse de connaître un peu plus sur les Pine Cone quilts, ce style de patchwork presque oublié qu’elle avait elle-même remis en lumière avec son Pine Burr quilt – autre appellation de la même technique. 

Depuis septembre 2014, nous avons échangé des milliers de lignes de mails, des centaines de photos, des dizaines de confidences, il en résulte quelques articles qui sont parmi mes favoris de mon blog, mais surtout je retiens notre sincère amitié construite au fil des ans.

dsc_0301

Pour une fois je t’écris en français et je partage ici ma conversation en public, car le sujet intéresse toutes les quilteuses ! Tu m’as demandé un jour: Crois-tu que je doive faire des étiquettes à mes quilts ?

nc2b0-2-pine-cone-quilt-collection-betty-ford-smith
C’est ton Pine Cone Quilt #2, fait de couleurs pastel pimentées de jaune vif et de marine. Il faut lui mettre une étiquette à son dos !

La réponse, tu le devines est : oui, absolument ! Oui, d’autant plus que tes ouvrages seraient des énigmes pour les historien(ne)s du futur :
* ces quilts sont typiques du début et milieu du XXe siècle… et tes tissus sont du XXIe,
* tu fais des quilts qui se faisaient surtout dans un milieu défavorisé… mais tu utilises de beaux tissus,
* ces quilts se faisaient surtout dans les Etats de Georgie, de Caroline du Nord et du Sud, d’Alabama… et tu es en Floride centrale.
Alors, un peu de pitié pour elles, aide les générations futures avec un beau label !

Je considérais les finitions d’un quilt comme une corvée : la bande de finition, le manchon d’accrochage, l’étiquette. Avec l’âge, j’ai plus de patience pour ça car j’en connais l’utilité et j’aime bien faire ces dernières finitions en pensant au prochain quilt ! La corvée est devenue plaisir…

dscn2284
Mes étiquettes restent assez rustiques, étant gauchère mon écriture n’est pas belle et on le retrouve dans l’écriture brodée. Je sais, je pourrais faire mieux quand même !!!

Ce sont mes amies qui m’ont entraînée à faire ce que je recommandais aux autres… mais ne faisais pas forcément : broder de belles étiquettes. D’abord, Maïté, puis Kristine… mais nous y sommes toutes mises ! Mes amies Abeilles sont toutes sensibilisées à l’esthétique d’un dos de quilt et elles font des merveilles ! En général, nous écrivons les renseignements habituels, parfois un petit mot pour le destinataire.

Voici quelques étiquettes de l’exposition Fibre Occitane :

dscf9188

dscn2275

dscn2285 dscn2286 dscn2287

Ce sont tous des ouvrages collectifs de différents clubs de Haute-Garonne où seuls les prénoms sont écrits. Mais la plus belle étiquette que je connaisse est bien celle de Christophe, que j’avais montrée ici ! Comme je ne sais pas gommer les zones de noms de famille, je ne mets pas beaucoup d’exemples. Une autre fois sans doute, avec l’aide informatique de quelqu’un !

En ce qui te concerne Betty, je te suggère de mettre sur chaque label le nom de la technique (Pine Cone Quilt), son ordre dans ta production (#1, #2…), le titre que tu peux trouver pour ce quilt, la date et le lieu de sa création et bien évidemment ton nom. Certaines personnes ajoutent une poche pour y glisser des pages de renseignements, cela pourrait se justifier pour toi, surtout si tu destines tes quilts à des musées ultérieurement.

512wlhsfv7l-_sx434_bo1204203200_Et bien sûr, il faudrait faire de même pour les quilts de Miss Sue qui t’appartiennent. La plupart des quilts utilitaires sont anonymes, quel dommage… Souvent on ne recueille de renseignements que lorsqu’on trouve les quilts dans la famille de celle qui le fit. Le meilleur livre sur ces quilts utilitaires du XXe Siècle que je connais est celui de Roderick Kiracofe. Je n’ai pas ceux qui sont uniquement consacrés aux quilts de Gee’s Bend, ils sont sans doute également instructifs.

Alors Betty, j’espère que tu es convaincue de l’utilité de faire des labels pour tes quilts ! Ils peuvent bien sûr être écrits au feutre permanent. Mais si tu te laisses tenter par la fantaisie et la broderie, tu t’amuseras sans doute bien plus !

XOXO,
Katell

Fibre Occitane à Albi

albi-tarnAlbi, ville dont le centre historique est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est une de nos belles villes de briques chantant sous le soleil. La cathédrale Sainte-Cécile est un monument unique à visiter absolument, le Musée Toulouse-Lautrec vous fera aimer ce peintre,  et tant d’autres choses encore à découvrir… Le Tarn la traverse, ajoutant un charme fou à une balade à pied :

albi4_1303849981
Albi, 51 000 habitants, ville rouge et très verte !

C’est la première ville française à viser, pour 2020, l’auto-suffisance alimentaire dans un rayon de 60 km ! C’est un défi fou, mais avec de la détermination ce sera possible. Trois objectifs motivent cette décision : réduire l’incidence des transports de nourriture, sécuriser l’approvisionnement en cas de crise et s’assurer une meilleure qualité des produits consommés, le tout en favorisant donc les circuits courts et locaux.

Tout cela ne se fait pas d’un coup de baguette magique. Des terres sont achetées progressivement par la municipalité afin d’y implanter de nouveaux maraîchers, avec une location modique de 70 € l’hectare par an. En échange, les nouveaux paysans s’engagent à cultiver bio et à vendre localement.

Se nourrir sainement et localement, c’était naguère la norme et c’est à présent presque une utopie. Revenir à la norme d’antan est sûrement un bénéfice pour l’économie locale, la santé et le bonheur des citoyens !

Dans cette ville aux mille et un atouts, Fibre Occitane, l’exposition itinérante de France Patchwork-Patch d’Oc, a trouvé les cimaises des anciens Moulins Albigeois, au bord du Tarn, pour hisser ses couleurs brique et pastel :

moulins1 moulin2 moulin3

Merci à Marie-Jo Oustau, déléguée France Patchwork Tarn, pour ces belles photos ! L’exposition dure jusqu’à la Journée du Patrimoine de dimanche 18 septembre, 18h.

ob_93f570_expo-fibre-albi-001-e1473082830858

 

Fibre Occitane dans le Tarn

1202278Le Tarn est au cœur du Pays de Cocagne, le saviez-vous ? Deux lieux prestigieux  de ce département vont accueillir l’exposition Fibre Occitane cet été, cette fois-ci c’est donc la délégation France Patchwork 81 qui reçoit, avec l’aide active de plusieurs clubs et personnalités.

 

 
chateau-de-lacaze (1)A partir de dimanche prochain et jusqu’au milieu du mois de juillet, Fibre Occitane sera exposée sur les murs du Château de Lacaze, à l’est du département. Des personnes obstinées ont réussi à rénover ce château Renaissance laissé en ruine depuis le XIXe siècle, incendié, pillé puis abandonné aux ronces. Dix années ont été nécessaires pour lui rendre belle allure et maintenant ce bel édifice est un centre d’échanges et de créations artistiques. Encore un bel écrin pour les quilts réalisés par des adhérents d’Occitanie !

affiche_Lacaze

Dimanche 26 juin, ce sera jour de fête avec, outre Fibre Occitane, des Puces des Couturières, du Street Art avec des quilts en plein air et des platanes déjà décorés :
ob_15b2e1_dscn1746 (1)
Voici le platane adopté par FP31, le top en feuilles d’érable cousu par des adhérents de France Patchwork 31 vient d’être mis en place.
Quelle chance ont ces valeureux platanes, drapés de fils & fibres avec amour, avec humour… Voyez par ici les photos de l’installation de toutes les décorations bon enfant pour cette fête à venir. Cela ne risque rien, le beau temps est annoncé toute la semaine ! Bravo à Cécile, ses copines et l’équipe des Amis du Château de Lacaze.

lacazeaffiche

Quelques quilts retardataires enrichissent l’exposition inaugurale de Roques, nous sommes très heureuses d’exposer à présent 70 quilts !
Puis, en septembre, Fibre Occitane sera à Albi. Nous vous en parlerons en temps voulu…

Meuble_héraldique_Croix_clêchée_vidée_pommetée.svg

Diaporama Fibre Occitane à Montauban (82)

Notre précieuse Liliane Buda a récidivé : nous avons droit à un nouveau diaporama de l’exposition Fibre Occitane (ici le précédent, en fin d’article) qui était accrochée dans un superbe lieu historique la semaine dernière à Montauban. Comme vous le verrez en début de présentation, Montauban est une très belle ville toute de briques vêtue et abrite en particulier le Musée Ingres.
Cette fois-ci, vous verrez des détails de quilts, nous en sommes toutes friandes ! La variété des thèmes traités est ainsi encore plus visible.

Mettez le son et admirez le travail des adhérents de Patch d’Oc (France Patchwork Midi-Pyrénées) : 

Diaporama Fibre Occitane à Montauban
(24 – 28 mai 2016)

Mille mercis Liliane !

Fibre Occitane 66
La Française – Carla Luvisutto – Tarn-et-Garonne

Meuble_héraldique_Croix_clêchée_vidée_pommetée.svg

SOS Tissu : une amie bordelaise recherche un bout de ce tissu Kaffe Fassett ancien pour terminer un quilt… Si vous en avez, laissez un commentaire et je vous mettrai en relation, merci à vous !4b9d4468-70bb-4968-a535-f1540fd27be4

Claude Nougaro, la fibre toulousaine

Les plus belles villes du monde sont immortalisées par des chansons : New York, Paris, Amsterdam, Bruxelles (chanson de Dick Annegarn récemment redécouverte dans de terribles circonstances) et quelques autres…

Nous avons déjà évoqué Gabriel Fauré ; le Sud-Ouest occitan a ses chants traditionnels occitans, son « countryman » Francis Cabrel, ses tendres amuseurs Les Chevaliers du Fiel et tant d’autres talents de la scène, mais Toulouse a son troubadour pour toujours : Claude Nougaro. Il offrit en 1967 un hymne d’amour à sa ville :

Ô Toulouse

Ô Toulouse, Kristine Toufflet
Quilt de Kristine, avec tout le texte de la chanson quilté en piqué libre puis chaque point rebrodé à la main… Des symboles toulousains parsèment le quilt : des violettes, des croix occitanes, des feuilles de pastel…  A droite on a une vue aérienne de la Garonne à Toulouse sur une évocation de briques et de galets, typiques de l’architecture locale.

détail ô Toulouse, Kristine Toufflet

Toujours de Kristine, nous pouvions aussi voir ce tableau à Fibre Occitane, une pincée de tuiles comme le chantait Nougaro dans la chanson précédente :

Ma Pincée de Tuiles, Kristine Toufflet
Tableau de 60 cm de côté : les cercles se chevauchent pour évoquer un toit de tuiles. Sur le tour s’égrènent les noms de tuile canal, toulousaine, romane…

Dans d’autres quilts encore, vous pouviez trouver trace de l’empreinte de Nougaro :

Fibre Occitane 13
Ce quilt du club de Balma au charme fou n’oublie pas d’évoquer Nougaro, en haut à droite !
Les Couleurs de Midi-Pyrénées, Florence Bismuth, la Ruche des Quilteuses
Parmi les plus admirés, ce quilt « Les couleurs de Midi-Pyrénées » de Florence Bismuth montre notamment la pochette d’un disque de Nougaro datant de 1977, enregistrement d’un concert à l’Olympia (Barclay)

Il n’est pas trop tard pour admirer ces quilts puisqu’ils vont voyager deux années grâce à France Patchwork… Nous vous donnerons les lieux & dates ici au fur et à mesure !

Gabriel Fauré, illlustre Ariégeois

Une quilteuse ariégeoise, Anne-Marie Esteban, n’a pas oublié de rendre hommage à un illustre musicien de son beau pays pyrénéen :

Fibre Occitane 37
Au Pays de Gabriel Fauré, A-M Esteban

Le voici, peint par John Singer Sargent en 1889, l’époque de la création de La Pavane :800px-John_Singer_Sargent_-_Gabriel_Fauré

La Pavane est une musique aérienne composée pour célébrer la grande beauté de la Comtesse Elisabeth Greffuhle, sa muse, « Madame la Fée », une femme au cœur de la vie artistique européenne durant sa longue vie (1860 – 1952).

Élisabeth_de_Caraman-Chimay_(1860-1952)_A
Photographie Paul Nadar, Elisabeth à l’âge de 35 ans (1895).

Pour entendre cette divine musique… et voir de bien belles choses, allez visionner le cadeau que nous fait Liliane Buda (descendez, cliquez sur diaporama Fibre Occitane… et montez le son).

On ne touche pas !!! à Fibre Occitane

DSCN2344
Fibre Occitane est exposée dans quatre salles successives… un lieu serein, bel écrin des quilts brique & pastel.

C’est toujours difficile de faire comprendre que, si tout le monde touche aux quilts exposés, ils finiront par devenir sales. Mais non, je suis propre ! nous rétorque-t-on. Je suis tellement tactile avec les tissus… dit une autre. Oui mais, c’est interdit, même à vous.

A Fibre Occitane, nous avons donc accroché ces panneaux qui attirent l’œil :

o_fdb97b42bb05396a_001 o_fdb97b42bb05396a_002 o_fdb97b42bb05396a_003 o_fdb97b42bb05396a_004 o_fdb97b42bb05396a_005o_fdb97b42bb05396a_007o_fdb97b42bb05396a_006o_fdb97b42bb05396a_008

Efficace à 99 % 🙂  Pas mal pour une exposition de quilts !!

DSCN2307
On les remarque bien, accrochés par des lisières (oui , elles deviendront quilt plus tard)

Encore une semaine d’exposition à Roques… mais vous êtes prévenus, on ne touche pas.
Un excellent accueil vous sera réservé quand même 😉

affiche_fibreoccitane_Roques