Endlich, Enfin !!

Je le proclame haut et fort, j’adore le livre que je viens tout juste de recevoir ! Et pourtant il a eu du mal à arriver… Pré-commandé à la mi-février pour une livraison prévue au 1er mars, il n’arrivait pourtant pas. J’ai contacté l’auteur qui m’a répondu qu’elle l’attendait elle-même avec grande impatience ! A la mi-mars, enfin les livres sortaient des presses, prêts à être distribués. J’ai ensuite reçu un message d’Amazon stipulant qu’on n’avait pas trouvé ma boite aux lettres… Bref des contrariétés maintenant oubliées avec ceci chez moi :

61aYRErRkmL.jpg

Le septième livre de Bernadette Mayr est paru !

Même si vous avez ses livres précédents et connaissez son style, vous ne serez pas déçue. Bien sûr on retrouve ses habituelles coupes à main levée et à l’œil, sans gabarit ni règle. Comme c’est le genre de patchwork qui me fait vibrer, je suis bonne cliente mais aussi prête à être critique si c’est trop du déjà-vu. Heureusement Bernadette Mayr sait encore nous surprendre, nous donner les fourmis dans les doigts, tout en reprenant ses techniques favorites qui collent à son style ou ses tissus chouchous comme les rayures ou les pointes de noir & blanc qui font de chaque quilt une œuvre « signée ».

Dans ce livre comme dans les précédents, c’est la Nature qui l’inspire ; on ne peut lui en vouloir, c’est la meilleure inspiratrice !

Le plus moderne, le plus différent de ses autres quilts est sans doute La Feuille de Ginkgo. En matière de modernité il est talonné par le quilt des Coquillages des Mers du Sud. Le plus facétieux, sans aucun doute Les Robots. Le plus crazy est Blaue Ringe, le poulpe aux anneaux bleus, un des animaux les plus venimeux au monde qui sévit dans les eaux du Pacifique et notamment le long des côtes australes. Je vous rassure, le quilt est aussi beau que l’animal mais bien plus pacifique ! Le plus chaud est sans contexte le magnifique Volcan. Le plus poétique… eh bien j’hésite, il y en a plusieurs ! Que choisir entre les Nuées de Papillons, les mystères de la Forêt Tropicale, les Habitants du Jardin (des escargots), Les Fleurs de Glace ?… Je décerne le prix de la poésie à la Pleine Lune !

Suedseemuscheln_ADSC9559.jpg

Coquillages des Mers du Sud

Nachtfalter_DSC9591_000.jpg
Papillons de Nuit
Regenwald_DSC9329_000.jpg
Forêt Tropicale

Pas moins de 21 quilts expliqués dans ce livre. Je ne vous en montre pas plus, pour le plaisir de la découverte. Oui, je vous entends d’ici, c’est en allemand… Si vous trouvez un éditeur, je suis prête à le traduire l’année prochaine ! Mais comme dans ses autres livres les nombreux schémas sont très parlants, si vous avez un peu d’expérience dans ce genre de patchwork vous vous en sortirez…

Photos extraites du site de Bernadette Mayr, liste de ses livres ici :
 http://www.bernadette-mayr.de/buecher.htm. Ses plus anciens sont épuisés, mais guettez les Puces des Couturières, les sites de vente sur internet… On ne sait jamais !

Zen & Chic : les secrets de l’équilibre esthétique

Aucune d’entre nous ne crée un quilt dans l’urgence de l’hiver à venir pour que notre famille dorme au chaud. Nous avons la chance de faire du patchwork pour notre plaisir et celui de notre entourage. Finalement, nous n’avons plus qu’à nous soucier de la beauté de notre ouvrage !

brigitte-heitland-150x150La beauté oui, mais aussi son intégration dans l’environnement dans lequel nous le destinons. Brigitte Heitland, quilteuse allemande originaire de la Forêt Noire (non loin de l’Alsace, de l’autre côté du Rhin), s’est spécialisée dans les quilts qui correspondent à la modernité des intérieurs de style contemporain. Il n’y a pas de hasard : dès qu’elle put toucher la pédale de la machine à coudre Pfaff de sa grand-mère, elle apprit à coudre, faire des vêtements… Quelle joie pour elle de porter des vêtements uniques et créatifs ! Au moment de décider de son orientation professionnelle, Brigitte choisit la branche d’architecte-décoration d’intérieur, mais finit dans le textile design, trop attirée par le fil et les aiguilles ! C’est un jour, au hasard des livres lus, qu’elle tombe sur des quilts en patchwork et là, sa vie bascule. Elle est définitivement accro et fait sa voie en associant le design intérieur et la création de quilts modernes. Ainsi est né Zen Chic, avec des modèles, des gammes de tissus et, dès à présent en vente aux USA (en avril chez amazon.fr), son premier livre édité par That Patchwork Place (Martingale). J’ai eu la chance de le recevoir en avant-première, alors allons-y pour savoir ce que vous y trouverez !

51fc0ybkwl-_sx383_bo1204203200_

Unique dans ce livre : des conseils pour ne pas être désappointée par vos achats compulsifs de tissus. Ce qui est attractif dans un magasin ne le sera pas forcément chez soi ! Brigitte nous incite à analyser notre intérieur, avec ses couleurs, ses formes, pour déterminer quel style de quilt conviendra. Elle s’appuie sur le nuancier Pantone pour associer les couleurs et ses nombreux exemples donnent des clés pour l’harmonisation de notre intérieur avec nos quilts, quel que soit notre style !

Comme le dit clairement le titre de sa société Zen Chic, le style est ZEN et CHIC, les lignes sont pures, simples et harmonieuses, dans l’esprit minimaliste. Mais ses quilts montrent une inventivité réjouissante et pas du tout ennuyeuse ni froide, vous serez surprise par la diversité des modèles ! En voici un petit aperçu :

briheit
Horizon, avec ses couleurs saturées, me rappelle l’Inde… où ma fille aînée et ma sœur passent de belles vacances en ce moment.
britheit2
Rehaussé par un quilting parfaitement adapté, On the Ball est d’une magnifique simplicité esthétique. On pourrait le rendre complètement différent avec deux tissus de fond contrastés… Un modèle, c’est aussi ça, de l’inspiration pour une autre aventure textile !
britheit3
News ! La superbe forme aux multiples courbes est faite de tissu imprimé « journal » en noir & blanc. C’est superbe !

Les quilts ci-dessus sont ceux du livre les plus difficiles à faire peut-être, mais les explications vous guideront avec beaucoup de pédagogie !

A savoir : le livre est en anglais, les mesures en inch. Cependant les modèles sont expliqués avec de nombreux schémas faciles à comprendre. Des photos de très près aident à comprendre « comment c’est fait » et admirer le quilting machine, très harmonieux et complémentaire, qui rehausse l’esprit du quilt. La douzaine de modèles aide à entrer dans ce monde des quilts modernes à l’esthétique contemporaine et j’insiste sur l’intérêt du texte comportant les clés du succès de l’harmonie !

houston-2016-zen-chic
Brigitte Heitland sur son stand à Houston en automne dernier. Regardez sa belle robe faite d’un des tissus de sa gamme True Blue : je l’adore !!
true-blue-marketing40
True Blue, comme bien d’autres gammes de tissus de Brigitte, convient à bien d’autres styles de patchwork que le minimalisme qui ne plaît pas à tout le monde ! Cette gamme sera en vente en avril prochain.

Un dernier mot, Brigitte tient un blog… pas très actif, nous le comprenons étant donné ses multiples activités, mais il montre l’esprit chaleureux de Brigitte, son partage de multiples ambiances qui vous plairont avec certitude ! Il est par ici : Farbstoff Bridge. Bonne découverte!

PS : en attendant la disponibilité de son livre en Europe, allez voir la diversité de ses modèles en PDF sur son site, ses gammes de tissus de patchwork édités chez Moda… Que d’inspirations !

Journée Mondiale de l’Océan le 8 juin

journee_mondiale_ocean

Aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale de l’Océan, continent bleu indispensable à notre survie et pourtant bien malade : acidifié, pollué, il peine à ingurgiter toutes les cochonneries qu’y déversent les hommes.

Sur le thème de l’eau et des poissons, mon livre de patchwork moderne préféré est celui de Bernadette Mayr :

mayrwasser

Vous y trouverez de nombreuses techniques innovantes et tant de beaux quilts pour s’en inspirer ! Livre (en allemand) encore disponible… Les schémas sont nombreux pour comprendre les techniques si vous ne comprenez pas la langue de Goethe.

Bernadette Mayr

Oh là là !

Oh là là ! est une expression française typique, bien connue au-delà du monde francophone.

Oh là là ! me suis-je dit ce matin en voyant l’article de mon amie LeeAnn de Nifty Quilts. Elle met à l’honneur les articles la concernant parus dans Les IMG_9164Nouvelles, Patchwork et Création Textile n° 129, le magazine de l’association France Patchwork, dans lequel je suis très fière d’écrire. Effectivement pour ce numéro, j’ai profité de ma grande amitié avec LeeAnn pour transcrire un entretien sur sa vision du patchwork, ses influences, ses goûts… Son expression est libérée des carcans de l’apprentissage traditionnel et elle s’efforce toujours d’exprimer son ressenti dans ses créations. Ce n’est pas le flux majeur du « Modern Quilting », du patchwork moderne, mais c’est celui qui me ressemble le plus !

Egalement, j’ai mis en avant son quilt French Connection, expression  de son hommage aux victimes du 13 novembre.  Il est fait notamment de tissus que Will Vidinic et moi lui avons offerts lors de sa venue en France en juin 2015.

IMG_9161

Le patchwork est une passion grâce à laquelle naissent de très belles amitiés, mais vous le savez sûrement déjà…

Thank you so much LeeAnn for this highlighting!

Aventure créative en Suisse

Aujourd’hui passons le lac Léman pour assister aux affres de la créativité, les lourdes décisions de faire et défaire… et la splendide réussite qui en découle. Maryline Collioud-Robert a eu une idée, modifiée au fur et à mesure de l’avancement du projet… son article est une jolie leçon de ténacité !

Allez lire ceci : The Great adventure of the Meringue Quilt. Le blog est bilingue. Nous ne serons sans doute pas nombreuses à expérimenter le quilt meringue au vu des difficultés, mais quelle merveille une fois fini !

logo quilteuseforever

Au Bonheur des Dames

1202278La délégation France Patchwork 31 a fait un immense plaisir à ses adhérentes : une matinée entièrement consacrée aux quilts traditionnels ! C’est Will Vidinic qui nous a ouvert ses deux malles aux trésors, avec deux quilts puis d’innombrables tops, tous très différents, nous offrant une grande leçon de liberté ! Cela peut sembler contraire au traditionnel, mais c’est parce que nous méconnaissons souvent en France l’inventivité, le « make-do » (faire avec ce qu’on a) des quilteuses d’antan !

Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Deux quilts accrochés au mur et plus d’une vingtaine de tops ont été admirés, photographiés, applaudis…

Nous subissons tant de tragédies en ce moment que nous avons d’autant plus apprécié la parenthèse de bonheur procurée par notre invitée. Nous avons déplié et admiré une grosse pile de tops, autant que Will a pu en mettre dans ses deux lourdes valises. Elle nous a transportées dans le monde des tissus anciens, beaucoup de merveilles d’origine hollandaise, française, des reproductions de tissus américains (eux-mêmes issus de traditions européennes : à lire en français Quilts Traditionnels et tissus anciens, Barbara Brackman, Editions de Saxe), étoffes précieuses mais aussi des tissus « de ménage », ces tissus dont on faisait les vêtements usuels et linges de maison.

bbrakmanlivres
Deux précieux livres sur l’histoire des tissus et des quilts, dont un a été traduit.

Les quilts et tops de Will sont tels qu’elle les aime, traditionnels aux mille et une inspirations, allant du quilt « country » en pilou, chemises, lainages ou en mouchoirs français jusqu’aux reproductions les plus raffinées de médaillons aux tissus précieux. Souvent ils surprennent par leur non-conformisme, par l’alliance de certaines couleurs, mais on reconnaît que ça fonctionne, ça se met mutuellement en valeur !

Will Vidinic Ruche des Quilteuses
C’est ainsi que s’est déroulé le « Show & Tell » (montre et raconte), Kristine et moi tenions les tops tandis que Will les commentait. Ce quilt est mis en valeur par sa bordure bleue inattendue !
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
On ose rarement mettre autant de jaune dans un quilt, n’est-ce pas ? Et pourtant, n’est-il pas éclatant de joie ?
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Le maître mot de beaucoup d’ouvrages anciens, ainsi que leurs descendants comme celui-ci, est : simplicité. Un bloc tout simple fait des merveilles, ici mis en valeur par un tissu dont personne ne voulait, trop grisâtre, trop fade. C’est pourtant un écrin pour les autres couleurs ! En deux images, nous avons compris l’étendue de notre liberté…
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Ceci vous semble-t-il bien complexe ?
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Ce ne sont pourtant que des carrés bicolores !
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Will sait aussi être virtuose !

 

Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Reconnaissez-vous le quilt mystère Quiltmania de Di Ford, transformé par un tout autre choix de couleurs ? Une belle & large bordure encadre le top. C’est ici un tissu de « colonnade » d’une ancienne collection de Barbara Brackman. Le motif est coupé en deux pour mieux encadrer ce superbe médaillon.

 

En voulez-vous quelques autres ? En voici !

Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Nous ne nous lassons pas des étoiles !
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Voici un top bien sage. Mais approchons-nous…
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Chaque bloc est unique, en tissus de chemises récupérées. Quant au tissu de base, c’est un beau drap !
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Superbe modèle d’Edyta Sitar

 

Will Vidinic Ruche des Quilteuses
C’est une vue proche d’un top que Will a fait d’après un modèle de Bonnie Hunter (Quiltville). Si vous ne la connaissez pas encore, allez voir son blog ! Un quilt mystère commencera le 27 novembre et à l’onglet Allietare, vous avez les gammes de tissus à préparer. Amusez-vous bien !
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Ceci a suscité de nombreux commentaires : les hexagones sont suffisamment grands pour avoir été assemblés à l’américaine, au point avant, une découverte pour beaucoup ! L’agencement aléatoire des grands imprimés (de très beaux tissus anciens français) a également ouvert de nouvelles perspectives quand on croit ne pouvoir faire que des rosettes. Quant à la bordure, elle est somptueuse…
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Nearly Insane, le sampler qui rend presque fou/folle… d’admiration !
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Ces adorables mini-paniers rappellent à Will les échanges de tissus avec son groupe de copines !
Will Vidinic Ruche des Quilteuses
Will a choisi d’utiliser un croquet pour faire les anses : futé et joli !

Vous n’avez pas tout vu, les 90 adhérentes présentes ont eu la chance d’en voir à peu près le double, mais j’arrête ici la galerie… Allez voir le blog de Will, Not-so-zen-quilts, pour mieux la connaître !

Will Vidinic Ruche des Quilteuses

Après le Show & Tell, chacune a pu poser toutes ses questions à Will, toucher les ouvrages, regarder les dos… Une vraie leçon pour chacune.

Merci à toi Will, tu sais que tu seras toujours la bienvenue dans la Ville Rose !

Will Vidinic Ruche des Quilteuses

Et bientôt, nous partagerons le thème de l’atelier de cette JA aux accents très différents, mais ayant un point commun : on fait encore du neuf à partir du vieux ! Recyclage encouragé, encore et toujours…
A bientôt !

Katell, Quilteuse Forever

 

Will in Toulouse

Ce fut un immense plaisir d’accueillir Willemke Vidinic (qu’on appelle Will et prononce Vill) à Toulouse ! Le titre de ce post est un clin d’œil à son blog Not so zen quilts – Will’s quilts in Paris. Pourquoi ce titre ? Parce que des années durant, elle travaillait à plein temps, gérait sa vie de famille… et ce n’était alors pas très facile de dégager un moment pour le patchwork.

Cette femme vit en tenant compte de ses passions. Par amour pour un artiste peintre, elle quitta son pays natal, les Pays-Bas, pour s’installer à Paris. Dans la foulée paraissait le n° 1 des 100 Idées et elle s’y est découvert la passion du patchwork. Plus de 35 ans après, ces deux amours durent toujours !

61RHPMD4CRLJe l’admire depuis des décennies, grâce aux quilts régulièrement publiés dans la presse française (100 Idées, Les Nouvelles de France Patchwork, Marie-Claire Idées, Quiltmania…) et les livres spécialisés. Un de ses quilts est présenté par exemple dans ce bouquin que j’ai plusieurs fois recommandé, Scrap Quilts de Roberta Horton (en français aux Editions de Saxe). Sa place est évidente, Will a l’esprit du scrap ancré en elle, restant au plus proche de générations de quilteuses qui nous ont précédées, faisant du beau et de l’utile avec les tissus qu’elles avaient sous la main. 

d5a50f3e917851d96b9129506e37f945
Quilt de poupée aux mini-bandes irrégulières, accompagnées d’une jolie frise fleurie. L’ensemble est réveillé par un tissu ancien jaune chrome (paru dans Quiltmania)

Sans vouloir jouer au name-dropping (balancer des noms pour la frime), Will connaît « tout le monde » dans l’univers du patchwork traditionnel et libéré. Elle ne s’en vante pas, mais son talent, sa gentillesse l’ont conduite à rencontrer maintes personnalités ; elle en garde de fidèles et solides amitiés. Elle en parle avec bienveillance, respectant les tendances artistiques de chacune. Son éducation aux Pays-Bas lui donne une très précieuse qualité : enfant, elle a appris à la fois l’anglais, l’allemand et le français, un sacré atout quand on aime rencontrer les gens !

Elle fit partie du petit groupe de copines qui inventa France Patchwork en 1984. Elle travailla 12 ans dans le mythique Rouvray, magasin parisien maintenant disparu, première boutique de patchwork de France créée par Diane de Obaldia. Ce fut elle, Will (j’avais repéré son origine à son accent charmant !), qui me conseilla bien gentiment lors de l’achat de mon premier cutter rotatif, me recommandant d’acheter en même temps une plaque de coupe et une règle. En effet, qu’aurais-je fait sans un de ces outils parfaitement complémentaires ?… Je l’ai toujours, mon cutter OLFA première génération, parfaitement opérationnel après tant de kilomètres de coupes… Je vous rassure, je change la lame très régulièrement !

Will fut aussi la première Européenne à coudre un Dear Jane qu’elle commença dès 1996, année de sortie du livre de Brenda Papadakis, accompagnée de copines (parmi lesquelles Marie Claude Tsuruya) tout autant passionnées par ce challenge !

Et puis Will nous enchante avec ses modèles parus dans plusieurs Quiltmanias. En toute simplicité, elle est à la fois pourvoyeuse de modèles et avide utilisatrice des modèles des autres ! Un de ceux qu’elle nous a présentés hier est une reproduction d’un quilt hollandais de 1835, dont les explications sont parues dans le numéro 86.

DSCN1731

Comment ai-je osé inviter Will à Toulouse ? C’est mon ange gardien LeeAnn de Nifty Quilts, qui m’a assurée que je pouvais la contacter… et voilà, Will et moi nous sommes vite mises d’accord pour sa participation à une Journée de l’Amitié des adhérentes de France Patchwork qui a eu lieu hier à Pibrac. C’est ce que je vous raconterai très prochainement !