Effets de la fièvre créatrice

A quoi ressemble votre atelier ?

Nous adorons voir des photos des ateliers de quilteuses, les bobines bien alignées, les tissus bien pliés, les règles bien rangées… Mais création et ordre ne réussissent pas forcément à cohabiter… Quand je suis en plein dans un scrap quilt, mon atelier est proche de ça :

mrs bobbins atelier

(Mrs. Bobbins)

Quand je n’avais pas d’atelier, les repas de famille étaient parfois comme ça 😉 :

table mrsbobbins

(Mrs. Bobbins)

Ah la fièvre créatrice !! On soupçonne que Van Gogh, malgré son éducation protestante rigoureuse, avait sa chambre comme ça :

atelier van gogh

(Steve Best)

Mais peu importe, il nous reste de lui ceci :

atelier de vincent arles

Alors, pas d’hésitation, créez !!! Il n’en restera que le meilleur…

Mais si la fièvre de l’organisation vous prend, vous pouvez copier mille et une idées de rangements malins en cherchant sur votre moteur de recherche préféré « sewing room organization » par exemple… Je dois m’y mettre !

sewingroommosaic-312626_630x210

-=-

RENOVATION D’UN ATELIER

coquille d'oeuf

« Ce n’est pas exactement ce que j’imaginais quand je t’ai demandé de peindre les murs couleur « coquille d’oeuf »… »

Heureux lundi de Pâques… et guettez les poissons, en ces temps moroses on a bien besoin de rire un peu !

-=-=-=-

Match entre agendas

Etant Quilteuse Forever, même mon agenda témoigne, l’année durant, que j’ai toujours un coin de ma tête qui pense patchwork : depuis de nombreuses années j’achète un agenda très pratique, édité aux Etats-Unis, où j’écris mes rendez-vous. Avant d’être « connectée » et de découvrir Amazon, j’avais parfois beaucoup de difficultés à me procurer l’agenda pour l’année suivante ; c’est maintenant si facile ! Seulement, je suis de moins en moins satisfaite de ses illustrations, suis-je peut-être trop exigeante ?…

Parallèlement, Véronique Réquéna propose cette année un agenda avec son propre style « à la manière des agendas américains ». Ne résistant pas, j’ai acheté… les deux, pour pouvoir les comparer.

Quelles sont donc leurs ressemblances et leurs différences ? Voici mon petit banc d’essai tout personnel.

Historique

Un agenda américain consacré aux quilts parut de 1975 en 2001, avec un succès phénoménal. Sa conception, toute simple, consacrait chaque double page à une photo de quilt et 7 cases très sobres, sur papier blanc, pour 7 jours de la semaine. Cyril Irwin Nelson, un homme à la connaissance approfondie de l’Histoire des Quilts, collectionneur avisé de toutes sortes d’objets de Folk Art, séléctionnait lui-même, année après année, les illustrations de son « Engagement Calendar ». On y trouvait de magnifiques photos de quilts inédits, avec un mélange habile entre les anciens quilts qui le passionnaient et des ouvrages modernes. Son flair et son goût sûr lui faisaient deviner les grandes quilteuses des années à venir.

Un exemple parmi tant d’autres, cette photo montre un quilt des années 1920 qui a tout pour inspirer les quilteuses actuelles ! C.I.Nelson savait choisir des illustrations dont l’intérêt traverse les décennies (Agenda de 1980).

 Sa retraite laisse la place libre à deux femmes ayant créé un autre agenda à la même « recette », le même format, mais présentant en illustrations les quilts primés l’année précédente aux USA. Pas étonnant, puisque l’une d’entre elles est une juge certifiée, elle scrute et juge les oeuvres proposées en concours.

L’agenda français de Véronique, quant à lui, paraît cette année pour la première fois et représente l’ambiance de l’univers de « Born to Quilt », sa boutique très « Folk Art » au coeur de la Bourgogne.

Format et couverture

Les formats sont à peu près identiques, 18,5 cm de large pour 23 cm (l’Américain) et 21,5 cm (le Français). Tous deux ont adopté la grosse spirale pour mieux tourner les pages. L’Engagement Calendar a une couverture glacée brillante, avec un quilt à la maquette savante mais sans émotion et aux couleurs trop agressives pour moi.

 L’agenda Born to Quilt mise sur les couleurs très chics et soft, avec une couverture à dominante chocolat et beige. La spirale est masquée par un entoilage beige très réussi, l’illustration est un dessin montrant la mascotte de Véronique, sa chienne Labrador.

L’intérieur

L’agenda américain est d’une simplicité efficace : chaque double page comporte une semaine et un quilt, rien d’autre ou presque. C’est exactement ce dont j’ai besoin ! Dommage que les quilts sélectionnés soient un peu trop rarement à mon goût…

Ici deux semaines dans l’agenda américain, la première et l’avant-dernière de 2012 : il y a quand même aussi de très jolies choses !… Mais je regrette beaucoup les nombreux quilts antiques des agendas de Mr. Nelson.

L’agenda de V. Requena se présente comme un répertoire mensuel, avec des rubriques bonus (adresses, dates d’anniversaire… avec même celle de Véro !). A la place des photos de quilts, des dessins naïfs signés par l’auteur dont on peut éventuellement s’inspirer pour des appliqués. Une seule illustration par mois.

Agenda sous forme de répertoire, style « Folk Art » et de jolies illustrations. La plage d’écriture est peut-être finalement un peu trop sombre ?

Auprès des Abeilles, c’est celui de Véronique Réquéna qui a eu le plus de succès, car il est bien représentatif du goût à la Française ! Comme je n’allais quand même pas garder les deux, c’est celui-ci que nous avons offert à Marie-Jo pour son anniversaire vendredi dernier. Elle le trouve si beau qu’elle envisage de l’utiliser à l’aide de post-it !!!  Ose, Marie-Jo, tu écriras dedans tes souvenirs du futur…

-=-=-=-

Cette année, je n’ai pu résister à l’envie de m’offrir un calendrier mural édité par Valériane Leblond, la peintre franco-québéco-galloise que j’aime tant ! Donc je n’aurai plus aucune excuse si je laisse passer un rendez-vous l’année prochaine…