A comme Anaïs

Aujourd’hui, Maïté nous présente une de ses récentes créations. Toujours extrêmement soucieuse de chaque détail, elle nous étonne à chaque fois avec sa créativité et l’excellence de son travail !

ooOoo

ANAÏS, mon 8ème petit-enfant, est née le 2 avril 2013 à Saint-Jean-de-Braye.DSC00224

Un bloc de l’abécédaire

Jai décidé de dessiner rien que pour elle un abécédaire, en m’inspirant des lettres brodées de Yoko Saito qui font mon admiration ( livre « 120 Modèles de broderie- Yoko Saito » – Edition Quiltmania). On peut varier chaque lettre à l’infini … un régal !
Puis il fut aisé de chercher et dessiner un motif facile à identifier par un petit enfant et correspondant à chaque lettre .

DSC00197

A comme  » Anaïs » et « abeilles »,

DSC00198F comme « fraise », « fleur », « feuille » … et « fourmi ».DSC00225Je me suis amusée à chercher un tissu dégradé de rouges comportant un peu de vert pour la fraise pas tout à fait mûre et je l’ai rebrodé de points jaunes.

DSC00199G comme « gâteau » et « glace »… à la fraise , puisqu’on a déjà les fraises !

DSC00201I comme « igloo » que l’on peut visiter avec le doigt. Un poisson tout frais pêché vous y attend . Attention à l’ours qui fait du camouflage !

DSC00206

M comme « mouton » que j’ai voulu joliment frisé (toison constituée de 40 boutons blancs en forme de fleurs, certains utilisés sur l’envers),

DSC00212Q comme les « quilles » avec lesquelles jouent mes petits-enfants etc …

Quelques difficultés cependant pour le « U ». « usine », « uniforme », « unique » ??
Ma petite-fille Lucie, 6 ans trouva la solution :
« Je sais comment ça s’écrit « un » : U-N ! »

Quand le moment fut venu de penser au motif de matelassage sur la bordure, je dessinai des « V » et il me vint tout d’un coup l’idée d’appliquer des chiffres 2, 3 ,4, 5 et 6 pour accompagner le « 1 » isolé dans le patchwork … et que tout le monde cherche .
Ce fut ensuite une évidence d’encadrer ces nouveaux chiffres dans un carré placé en diagonale .
Dans chaque bloc j’ai décidé de combler le vide autour des motifs par la lettre en minuscule : « a »pour »A », « b » pour « B »…
Il ne restait plus qu’à entourer le patchwork d’une fine bordure constituée des chutes de tous les bleus utilisés dans l’ouvrage.DSC00238

ooOoo

Cet ouvrage sera exposé à Balma (31) le jour de l’AG de France-Patchwork et du Loto. Ne manquez pas dans ce même blog, dans quelques jours, la présentation d’un autre ouvrage créé par Maïté pour un autre enfant !

Les Fils de la Mémoire…

Threads of Memory, une nouvelle aventure historique, culturelle et artistique proposée par Barbara Brackman, a commencé samedi dernier ! Alors que le défi « Austen Family » annoncé ici sera un rendez-vous hebdomadaire, les Fils (pour coudre, non les fils de leur maman !) de la Mémoire proposent un bloc mensuel tout au long de l’année 2014.Logo 72

Avec cette grande historienne, chaque bloc présenté est associé à une histoire, un lieu, une personne, en lien avec le thème général. Ses présentations historiques sont fouillées et aboutissent souvent à la publication d’un livre, dans lequel sont présentés les Samplers faits par des quilteuses du monde entier. Les Françaises sont en très bonne place ! Nous avons la réputation de très bien travailler.Critique-12-years-a-slave

Ce film, actuellement en salles, est complètement dans le thème de ce sampler.

Que nous réservent les Fils de la Mémoire ? Nous plongerons dans le thème des esclaves du Sud des Etats-Unis fuyant leur condition, cherchant à rejoindre le Nord, vers la liberté. Ce qu’on appelle l’Underground Railroad est un réseau de chemins avec des personnes aidant les fugitifs au péril de leur propre vie. Barbara Brackman nous promet « des histoires vraies », car depuis le début des années 90 sont apparues, sur la foi d’un récit transmis oralement, un mythe sur des signes cachés dans les quilts pour aider les esclaves à trouver leur chemin. J’attends justement les résultats des dernières recherches de BB à ce sujet ! Aux dernières nouvelles, ce n’est qu’une belle histoire inventée qui, à force d’être racontée, fait presque partie du patrimoine américain… 

Concrètement, le Sampler « Threads of Memory » sera composé de 12 blocs (un par mois) de 12 inches, chacun sera une étoile. Une dimension généreuse qui facilite la patchwork, accessible aux moins expérimentées. Certaines redessineront certainement les blocs à une autre échelle !
Un nouveau bloc paraît sur ce blog tous les derniers samedis du mois. Le premier bloc est déjà en ligne
ici.1_1 portsmouthBloc Star of Portsmouth par Jean Stanclift

Et pour celles qui ne l’ont pas encore lu, « La Dernière Fugitive » de Tracy Chevalier est un roman qui évoque ce thème de l’aide très risquée des fugitifs noirs. Et vient la lancinante question : et moi, qu’aurais-je fait ?la dernière fugitive

En compagnie de Jane Austen

Les romans de Jane Austen, parfois fort mal traduits en français, ont souvent relégué cette immense écrivaine (j’ai encore du mal à féminiser ce mot, pourtant je ne suis pas contre, et vous ?) dans la catégorie des romans à l’eau de rose, occultant ainsi la finesse psychologique et l’humour qui les caractérisent.

heading2

L’historienne Barbara Brackman a décidé de se plonger dans l’époque du tournant du XIXe siècle en Angleterre, proposant chaque semaine à partir d’avril 2014 un aspect de la vie de Jane Austen et un bloc de 12 inches (environ 30 cm)… Encore une folle tentation !

Cette romancière fit également un couvre-lit en patchwork, vous pouvez trouver ici (Austenland) un article à ce sujet, en attendant les premiers blocs de Barbara Brackman sur son blog consacré à ce futur sampler : une belle façon de succomber à l’Austenmania ambiante dans les pays anglo-saxons !

silhouette

Silhouette et écriture de Jane Austen

. . . . . . . . . . . .

Le jour de la publication de cet article, vous pouvez admirer en en-tête une vue de Londres, « Tower Bridge », réalisé en denim par Denimu.

. . . . . . . . . .

Deux Samplers de Christine

Il est momentanément impossible de poster des commentaires, je le regrette. Je viens de changer d’ordinateur, je ne crois pourtant pas que cela soit la raison.
Merci de patienter, le temps que je trouve la solution !

Ça y est, ouf j’ai trouvé !!

 cropped-8470023103_159bea513b_b.jpg

Janvier, c’est le mois du grand ménage ! On aère les quilts par temps calme
(peinture sur bois de Valériane Leblond, « Lle mae dy drysor y mae dy galon »)

. . . . .

Coucou, nous revoilou ! Merci pour vos nombreux messages. Les Abeilles Quilteuses sortent de leur hibernation et nous commençons l’année avec deux très beaux ouvrages terminés, cela donne du courage !

L’année dernière, j’aurais dû finir un sampler commencé avec entrain avec Barbara Brackman, le Grandmother’s Choice. Il avait pour thème les droits civiques des femmes, nous en avions déjà parlé à plusieurs reprises.
Heureusement, tout le monde n’est pas comme moi et certaines l’ont fini, en particulier mon amie Christine pour qui, le croirez-vous, c’était le premier grand quilt !!

Christine GMC

Christine a choisi une très belle gamme de tissus de French General. Pour admirer ses blocs de près, voyez sa galerie ici. Son quilting est fait à la machine de façon impeccable avec des cercles concentriques du plus bel effet !

Christine Label

Et puis, experte en point de croix et fan d’ouvrages en lisières, elle a profité pour mettre les références de ses tissus de manière fort originale tout autour de son étiquette si raffinée. Très étonnamment, ces tissus de style « vieille France », dessinés par la Californienne Kaari Meng, édités par Moda (Texas), sont maintenant Made in Japan… Pour une meilleure qualité ? Bientôt un article à ce sujet.

Et c’est bien la même Christine qui a fait une bibliothèque en lisières ainsi qu’une trousse de crayonsCes ouvrages, avec une vingtaine d’autres, voyagent à présent dans la Valisière.

Fini aussi, un Sampler de Blackbird Designs aux blocs géants ! Christine a eu l’envie de le faire après avoir admiré « Bouquets d’Hiver » de Madeleine en mars dernier. Même thème, mêmes stylistes, c’est un sampler de fleurs appliquées. Elle vient de le terminer pendant ces vacances, nous en avons admiré chaque étape et nous vous le ferons admirer plus en détails dans quelques jours. En attendant, c’est la carte de vœux offerte par Christine :Floralies Christine

C’est avec ce très beau quilt que les Abeilles vous souhaitent de tout cœur une très belle année 2014, avec la santé… et toujours, passionnément, le goût du patchwork et de la création textile !
. . .

 . . . . . . I n s p i r a t i o n s . . . . . .  I l l u s t r a t i o n s . . . . . .

8618668751_1631e0a590_b

(« Pryd o Dafod », Valériane Leblond)

Au-delà des nombreux quilts de la Ruche et d’ailleurs, j’aime beaucoup illustrer mes articles de tableaux de Valériane Leblond, qui idéalise avec talent des scènes de la campagne galloise… Art naïf certes, mais chaque tableau raconte une histoire, souvent avec un brin d’humour. Et puis Valériane y peint souvent des quilts de toute beauté, reproductions de ceux qu’on peut admirer dans le musée initié par Jen Jones.

cedarsoflebanon

(quiltscape Rebecca Barker)

Autre source d’illustrations, les cartes peintes par Rebecca Barker. Je ne les ai jamais trouvées en Europe ; peut-être avez-vous une bonne adresse pour en commander ? En revanche, j’ai déjà fait mon marché chez Snowy River Quilts, un magasin niché dans le sauvage Wyoming, une excellente adresse que je partage avec vous en guise d’étrennes !

c069(quiltscape Rebecca Barker)

Très heureuse année 2014 !
*********

Le beau Baltimore de Michel

Michel est un personnage dans le petit monde du patchwork. On le reconnaît tout de suite avec ses gilets qui lui vont à merveille, son pin’s France-Patchwork qui ne le quitte pas. Avec son épouse ils ont tenu des années durant le magasin du « Thé à Coudre » à Mérignac (33), maintenant ils ont ouvert un plus petit magasin à Caudéran (33), annoncé ici par une de leurs fidèles amies, Marie-Christine. Marie et Michel vous donnent toujours rendez-vous sur les Salons, vendent sur internet et peuvent accueillir les groupes au magasin.

J’avais rencontré Michel l’année dernière au Salon de Toulouse, il nous avait fait admirer son Dear Jane en top presque fini. Je l’ai ensuite admiré quilté à Quilt en Sud, c’est vraiment une belle réalisation, très respectueuse de l’original !

Cette année, c’est le sampler de la femme du fermier, plus connu en V.O. The Farmer’s Wife Sampler Quilt, qui l’occupe intensivement… Pas assez compliqué ainsi sans doute, Michel en a diminué la taille des blocs ! Plus c’est petit, plus c’est mignon… On le verra l’année prochaine fini, n’est-ce pas Michel ?

Evidemment, cet homme passionné avait un top fini à nous montrer : un Baltimore de toute beauté, modèle d’Elly Sienkiewicz, la plus grande spécialiste de ces quilts en appliqué du XIXe siècle. Sa touche personnelle ? Il est réalisé en tissus batik !

top Michel Baltimore

Michel est venu sur le stand France-Patchwork avec son top fraîchement terminé : nous étions béates d’admiration devant son travail parfait !

bouquet baltimore

Le bouquet central est présenté dans des couleurs inédites pour un Baltimore dont les plus représentatifs sont rouge et vert, avec souvent quelques touches de bleu et de jaune, c’est du moins ma représentation personnelle de ce genre. Le batik donne un style complètement différent à ce grand classique.

ship Baltimore

Le bateau, lui aussi, montre la grande maîtrise de l’appliqué de Michel. Les drapeaux ne sont pas les pièces les plus spectaculaires du top, mais c’est une des parties que j’admire le plus : les mini-bandes du drapeau sont magistralement cousues !

couronne vigne baltimore

Harmonie de cette couronne de vigne, finesse du ruban, une fois de plus extraordinaire. Michel et Maïté (une Abeille de la ruche, spécialisée en appliqué) ont longuement discuté sur le traitement de ce centre blanc : écriture, quilting dense ?… On le verra l’année prochaine !

Et puis… Merci encore, Michel, pour nous avoir aidées à porter notre cantine qui pesait une tonne lors du démontage du stand !…

De l’art en blue jean

Certaines n’hésitent pas à couper les vieux pantalons en blue jean… L’art du recyclage m’a toujours plu ! 

jean de nîmes

C’était aujourd’hui une joyeuse rencontre des Abeilles chez Chantal et Christine nous a apporté ce panneau en toile denim (originairement de Nîmes), un sampler de neuf carrés faits de bouts de jeans de la famille !

jeandenîmes2

Vu de plus près, on voit successivement un bloc en log cabin, un bloc de coutures de pantalon cousus en diagonale, un carré de bandes tricotées (avec de très grosses aiguilles !!), puis un jeu de plissage, une poche de jean Levis (étiquette rouge) suggérée en passepoil, puis un bloc patché-crazy, et en dernière ligne du meshwork (tissage), puis des smocks et enfin un autre tissage avec des nœuds… Jeux de couleurs indigo, jeux de textures, jeux de volumes, bravo Christine ! Tu es source inépuisable d’inspiration 🙂

Et je ne peux m’empêcher de vous montrer ses baskets complètement customisées :

green customized

Idée d’après la talentueuse brodeuse japonaise Kasuko Aoki.

basket verte

Christine a donc les pieds au vert…

potager lasagnes

Ensuite, la main verte : nous avons admiré le potager-lasagnes de Chantal… Ne riez pas, c’est une technique géniale ! Malgré le temps pourri, ce lopin de terre lui a fourni des dizaines de plants de tomates, potirons et autres merveilles… Plus de renseignements sur cette technique verte ici ! Encore l’art du recyclage…

-=-=-=-

Anaïs de A à Z

A peine un sampler fini, Maïté s’est attelée à un abécédaire pour Anaïs, sa petite-fille née le 2 avril dernier.
De A à Z, les lettres ont été brodées en s’inspirant de celles d’un livre de Yoko Saito édité par Quiltmania (traduit par Marie-Claude Tsuruya et son époux) :

120 Modèles de Broderie par Yoko Saito

Mais les illustrations sont  presque toutes le fruit du coup de crayon de notre dessinatrice-brodeuse-quilteuse :

Pour avoir de belles couleurs sur la photo, nous sommes sorties de la Ruche… Quand il sera quilté, je vous en montrerai tous les détails,  ils valent le coup d’oeil ! En cliquant sur la photo, vous aurez déjà un bel aperçu.

Maïté a déjà fait de nombreux quilts destinés aux enfants de sa famille, nous avons eu la chance de les voir presque tous réunis à Fayssac en avril dernier.

une-poule-sur-un-mur

« Une Poule sur un Mur… »

Même les quilts qui restent chez elle, ainsi que l’ambiance de sa maison,  ont un goût d’enfance, de gaieté simple et raffinée. Son mari lui a dit un jour : « J’ai parfois l’impression d’habiter dans une maison de poupées ! »…

lu4

Dans la cuisine de Maïté, de bien jolies choses ornent les étagères. Il y a tant à y admirer !

ourson maïté

Adorable ourson chez Maïté… Toujours un pied dans l’enfance, Maïté se régale d’accueillir ses petits-enfants avec chaleur et confort, et leur prépare des journées enchanteresses de jeux, de bricolage et de découvertes…

Bon sang ne saurait mentir, Claire Gaudriot, l’une des illustratrices françaises à succès pour enfants n’est autre que sa nièce ! Les mamans de petites filles connaissent la série des Hortense petite fée (Hachette Jeunesse) :

Claire Gaudriot61cOU0UyW1L._SX385_gaudriotgaudriot

Dommage, mes filles sont trop grandes !

-=-=-=-