Des nouvelles du Projet 70273 en Occitanie

Cela fait un moment que je voulais vous donner des nouvelles, mais beaucoup d’entre vous êtes inscrites sur la page Facebook et vous avez ainsi les informations principales. Fort heureusement, le Projet 70273 continue d’intéresser et susciter de nouvelles inscriptions, de France et de Belgique.

stnickfromkatell
Sur un top en cours venant de Montauban (Patch Récré), le Père Noël prend ses aises !

En Occitanie, nous ne faisons pas bande à part, mais nous avons la grande chance de pouvoir exposer ces blocs en juin prochain. Evidemment, une pile de blocs ne serait pas très agréable à regarder, je me suis donc engagée à monter et quilter les blocs faits dans ma région. l-union-fait-la-forceVous le savez déjà, j’ai des amies formidables près de moi, toujours prêtes à s’impliquer et me suivre dans mes folies ! Je dois dire que les blocs arrivent de toutes parts, car ce thème bouleverse beaucoup de quilteuses. Toute seule, je ne pourrais rien réussir. Comme le disent nos amies belges, l’Union fait la Force !
Si vous habitez dans la région toulousaine et que vous souhaitez vous impliquer encore plus, nous aider pour le montage, le quilting, nous vous en serons très reconnaissantes, contactez-nous et nous nous organiserons.
Tous ces efforts seront récompensés par une galerie photos que nous mettrons en ligne au courant de l’année prochaine, et surtout par l’exposition « en vrai », déjà annoncée par La Dépêche du Midi :

15400949_1199143270172320_7078645251368829258_n
Marie-Jo Oustau, Geneviève Prat et Cécile Milhau devant le quilt entièrement cousu et quilté à la main par Cécile. Ce quilt, et tous les autres faits dans les départements couverts par le Patch d’Oc, seront exposés à Lacaze (81) les 24 & 25 juin 2017. Ce sera une commémoration forte dans ce pays de Justes.

Comme je me concentre sur ma région en vue de l’exposition de fin juin 2017, je voulais vous annoncer que je compte aujourd’hui 861 blocs ! Pour le moment 536 sont montés en top, quiltés ou en cours, les autres attendent dans leur enveloppe. Je sais aussi que plusieurs groupes nous préparent de beaux paquets pour le prochain trimestre. 

Nous ne faisons pas de concours, nous voulons cependant remercier ici toutes les participantes ! A ce jour, les blocs arrivés sont répartis ainsi : du Gers, club de Caussens, 60 blocs ; du Tarn, 100 blocs (ceux de Cécile) ; de l’Ariège, 89 blocs ; du Tarn-et-Garonne, 17 blocs ; de Haute-Garonne, tous les autres, dont 41 d’Hélène et les… (non, pas les garçons) les Filles du Vent du Sud, 51 de Balma, et pas moins de 503 de Colomiers… dont 315 de l’incroyable Maïté ! Merci à chacune, de tout cœur.

Maïté a déjà terminé un quilt de 96 blocs (tous d’elle) mais a créé une autre oeuvre hors norme. Fait de 101 blocs, tous de la plus petite dimension, ce quilt a un cœur au centre. Tous ces blocs centraux sont faits à partir de minuscules vêtements de bébés, des chemises et des bavoirs qu’on nous a apportés au club de Colomiers. Usés, tâchés, vieillots, d’autres les auraient impitoyablement jetés. Pas Maïté.

chemises
Maïté s’est tellement précipitée pour sauver ces petits vêtements qu’elle n’a pas pris beaucoup de photos… L’ensemble semblait vraiment sale et irrécupérable…
une-chemise
Une des plus belles chemises du lot.

Avec une patience infinie, elle les a nettoyés, blanchis, repassés, retaillés et enfin ornés de deux croix rouges pour en faire ce top unique.
D’où viennent ces vestiges d’un temps passé ? Ils étaient cousus à la main ou à la machine, parfois chiffrés, brodés (trois croix bleues), souvent usés. Sortaient-ils d’une armoire de grand-mère, d’un grenier ? Etant donnée la quantité, nous penchons pour une nourrice. On devine une différence de statut social entre les chemises, certaines fines et décorées, d’autres bien plus rustiques.img_1204

Experte en linge ancien, Maïté les date d’au moins 60 ans, si ce n’est plus… peut-être même de la seconde guerre mondiale, ce qui serait un symbole encore plus fort. L’enquête est en cours…

coeur-a-quilter
Maïté est sur le point de le quilter maintenant !

Sachez que dans la région Nouvelle-Aquitaine, vous avez un mouvement similaire autour de l’Ambassadrice du Projet 70273 Marie-Christine Chasseraud, qui ne ménage pas sa peine et sait partager son enthousiasme ! Pour toutes les autres régions, vous pouvez envoyer vos blocs à Chloe (voir l’onglet sous le titre du blog). De nombreux blogs relaient maintenant ce projet, beaucoup d’animatrices de groupe incitent à faire des blocs…

Mille mercis à toutes !

img_0474

 La créatrice du Projet 70273 est Jeanne Hewell-Chambers.
Tous les articles précédents de ce blog à ce sujet sont par ici !

Des nouvelles aujourd’hui aussi de la Nouvelle-Aquitaine ici !

Une grand-mère prévoyante

Maïté est déjà l’heureuse grand-mère de huit petits-enfants… et le neuvième est annoncé, ce sera une petite fille. Alors bien sûr, c’est l’occasion de préparer un nouveau quilt ! Du graphique, du moderne, des couleurs toniques, tels sont les souhaits de la fille de Maïté, pour que la couverture s’intègre bien à leur intérieur très moderne. Notre amie a donc opté pour l’association du turquoise et du fuchsia, avec ses déclinaisons plus claires et plus foncées, tissus mis en scène avec un très joli bloc moderne coupé à main levée. Pour calmer cette explosion de couleurs, une bande gris clair encadre le quilt.

DSC03680DSC03685

Des petits points de broderie au coton perlé bleu ou framboise font office de quilting en bordure, alors que les carrés ont été matelassés à la machine, dans la couture.

DSC03683
La couverture, vue de dos. Nous voyons bien la bordure de finition en association de bandes de récupération.

DSC03690

Elément-surprise adorable, un carré est cousu en poche, permettant au petit lapin de trouver un lit à sa taille.

DSC03699

DSC03697
Maïté ne s’est pas arrêtée en si bon chemin…

DSC03692Avec les chutes de tissus, Maïté a repris le même modèle pour un quilt de berceau ou de couffin. Cette fois-ci, pas de bande grise autour… Il ne manque plus qu’à d’attendre l’heureuse arrivée pour broder prénom et date de naissance de la petite-fille si tendrement attendue !

DSC03693

Les Petites Filles Modèles à Fibre Occitane

Voyons aujourd’hui un thème particulier de Fibre Occitane…

DSCN2311

Bien sûr, comme vous je suis une ancienne petite fille modèle. Quoi ? Vous ne me croyez pas?… Vous avez sans doute raison alors.
En tout cas, nombre de Françaises ont lu enfant Les Petites Filles Modèles de la Comtesse de Ségur, née Ros-top-chine, comme on le déchiffrait avec délectation quand nous étions petites.

Bibli rose
Pour ma part, j’ai lu et relu Les Petites Filles Modèles dans cette édition, même si je préférais Le Club des Cinq et l’intrépide Claude, qui était tout moi – dans mes rêves, bien sûr !

Maïté a consacré de nombreuses heures à peaufiner deux reproductions d’illustrations d’une édition ancienne de ce livre. 

md12899195221
Cette édition est de 1937, avec des illustrations de Matéja.
RO80122025
Autre édition, celle-ci de 1952, illustrations de Matéja (alias Marie-Thérèse Jallon)

Maïté choisit deux pages évocatrices de ce livre et les interpréta en fil et en tissu.

DSCN2308
La réalisation de Maïté est remarquable, de loin comme ici comme de près… une perfection incroyable ! Vous pouvez cliquer et recliquer cette photo pour voir les détails.

Quel rapport avec Fibre Occitane, dédié au patrimoine régional ? Eh bien, loin d’être oeuvre de fiction, les petites filles modèles Camille et Madeleine étaient les petites-filles bien réelles de la Comtesse. Et, plus précisément, elles vivaient à Verfeil à l’est de Toulouse, au cœur du Lauragais. Pas de champs de pastel* autour de leur château éternellement en construction, mais des vignes, du blé et des prairies pour le bétail. Leur vie fut finalement bien moins belle qu’on pourrait s’y attendre ; vous pouvez en savoir un peu plus par ici.

Et dans le quilt du club de Balma, tellement admiré lui aussi, nous retrouvons l’évocation de ces petites demoiselles :

photo Carole
Photo de Carole – Blog Mousseron

*C’est dans le Lauragais que poussèrent les plants de pastel (Isatis Tinctoria) au cours de nombreux siècles, principalement du 13e au 17e. Ensuite, cette culture qui procurait le bleu de teinture fut ensuite totalement éclipsée par l’indigo, bien moins cher. La plante de pastel sort de l’oubli complet depuis une vingtaine d’années. Pour ma part, je suis bluffée par les qualités cosmétiques de l’huile de pastel !

affiche_fibreoccitane_Roques

Des petites maisons et des voitures de l’été dernier

Il y a quelques semaines, Maïté l’Abeille nous ravissait avec les quilts faits pour ses petits-enfants et petits-neveux. L’histoire n’était pas complète, je lui laisse donc volontiers la place pour nous présenter les autres quilts de la même veine !

-oOo-

Ma grande amie quilteuse Marie-Michèle est venue me demander au printemps un modèle simple de maisons à assembler à la machine pour un bébé à venir. Nous avons opté pour un modèle simplissime.

toit mariemichèle (1)
Toi, toi mon Toit, Marie-Michèle pour Morgane.

Peu de temps après le chirurgien m’interdit de coudre à la main, ce qui fut une grande frustration dont je me relevai très vite. Pourquoi ne pas coudre ces petites maisons toutes simples pour plusieurs de mes petites-nièces ?
Et voilà comment nous nous sommes retrouvées à coudre ensemble ces petites maisons !
Marie-Michèle les a interprétées à sa façon et matelassées très joliment à la main pour MORGANE .maisons quiltées Marie-Michèle

J’ai réalisé 3 panneaux pour JEANNE , LOU puis SOPHIE et les ai tous matelassés à la machine, une première pour moi.
Nécessité oblige !

DSC02251
De multiples jolis imprimés pour LOU !

DSC02252DSC02253

DSC02255
Et voici pour JEANNE un quilt en rose et vert.

DSC02256DSC02257

DSC02332
Couleurs tendres pour SOPHIE, à la demande de sa grand-mère, ma soeur aînée.

2015-08-201Quelques mois plus tard, je décidai de coudre un patchwork pour ARTHUR , un troisième cousin germain d’ EMILE (la Coccinelle) et de GASTON (l’avion) sur le même principe : un tableau central , la 2CV en appliqué et broderie, entouré de multiples petits rectangles taillés dans des chutes uniquement.

DSC02977
Le panneau a été matelassé à la machine…

DSC02974DSC02975

… mais les broderies sont quand même à la main.
« L’amoureuse du travail à la main », (dixit Katell) a pris goût au travail à la machine.
Il ne faut jamais dire :  » Fontaine, je ne boirai pas de ton eau ! « 

Maïté l’Abeille 

-oOo-

Lors de réunions d’Abeilles chez Maïté, Marie-Michèle est venue plusieurs fois. Elle nous apporte toujours de magnifiques quilts à admirer :

mmich quiltmania
Interprétation d’un quilt de Kristel Salgarollo, Cosy Blues, paru dans Quiltmania (n° 49 ). Un faux classique dont je ne me lasse pas !
mmich dét
Détail de la bordure de ce quilt aux belles nuances bleues et marron.
amish mmich
Superbe quilt d’inspiration Amish au matelassage main magnifique, avec une bordure blanche qu’on peut estimer imparfaite aux angles mais qui, pour moi, ajoute de l’intérêt ! C’est une finition comme ça tombe, et pour Gwen Marston cette constatation d’acceptation de l’imparfait fut le point de départ de la réflexion qui la conduira au patchwork libéré. Bravo Marie-Michèle !

Maïté n’est pas raisonnable… mais toujours aussi talentueuse !

Récemment opérée de la main, notre Abeille Maïté continue malgré tout de faire des ouvrages, encore et toujours pour faire plaisir à son entourage… Nous savons bien, nous les quilteuses, que la générosité est notre moteur !

DSC02346

Malgré le repos qu’elle devait observer, Maïté n’a pu s’empêcher de broder à la main… mais elle a dû apprivoiser quand même sa machine à coudre pour quilter, c’était indispensable ! Alors voici ses deux ouvrages les plus récents, l’un pour son amie pour ses 70 printemps, l’autre pour une petite de la famille née l’année dernière. On peut remarquer ici que Maïté aime autant le patchwork traditionnel que des versions modernisées, typiques de la Ruche des Quilteuses !

Maïté la Ruche des Quilteuses
Les deux ouvrages de Maïté, faits en juin/juillet.
Maïté la Ruche des Quilteuses
Des maisons très réussies ! Vous reconnaissez peut-être la méthode ludique que Bernadette Mayr a développée dans un de ses livres.
Maïté la Ruche des Quilteuses
Détail du quilting minimum de la bordure… mais très inventif et réussi !
chat dessiné
On voit là que Maïté n’a pas été raisonnable… mais quel talent ! J’adore son abeille… et le chaton à la fenêtre !
Maïté la Ruche des Quilteuses
Et voici des paniers pour la petite Pauline
DSC02351
Quilté à la machine… brodé à la main. On espère que son chirurgien ne lit pas ce blog 😉
Maïté la Ruche des Quilteuses
Mille bravos Maïté !   

 

Et puis, tout récent, voici le dernier fait en août, avec des restes de cotonnades rouges et bleues, de jeans et de lins :

DSC02901 DSC02902 DSC02903 DSC02904

DSC02833Quelques notes de musique  se baladent pour marquer la passion de la destinataire, sa fille, musicienne. Telle mère, telle fille !DSC02905 Le matelassage à la machine, de plus en plus dense, montre que Maïté a complètement apprivoisé cette technique… C’est un effort pour une amoureuse du travail à la main…



Avec d’anciens rideaux en tissu de Laura Ashley, Maïté a aussi rénové des chaises longues :

chaises longues



Et pour finir, voici une bobine-surprise, avec une phrase brodée… Idée à reprendre avec toutes les jolies phrases que vous voulez : à vos citations préférées !



DSC02948 DSC02949 DSC02950 DSC02951 DSC02952 DSC02953

✏

Malgré un repos écourté pour sa main, Maïté peut de nouveau faire chanter ses mille et une idées sur tous les tons ! OUF !!!



Des quilts cousins pour des cousins germains

Maïté vient tout juste de se faire opérer de la main… Trop de coutures, trop de broderies, trop de matelassages… Le tendon est réparé et nous souhaitons à notre amie une bonne convalescence ! Voici ce qu’elle a absolument voulu finir avant d’être immobilisée…

La Coccinelle d’Emile

Pour le petit Emile, Maïté a réuni ses petits bouts de tissus rouges et bleus :

DSC02247
Quilt dans son ensemble, avec une belle répartition des couleurs et valeurs… Maïté a l’œil !
DSC02248
Adorable Coccinelle vintage, avec la date de naissance en tant que plaque d’immatriculation…
DSC02250
… et toujours une signature d’Abeille !

L’avion de Gaston

DSC02271
Même structure pour le quilt du cousin germain, de petits rectangles en groupes de 4, changeant un peu des 4-patch carrés ! 
DSC02270
Un quilting fait de loopings du petit avion…
DSC02269
Un superbe petit coucou, bloc traditionnel intemporel…

 

DSC02274
… Voici le quilt en entier pour Gaston ! 

Appliqués d’ici et d’ailleurs…

Notre jolie petite expo annuelle du Club de Colomiers présente des ouvrages aux appliqués extrêmement réussis.

Celui de Martine Roigt, à gauche sur la photo, a un style très américain, à la fois traditionnel mais aussi « baltimore » par sa très belle bordure créée par Ellen Sienkiewisz Rita Frizzera (voir commentaire de Martine ci-dessous !) :

IMG_7184
Pour des appliqués parfaits, Martine utilise les outils d’Appliquick, la jeune entreprise espagnole dynamique qu’on rencontre dans les grands Salons français et espagnols, voir aussi sur leur site.
DSCN0262
Ici le quilting machine est visible, fait par Martine avec beaucoup de maîtrise.

 

Style plus français, puisque c’est Annick Huet qui est ici l’inspiratrice :

Directement inspirée des Fleurs Rouges d'Annick Huet, Simone Flores a su restituer
Directement inspirée des Fleurs Rouges d’Annick Huet, Simone Flores a su restituer la qualité de travail requise pour de si fins appliqués ! Une bordure travaillée en seminole finit harmonieusement l’ouvrage.
DSCN0254
Autres doigts de fée, Maïté l’Abeille a encore prouvé ici sa maîtrise parfaite de l’appliqué et de la broderie ! Les planches botaniques de fruits rouges sont réhaussées par les différents tons de tissus anciens : des lins, métis, ramie et cotons aux tons naturels, aux fils parfois irréguliers, traces d’un filage traditionnel. Ici le montage discret en « fenêtres » (Attic Windows), surlignées d’un discret passepoil rouge, donne beaucoup de classe à ce quilt mural.

 Bravo à toutes trois pour cette belle élégance !