Comfort for Grenfell

Frédérique et quelques autres, vous m’avez demandé si on faisait quelque chose en France pour les victimes de la Tour Grenfell. Je souhaite vous répondre ici au mieux. Je crois que vous aurez ici les renseignements escomptés.

Grenfell, ce nom restera à jamais dans l’esprit des Londoniens et de bien d’autres personnes. Lord Grenfell fut un militaire du XIXe siècle un peu ou beaucoup oublié ; Grenfell Road, c’est une rue de Londres nommée d’après cette personnalité, celle qui longe la tour qui fut incendiée le 14 juin dernier. Grenfell Tower est forever, pour toujours et à jamais, le souvenir d’un immense drame, des centaines de victimes directes (personnes blessées, décédées, disparues), des centaines de familles et amis dans la détresse et le traumatisme, mais aussi des milliers de personnes qui veulent aider, ou bien qui se battent pour que cela n’arrive plus jamais.

Il était si choquant de voir des scènes de la Tour Infernale, film catastrophe, hanter notre petit écran aux actualités. Et surtout de savoir que tant de personnes ont perdu tout ce qui fait une vie, leurs affaires, leurs souvenirs, et le plus insupportable, la perte de voisins, de connaissances, d’êtres chers. Depuis, le revêtement extérieur qui a tant flambé est retiré de la vente. Une tour similaire a été vidée de ses habitants pour faire des travaux d’urgence. Tout cela crée des traumatismes qu’on n’imagine pas.

Sheila Frampton-Cooper et Ian Berry se sont rencontrés à Quilt-en-Sud, à Biarritz, en mai dernier. Ces deux artistes ont conjointement décidé d’agir à leur manière pour aider et signifier leur compassion aux rescapés, en particulier aux enfants. On ne peut imaginer le traumatisme de tout perdre en une nuit de cauchemar, sauf que c’est la réalité. Ainsi est né le groupe Facebook Comfort for Grenfell.

Les associations caritatives croulent actuellement sous les dons de toutes sortes et c’est difficile d’organiser les tris, les distributions. Alors ce groupe Comfort for Grenfell veut agir vite et bien, offrir des quilts aux enfants qui n’ont plus rien : un signe tangible, durable et utile que d’autres ont pensé à eux. Un quilt est un (ré)confort bien concret…

Sheila Frampton-Cooper est la délicieuse artiste américaine vivant en France dont nous connaissons bien l’élégant style maintenant. 

Electric Faerie of the Getty Garden, Sheila Frampton-Cooper

Ian Berry, cet incroyable artiste qui ne travaille qu’avec du bluejean, habite à Londres. Le jour-même du drame, il a apporté des pantalons en bluejean neufs pour vêtir ceux qui n’ont plus rien. Vivant à Londres, il a particulièrement été choqué par ce drame.

Dans un décor en blue jeans, Ian Berry dans son stand de Quilt en Sud (photo Sheila Frampton-Cooper)

Sheila, qui a eu l’idée de faire le groupe Facebook pour faire connaître cette initiative, nous convie à nous inscrire à ce groupe si on souhaite faire un quilt. Nous y échangeons nos idées, nos questions. Par exemple, nous savons que ces quilts sont pour des enfants qui vivent en 2017 et donc il nous semble évident de leur offrir des quilts modernes et gais. 

Finalement il est apparu plus utile et intelligent de rejoindre l’organisation déjà bien rodée avec une grande logistique, Quilts For Grenfell, avec notamment la Modern Quilt Guild de Londres et une union d’associations caritatives. Pour envoyer des quilts finis, que vous vous inscriviez au groupe ou individuellement, une seule adresse :

Quilts for Grenfell Tower
Carillion Vehicle Handling Centre
Spring Road
Wolverhampton
WV4 6JT

Veuillez écrire que c’est un cadeau et ne déclarez jamais une valeur importante (jusqu’à 20€). Cela n’enlève en rien la valeur de votre don.

Merci d’avance.

Ian et Sheila à Quilt en Sud !

Je l’avais fortement espéré (le 14/01/2014 en fin d’article), Quilt en Sud l’a fait : inviter Denimu ! Je dois maintenant l’appeler Ian Berry, de son vrai nom, car il efface à présent son pseudo. Je suis si impatiente de voir ses dernières œuvres en vrai, les anciennes étant toutes vendues, succès oblige !

Sleeping Alone, de la série Behind closed doors, une fabuleuse série à voir sur son site.
Eunice Olumide, top model. Aura-t-on la chance de voir ce portrait à Biarritz ? On a l’impression de voir briller sa parure, c’est trop fort !!

Ce portrait fut dévoilé le 20 février dernier lors de la soirée SWITCH, organisée par Vivienne Westwood, en pleine Fashion Week de Londres. Le but était de sensibiliser à l’écologie, la réutilisation intelligente de nos objets et ressources (réutilisons nos blue jeans, même sans le talent de Ian Berry !) et tout particulièrement switcher vers une vie sans énergie fossile.

Ce qui est bon pour la planète est bon pour l’économie !

Mais Ian Berry sera en excellente compagnie, la présence de Sheila Frampton-Cooper m’enchante tout autant !

Elle serait peut-être lasse de voir que je montre toujours ce même quilt (voyez ici les articles précédents sur cette artiste), alors qu’elle en a fait tant d’autres… à admirer à Quilt en Sud, donc ! Et si vous ne pouvez pas aller à Biarritz, la semaine suivante elle sera à Aigu’illes en Luberon, une chance de plus de la voir ! Entre nous, nous aurons sûrement d’autres occasions de la rencontrer, pour notre plus grand plaisir : elle vit maintenant en France !

Voir sur leur site une prestigieuse  liste d’artistes textiles : le Sud, est comme ouest, est gâté cette année… comme toutes les années impaires !

Ici la programmation de Quilt en Sud 2017, avec d’autres merveilleux artistes :
http://www.quiltensud.com/FESTIVAL-2017.html

Plus d’infos sur leur site !

PS : France Patchwork sera partout, à Quilt en Sud et à Aigu’illes en Luberon !

Blue Jean Forever !

Des livres entiers sont consacrés aux pantalons en blue jeans, leur fabuleuse histoire… Mais aujourd’hui c’est son recyclage qui nous intéresse !

Recyclage industriel

A Brassac dans le Tarn, des personnes se sont lancées dans le recyclage des fibres de blue jean. Un brevet a été déposé il y a 8 ans, car il faut du savoir-faire pour récupérer les fibres de coton déjà tissées. Les pantalons en fin de vie sont récupérés dans des centres de tri Relais, ils sont découpés (les parties hautes sont envoyées en Afrique pour être portées en short) et les parties jambes, le plus souvent les plus abîmées, sont donc recyclées.

FABRICE LODETTI PATRON DES FILATURES DU PARC RECYCLE DES VIEUX JEANS POUR REFAIRE DU JEAN 100ù RECYCLE
FABRICE LODETTI, PATRON DES FILATURES DU PARC, RECYCLE DES VIEUX JEANS POUR REFAIRE DU JEAN RECYCLE (photo La Dépêche du Midi)

Ces nouveaux jeans, baptisés « Rebirh », Renaissance, vont très prochainement être commercialisés par la célèbre marque française Bonobo. Bravo pour cette brillante initiative !

Voir les articles de La Dépêche du Midi et de France3-régions.

blue-jeans

Recyclage artistique

Cela fait un moment que je ne vous ai pas présenté un artiste travaillant très, très bien cette matière première si facile à trouver : le blue jean de récupération ! Cette denrée n’est pas prête de s’épuiser…. Après Denimu et So-Young Choi , voici Carol Arnott !

4403725_orig

Le style est plutôt naïf et me rappelle les peintures sur bois de Valériane Leblond.

Y_20Stryd_20Fawr0
Tableau de Valériane Leblond (encre sur bois)

Carol ne vit pas en Pays de Galles comme Valériane mais dans le nord-est de l’Ecosse et les rivages ont des points communs, la culture reste gaélique, d’où les inspirations voisines de ces deux femmes !

1739391
Ciel et mer sont en blue jeans, les appliqués sont coupés et mis à cru sur le fond, puis brodés pour donner vie au tableau… Superbe !

Allez lui rendre visite ici : Galerie Carol Arnott

 

Flag_of_Scotland.svg
Drapeau de l’Ecosse (la croix de Saint-André). Si l’Ecosse devenait indépendante, le drapeau britannique serait très différent sans son bleu…

220px-Peter_May_wins_French_Cezam_Prize

Puisqu’on évoque l’Ecosse, je suis en train de lire une trilogie policière qui nous plonge dans la vie rude du nord de ce pays : lecture qui m’envoûte, pleine de détails de la vie traditionnelle et celle qui change vite avec la nouvelle génération… Mais l’âme de l’homme ne change pas, on y trouve le pire et le meilleur, ici et là-bas…

Photo : Peter May en quilt traditionnel, recevant en 2010 un prix à Strasbourg pour le 1er tome de la trilogie écossaise.

51vJo5W3OWL._SX310_BO1,204,203,200_ lhommedelewis BraconnierSMALL

Poo poo pi doo

thumb-680x459-f
Sublime Marilyn, bien sûr…

Je suis née un an avant le décès de Marilyn Monroe et j’ai mis longtemps à m’intéresser à cette femme, bombe sexy d’un temps révolu, pin-up fausse blonde. Et un jour j’ai vu un de ses films en V.O. J’ai alors compris ! Sa voix… Eh bien sa voix est tellement enfantine que le contraste est saisissant avec son corps épanoui… Elle chuchote, elle susurre, elle murmure… Timbre de voix qui lui donne une infinie fragilité et une singularité qu’aucune actrice doubleuse, si talentueuse soit-elle, ne peut restituer… On dit qu’elle parlait ainsi après avoir longtemps combattu un bégaiement, résultat de traumatismes d’enfance. Par sa voix j’ai ressenti alors son magnétisme et su pourquoi elle ne quittera pas le firmament des stars.

r-MARILYN-MONROE-large570
Une jolie poupée américaine !

C’était aussi une excellente chanteuse qui compensa son manque de puissance par de la technique mais aussi du glamour, du rythme, de la présence… Son filet de voix la faisait chanter tout près du micro : on entend tous ses effets, tous ses soupirs… Ecoutez une compilation de ses chansons de ses films (dans lesquels elle chante presque toujours !) c’est un pur moment de bonheur. Malheureusement, ses nombreuses interprétations talentueuses sont éclipsées par le fameux Happy Birthday Mr. President devant John Kennedy !… à voir ou revoir ici

MM
Ravissante Marilyn, qui ici semble heureuse ! 

C’est tout ça, Marilyn, et tellement plus ! Cela fait mal au coeur de savoir qu’elle fut rarement heureuse au cours de ses 36 années.

Son image continue de fasciner les artistes.

92923692
 Ca pique les yeux ! Andy WARHOL utilisa ce portrait en sérigraphie pour clamer sa vision de l’art. Le pop-art, art consommable et art-business…  

Vous me connaissez un peu maintenant, ce sont les interprétations en tissus qui ont ma faveur !

ian berry MM
Incontournable Marilyn vue par Ian Berry alias Denimu. Pour une fille qui avait comme 2e prénom Jean…
Susan Fender
Quilt de Susan Fender, vu sur Etsy.
dorte jensen
Quilt (oui, cousu avec un fin point zig-zag sur une machine Pfaff ordinaire !) de la Danoise Dorte Jensen. 140 x 50 cm. Quelle classe !

 Et enfin, la belle surprise de la semaine :

05-P1150854
Ana de Hilacha y Retal (blog bilingue espagnol et anglais, mais elle comprend tout autant le français) vient de terminer ce quilt époustouflant ! Allez voir des photos de détails sur son blog… Modestement, elle parle d’une technique apprise, mais son interprétation en tissus fleuris est vraiment unique, un immense bravo !

Le blue jean ailleurs…

…car nous allons aujourd’hui bien loin, en Corée du Sud !

Choi So-Young est une artiste coréenne qui vous rappellera Denimu, tous deux utilisent cette même matière première qu’est le pantalon en jean usé pour faire des oeuvres d’art. C’est une jeune génération, Choi étant de 1980 et Ian Berry (Denimu) de 1984. Peu d’autres renseignements filtrent sur internet sur la jeune femme en raison du barrage de la langue. Son inspiration est principalement urbaine, ses tableaux captent les instantanés de Busan, 2e ville coréenne après Séoul, ville dynamique grâce à son port, ses belles plages et son climat clément.

5105710298_72b4426e11_z
Busan est une ville à l’économie florissante, très moderne et touristique. Cette vue de nuit montre son fameux « Diamond Bridge » de 900 mètres pendant le festival des feux d’artifice (attraction ayant lieu tous les ans en octobre). Voyez ci-dessous l’interprétation de l’artiste !

 

Sur le blog Moonberry, j’ai trouvé quelques photos étonnantes :

lj01171_artstage_choisoyoung1
Vue de Busan de nuit, avec le feu d’artifice rebrodé et « emboutonné », photo du blog de Moonberry

 

lj01171_artstage_choisoyoung2
Photo de détail venant du même blog (immeuble à droite du tableau précédent). L’artiste utilise absolument toutes les parties des jeans, ici des passants font la façade !

 

lj01171_artstage_choisoyoung4
On remarque bien les effets de volumes, la liberté d’interprétation de cette artiste.
bf81b230e2b60dccfdfe64f88af8aee2
Autre vue de Busan, tableau de 2005, 84 x 150 cm. Des jeans presque entiers s’intègrent miraculeusement au paysage !

 

Haeundae-beach
Busan, une des plages touristiques
so-young-choi-collage-12
Il me semble que ce tableau représente le quartier de Gamcheon Culture Village, récemment réhabilité par l’Etat.
gamcheon_cultural_village_busan
Naguère le quartier le plus pauvre et insalubre de la ville de Busan, Gamcheon est fait de maisons qui rappellent des Legos et abritent des anciens régugiés, persécutés pendant la guerre de Corée en raison de leur religion (basée sur le symbole du Yin & Yang). Un programme d’aide a fait réparer les bâtiments et a fait des commandes à des artistes pour transformer l’aspect de cet endroit, maintenant visité par des milliers de touristes !

 

 Dans ce blog espagnol, on voit un autre tableau montrant un quartier plus central de Busan :

toits
Fait en 2010, 97 x 97 cm.

 

 

détail

 Le talent est sans frontière ! 
d5078591x
Son art est largement reconnu par les professionnels car ce tableau fut vendu… 187 000 euros le 24 mai 2008 à Hong-Kong (Christie’s) ! Il est gigantesque et représente un immense travail puisqu’il mesure 1,50 m de haut pour 3 m de long. 
1290567446858_500
Mais je crois que mon tableau préféré parmi ceux trouvés sur internet est celui-ci (100 x 65 cm), bien plus sobre et empreint de poésie ! J’aime cette simplicité…

 

Ayrton Senna vu par Denimu

Le célébrissime pilote de formule 1 décédé en 1994 voulait consacrer une partie de sa fortune à l’éducation des enfants dans son pays, le Brésil :

“Se a gente quiser modificar alguma coisa, é pelas crianças que devemos começar, por meio da educação »
« Si on veut changer les choses, c’est par les enfants que nous devons commencer, via l’éducation »
Ayrton Senna

C’est ainsi qu’a vu le jour une fondation dédiée à l’amélioration de l’éducation au Brésil. Ainsi, son nom reste au firmament pour les jeunes générations.

Cette fondation a commissionné l’artiste Denimu, pour lequel j’ai tant d’admiration, pour faire le portrait géant du pilote. La matière première ? Des blue jeans (denim) de la famille Senna !

1415220246909_wps_16_epa04477870_A_handout_pic

Le portrait a été dévoilé avant-hier à Sao Paulo pour la commémoration des 20 ans de la disparition du sportif, juste avant le Grand Prix du Brésil qui aura lieu ce dimanche. Encore une totale réussite de cet artiste britannique qui réussit à faire passer la fierté, la sensibilité de l’icône des circuits.

Denimu Ayrton Senna
Superbe hommage à la légende de la F1, Ayrton Senna – Denimu, 2014, 122 x 160 cm. L’argent récolté par la vente aux enchères de ce tableau textile ira à l’ONG Ayrton Senna pour l’éducation des enfants brésiliens.  

Articles précédents de la Ruche sur Denimu :

https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/01/13/inspiration-denim-denimu/
https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/01/14/denimu-ses-recents-tableaux-textiles/
https://quilteuseforever.wordpress.com/2014/05/24/des-news-de-denimu/

Des News de Denimu

L’artiste Denimu continue son exploration du textile de coton universellement apprécié, le jean denim. J’avais eu le grand plaisir de vous le faire connaître il y a quelques mois (articles UN et DEUX) et je suis ravie que la revue BURDA Patchwork n° 42 (été 2014) édition française y consacre plusieurs pages !

M6754

Quelles sont les dernières idées de cet artiste ? Il vient de collaborer avec Ray Ban (les lunettes) au lancement, le 15 mai dernier, d’une nouvelle série de lunettes faites avec ces matériaux : du cuir, du titane, du velours, du métal… et du tissu denim.

Bntz344CEAAbONA
Denim durci pour des lunettes bientôt sur le marché.

Ce fut une grande fête branchée (évidemment, pour des lunettes…) et le groupe Blondie, star des années 80, faisait partie de l’événement. L’égérie blonde du groupe, Debbie Harry, a été l’inspiratrice pour Denimu de ce portrait fait pour l’occasion :

Denimu_Art_Debbie_Harry
Extraordinaire tableau en jeans de récupération : portrait de Debbie Harry (du groupe Blondie) avec des lunettes Ray-Ban. Artiste : Ian Berry, alias Denimu – Photographe : Emil Langvad – Dimensions : 244 x 130 cm 

Vous pouvez trouver de nombreuses photos de détails sur le site de Denimu ici, comme par exemple :

Denimu_blondie_detail2
Précision de la recherche des nuances de tissus plus ou moins usés, blanchis…

Encore bravo à cet artiste textile unique !