Parapluie

Ces jours-ci, le parapluie est de rigueur un peu partout en France. Ne vous en plaignez pas trop, la Nature a besoin d’eau ! Je ne me lasse pas de la gaieté de Gene Kelly dans Singing in the Rain : 4 mn 35 de plaisir vintage !

Ce film est sorti en 1952.

Autres parapluies, ceux de Cherbourg évidemment, une des comédies musicales françaises délicieusement désuètes :

Enfin une comédie musicale française!, s’est-on dit à la sortie du film en 1964. Ce film gagna la Palme d’Or de Cannes cette année-là.

La première référence écrite à un parapluie date du 1er siècle, en Chine. Chez nous, c’est au 15e siècle que cette protection contre les intempéries commence à être utilisée.

Elégance à la française dans les rues de Paris, peint par Gustave Caillebotte en 1877. Ce tableau est à Chicago.

Les Anglais (experts en matière de pluie) les ont même utilisés comme outil de guerre ! Non pas en tant qu’armes, mais en protection de la poudre qui resta sèche lors de la bataille de Toulouse le 10 avril 1814 (les Anglais contre l’armée napoléonienne en déroute, après l’effroyable guerre d’Espagne). Les Anglais avaient réquisitionné les grands parapluies des bergers des Pyrénées !

Mais ce qui nous intéresse le plus, ce sont les parapluies vus dans les quilts, n’est-ce pas ? Alors en voici quelques-uns :

Dans les années 1930, le bloc de l’Umbrella (=parapluie) était très populaire ! Celui-ci est de la collection de Stella Rubin.
Dancing Umbrella Quilt d’Edyta Sitar est plus récent mais dans le même esprit.
Ce charmant panneau vient du Quiltmania n° 28 et cette photo de ce blog. Il y en a d’innombrables versions, signe du succès !
Terry Aske fit une série de mini-quilts sur le thème du parapluie, en voici deux.
Terry Aske
Shasha Shaikh est une artiste d’origine indienne qui vit à Paris. Elle fait elle-même ses batiks au procion. Ce beau tableau mesure 49 x 53 cm.
Impressionnant travail textile de Danny Amazonas, que j’avais évoqué par ici à la suite de l’article d’Emma qui me l’avait fait découvrir ! Détail du quilt ci-dessous.
Rain II, Danny Amazonas
Ce magnifique bloc n’est qu’une toute petite partie d’un sampler d’esprit japonais fait par Julie, Australie.

Nous pourrions continuer ainsi longtemps, tant le sujet est riche dans le monde entier ! Cependant, Hawthorne Threads a appelé sa nouvelle gamme de tissus Parapluie (en français, s’il vous plaît !) pour évoquer notre belle capitale, au son de l’accordéon, des macarons à faire saliver les moins gourmandes et un air du temps qu’on peut encore savourer parfois…

6a0120a9720256970b01bb099331d1970d-800wi
En suivant ce lien, vous verrez en 1mn30 de bien jolis tissus et une mise en scène toute charmante ! 

Alors, malgré la pluie, belle journée à vous !

Bientôt à la recherche des œufs de Pâques !

Dans deux semaines, c’est Pâques. Je n’ai plus de tout petits enfants allant chercher avec fébrilité les friandises laissées par le Lapin de Pâques (nous avons gardé la tradition allemande chez nous). Mais comme mon fils de 19 ans ne lit pas ce blog, je peux vous confier qu’on continue quand même la tradition… mais cela reste entre nous, chut !!
Un panier en osier fait l’affaire pour aller chercher ses chocolats et menus cadeaux dans le jardin, le matin de Pâques.
Un éclair d’enfance qui luit encore !

Je voudrais partager avec vous un adorable modèle de panier pour aller chercher les œufs en chocolat, pour que la fête soit plus belle pour les enfants :

N’est-ce pas adorable ?

Les tissus sont de la gamme exclusive Cottontail de Hawthorne Threads, vous ne les trouverez nulle part ailleurs. Le tissu est imprimé à la demande, je vous avais déjà parlé de cette forme d’impression par ici (2 articles). Vous avez tout juste le temps de commander ce tissu aux jolis lapins (délai de livraison : une semaine maxi) et de faire cette décoration utile !

Si vous souhaitez faire cette corbeille avec vos propres tissus, le tuto gratuit est chez Somewhat Simple, à arranger à votre guise. Bons préparatifs !

Nectar

logoParfois le matin dans ma boîte @, je reçois une vidéo qui me met de bonne humeur, un monde enchanté avec des enfants souriants, un beau jardin… et de beaux tissus !  C’est Hawthorne Threads qui fait ces vidéos. Aujourd’hui c’est pour Nectar, une gamme qui convient bien pour la Ruche des Quilteuses, n’est-ce pas ? 

Je vous avais déjà donné mon avis positif sur ces tissus modernes imprimés digitalement à la demande. Ils sont très résistants à la lumière, pour autant que j’aie pu les tester.

Non, je ne suis pas sponsorisée, je partage juste pour le plaisir !

6a0120a9720256970b01b8d2052f86970c

1202278France Patchwork propose aussi un thème de concours directement lié à ce sujet : les détails sont par ici ! Il vous reste encore du temps pour cogiter et participer. J’ai déjà vu une superbe réalisation de Cécile Milhau, pour le moment son oeuvre reste secrète mais vous vous régalerez les yeux !

Pour rester dans le thème Pascale Piete propose dans sa boutique une Ruche de la Quilteuse, pour avoir joliment sous la main le petit nécessaire de couture. Ne résistez pas, c’est un beau cadeau à (se) faire pour la rentrée !

ob_ebd66f_p1000851

Elle est pas belle la vie ? Ou si elle ne l’est pas pour vous en ce moment, profitez quand même de ces instants enchanteurs…

6a0120a9720256970b01b7c88c0b55970b-800wi

 

Lindsay, Charlie et la Chocolaterie

Love-Patchwork-Quilting-issue-22
C’est un magazine mensuel gai et sans prétention, devenu n° 1 des ventes dans leur domaine en 5 mois d’existence ! Il m’est arrivé en retard ce mois-ci, mais ce n’est pas bien grave…

Je viens de recevoir un de mes magazines préférés, Love Patchwork & Quilting, magazine britannique plein de joyeuses idées qui dépoussièrent allègrement les revues plus classiques. C’est une sucrerie en attendant le bébé tant espéré, Simply Moderne de Quiltmania, qui devrait sortir dans les kiosques le 25 juin !

3665d5ce27efca08ea0c2f464668ba2a
Voici la couverture de notre futur magazine français (ou anglais ? cette couverture nous jette le trouble !), avec Victoria Findlay Wolfe comme première invitée et manifestement un reportage sur le grand salon du quilt moderne à Austin, Texas, qui s’appelle Quiltcon. On ne peut pas mieux commencer !

Dans le magazine anglais, je viens de lire un reportage sur un des sites où j’aime chercher des tissus différents. J’en savais très peu sur la société, je suis heureuse de connaître maintenant un peu Lindsay Prezzano, la « chef » de Hawthorne Threads, qui travaille main dans la main avec son informaticien de mari Charlie. Et la chocolaterie ? C’est le lieu où ils ont emménagé leur société l’été dernier, une ancienne fabrique de chocolat du XIXe siècle, récemment rénovée comme une grande partie de ce coin de Brooklyn (Red Hook) qui devient très à la mode. Des tissus dans une chocolaterie… deux péchés mignons réunis !

Charlie_and_the_Chocolate_Factory_(book_cover)
Couverture de la première édition du célèbre livre de Roald Dahl aux Etats-Unis, en 1964.

Le choix de tissus modernes est immense à Hawthorne Threads, et j’ai récemment craqué chez eux pour trois tissus marqués « imprimés digitalement ». Mais qu’est-ce ? Vivons dangereusement, me suis-je dit. Sept jours après, j’ai reçu une drôle de chose : 

IMG_0239
J’ai reçu un long ruban de tissu avec de très larges lisières de 18 cm de part et d’autre de l’imprimé : très étonnant, les 3 imprimés se succèdent sur le même tissu ! J’ai plié et déplié ce tissu de nombreuses fois, d’où quelques plis, mais je l’ai reçu absolument sans marque, moi seule suis fautive. Bientôt, je vais le laver avant de l’utiliser… ce sera un plaisir de cet été !

 

L’impression a été faite exprès pour moi sur un doux tissu blanc au tissage très serré, fin et légèrement transparent, une percale si je ne me trompe… et j’ai du tissu non imprimé sur les côtés en cadeau, c’est pratique ! Effectivement, Lindsay s’est lancée dans la création de collections de tissus et en assure l’impression chez eux à la chocolaterie avec des pigments à l’eau, garantis pour résister au lavage, aux normes environnementales satisfaisantes.
Bientôt, recevrons-nous nos imprimés par mail qu’on imprimera nous-mêmes sur un rouleau de tissu  via une grande imprimante ? Les innovations vont si vite…

IMG_0240

Il me tarde d’avoir le temps… et l’inspiration pour faire quelque chose avec ces tissus nouvelle vague. Cet été sans doute !

charlie-et-la-chocolaterie_affiche1
Film de 2005 avec Johnny Depp dans le rôle de Willy Wonka, le plus célèbre chocolatier du monde !

 chocolat-noir