The Civil War Quilt, ou la naissance d’un projet commun

La plume à Martine : 

Avez-vous eu la curiosité de visiter le site de Barbara Brackman consacré à la commémoration du 150ème anniversaire du début de la guerre de sécession  aux Etats- Unis ? Dès que nous avons eu l’information nous étions quelques-unes à visiter le site, et déjà les projets se construisaient dans notre tête !

En effet le groupe des Abeilles de notre Ruche est uni  par la passion, toujours renouvelée, du patchwork et par la curiosité, l’envie d’entreprendre, d’aller de l’avant de ses ouvrières laborieuses ! La reine de notre ruche connaît bien cette envie !  Nous ne manquons pas d’infos, de nouvelles pour entretenir cette curiosité ! 

Parfois l’envie s’arrête au stade de projet imaginé mais dans le cas du Civil War Quilt quelque chose s’est passé. Le lien avec l’histoire de ces femmes, de ces évènements nous auraient-ils émues ? Sans doute. Nous connaissons toutes ces blocs « Northern Star », « Seven Sisters »  et bien d’autres, nous les avons toutes ou presque déjà cousus, quiltés mais imaginer qu’ils avaient une histoire fut une découverte (au moins pour moi) . C’est ce qui a fait naître et grandir l’envie d’aller plus loin et de confectionner, chaque semaine, un bloc différent qui au final constituerait un quilt fabuleux qui raconterait une histoire authentique ! 

Une partie du groupe des Abeilles est engagée dans un projet commun « le Sampler de Sylvia » qui porte aussi une histoire formidable. Il faudrait que Katell nous en parle prochainement et nous montre les magnifiques blocs réalisés ! Certaines d’entre nous n’avaient pas osé se lancer dans ce projet mais avaient tout aussi envie de bâtir un projet en commun, le Civil War Quilt nous en fournit une excellente opportunité. L’envie a mis du temps à grandir jusqu’au jour où l’une d’entre nous pose la question « tu ne serais pas intéressée par Civil War car si tu es d’accord, on se lance ensemble ! » Quelques semaines ont encore été nécessaires et puis en avril Karine et moi-même avons annoncé officiellement par mail au groupe des Abeilles, avec la photo de notre premier bloc, la naissance de notre Civil War Quilt ! Nous avions presque la fierté d’une jeune maman !

Depuis nous cheminons, nous ne sommes pas très en avance, il y a déjà 22 blocs publiés
mais d’ici les vacances d’été nous aurons rattrapé le retard. Ce travail en commun nous fournit l’occasion de rencontres et d’échanges très chaleureux, il nous permet de mettre en commun nos savoirs respectifs et ainsi progresser et consolider nos connaissances.  Soutenues et encouragées par Katell les obstacles techniques (parfois compliqués) sont
plus faciles à surmonter ! Ce faisant nous participons au challenge international lancé par Barbara Brackman et ce n’est pas pour nous déplaire !  A suivre donc…

Avancement des blocs du CWQ de Martine

Ma galerie Flickr : http://www.flickr.com/photos/crbcsrmbr/with/5740909633/ et bientôt, nous aurons des photos des blocs de Karine.

A bientôt, Martine

Blog du Civil War Quilts : http://civilwarquilts.blogspot.com/

Nous publierons l’avancement de nos SBS cet été, nous sommes 6 ou 7 à l’avoir commencé. En attendant la rentrée et notre nouvelle organisation, nous cousons solitairement… Katell

Patchwork et Histoire, histoire de patchwork

Aujourd’hui, je suis très heureuse de laisser Martine s’exprimer ! C’est une de ces Abeilles qui veut toujours apprendre, comprendre, partager… Qui croirait, en voyant tous ses ouvrages et ses connaissances, qu’elle n’a commencé le patchwork qu’en janvier 2009 ?…

Connaissez-vous Barbara Brackman ? Elle n’est pas vraiment connue pour ses quilts, mais elle en parle de façon magnifique et ce qu’elle nous en dit donne finalement du sens à nos travaux d’aiguille ! Cette Américaine est historienne du patchwork aux Etats-Unis. D’origine très ancienne, le patchwork  n’est pas né aux Etats-Unis mais s’y est énormément développé d’une manière originale et connaît encore aujourd’hui un engouement important, on peut même parler d’un nouvel intérêt considérable !

Barbara Brackman a publié de nombreux ouvrages, dont le fameux « Encyclopedia of Pieced Quilt Patterns », une bible en quelque sorte où sont répertoriés plus de 4000 blocs classés selon leur schéma, avec la date de première parution, les divers noms attribués…  Un autre de ses nombreux livres, le seul traduit en français, raconte l’évolution des tissus sur le marché américain, leur disponibilité, les progrès techniques, la mode : passionnant ! Elle est également styliste-créatrice de tissus de reproductions, chercheuse, visiteuse infatigable de musées et d’expositions… Pour suivre ses recherches et ses découvertes, allez visiter son blog généraliste.

Quilts traditionnels et tissus anciens : 1770-1890

Cette année, Barbara Brackman s’intéresse plus particulièrement aux quilts du 19ème siècle associés à la guerre civile américaine (1861-1865)  qui fut un tournant majeur dans l’économie et la philosophie des Etats-Unis, puisqu’elle aboutira à l’abolition de l’esclavage.  Sa démarche originale, ouverte et pédagogue, est de nous proposer sur un autre blog, « Civil War Quilts », l’histoire de cette guerre via les femmes et leurs ouvrages en patchwork.  Nous pouvons chaque semaine, pendant toute cette année de commémoration, confectionner un bloc dont le nom évoque un épisode de cette époque. Nous apprenons ainsi l’Histoire qui se rattache à des blocs que nous connaissons « techniquement » puisque nous apprenons aussi à les faire. Il n’est d’ailleurs pas rare que ces blocs, dits traditionnels, ornent nos premiers samplers.

Mais le plus intéressant sans doute c’est qu’en nous parlant de ces blocs et des évènements auxquels ils sont associés, Barbara Brackman nous parle des femmes qui les ont conçus ou qui y sont liées. Ainsi derrière des modèles techniques apparaît une aventure humaine et féminine très riche. Chaque quilteuse connaît la charge symbolique et historique du fameux « Dear Jane » mais Barbara va plus loin en nous parlant de ces nombreuses femmes souvent anonymes, elle resitue ainsi leur  rôle et leur donne une légitimité historique.

L’accès à cette connaissance historique nous permet de comprendre, sans doute, l’engouement du patchwork aux Etats Unis dont les racines se confondent avec l’histoire de la société américaine et son évolution.

Nous reparlerons du Civil War Quilt qui passionne plusieurs Abeilles !

A bientôt,

Martine