Une peintre américaine : Rebecca Barker

Après Valériane Leblond et ses poétiques paysages gallois dont je parlais dans un article précédent, je souhaite vous présenter celle qui fait de bien jolies cartes postales pour une quilteuse : Rebecca Barker. Elle a inventé les « quiltscapes », c’est-à-dire les quilts dans les landscapes (=paysages).

Vous pouvez avoir un quilt accroché au fil avec des pinces à linge comme ici :

Double Irish Chain, ornée de trèfles symbolisant l’Irlande, dans un paysage typiquement irlandais : accord du nom du bloc avec le paysage.

« The Underground Railroad Quilt », un Log Cabin au centre noir au lieu du classique petit carré rouge : c’est un des mythiques quilts destinés à aider les esclaves noirs fugitifs à gagner le Canada. Voir aussi l’article sur la romancière Tracy Chevalier.

Ou bien un bloc de quilt intégré dans le paysage…

Reconnaissez-vous le bloc de la feuille d’érable dans les champs ?

Delectable Mountains, où l’on voit les pics enneigés avec leurs faces à l’ombre ou au soleil correspondant aux carrés bicolores clairs et foncés du bloc au nom si poétique…

Deux livres reprennent ces dessins, avec en prime les gabarits de certains blocs. Je ne vous les conseille pas en tant que livres d’apprentissage du patchwork, les explications étant parfois peu convaincantes, mais pour l’inspiration, ils sont formidables ! La palette de chaque tableau est un régal pour les yeux.

Premier livre, avec une quarantaine de « quiltscapes », édité en 2003

Ses dessins sont édités en cartes postales principalement, mais aussi en tapis de souris, en puzzle, en tableau édition originale, en poster… Tous ces produits sont disponibles sur son site mais expédiés uniquement aux USA. Si vous souhaitez acheter des cartes postales, je ne connais aucun fournisseur en Europe mais vous pouvez les commander chez Snowy River Quilts, ils assurent la vente aussi vers la France.

Tome 2 (2005), tout aussi joli  !

Et voici celui qui évoque les bobines des quilteuses :

Cela me donne envie de me remettre à quilter !                                                                              A bientôt, Katell

Une peintre qui aime les quilts

J’ai découvert, au hasard de mes clics, une jeune femme talentueuse qui peint un univers qui me touche. Cette Franco-Québecoise s’inspire du pays où elle vit, le Pays de Galles.

Son coup de pinceau très fin ressemble, sur la crête des vagues, à de petits points de noeud bien connus des brodeuses. Ses tableaux se prêteraient bien à une interprétation en patchwork et appliqué, un jour je lui en demanderai peut-être l’autorisation ! Regardez les bandes successives que forment la mer, puis la plage, les collines, enfin le ciel…

Détail que j’adore : ses peintures sont souvent faites sur des vieilles planches de bois ! Démarche assez proche du recyclage des chemises de nos Zommes dans nos patchworks…

Celles qui me connaissent savent que je me sens attachée à mon origine celte, c’est déjà une excellente raison de l’aimer. Mais aussi regardez :

 J’entends des Oh ! et des Ah ! d’ici !

Ce tableau fait partie d’une série exposée en même temps que des quilts de Jen Jones, spécialiste des quilts gallois. J’ai « piqué » ces photos sur son site, mais pour plus de tableaux et d’émerveillements, allez voir sa galerie Flickr, en particulier l’album Cwiltiau (quilts en gallois).

Qui m’accompagne au Pays de Galles ? Mon fils est d’accord, mais seulement pendant un match de Rugby Cardiff-Toulouse !