Quilts de Légende, Plein Sud

Dominique Husson, instigatrice inspirée des expositions à Brouage, était présente à Quilt en Sud pour accueillir les visiteurs de l’exposition des Quilts de Légende. Ces œuvres commencent leur carrière internationale à Brouage puis voguent au gré des expositions de prestige, certains même jusqu’à « la Mecque du patchwork », Houston au Texas ! L’association France-Patchwork est heureuse de mettre en valeur ces quilts traditionnels qui sont pour la plupart des reproductions d’antiquités européennes ou américaines.

quilt en sud 076 quilt en sud 077

C’est pour moi un plaisir renouvelé d’admirer ces quilts, pour d’autres c’était une belle découverte. Ces superbes ouvrages sont magnifiés par l’éclat des tissus récemment teints, la perfection de réalisation de nos meilleures quilteuses traditionnelles françaises, le plaisir esthétique intemporel des motifs géométriques symétriques… Ils nous font faire un troublant voyage dans le passé… Les visiteurs restent ébahis devant tant de minutie et de beauté.

quilt en sud Légende

Ce log cabin est montré à plat, on le devine sur la première photo. Les bandes ne font que 5 mm, toutes cousues à la main par Louise Marie Stipon (225 x 225 cm). Un vrai phénomène !

quilt en sud Légende

Dominique Husson a été assaillie de demandes de ce modèle ! Il est paru dans les Nouvelles du Patchwork n° 82 de septembre 2004 et fut réalisé par la regrettée Josiane Bréhin. Quilt virtuose qu’une quilteuse amie, Yolande, a su réinterpréter (voir ici)

quilt en sud 073

Détail de la Nuit Etoilée de Ghislaine Lucas

quilt en sud 071

Autre photo de détail  : un quilt de Maryvonne Marmion « Les étoiles de Mme Harris ». Moi qui suis depuis toujours fan de scrap-quilts, j’adore ce principe ! Si je le copiais, il serait en fond bleu indigo avec toutes sortes d’imprimés… Le ferai-je un jour  ?…

quilt en sud mf grégoire

Celui-ci en particulier a suscité l’admiration de mon mari, et beaucoup d’hommes le photographiaient… Admiration amplement justifiée, avec ces mini-hexagones (estimation : environ 17 000…) parfaitement ajustés… Bravo à Marie-Françoise Grégoire !

Et puis il y avait des quilts de Dominique Husson qui ont contribué à établir la réputation des quilts de légende :

Husson_04

Husson_07

Husson_15

Quelle beauté, quel éclat ! Je dois vous avouer qu’il y avait tant de monde autour de ces quilts que je n’ai pu bien les photographier… Merci, Dominique, de m’avoir envoyé des photos bien plus belles !

-=-

J’apprécie beaucoup l’éclectisme de Quilt en Sud qui nous permet tout autant de découvrir des artistes textiles modernes qui nous titillent, nous amusent, nous épatent ou nous dérangent, que d’admirer des œuvres dites traditionnelles qui furent le terreau de la modernité actuelle. Et puis, quelle que soit la météo (bien sûr, on préfère le soleil…), le Pays Basque est si beau !

Pour une petite visite de chez vous, je vous conseille d’aller faire une balade grâce au Carnet de Voyage aquarellé de Caroline Gay…

chez les Basques Caroline Gay

Aquarelle de Caroline Gay

-=-=-=-

 

Elaine Quehl dans la Maison de l’Infante

Précédemment, vous avez vu quelques photos du centre piéton de St-Jean-de-Luz avec son unité architecturale, les crépis blancs et les volets rouge-brun (le fameux rouge basque), vert foncé ou, plus rarement, bleu-gris sombre. Quelques maisons s’en affranchissent comme la Maison de Louis XIV dans laquelle séjourna le futur Roi-Soleil en 1660, le temps de rencontrer sa future épouse et de signer un traité de paix. Monsieur Adam régala déjà la mère et l’épouse du roi avec ses macarons inégalables et depuis lors, la Maison Adam est le lieu favori de tous les fins becs sucrés !

maison_louis_XVI

Maison de type Louis XIII appelée Maison Louis XIV depuis que le Roi y eut séjourné un mois, jusqu’à son mariage avec l’Infante Marie-Thérèse d’Espagne le 9 juin 1660. En rez-de-chaussée, dans un des restaurants, nous avons assisté à la victoire de Castres en finale française de rugby : ambiance assurée !

maison adam

Ce dimanche, la célèbre Maison Adam était ornée, comme de nombreuses autres maisons, de draps anciens et de fleurs, avec un autel sur la gauche.

fêtedieu

De l’herbe coupée, ainsi qu’un long tissu blanc aux rayures bleues, marquait le chemin de la procession partant de l’Eglise où se maria Louis XIV. Ce dimanche, c’était la Fête-Dieu, 60 jours après Pâques… avec un temps de Toussaint !

plaque rueLes plaques de la ville sont superbes… et bilingues !

Tout près de cette Place Louis XIV se tient le joyau architectural du port de la ville : la Maison de l’Infante, ainsi nommée depuis que la petite Marie-Thérèse d’Espagne y séjourna en attendant le mariage qui fera d’elle la Reine de France.

maison_de_l_infante

La Maison de l’Infante fleure bon l’Italie, avec ses couleurs rosées et ses arcades vénitiennes…

C’est au 1er étage de ce bijou architectural qu’une quilteuse venue d’Ottawa (Canada), Elaine Quehl, accrocha une belle dizaine de tableaux textiles.

quilt en sud 010

Backstage (102 x 86) – Elaine est fascinée  par la beauté des plantes qu’elle photographie parfois en macro, puis s’en inspire pour faire ses quilts.

quilt en sud 012 quilt en sud 014

Branching out (52 x 71) – On voit bien les détails du tronc avec ses multiples nuances. On comprend aussi la technique de l’artiste : de l’appliqué « à cru », collé au thermocollant et animé par un quilting en piqué libre qu’elle qualifie volontiers « d’imparfait et artisanal », pour bien souligner sa démarche d’expression personnelle !

Vagabond Song51 x 61

Cela fait des années qu’Elaine est inspirée par les arbres. Ici « Vagabond Song » (51 x 61 cm)

eq

Ici on admire autant la tenture que la grande fenêtre de plein cintre qui fait face au port !

quilt en sud 158

Un détail de ses Tournesols montre encore une fois sa maîtrise du beau quilting. 

losses 114 x 114

Mon coup de cœur de son exposition, « Losses II », 114 x 114 cm. J’aime cette évocation de la chute des feuilles, si belles, et l’étude des couleurs… Elaine teint tous ses tissus elle-même avec de la teinture Procion, des poudres qui permettent d’obtenir à froid ces superbes teintes marbrées. En France, on peut s’en procurer notamment Au Fil d’Emma.

elaine quehl

Thanks Elaine for accepting an interview with me, hoping you had a good time in St-Jean-de-Luz! I was very pleased to get to know you and admire your wonderful works.

Katell, Quilteuse Forever