Le projet 70273

image-drole-rentree

Le Chat de Philippe Geluck

En dépit du plaisir de nous retrouver après un été plutôt chaud et actif pour ma part et qui, je l’espère, fut beau pour vous tous, nous allons commencer par un sujet grave mais aussi un projet exaltant. Cécile, une fois de plus, a été la première en France à faire connaître sur son blog un challenge lancé pour commémorer une page fort sombre de l’Histoire. C’est donc avec ce projet hors norme que commence l’année – car je reste comme les enfants et les enseignants, l’année commence en septembre – fou pour l’organisatrice, inconcevable par l’évocation du thème, mais si raisonnable à suivre pour nous…

Participer à un quilt « pour une cause » est affaire courante aux Etats-Unis. Seul on est impuissant, ensemble on est si fort… Ici le but est de réunir 70 273 blocs. Non, je ne me trompe pas, malheureusement…

12742848_789849177826365_552970591777898728_n

Jeanne Hewell-Chambers a un jour découvert une des horreurs de la seconde guerre mondiale, en 1940-41 : 70 273 personnes, adultes, ados et enfants, furent exécutées lorsque deux docteurs les désignaient handicapés (moteur ou mental) au vu de leur fiche médicale ; il s’agissait de se débarrasser de gens « qui ne méritaient pas de vivre », « des fardeaux inutiles pour la société ». Une horreur de normalisation concrétisée par une croix rouge sur la feuille. Deux croix signaient l’arrêt de mort. Cette absurde haine de l’autre différent, orchestrée par les Nazis, fait partie du passé, mais l’homme ne change pas et notre présent est rempli de toutes sortes de risques d’embrasements, ici et ailleurs.

Block88CatherineHill-copy

Bloc de Catherine Hill, Royaume-Uni.

Pour des infos historiques détaillées, vous pouvez voir la présentation sur ce blog. C’est le quotidien avec sa belle-sœur handicapée qui a sensibilisé Jeanne à cette horreur, mais je ne connais personne qui puisse rester indifférent à la monstruosité de ces faits historiques.

project_badge

Le but du projet est de faire 70 273 blocs représentant chaque mort.

OUI,  Jeanne se rend compte de l’énormité du travail ! C’est pourquoi elle fait appel au monde entier pour l’aider à réaliser ce rêve fou. Pas besoin d’être quilteuse accomplie, il faut juste, sur un tissu blanc de la dimension choisie entre les trois données et d’y appliquer deux croix. Toute liberté ou presque est laissée pour le choix des matériaux. Cela peut faire l’objet d’un atelier, autant avec des enfants qu’en maison de retraite, et bien sûr en club de patchwork !

Block1b

Ici sont les informations pratiques résumées ainsi :

  • couper un tissu blanc (blanc comme la feuille de papier) d’une de ces 3 tailles :  3.5″ x 6.5″  ou 6.5″ x 9.5″ ou 9.5″ x 12.5″. Ces mesures ne tombant pas juste en centimètres, je ne les convertis pas (convertisseur sur le site France Patchwork). Les fantaisies sont permises : tissus de récup’ appréciés, tant qu’ils sont blancs, aux bonnes dimensions et pas trop épais.
13434688_863767803767835_2075752329116077865_n

Des napperons anciens pour tissu de fond chargé d’histoire…

  • appliquer dessus 2 croix rouges, de la couleur de l’encre qui condamnait (en tissu découpé, en broderie, en ruban, feutrine ou autre, même en peinture si vous voulez) en laissant un cadre blanc d’au minimum 7 mm libres tout autour pour la couture d’assemblage. Cela peut être rustique ou sophistiqué.
  • on nous demande de ne pas signer sur le bloc, mais d’épingler la feuille de participation remplie (ce PDF) au bloc.
  • adresse d’envoi : sur le PDF, à Jeanne Hewell-Chambers, en Caroline du Nord, USA.

EDIT : suite à la demande en commentaire, je suis donc à la recherche d’une personne qui pourrait traduire en français le PDF de Jeanne. Merci de me laisser un message si cela vous semble possible de réaliser ce travail de traduction bénévole ! Notez la couleur verte, couleur de l’espoir…

mj kinman

Sophistication extrême : un texte a été écrit en piqué libre pour former les croix. Fait par MJ Kinman. Photo FB

brenda shimshick

Brenda Shimshick a habilement mêlé ruban et bordure de dentelle. Photo FB

12993329_825613954249887_4688037201834745725_n

Autre participation : chaque bloc est important ! Photo FB

the70273projectquilt1top

Le début du premier top. Les 70 273 blocs seront assemblés par des volontaires en plusieurs quilts bien sûr, qui seront exposés un peu partout. Un jour peut-être en France ?… Si nous sommes nombreuses en Europe à y participer, pourquoi pas à  Sainte-Marie-aux-Mines ?… Jeanne attend également vos témoignages et dédicaces, le cas échéant (voir le PDF,  pour le moment uniquement en anglais). Outre l’expo itinérante, ce grand projet aboutira aussi à un livre.

Ici la page du groupe Facebook constitué :
https://www.facebook.com/the70723project/?fref=ts

Tous les volontaires sont les bienvenus !

Bien sûr, j’y participerai et espère récolter dans mon entourage quelques blocs… Je vous les montrerai avant leur envoi !

Kitty Sorgen et MJ Kinman

Les bénévoles Kitty Sorgen et MJ Kinman avec le premier top, espoir de la réussite du projet 70273. Photo FB. Admirons le quilt du mur, invraisemblable scrap-quilt de récup’ !!! C’est un quilt de MJ Kinman, à droite. Avec de telles quilteuses, on comprend qu’un projet aussi fou et grandiose puisse aboutir un jour… avec l’aide de nous tous.

Quilting 70273

Le quilting du premier top commence. Tant de bonnes volontés pour ce projet… Je souhaite une participation massive de la France et des amies francophones !

xx

De cette tragédie du milieu du XXe siècle, Jeanne veut en faire une oeuvre d’art collective pour ne pas oublier.

Démarche assez similaire finalement, en 2014 un artiste a entièrement recouvert de miroirs un bunker édifié par les Allemands en 1944 sur une plage des Flandres.

fresque-mystere-blockhaus-mers-les-bains-10

Un bunker parmi d’autres, vestige de la 2e Guerre mondiale, avant sa transformation extraordinaire par un artiste anonyme.

D’une grosse verrue hideuse de béton mais qui finissait pas devenir invisible aux yeux de tous, l’artiste en a fait une oeuvre énigmatique et poétique nommée « Réfléchir » :

Crédit photo : Laurent Dubus

Crédit photo : Laurent Dubus

Crédit photo : Arnaud Hélary

Crédit photo : Arnaud Hélary

Crédit photo : Laurent Dubus

Crédit photo : Laurent Dubus

Anonyme (c’est ainsi que se fait appeler l’artiste qui reste justement anonyme, voir son site ici) explique sa démarche :

« Réfléchir renvoie à un aspect plus politique du blockhaus, on ne peut ignorer que sur cette terre, il y a plus de 70 ans une guerre a eu lieu, des hommes se sont affrontés. Par son projet, Anonyme nous questionne sur le contexte social et politique actuel, la montée de l’extrémisme. Le passé est-il réellement révolu ? Saurons-nous tirer les enseignements de l’Histoire ? »
« Entre les mains de l’artiste, le bunker ainsi indéfinissable, universel, nous transporte loin, très loin de Dunkerque, vers un ailleurs, une terre inconnue. »
Crédit photo : Laurent Dubus

Crédit photo : Laurent Dubus

D’autres belles photos et détails sur ce site.

Avec des tissus ou des miroirs, n’oublions pas le passé pour aller de l’avant dans la bonne direction !

57 réflexions sur “Le projet 70273

    • C’est formidable ! Je compte beaucoup sur vous toutes pour sensibiliser les quilteuses françaises à ce sujet, et pourquoi pas, des personnes qui n’ont pas l’habitude de coudre. Cela peut devenir le début d’un intérêt qui peut se transformer en passion !

      Aimé par 1 personne

  1. Oui ils sont devenus invisibles ,!
    ENFANTS nous avons joué dans ces blockhaus sur les plages du Morbihan
    Ils commencent a s’enliser C est une très bonne idée de les utiliser en devoir de memoire!!!!!
    Je cogite pour le projet de Jeanne
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    • Ce blockhaus transformé m’a subjuguée. Je l’ai vu sur FB (partagé par Marie Christine Chasseraud). J’étais en train de préparer cet article et le parallèle m’a intéressée.
      Merci de songer à participer au projet 70273, les petits ruisseaux font les grandes rivières…

      Aimé par 1 personne

  2. Bien sûr que je vais participer ! Un grand-père prisonnier pendant 6 ans en Allemagne, un compagnon, juif, qui a perdu une bonne partie de sa famille dans les camps…… Et le présent qui fait si peur en banalisant la haine…..
    C’est peut-être le bon moment que cette « rentrée » pour partir sur du sérieux en donnant à ces croix de la mort la couleur de la beauté, du souvenir et de la vie…..
    Merci Katell.

    Aimé par 1 personne

    • C’est un projet important, juste au moment où les témoins directs de la 2e guerre mondiale deviennent progressivement moins nombreux. Les jeunes n’ont pas notre sensibilité directe de cette tragédie. J’espère que les expositions qui en découleront, une fois les 70 273 blocs réunis, seront ouvertes au grand public et visitées par les écoles, et ce dans le plus grand nombre de pays possible. Là je rêve, mais Jeanne rêve aussi, et grâce à la participation de chacune on peut y arriver !

      Aimé par 1 personne

  3. Je participerai avec plaisir et bien sur je vais aussi partager, dés fois que certaines de mes abonnées ne soient pas encore inscrites ici, ( mais là , j’ai des doutes). Un projet qui devrait faire réfléchir sur l’horreur des événements passés et de ce qui pourrait hélas encore arriver.

    Aimé par 1 personne

  4. superbe idée mais ne serait il pas possible d’envoyer en france nos blocs et qu’ils partent ensemble au usa pour moi l’envoi si loin me parait complexz

    J'aime

    • Je ne pourrai pas m’en occuper, mais c’est une bonne idée si une personne se désigne volontaire. Il serait possible de faire un envoi tous les 2 mois par exemple, ou en fonction du poids limite optimal pour ne pas payer trop cher.
      Le problème de cette méthode est le prix de l’affranchissement supporté par cette personne. On peut trouver des solutions, certaines personnes voyagent souvent entre l’Europe et les USA. Attendons les propositions !
      En attendant, tout le monde peut commencer à faire des blocs !

      J'aime

      • Rebonjour! Je serais heureux d’agir comme intermédiaire entre la France et les Etats-Unis si vous voulez que chaque voulez envoyer vos blocs pour moi.

        Je vis dans la Manche. Envoyez-moi un email et je vais vous donner mon adresse postale – merci encore!

        D’ailleurs , je l’ai fait une traduction du formulaire de provenance qui doit être attaché à chaque bloc : Je vais voir si je peux trouver … Si vous vérifiez il y a une façon de traduire les pages sur le blog de Jeanne où la forme peut être téléchargé .

        N’hesitez pas a me contacter…. Bonne journeée à vous tous! Et je vous remercie
        Chloe xxx

        J'aime

      • j’y pars le premier septembre… mais cela fait peut être un peu court pour un premier voyage, sinon, je les emporterai avec plaisir dans ma valise… (mon premier bloc est fait) Si besoin, je peux vous donner mon adresse.

        J'aime

        • Très gentil de ta part Marie-Christine, mais il semble qu’on ait une référente, Chloe, qui pourra tout envoyer régulièrement aux USA. Alors pars tranquillement, les valises vides ou presque, pour mieux les remplir là-bas !!

          J'aime

  5. Merci pour ce post Katell…j’ose espérer que les françaises répondront présentes à cette juste cause.
    En tout cas, c’est bien parti !🙂
    Il faudra se tenir au courant de l’avancée du projet et relancer dans quelques mois….
    Bonne journée et bonne rentrée !

    Aimé par 1 personne

  6. Hello! I am writing to you in English because my French is still quite poor despite living in France since 2014…. I just wanted to very briefly speak on behalf of Jeanne Hewell-Chambers, whose idea this Project was, to tell you and everyone who has volunteered in these comments to make blocks for The 70273 Project, how very grateful we all are for your help! Please, if you make blocks or write about the Project online, or even know of any organisations that would be happy to exhibit the finished quilts, do get in touch with me or Jeanne. My email address is chloegrice (arobelle) ymail (point) com and the lovely Jeanne can be reached on her Facebook page here https://www.facebook.com/injeanneious. THANK YOU ALL!!! Bises xx

    J'aime

  7. Pas besoin d être personnellement touché pour vouloir participer à ce formidable projet , mais tout , y compris le bulletin d’inscription est en Anglais , et moi je ne parle pas cette langue !!!!!

    J'aime

    • Je crois bien que tout le monde, concerné ou pas, est touché par cette tragédie et comprend l’importance de montrer la folie des hommes, encore plus choquante dans un pays dit civilisé.
      Ce projet est tellement gigantesque qu’il prendra des mois, voire des années. J’ai donné dans le texte les informations pour commencer mais je suis consciente que tout le monde a envie de comprendre le PDF. Alors je lance un appel : si une personne veut bien prendre le temps de réaliser la version en français, j’en serai ravie, il sera diffusé dans toute la France. Si personne ne s’y colle, je le ferai, mais comme dans tout bénévolat, on a + la pêche quand on partage le travail… Merci donc à toute personne qui voudra bien faire la traduction ! En remerciement, son nom figurera bien sûr sur le document, c’est peu mais c’est tout de même la reconnaissance de ce travail.

      J'aime

  8. comme beaucoup d’entre vous, j’attends la traduction(je ne parle pas anglais), j’en suis et je guette les messages de Chloé pour envoyer mes rectangles…. bravo pour cette action (et d’autres….) qui tisse une toile avec des personnes qui ne se connaissent pas; et merci aux volontaires qui ont une sacrée force pour gérer tout ce que cela implique!

    J'aime

    • Cécile (Patchwork Inspirations) a déjà traduit le PDF, nous allons l’affiner avec les adresses nécessaires pour les Francophones puis diffuser sur nos blogs et Facebook. N’oublions pas que c’est un travail de longue haleine. Vous pouvez programmer entre copines des « journées croix rouges » tout au long de cette année par exemple.
      Donc à très bientôt pour des nouvelles et merci à chacune pour son implication !

      J'aime

  9. Je suis partante pour – quilter – un top !
    Peut être peut-on envisager un montage direct sur la longarm …
    J’ai lu qu’elle sont organisées avec des personnes relais :

    J'aime

  10. Bonsoir Katell très sensibilisée par ton article et je prends bien note de le faire tourner et de réunir le plus possible de blocs, j’ en fais part à toutes mes amies.
    Bonne soirée.
    Avons nous la permission d’ en parler lors d’ une JA France Patchwork?

    J'aime

    • Le blog Les News (Edith Bouilly) a déjà relayé l’information, donc nous pouvons certainement en parler. Je ne sais pas encore s’il y aura une implication plus importante de France Patchwork, nous le saurons à la rentrée dans quelques jours !
      En tout cas, merci de participer et faire connaître le projet. Dans quelques jours Cécile et moi vous donnerons les infos en français, à diffuser.
      Bonne soirée également !

      J'aime

  11. Je viens de lire l’article et je me sens concernée comme beaucoup. Oui , dans ce climat de méfiance, de racisme latent montrons que nous ne voulons pas oublier notre passé et montrons que nous ne voudrions pas que cela se reproduise! Ce témoignage sera plus fort si nous y participons!
    Evidemment je ferai un bloc et je ferai passer l’info. Je réfléchis à ce que je pourrai faire au niveau de ma délégation . Merci pour ce travail de relai bises Mony

    J'aime

    • Plusieurs déléguées FP se posent la même question ! Je saurai début septembre si FP souhaite s’impliquer dans la diffusion de ce grand projet. En tout cas, nous pouvons faire connaître ce projet à l’occasion de nos rencontres en JA, et plus si possible avec l’accord des céates (dans nos bulletins ?)
      Bonne rentrée, bises

      J'aime

  12. bonjour en ces jours ensoleillés un grand bravo pour toutes ces manifestations du souvenir
    j’apporte un petit « caillou » pour la construction de votre projet
    bon vent à ce beau travail que beaucoup de graines fassent éclore une splendide manifestation
    haut les coeurs à bientôt
    rosemary

    J'aime

  13. voilà j’ai trouvé l’origine du projet et souhaite y participer ! où envoyer la réalisation car je n’ai pas vu l’info
    bises
    Marie thé

    J'aime

    • J’ai toujours (ou presque si une fois cela m’a échappé!!) écrit francophone et pas français, car je sais qu’en Belgique, en Suisse vous avez aussi une belle culture du patchwork ! Alors un immense merci de participer au projet Suzanne et les amies !

      J'aime

  14. Pingback: Des nouveaux tissus à la boutique et projets divers |

  15. Je suis présidente d’une association de travaux d’aiguilles et nous aimons participer à des projets comme celui-ci.
    Comment faire pour s’inscrire à ce projet commun. N’est il pas trop tard ?
    Merci pour votre retour.
    Brigitte

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s