La Ruche au travail

Le Premier Mai est la Fête du Travail, alors quoi de mieux que d’évoquer ce qui nous occupe beaucoup en ce moment ?

Quel travail dans le jardin au printemps ! Quelle inquiétude aussi devant les bourgeons brûlés par le gel… J’avoue que c’est mon mari qui travaille au jardin, je propose et il dispose ! (photo Keepsake Quilting)

16061707263111417514317739Ce printemps, une partie de la Ruche des Quilteuses, celles qui ont envie de donner de leur temps au Projet 70273, ont du travail sur la planche ! Nous assemblons les derniers blocs, nous les quiltons ou les capitonnons de boutons blancs, en vue de la première grande exposition qui aura lieu le 25 juin à Lacaze (81). Des quilts entiers ont été faits également dans plusieurs groupes de quilteuses de la région, c’est une aide oh combien précieuse ! Merci également de tout coeur à Marie Christine du blog Carrément Crazy, qui vient d’augmenter le nombre de blocs avec sa récolte fructueuse à Nantes ! Nous aurons également quelques Middlings venant d’un peu plus loin. Grâce à une mobilisation bien plus forte que prévue, le grand Sud-Ouest honorera, dans l’esprit de Jeanne Hewell-Chambers, un grand nombre de victimes. Les comptes définitifs ne sont pas encore faits !

Et maintenant partout en France on fait des blocs, on assemble des tops, on les quilte ! Les multiples réalisations qu’on peut voir sur notre groupe Facebook francophone  et sur le groupe anglophone international font chaud au cœur.

jersey
Une très belle photo de Kim Monins, quilt réalisé par la Modern Quilt Guild de l’Île de Jersey.

Pourtant ce projet dérange parfois, on nous demande : à quoi bon remuer le passé. Je fonctionne ainsi : c’est avec l’histoire que je mesure mieux l’évolution de notre société, nos progrès et ce qui reste à faire, les voies à suivre et les impasses. Je ne suis pas du tout une nostalgique et je souhaite pour mes enfants un monde meilleur. Qui ne le souhaiterait pas ? Pour trouver de nouvelles solutions, apprenons du passé mais inventons l’avenir.

#86 – Mon premier Middling – quilt de 45 x 55 cm – est une spirale brodée spontanément. Si elle vous semble bizarre, c’est que vous êtes droitier : elle tourne à l’envers pour vous !! Ce Middling -ou Moyen- représente 350 personnes.

Ce Projet 70273 est un coup de projecteur sur les erreurs, les drames, les crimes du passé pour mieux appréhender la compréhension et la prise en charge des handicaps et différences maintenant et à l’avenir. On aurait pu choisir une autre manière de le manifester, mais ce projet en forme de coup de poing remplit sa fonction première : faire réfléchir.

# 87 – Why? Pourquoi? C’est LA question que je me pose toujours devant l’horreur, la méchanceté ou la bêtise. Plus que jamais, en travaillant pour le projet 70273, je me pose cette question. 698 doubles croix rouges sur ce Moyen.

C’est dans l’air du temps de rappeler, comme nous les participants du Projet 70273, ce qui s’est passé avant et pendant la seconde guerre mondiale car nous avons changé de siècle, les témoins vieillissent puis disparaissent. En littérature récente, en ce qui concerne le crime organisé des handicapés, Ken Follet en fait état dans son 2e tome de sa trilogie sur le XXe Siècle, L’hiver du monde (2012) ; Didier van Cauwelaert a fort bien évoqué le drame dans La Femme de nos Vies (2013), un de ses meilleurs livres. Et en janvier dernier nous avons découvert Hadamar (édition Grasset). Sous la forme d’un roman mais avec un sérieux d’historienne, Oriane Jeancourt Galignani nous raconte la découverte de l’horreur et les racines du mal. Ce livre vient de recevoir le prestigieux Prix de la Closerie des Lilas (merci pour l’info Annie!).

Le nazisme n’est pas tombé sur l’Europe comme un astéroïde, ses racines plongent dans un terreau inattendu qui est la perversion d’idées modernes et progressistes, avec à son service une redoutable machine administrative et une manipulation des esprits. C’est aussi tout cela qui est représenté dans le Projet 70273.

Un peu de légèreté à présent ! Aujourd’hui c’est aussi la fête du muguet et pour tout savoir de cette tradition pittoresque, rendez-vous par ici.

Ici vous avez une très jolie création de Pom de l’Atelier du Papillon.

Le muguet a un sublime parfum qui me rappelle Diorissimo que portait ma grand-mère ! Pour renouer avec l’élégance du muguet dans les arts, allez donc voir par ici chez Denyse.

J’aime beaucoup Lynne White, son style m’a déjà inspirée plusieurs fois et le fil noir est une technique formidable.

Pour finir, afin de célébrer le joli mois de mai et le muguet, voici une villanelle (poésie populaire souvent chantée) :

Quand viendra la saison nouvelle,
Quand auront disparu les froids,
Tous les deux nous irons, ma belle,
Pour cueillir le muguet aux bois ;

Sous nos pieds égrenant les perles,
Que l’on voit au matin trembler,
Nous irons écouter les merles
Nous irons écouter les merles

    Siffler.

Le printemps est, venu ma belle,
C’est le mois des amants béni,
Et l’oiseau, satinant son aile,
Dit des vers au rebord du nid.

Oh ! viens, donc, sur ce banc de mousse
Pour parler de nos beaux amours,
Et dis-moi de ta voix si douce,
Et dis-moi de ta voix si douce :

    « Toujours ».

Loin, bien loin, égarant nos courses,
Faisant fuir le lapin caché,
Et le daim au miroir des sources
Admirant son grand bois penché ;

Puis chez nous, tout heureux, tout aises,
En panier enlaçant nos doigts,
Revenons rapportant des fraises
Revenons rapportant des fraises

    Des bois.

Villanelle, Théophile Gautier

 

 

Publicités

12 réflexions sur « La Ruche au travail »

  1. Bonjour Katel et merci pour tous ces articles si richement documentés que je lis toujours avec beaucoup d’intérêts.
    Je voulais partager avec vous un lien sur une patcheuse-brodeuse, découverte il y a peu de temps : http://szmatkimalgorzatki.pl. J’apprécie son travail.
    Bonne découverte et bon 1 er mai !
    Sylviane

    J'aime

  2. Puisse ton billet d’aujourd’hui attirer encore beaucoup de XX dans ta ruche ! Merci pour la liste de lectures en rapport avec ce projet. Bravo aussi pour l’idée de capitonnage avec des boutons pour celles que le quilting rebute !

    J'aime

  3. Merci pour cet excellent article et pour cette charmante poésie de Théophile Gautier. Bon 1er Mai avec beaucoup de bonheur.

    J'aime

  4. Merci pour tes messages toujours bien intéressants.
    Il y a quelques semaines, tu as parlé d’ un roman dans lequel on évoque une page d’histoire du quilting.
    Peux-tu me rappeler le titre ?
    Merci.
    Au plaisir.
    Thérèse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s