Un Quilt de l’Amitié très spécial

A Friendship Quilt, un Quilt de l’Amitié, c’est ce qui se faisait fréquemment dans les communautés américaines dès le XIXe siècle, pour commémorer une personne ou un événement. Les plus connus sont ceux que préparaient les familles et amis d’un couple qui partait à l’aventure, vers l’Ouest à conquérir, vers la nouvelle Frontière pour ne jamais revenir vers l’Est, chacun le savait… Alors au moment du départ, on leur offrait un quilt dont chaque bloc comportait un nom, pour que chacun reste dans le cœur des voyageurs et les réchauffe dans les moments difficiles. Cette belle tradition perdure et on trouve des Friendship quilts encore de nos jours, écrits à l’encre permanente ou brodés.
Certains blocs, au centre blanc, sont parfaits pour cela :

Vu chez Josephine’s Journal
Quilt de l’Amitié initié par Kathleen Tracy, vu aussi dans son livre Civil War Quilts.

IMG_0650.JPG
Temecula Quilt
signature quilt.jpg
Amy Bradley Designs
Bonnie comp2.jpg
Parfois les Signature Quilts sont bavards ! Ici un quilt de remerciements pour une institutrice.
dscn2535.jpg
Détail d’un quilt de la regrettée Linda Koenig, quilt de l’amitié fait avec ses amies, les Etoiles du Nord…

Certains quilts sont également faits ainsi pour une cause, pour lever des fonds pour une oeuvre caritative, aider une personne en détresse… Simplement les quilteuses unissent leurs efforts pour un but commun.

C’est ce que vous proposera Jeanne Hewell-Chambers le 25 juin à Lacaze. De deux manières, vous pourrez participer à faire monter le compteur du nombre de blocs. Rendez-vous compte, nous avons dépassé d’ores et déjà les 25% du nombre de blocs à faire ! Gageons que les quilts de Lacaze, dont plusieurs ne sont pas encore comptabilisés dans ce total, feront monter en flèche le bilan début juillet.

Voici les deux propositions :

  • Nous tiendrons à votre disposition du tissu blanc découpé, des rubans rouges, des tissus rouges, des fils à coudre et à broder rouges : vous pourrez vous asseoir pour faire un bloc, entouré(e) d’autres personnes pour échanger un moment. Ces blocs de la journée de Lacaze seront ensuite réunis en banderole (Skinny ou quilt Totem, d’une largeur de 38 cm).
  • Vous pourrez faire une croix rouge sur un bloc en écrivant votre nom. C’est ici que le Quilt de l’Amitié prend tout son sens. Même les réfractaires à la couture, hommes, femmes, enfants, pourront participer ! Nous aurons des tissus découpés, des stylos rouges à encre permanente pour vous, à votre disposition. Les premiers blocs faits seront vos exemples. Une seule croix par personne… mais nous espérons que vous serez très, très nombreux à laisser votre amical souvenir qui vous prendra une minute ! J’ai fait deux essais sur papier, je choisirai d’écrire celle du bas. Quilteuse Forever est bien ce qui me correspond ! Vous pouvez associer votre nom à celui de votre ville d’habitation ou d’origine, ou tout ce que vous souhaitez… mais une seule personne par croix. Si vous réussissez à trouver une lettre commune pour faire mots croisés, ce sera encore plus sympa !
    Nous monterons ensuite tous les blocs écrits ce jour-là avec nos noms en un Quilt de l’Amitié de Lacaze qui fera partie intégrante du Projet 70273.

70273 b

Quelques détails pratiques pour les personnes qui viendront dimanche à Lacaze par ici.

Nous vous attendons nombreux !

Quilt #161, 234 paire de croix pour ce beau symbole fait par Annie Labruyère, ambassadrice très active de ce Projet. Son blog : Des Tulipes et des Coeurs.

En commémoration des victimes du D-Day

Les commémorations visuelles frappent l’esprit.

Jeanne Hewell-Chambers a conçu le Projet 70273 pour qu’on parle du handicap un peu partout dans le monde, qu’on fasse évoluer les mentalités et qu’en conséquence on conçoive des aides nouvelles pour ces personnes et leurs familles. L’impact visuel des blocs de croix rouges est notre moyen d’expression pour frapper les esprits, un moyen de susciter les discussions et la prise de conscience d’un sujet encore tabou pour des résultats concrets à obtenir.

Nous ne voulons pas nous morfondre dans les épisodes douloureux du passé, mais à partir d’eux aller de l’avant avec détermination et confiance.

En France, souvent les commémorations visuelles d’événements tristes sont mal considérées, traitées de malsaines, ai-je déjà entendu. Ainsi l’attentat du 11-Septembre a-t-il suscité le besoin, chez de nombreuses quilteuses américaines, d’exprimer leur compassion ou leur colère. Ces quilts exposés aux USA furent admirés sans réserve ou presque, alors qu’en Europe ils subirent nombre de critiques. C’est une question de culture, vraiment, et c’est difficile d’abattre ces barrières.
Et que dire du nouveau collectif Threads of Resistance, les Fils de la Résistance ? C’est un mouvement qui exprime l’inquiétude d’artistes textiles envers le Président Trump. L’exposition des 63 quilts retenus (sur plus de 550 soumis) débutera le 15 juillet au New England Quilt Museum. Polémiques assurées, mais discussions de fond aussi. C’est ainsi que l’Amérique fait vivre sa tradition du quilt, moyen d’expression à part entière. 

History is a written record of human behavior.
Art is a record of human emotion.
Quilts are art.

L’Histoire est un rapport écrit des comportements humains.
L’Art est l’expression des émotions humaines.
Les quilts sont de l’art.

-o-

tete colombe

C’est dans un esprit de commémoration de victimes mais aussi et surtout pour rappeler à quel point la Paix est précieuse, que des volontaires firent une oeuvre d’art éphémère sur la plage d’Arromanches. Dès le retrait de la mer le 21 septembre 2013 (Journée Internationale de la Paix) des corps furent représentés à l’aide de râteaux et de pochoirs grâce à une cohorte de bénévoles.

C’était le Projet The Fallen 9000, les 9000 Tombés. Neuf mille personnes trouvèrent la mort le D-Day, le 6 juin 1944 et toutes ces vies fauchées, Alliés comme Allemands, furent représentées sur une seule plage pour en faire une image-choc mais également susciter un moment de réflexion.

Cette vue saisissante donne à réfléchir sur ces vies violemment et prématurément ôtées en raison de l’état nazi à combattre, pour notre liberté. Cela suscite en moi une profonde émotion.

Cette initiative vient de deux artistes britanniques, Jamie Wardley et Andy Moss. Ils ont réussi leur pari : faire figurer 9000 silhouettes sur le sable, avant que la mer ne vienne tout effacer…

Voir leur site expliquant leur projet des 9000 Fallen Vous pouvez aussi lire ou relire comment des artistes anonymes tirèrent parti des bunkers à la fin de mon premier article sur le Projet 70273 par ici.

bunker-miroirs-anonyme-dunkerque-6
Photo Laurent Dubus

Avec du sable, du fil ou des tissus, des personnes offrent de leur temps pour témoigner et exprimer leurs sentiments. Oui c’est de l’art.

colombe paix
La Colombe de la Paix d’après Picasso, faite en paires de croix rouges brodées, commémorant 234 victimes. Middling d’Annie Labruyère (voir son blog ici)

 

Dans un mois à Lacaze…

… Il y aura de l’animation, de l’émotion, de l’amitié, de la diversité, des surprises, de la vie quoi !

Au cœur d’un monde rural préservé, Cécile Milhau veut faire de Lacaze (Tarn) le rendez-vous annuel estival des arts textiles sous toutes leurs formes. C’est ainsi que cette année, Sophie Santoire-Furbeyre exposera ses œuvres dans le Château Renaissance et de nombreuses bénévoles feront vivre le Projet 70273 dans le Temple. A année exceptionnelle, mesures exceptionnelles !

Blason de Lacaze

Le blason du village vient d’être réalisé en quilt, sous la direction de Cécile, par de nombreuses petites mains du Tarn et de la Haute-Garonne. Certaines ont découvert à cette occasion les joies du patchwork improvisé : chaque bloc a été inventé pour se fondre dans l’ensemble. Tous ont été utilisés, soit pour le quilt, soit pour la poche de rangement qui le protégera quand il ne sera pas exposé.

Le quilt-emblème de Lacaze. Plus de détails sur le blog du Patch d’Oc-Tarn et sur la Ruche des Quilteuses.
C’est un beau bébé de 10 kg et de plus de 4,50 m de haut !

Sauf s’il pleut (mais ce ne sera pas le cas n’est-ce pas), le 25 juin ce quilt sera accroché dehors, quelque part dans le village… Nous le verrons, assurément ! Sinon, il trouvera sa place dans le Château.

Où se trouve Lacaze ?

Lacaze est à moins de 60 km d’Albi, mais les derniers kilomètres se font lentement en raison de la route sinueuse ! Venant d’Albi le meilleur accès est par Réalmont, (venant de Toulouse-nord : le plus court  est via Graulhet et Réalmont, le plus rapide  par Albi-sud et Réalmont)  et une fois dans cette ville, cap à l’est direction les monts de Lacaune. De Castres, il vous faudra environ 50 mn. Venant de l’est, il vous faudra traverser les massifs qui rendent la route très belle mais longuette !

Photo Fagairolles 34

Une journée d’animations

Toute la journée du 25 juin, la fête sera au détour de chaque rue ! Je ne vous énumérerai pas tout, mais outre les expositions majeures il y aura des Puces de Couturières et vente de tissus sous chapiteau dans le champ près de la rivière, des mounaques qui vous salueront (voir l’article ici), diverses décorations enchanteront le village… et les promenades sur les sentiers alentour sont recommandées !

L’année dernière comme les autres années, quelques quilts étaient suspendus le long du mur : ils semblent petits mais c’est le mur qui est grand ! Cette année, des quilts du Projet 70273 seront exposés ici aussi.

Il y aura aussi la volonté de bien accueillir nos hôtes de marque qui viendront de bien loin exprès pour l’exposition du Projet 70273 : Jeanne Hewell-Chambers, créatrice du Projet, accompagnée d’Andy son mari, Tari Kelley Vickery de Californie, qui oeuvre beaucoup pour ce Projet aux Etats-Unis, Chloe Grice, notre chère Anglaise vivant en Normandie, grâce à qui tout a commencé -et continue vigoureusement !- en France, Lucy Iles Horner et Sharon Howell venant de Grande-Bretagne… La rencontre sera émouvante pour elles toutes aussi ! Merci à chacune de venir pour célébrer les efforts de nos bénévoles du grand Sud-Ouest, nous apprécions grandement. Le Projet 70273 grandit grâce à toutes ces bonnes volontés !

Le parking : chaque année, les voitures se garent les unes dernière les autres le long des routes d’accès quand les petits parkings du centre sont saturés. Ce village ayant en outre des rues escarpées, un service de voiture pour les personnes fatiguées ou à mobilité réduite sera à votre disposition. Guettez l’annonce qui vous donnera le n° de téléphone vers le 20 juin sur le blog du Patch d’Oc Tarn, avec d’autres renseignements de dernière minute, le cas échéant.

Des endroits ombragés pour pique-niquer devant la rivière ou tout autre endroit du village seront à votre disposition, mais aussi vous pourrez vous procurer un petit en-cas au camping.

L’exposition au Temple : le Projet 70273

Déjà présenté à plusieurs reprises sur ce blog, ce Projet rappelle des événements dramatiques passés sous le nazisme pour mettre un grand coup de projecteur sur la dignité humaine et la place à donner à ceux qui ont un handicap. Vous aurez la surprise du nombre de quilts et blocs finalement réunis pour cette première exposition d’envergure de ce projet mondial ! Rendez-vous donc le 25 juin dans ce village !

Je rectifie : bien plus de 300 quilteuses… Nous aurons le nombre définitif dans quelques jours ! Merci à Geneviève Calvet de l’Association des Amis du Château de Lacaze pour cette très belle affiche !

La Ruche au travail

Le Premier Mai est la Fête du Travail, alors quoi de mieux que d’évoquer ce qui nous occupe beaucoup en ce moment ?

Quel travail dans le jardin au printemps ! Quelle inquiétude aussi devant les bourgeons brûlés par le gel… J’avoue que c’est mon mari qui travaille au jardin, je propose et il dispose ! (photo Keepsake Quilting)

16061707263111417514317739Ce printemps, une partie de la Ruche des Quilteuses, celles qui ont envie de donner de leur temps au Projet 70273, ont du travail sur la planche ! Nous assemblons les derniers blocs, nous les quiltons ou les capitonnons de boutons blancs, en vue de la première grande exposition qui aura lieu le 25 juin à Lacaze (81). Des quilts entiers ont été faits également dans plusieurs groupes de quilteuses de la région, c’est une aide oh combien précieuse ! Merci également de tout coeur à Marie Christine du blog Carrément Crazy, qui vient d’augmenter le nombre de blocs avec sa récolte fructueuse à Nantes ! Nous aurons également quelques Middlings venant d’un peu plus loin. Grâce à une mobilisation bien plus forte que prévue, le grand Sud-Ouest honorera, dans l’esprit de Jeanne Hewell-Chambers, un grand nombre de victimes. Les comptes définitifs ne sont pas encore faits !

Et maintenant partout en France on fait des blocs, on assemble des tops, on les quilte ! Les multiples réalisations qu’on peut voir sur notre groupe Facebook francophone  et sur le groupe anglophone international font chaud au cœur.

jersey
Une très belle photo de Kim Monins, quilt réalisé par la Modern Quilt Guild de l’Île de Jersey.

Pourtant ce projet dérange parfois, on nous demande : à quoi bon remuer le passé. Je fonctionne ainsi : c’est avec l’histoire que je mesure mieux l’évolution de notre société, nos progrès et ce qui reste à faire, les voies à suivre et les impasses. Je ne suis pas du tout une nostalgique et je souhaite pour mes enfants un monde meilleur. Qui ne le souhaiterait pas ? Pour trouver de nouvelles solutions, apprenons du passé mais inventons l’avenir.

#86 – Mon premier Middling – quilt de 45 x 55 cm – est une spirale brodée spontanément. Si elle vous semble bizarre, c’est que vous êtes droitier : elle tourne à l’envers pour vous !! Ce Middling -ou Moyen- représente 350 personnes.

Ce Projet 70273 est un coup de projecteur sur les erreurs, les drames, les crimes du passé pour mieux appréhender la compréhension et la prise en charge des handicaps et différences maintenant et à l’avenir. On aurait pu choisir une autre manière de le manifester, mais ce projet en forme de coup de poing remplit sa fonction première : faire réfléchir.

# 87 – Why? Pourquoi? C’est LA question que je me pose toujours devant l’horreur, la méchanceté ou la bêtise. Plus que jamais, en travaillant pour le projet 70273, je me pose cette question. 698 doubles croix rouges sur ce Moyen.

C’est dans l’air du temps de rappeler, comme nous les participants du Projet 70273, ce qui s’est passé avant et pendant la seconde guerre mondiale car nous avons changé de siècle, les témoins vieillissent puis disparaissent. En littérature récente, en ce qui concerne le crime organisé des handicapés, Ken Follet en fait état dans son 2e tome de sa trilogie sur le XXe Siècle, L’hiver du monde (2012) ; Didier van Cauwelaert a fort bien évoqué le drame dans La Femme de nos Vies (2013), un de ses meilleurs livres. Et en janvier dernier nous avons découvert Hadamar (édition Grasset). Sous la forme d’un roman mais avec un sérieux d’historienne, Oriane Jeancourt Galignani nous raconte la découverte de l’horreur et les racines du mal. Ce livre vient de recevoir le prestigieux Prix de la Closerie des Lilas (merci pour l’info Annie!).

Le nazisme n’est pas tombé sur l’Europe comme un astéroïde, ses racines plongent dans un terreau inattendu qui est la perversion d’idées modernes et progressistes, avec à son service une redoutable machine administrative et une manipulation des esprits. C’est aussi tout cela qui est représenté dans le Projet 70273.

Un peu de légèreté à présent ! Aujourd’hui c’est aussi la fête du muguet et pour tout savoir de cette tradition pittoresque, rendez-vous par ici.

Ici vous avez une très jolie création de Pom de l’Atelier du Papillon.

Le muguet a un sublime parfum qui me rappelle Diorissimo que portait ma grand-mère ! Pour renouer avec l’élégance du muguet dans les arts, allez donc voir par ici chez Denyse.

J’aime beaucoup Lynne White, son style m’a déjà inspirée plusieurs fois et le fil noir est une technique formidable.

Pour finir, afin de célébrer le joli mois de mai et le muguet, voici une villanelle (poésie populaire souvent chantée) :

Quand viendra la saison nouvelle,
Quand auront disparu les froids,
Tous les deux nous irons, ma belle,
Pour cueillir le muguet aux bois ;

Sous nos pieds égrenant les perles,
Que l’on voit au matin trembler,
Nous irons écouter les merles
Nous irons écouter les merles

    Siffler.

Le printemps est, venu ma belle,
C’est le mois des amants béni,
Et l’oiseau, satinant son aile,
Dit des vers au rebord du nid.

Oh ! viens, donc, sur ce banc de mousse
Pour parler de nos beaux amours,
Et dis-moi de ta voix si douce,
Et dis-moi de ta voix si douce :

    « Toujours ».

Loin, bien loin, égarant nos courses,
Faisant fuir le lapin caché,
Et le daim au miroir des sources
Admirant son grand bois penché ;

Puis chez nous, tout heureux, tout aises,
En panier enlaçant nos doigts,
Revenons rapportant des fraises
Revenons rapportant des fraises

    Des bois.

Villanelle, Théophile Gautier

 

 

Au QuiltCon 2017, un quilt bien particulier

Cette nouvelle fera plaisir aux bénévoles du Projet 70273 : au QuiltCon, la plus grande exposition de quilts modernes qui a eu lieu en fin de semaine dernière à Savannah (Georgie), il y avait le Quilt #1 du Projet 70273 exposé en support de présentation :

quiltcon70273
Photo Lori East

Petit à petit, les Guildes apportent leur soutien en diffusant les informations sur le Projet, organisant des ateliers, des expositions… Le Projet devient également un support d’éducation pour la jeune génération.

N’oubliez pas que, outre les blocs, vous pouvez faire des Middlings (que j’appelle des Moyens autour de moi, par facilité, et qui sont d’une taille d’un fat quarter, soit 45 x 55 cm). Je vous montrerai le mien très bientôt.

Pour toute la France sauf organisation locale, l’adresse d’envoi est celle de Chloe Grice (voir la page du Projet). Pour l’exposition en Occitanie, j’accepte des blocs jusqu’à la fin de cette semaine, car nous avons besoin de temps pour les monter en quilts. Cependant, les Moyens étant offerts terminés, vous avez jusqu’à la mi-mai pour me les transmettre !

102 blocs venant des Can’canettes

Qui sont les Can’canettes ?

En ces temps d’abattage des canards dans le Sud-Ouest, il est bon de savoir qu’il y a des Can’canettes qui résistent dans le Tarn.

canard-libertes-630x0

Ou bien les Can’canettes sont peut-être les copines bavardes de Daisy Duck.

il_570xn-927142273_rdm2

Mais non, vous n’y êtes pas ! Les Can’canettes sont d’intrépides quilteuses tarnaises qui vident leurs canettes plus vite que leur ombre !

sewingsamples2lignecanettes-1

Voici presque toutes les sympathiques Can’canettes qui ont bien voulu participer aux deux quilts pour le Projet 70273 sous l’égide de la dynamique Jo Drouet :

44-1
46 blocs pour ce quilt représentant des croix, l’effet est original et bien pensé ! Annie l’a monté et quilté, mais en timide Can’canette, elle n’est pas sur la photo. # 44
45-1
Ce quilt #45 comporte 56 blocs. Il est plus traditionnel mais toujours oh combien émouvant en pensant qu’il représente 56 victimes… Ne l’oublions pas. Merci Mesdames.

Où se trouvent les Can’Canettes ? Leur club est à Castres, la deuxième ville du département du Tarn (après Albi). C’est à 45 km du village de Lacaze où aura lieu notre exposition. Nul doute que nous retrouverons une bonne partie d’entre elles les 24 & 25 juin !

ob_57b324_p1050683

Ce tableau est une très belle interprétation des bords de l’Agout, rivière qui traverse le centre historique magnifiquement réhabilité de la ville de Castres. Il a été fait l’année dernière par ce club ! Chaque panneau correspond au travail d’une personne. C’est ainsi qu’elles ont appris à travailler en collectif, avec Cécile Milhau, mais cette fois-ci, elles se sont lancées seules et ont réalisé ce panneau en cachette en hommage à Cécile, pour lui montrer combien elles avaient bien appris à son contact.

BRAVO les Can’canettes !

sewingsamples2lignecanettes-1

NB : j’accepte des blocs de croix rouges pour le Projet 70273 jusqu’au 3 mars, afin d’avoir ensuite le temps de les assembler et les quilter avant le mois de juin : ils seront exposés à Lacaze (81) avec des quilts venus de Nouvelle-Aquitaine. Me contacter si vous souhaitez faire un quilt entier pour cette expo.

Il continue d’arriver  des blocs d’Occitanie dans ma boîte aux lettres et c’est à chaque fois un sentiment de reconnaissance qui m’envahit envers l’expéditrice, même si je n’ai pas le temps matériel de répondre à chacune. Merci de m’adresser vos derniers dans les 8 jours.

Mais nous sommes encore loin du compte des 70273 blocs, le challenge continue ! Les blocs suivant seront expédiés à Chloe Grice, adresse par ici.

Pour que la commémoration soit plus belle…

… La Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie réuniront les quilts faits pour le Projet 70273 les 24 et 25 juin prochains à Lacaze (Tarn) ! Nous unirons ainsi nos efforts, rendant l’hommage plus fort encore.

Voici un récapitulatif des quilts déjà terminés en Occitanie :

mtfindeling-oc1-e1479566319754
Le premier est entièrement de Maïté, #23

 

cc3a9cile-milhau
Celui-ci est de Cécile, qui a eu la brillante idée de faire une exposition de nos quilts à Lacaze. #24
dscn3662
Assemblé par le duo Andrée-Evelyne, quilté par Evelyne, voici un quilt fait de blocs du club de Colomiers. #25
dscn3658
Les blocs de Caussens (32) ainsi que quelques blocs de Guillemette, Martine T. et Brigitte de Dubaï complètent ce quilt en toute fin de quilting. #28
qiult-29-coeur-a-quilter
Ce merveilleux quilt-coeur est quilté maintenant, vous pourrez le découvrir comme les autres à Lacaze. Il a été entièrement fait par Maïté (oui, toujours notre chère amie !). Sa particularité est d’avoir été fait avec des tissus de fond qui étaient des bavoirs ou chemises de bébés datant d’au moins 60 ans, vraisemblablement bien plus. #29
quilt30fromariegefrance
Le #30 est fait de blocs faits par nos amies de l’Ariège et un quilting de Kristine.
dscn3659
Andrée et Evelyne ont monté ce quilt avec de nombreux blocs de Maïté et un grand assemblage de blocs des clubs de Colomiers et de Balma. Il a été quilté par Valerie. #43
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Formidable quilt du club de Roques (31) Sur un Air de Patch. A savoir que ces croix à faire donnent une occupation salvatrice à une adhérente atteinte par la maladie d’Alzheimer. Ce quilt n’a pas encore de numéro attribué.

Les # correspondent aux numéros officiels qui suivront les quilts tout au long de leur existence au sein du Projet 70273. Nous en avons plusieurs en cours de réalisation dans des clubs, chez nous aussi… Une immense Ruche occitane !

Par exemple, chez les Can’canettes de Castres (81), le montage du premier de leurs quilts est fait maintenant, sous l’égide de Jo. C’est Annie qui fera le quilting. Voici quelques photos de la préparation du quilt qui laisse deviner un dessin central :

dsc00671 dsc00670 dsc00672

Beaucoup d’autres blocs me sont parvenus, que chacune soit chaleureusement remerciée ici. Nous allons mettre les bouchées doubles pour arriver à assembler et quilter toute notre récolte avant le mois de juin !